Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Bel's Last Waltz {Nadia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Bel's Last Waltz {Nadia   Mer 30 Juil - 13:06

< Si tu avais une dernière chance de vivre un peu, qu'en ferais-tu ? >

Belphegor marchait le long des tombes. Un froid glacé l'avait surpris en pleine nuit et il n'avait pu s'empêcher de sortir de l'abri qu'il avait choisi pour son court retour en Our Lands.
Belphegor avançait péniblement. La fine bruine d'été lui tombait sur les épaules, dérapait le long de ses longs cheveux beiges. Son visage calme cachait si bien un regard tracassé. Un mauvais pressentiment.
Pourtant, il n'y avait rien de mauvais à prévoir. Ne venait-il pas d'obtenir la paix avec sa famille ? N'était-il pas désormais libre de faire ce qu'il voulait ? Plus personne pour le persécuter ! Peut-être était-il, pour la première fois, réellement libre. La fuite ne signifiait plus rien pour lui.
Il aurait dû être apaisé. Il aurait certainement dû être heureux et un peu plus reconnaissant envers celle qui avait accompli un tel miracle - Furu. Mais rien ne pouvait calmer l'anxiété qui le gagnait alors qu'il passait sa dernière nuit sur ce sinistre continent qui l'avait vu grandir. Quelque chose, certainement, pouvait déraper, que cela soit aujourd'hui ou demain, et, il le savait quelque part au fin fond de son âme, il en mourrait.
Alors il déambulait parmi ces tombes, hantant des pauvres fantômes, petite âme en peine qu'il était. Et une vieille berceuse qu'il s'était inventé car personne n'avait été là pour lui en chanter éclatait le long de ses lèvres et cassait le silence du cimetière.

La pleine lune, là-haut, bien au dessus de sa tête veillait sur ses pas.

Il s'assit sur une vieille tombe et regarda sagement les scolopendres et les vers de terre se débattre près de ses pieds. Pensif, il prenait le temps d'observer, comme s'il n'était déjà plus de ce monde.
C'est peut-être à ce moment-là que quelque chose, non, quelqu'un, troubla ses pensées. Il redressa lentement la tête et observa calmement l'inconnue...
Revenir en haut Aller en bas
Nadia Fortune
avatar


Feuille de Personnage
Race: Zombie Neko-Girl
Pouvoir: Nyctalopie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Mer 30 Juil - 23:38

Je restais dans le cimetière à essayer de survivre depuis que ce nécromancien m'avait "utilisé" devant ses élèves, je m'étais enfuie, c'est tout ce que j'avais trouvé de mieux à faire. Depuis je vivais dans la peur et de ce que je trouvais difficilement à manger quand je commençais à ressentir cette nouvelle faim qui me torturait quelque fois. De temps en temps, j'apercevais le fameux nécromancien, j'aurais pu avoir mille occasions pour l'attaquer, mais je ne savais toujours pas ce qu'était vraiment mon nouveau corps, alors que lui avait l'air de savoir tant de choses, mais hors de question que je retourne le voir, plus jamais !

J'avais mal au coeur, je suis seul depuis tellement longtemps, il n'y a plus rien n'y personne, je ne sais pas en quel année on est, je ne sais pas ce qui s'est passé depuis... ma perte de connaissance... Je ne sais pas si je peux tenter quoi que ce soit où que ce soit, je ne sais rien du tout... Je voudrais mourir, c'est tout, juste trouver le repos, et pourquoi pas, revoir mes proches et mes amis de nouveau. Pourquoi est ce que j'ai le droit à une deuxième chance dans ce monde froid, horrible et cruel si je suis obligée de rester à errer comme ça indéfiniment à attendre la mort alors que je suis immortelle si j'ai bien compris... Plus rien n'a de sens, je suis perdue, complètement perdue... Je percevais parfois la présence de fantômes, tantôt sympathique, tantôt insupportable, mais ils n'arrivaient pas à ébranler mon désespoir, je trouvais seulement un peu de réconfort à converser avec quelques uns parfois. Mes seuls distractions étaient d'assister de loin à certains enterrements, même si en soi, cela n'a rien de particulièrement passionnant, ça passait le temps...

En cette soirée de pleine lune, une nuit très sombre avec un grand éclat de lumière blanche, parfaite pour observer de nombreuses étoiles, quelqu'un était là, près d'une tombe, seul et bien vivant. Habituée aux fantômes d'habitude, je percevais très nettement les battements de son coeur. Ça n'était certainement pas les miens, mon coeur ne bat plus non plus, même si mon sang à l'air de circuler encore par je ne sais qu'elle malédiction. Je m'approchais doucement de lui, non sans discrétion, mais si j'avais voulu, j'aurai pu mieux faire.


Qu'est ce que tu fais ici ? Tu n'es pas un mort ? Pourquoi restes tu ici ? Les autres vivants comme toi viennent pleurer leurs morts le jour, alors pour qu'elle raison est-ce que tu es là ?

Je ne comprenais pas sa présence, et je n'avais pas parlé avec un vivant depuis des lustres, depuis cette fois en forêt avec le nécromancien... Peut-être que j'allais lui paraître étrange, mais je ne savais plus m'y prendre avec les vivants, ils m'étaient tellement étrangers à présent, je ne savais plus.

_____________________________________________________________________________________



Can I have a cheeseburger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Jeu 31 Juil - 22:02

La lassitude.
Probablement aurait-ce été le mot qui le caractérisait le mieux. Il se sentait désormais à son aise, baignant dans une sorte de mélancolie douce-amère au milieu des autres morts. En cet instant, le petit Wolfberg était lassé de se débattre en ce monde, lassé d'exister. Toute l'agitation de ces derniers jours avait épuisé ses dernières forces et l'épuisement l'avait entrainé vers de sombres pensées.
Certes, il ne pensait pas à attenter à ses jours. Ce genre d'actions, se disait-il, est faite pour les simples d'esprit. Belphegor s'était toujours bagarré pour pouvoir survivre et jamais il n'aurait réduit en vain tant de travail. Le simple fait de sentir l'air emplir ses poumons, même si, d'après son état de Vampire, il n'en avait définitivement plus besoin, était déjà une victoire en soi.

Mais il se sentait seul.
Terriblement seul.
Perdu dans cet univers bien trop grand pour lui, rejeté par ceux qu'il aurait pu aimer, rejetant ceux qui auraient pu l'aimer.
Il pensa un court instant à son fils, laissé là-bas, dans l'Heart. Le reverrait-il jamais ?

Mais ça n'était pas le moment de s'attendrir. Devant lui se trouvait un difficile chemin qu'il devait parcourir. Cependant, c'étaient bien toutes ces raisons qui l'empêchèrent de bouger, de s'esquiver et de montrer les crocs alors qu'approchait celle qui était bien évidemment une Zombie.
Une amie, en quelque sorte, pour le pauvre chien cannibale qu'il se disait être.

Au contraire, il lui sourit même vaguement, mystérieusement, et la regarda sans frémir.

- Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu n'es pas un mort ? Pourquoi restes tu ici ? Les autres vivants comme toi viennent pleurer leurs morts le jour, alors pour quelle raison est-ce que tu es là ?
- Probablement parce qu'il faut quelqu'un pour pleurer les vivants la nuit.


Une réponse vague et idiote, pensa-t-il. Il ne la comprenait pas bien lui-même. Belphegor avait toujours été peu à l'aise avec les mots et cela ressortait encore cette nuit, alors qu'il aurait aimé trouver une réponse un peu plus correcte.
Il recula quelque peu sur la tombe où il était assis, lui laissant bien assez d'espace pour qu'elle puisse elle-aussi prendre ses aises.
Dur de parler, huh ? De chercher quelques mots qui auraient pu cacher cette fichue tristesse, ce besoin d'affection. Les notions de conversation les plus élémentaires lui échappèrent, à lui, qui était si rude de nature. Il fit terriblement souffrir ses méninges sous l'effort pour réussir à glisser un simple...

- J'm'appelle Bel'. Et toi, c'est quoi ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Nadia Fortune
avatar


Feuille de Personnage
Race: Zombie Neko-Girl
Pouvoir: Nyctalopie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Ven 22 Aoû - 11:24

La réponse du vivant fut immédiate, mais je ne comprenais pas ce qu'il venrait de dire, pas parce qu'il venait de s'exprimer dans une autre langue qui m'est inconnue, juste parce qu'il venait de dire un truc qui n'avait pas vraiment de sens pour moi, je ne savais pas comment comprendre sa réponse. Au pire, c'était peut-être une phrase philosophique, mais la, j'y connais rien du tout et je vois pas le sens réel. Enfin, c'est pas grave, il resta un instant la tête immobile avant de se décaler afin de m'offrir une place à ses côtés. Son visage avait l'air tellement blême, il paraissait presque plus mort que moi sans l'être vraiment. C'est vrai qu'au fond, même si j'étais désespérée, depuis le temps, je m'étais un petit peu habituée à mon train de vie quotidien.
Le vent soufflait tout doucement, une brise fraîche mais pas trop pour une nuit normalement froide. Je m'étais assise à ses côtés, connaissant déjà à qui appartenait cette tombe, il est mort depuis deux décennies, je ne pense pas que siéger sur son lit de mort le dérangera tant que ça. Je fixais le ciel comme tous les soirs, à me demander si là-bas, dans les étoiles, je pourrais trouver une chance de revoir mes amis ou de trouver un nouvel endroit avec des gens comme moi peut-être... C'était la dernière part de rêve qui m'habitait encore, j'avais l'impression d'avoir tout perdu d'une vivante sauf ça.
Après un long moment de silence, mon colocataire de tombe finit par dire quelque chose que je compris cette fois


- J'm'appelle Bel'. Et toi, c'est quoi ton nom ?

Question simple mais qui m'apparaissait comme sordide. De mémoire, ça me revenait, les vivants qui se rencontrent se disent ça en général. Et puis, j'ai encore un prénom alors autant en faire usage aussi.

Hum... Je m'appelle Nadia, heureuse de te rencontrer.

Il me semblait que c'était les discours de base pour deux vivants, mais qu'est ce que ça lui apportera de me demander comment je m'appelle ? Il partira probablement plus tard et ne reviendra probablement pas non plus. J'arrive pas à le comprendre. Depuis qu'il est là, dans ce cimetière, tout seul, il me perturbe, je sens quelque chose en moi, et dans mon esprit. Et ce que c'est mes émotions d'avant que je ne me réveille ici qui reviennent ? J'ai la sensation de chaleur de quand j'étais avec d'autres gens vivants dans le passé, ça me change et ça fait du bien. Il est temps d'entamer une vraie discussion et de ressusciter un peu.

J'ai l'impression que tu ne sais pas pourquoi tu es la, et moi non plus d'ailleurs je ne sais pas pourquoi je suis ici. Alors je voudrais en savoir plus sur toi, ça fait longtemps que je n'ai pas vu quelqu'un de vivant, et je ne sais pas où je suis, qu'est ce que tu es ?

_____________________________________________________________________________________



Can I have a cheeseburger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Mer 27 Aoû - 20:12

- Hum... Je m'appelle Nadia, heureuse de te rencontrer.
- Ouais, c'est plutôt sympa de pas se retrouver seul.
Un côté des lèvres relevé en une sorte de grimace gênée, Belphégor se débattait pour réussir à avoir l'air convivial. La bruine s'était calmée et il était sorti de cette dangereuse torpeur pour se plonger un peu plus dans le monde réel. L'espace d'un instant, il réalisa qu'il était encore en vie.

- J'ai l'impression que tu ne sais pas pourquoi tu es la, et moi non plus d'ailleurs je ne sais pas pourquoi je suis ici. Alors je voudrais en savoir plus sur toi, ça fait longtemps que je n'ai pas vu quelqu'un de vivant, et je ne sais pas où je suis, qu'est ce que tu es ?

Bel se frotta l'oreille droite, un peu surpris par une telle question. Il se crut soudain dans une sorte de speed-dating où il s'agissait de déballer sa vie en un rien de temps. Durant quelques secondes, il se demanda si ce n'était pas un piège... Mais conclu finalement qu'il n'en avait pas grand chose à faire si c'en était un.

- J'suis un Vampire. Autrefois, j'étais un simple hybride. Il la détailla un petit peu. Tout comme toi, apparemment. Je suis revenu sur le continent pour voir une dernière fois mon fils avant que... Avant que quoi ? La phrase resta en suspend. Certes, il y avait bien ce mauvais pressentiment qui le taraudait mais il n'avait aucune raison de parler ainsi ! Après tout, ça n'est pas comme s'il allait mourir demain ! ...Si ? Affamé de contacts, il passa tout naturellement sa main dans les cheveux de la demoiselle. Prendre ce qu'il faut prendre, essayer de ne jamais trop donner. Telle a été sa ligne de conduite. Enfin laisse. Et toi, t'es qui ? Tu fais quoi dans le coin ?

Le vent se mit à souffler et le vampire frémit. Pas qu'il eut réellement froid mais par simple réflexe. Les sensations... Tout avait été multiplié depuis qu'il avait été transformé. Puis il avait dû s'adapter. Parler communiquer. Porter des vêtements, travailler, agir comme tout le monde, enfin ! Si ça n'avait tenu qu'à lui, il serait resté une bête assoiffée de sang. la vie, bien que douloureuse, était bien plus simple ainsi, alors que sa seule préoccupation était de se nourrir.

- Tu habites loin ? Demanda-t-il évasivement. Soudain, le cimetière le mettait mal à l'aise et il aurait souhaité entrer dans un lieu un peu plus convivial. Malheureusement son appartement dans l'Heart avait été revendu peu avant son déménagement. Il n'avait donc nul part où s'abriter et il lui faudra tout de même se cacher du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Nadia Fortune
avatar


Feuille de Personnage
Race: Zombie Neko-Girl
Pouvoir: Nyctalopie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Jeu 28 Aoû - 0:19

- Ouais, c'est plutôt sympa de pas se retrouver seul.

Est-ce que cela faisait vraiment une différence ? Oui, sans hésiter, ne plus être seul faisait... du bien, c'est tout, ce n'est peut-être pas grand chose pour certain, mais moi j'aimais ça, ça fait du bien.

Je vais être franche, je ne savais plus ce que c'était.

Autant être réaliste. Maintenant que je me suis un peu réveillée, il fallait que j'essaye de reprendre mes esprits et que je retombe un peu dans le monde réel, même si je n'y ai pas ma place, ça n'était pas trop grave, je pouvais essayer de me trouver un petit coin d'herbe fraîche où me poser au calme dans cette jungle immense. J'ai tout à apprendre par ici, et l'éternité me tend les bras pour que je prenne mon temps à apprendre, c'est bien ça. Je pense même qu'il faudrait peut-être que j'oubli tout et que je recommence à partir de maintenant, bon c'est vrai, je ne peux effacer de ma mémoire l'époque de ma vie mortelle, ni même ce que j'ai vécu à errer comme ça pendant si longtemps, avec mon réveil et tout. Mais ça me fait une base pour repartir du bon pied en soi. Jamais je n'aurais pensé qu'être à nouveau en contact avec un vivant me permettrait de me relever de si bonne humeur !

- J'suis un Vampire. Autrefois, j'étais un simple hybride. Tout comme toi, apparemment. Je suis revenu sur le continent pour voir une dernière fois mon fils avant que... Enfin laisse. Et toi, t'es qui ? Tu fais quoi dans le coin ?

J'avais tourné la tête pour le regarder dans les yeux pendant qu'il parlait de ce qu'il est en fait, j'en avais pas la moindre idée mais maintenant je savais un peu plus à qui j'avais à faire.

Ha mais t'es mort aussi en fait... C'est sans importance... Moi ? Je suis une hybride aussi, Neko, et je viens du passé ! Ça te parait peut-être dingue ou que je dois être un peu folle mais c'est vrai. Je me suis réveillée en zombie il n'y a pas très longtemps, et je me souviens de ma... mort... dans le passé. En tout cas, à mon époque, les vampires comme toi, on faisait tout pour les fuir et leurs poser le plus de problèmes, il y avait une grande révolte qui s'annonçait, mais je ne sais pas sur quoi ça a aboutit, ni même c'était il y a combien de temps. Dis ! Peut-être qu'elle continue encore aujourd'hui !

J'avais ouvert mes grands yeux pleins d'espoirs, me disant que je pourrais reprendre un peu ma vie d'avant si je rejoignais le mouvement révolutionnaire des esclaves. Comme ça je serais moins perdu et je trouverai des gens qui serait comme moi, d'anciens esclaves en fuite, et je pourrais à nouveau vivre comme avant, ce serai bien !
Dans mes pensées, je sentis quelque chose passer contre ma tête. C'était sa main qui se baladait dans mes cheveux. Personne ne m'avait fait ça auparavant, je ne sais pas à quoi ça sert ni ce que ça veut dire, alors autant le laisser faire...

_____________________________________________________________________________________



Can I have a cheeseburger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Sam 30 Aoû - 20:42

- Je vais être franche, je ne savais plus ce que c'était.
Pourquoi avait-il dit ça ? N'avait-il pas passé toute sa vie à rechercher la solitude ? Un peu idiot, il cligna plusieurs fois des yeux, tentant de se reconnaître lui-même dans ses propos. Enfin, ce qui est dit est dit. Peut-être avait-il réellement changé depuis cette époque ?

Peut-être que lui, il n'avait jamais su ce que c'était que d'être avec quelqu'un.
Il se rappela avec douleur la compagnie de sa chère Lysia, morte dans la fleur de l'âge, tuée par une maladie attrapée lors de leur arrivée à Esgalduin. Son faible organisme n'avait tout simplement pas pu supporter les virus locaux. Depuis ce temps, certainement, il se complaisait dans 'cette bonne vieille solitude', tentant de chasser à jamais la douce chaleur qu'il ressentait lorsqu'il la tenait dans ses bras.

- Ha mais t'es mort aussi en fait... Belphégor sourit, amusé par une telle réflexion. Eh bien oui, scientifiquement parlant, il était déjà mort. Pas de pouls, pratiquement pas de souffle... Un Vampire dans toute sa splendeur ! C'est sans importance... Sans... Importance ? Réellement ? Moi ? Je suis une hybride aussi, Neko, et je viens du passé ! Ça te parait peut-être dingue ou que je dois être un peu folle mais c'est vrai. Je me suis réveillée en zombie il n'y a pas très longtemps, et je me souviens de ma... mort... dans le passé.

C'était assez logique et en conséquence cela ne paraissait pas bizarre à l'Inu. Lui-même était une sorte de monstre cannibale arpentant un hôpital psychiatrique dans sa jeunesse et se repaissant de ceux qui essayaient d'abuser de lui. Côté histoires de dingues, il en connaissait donc un rayon !

- En tout cas, à mon époque, les vampires comme toi, on faisait tout pour les fuir et leurs poser le plus de problèmes, il y avait une grande révolte qui s'annonçait, mais je ne sais pas sur quoi ça a aboutit, ni même c'était il y a combien de temps. Dis ! Peut-être qu'elle continue encore aujourd'hui !
- Quand j'étais jeune, j'en ait aussi pas mal fait découdre aux vampires.
Dit-il, de bon ton. Il n'avait que quatorze ans mais il parlait comme s'il était déjà adulte. Belphégor avait grandi trop vite. Il haussa les épaules. J'en sais rien, mais des révoltes, y'en a partout. Juste que soit elles durent pas, sous elles se limitent à la ville en elle-même. Là d'où je viens, les Hybrides font la loi... Mais si tu franchi la frontière, la Milice te tombe dessus aussi sec !

Sa dernière question fut ignorée. Belphégor regarda la hauteur de la lune, inquiet. Hors de question de mourir rôti ! Non, s'il devait mourir, ça serait forcément tué par quelqu'un ! Enfin... Cette demoiselle, peut-être qu'elle n'avait pas envie de parler non plus. L'Inu soupira et continua à balader ses doigts dans les cheveux de la zombie. S'il n'avait pas l'habitude des caresses, sa partie animale lui dictait tout de même comment s'y prendre pour ne pas que sa main devienne un poids désagréable. Une façon de chercher, encore, un tout petit peu de contact.

- Je rentre demain en Nórë. Tu peux m'accompagner si tu veux, y voir cette ville dont je te parle. Ne plus être seul... Pour un peu plus longtemps... S'accrocher au dernier wagon d'un train passant dans la solitude de la nuit et regarder défiler un trajet calme tout en sachant qu'il n'y en aura plus d'autres.
S'il lui proposait de l'accompagner jusqu'à la Ville des Rebelles, c'était car il aurait tout fait pour calmer ce sinistre pressentiment qui l'accablait.
Revenir en haut Aller en bas
Nadia Fortune
avatar


Feuille de Personnage
Race: Zombie Neko-Girl
Pouvoir: Nyctalopie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Dim 31 Aoû - 22:56

- Quand j'étais jeune, j'en ait aussi pas mal fait découdre aux vampires.

C'est vrai qu'il avait plus l'air d'un Inu que d'un vampire en fait. Je me demande cela fait combien de temps qu'il est dans cet état, il a l'air si jeune, alors c'est assez étonnant de le savoir vampire alors qu'il a tout les traits d'un hybride.

J'en sais rien, mais des révoltes, y'en a partout. Juste que soit elles durent pas, sous elles se limitent à la ville en elle-même. Là d'où je viens, les Hybrides font la loi... Mais si tu franchi la frontière, la Milice te tombe dessus aussi sec !

Non, je ne pense pas que ça soit la révolte la dont je parle, celle-ci était particulièrement grande et allait aboutir avant que je ne parte, j'espère qu'elle a pu faire bouger les choses un petit peu au moins... Mais un pays où les hybrides gèrent eux-mêmes leur société, c'est plutôt intéressant...

- Je rentre demain en Nórë. Tu peux m'accompagner si tu veux, y voir cette ville dont je te parle.

Lorsqu'il évoqua la proposition de m'emmener, je le regardais droit dans les yeux. Je ne savais pas. D'un côté, je me disais que je n'étais peut-être pas très loin de mon ancien "chez moi", cette ville où ces nous les rebelles qui faisions la loi à grands renforts de banditisme, cet endroit que je connais par coeur, ruelle après ruelle, je serai capable d'y perdre n'importe qui. D'un autre côté, je ne sais pas où je suis, quelle date on est, quelle date on était quand je suis morte, et qu'est ce qui a bien pu se passer entre temps, j'ai l'impression d'être plongé dans un nouveau monde inconnu, alors pourquoi ne pas recommencer depuis le début ma vie ? Il me propose de partir dans une ville où j'aurais ma place, et je sens que je peux lui faire confiance, alors pourquoi pas...

Je n'habite nul part, c'est dans ce cimetière que je passe mes journées et mes nuits sans trouver le sommeil ni aucun confort d'un habitat quelconque. Je ne connais rien ni personne, et je ne sais pas comment retrouver la ville où j'ai grandit... J'ai beau retourner ta question dans tous les sens et à y réfléchir, tout m'indique que je n'ai pas ma place là où on est assit. C'est décidé, je vais venir avec toi dans ton pays qui a l'air si différent.

J'étais maintenant résignée, je peux partir pour de bon, rien ne me retient ici, pas la peine de moisir dans ce cimetière si j'ai la chance de pouvoir faire quelque chose de mon existence ailleurs où je ne serais pas chassée voire découpée en morceaux...

_____________________________________________________________________________________



Can I have a cheeseburger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Sam 6 Sep - 19:04

L'Inu, un air attentif gravé sur le visage, hocha la tête d'un air satisfait. Un sourire naquit aux abords de ses lèvres.

- Je suis content que tu m'y accompagnes ! Le trajet paraitra moins morne...

La dernière fois qu'il avait accompli le trajet d'Our World en Nórë, c'était avec sa tendre Lysia. Et vu que désormais pareille chose ne pouvait se reproduire, il craignait fortement la solitude et la dépression lié à son deuil inachevé de la belle. Être avec quelqu'un, une fille à peine rencontrée, même, c'était ce qu'il pouvait imaginer de mieux. Cela lui changera les idées.

- Y'a aussi moyen que je t'aide à t'installer. J'ai quelques sous de côté maintenant... Les événements de ces derniers jours lui revinrent en tête et il se senti soudainement perdu à l'idée que sa famille qu'il haïssait tant lui avait enfin pardonné d'être né. Hé, quoi ! Devait-il réellement avoir eu à payer pour cela ? Ne devait-il plus lui-même se venger d'un tel traitement ? Et maintenant ? Fallait-il que lui et elle fassent semblant de ne pas se connaître pour vivre de bonne entente ? Il désirait toujours au plus profond de lui-même décimer chaque Wolfberg existant et cela ne changera jamais. Cette famille lui avait fait bien trop de mal.

Quand il disait 'quelques sous', il parlait plutôt de l'immense fortune que sa mère lui avait laissé en héritage et que cette réconciliation arrangée par d'autres lui avait permis de récupérer. Pourtant, ne sachant que faire de tant d'argent, il n'osait y toucher et le laissait à la banque. La seule action jamais faite aura été d'en désigner Anakin comme successeur s'il lui arrivait à lui-même malheur.
L'Inu sauta de son siège et se planta debout, les deux pieds correctement ancrés au sol.

- Ça te va si on se donne rendez-vous au couché du soleil, au même endroit ? Il aurait bien pu rester encore quelques heures car l'aube ne pointait pas. Cependant, n'ayant aucune idée de comment continuer la conversation, il préférait s'en aller et passer les heures suivantes à vagabonder à la recherche d'un abri pour la nuit. Le silence gêné l’écœurait et la présence de quelqu'un d'autre, si autant celle-ci était rassurante, elle était, paradoxalement, légèrement gênante. Belphegor avait un petit quelque chose d'agoraphobe et de timide.
Avant de partir, il lui promis malgré tout de lui ramener une malle pleine de beaux vêtements et de nourriture appétissante. Cela, ajouta-t-il, serait une honte qu'elle ait à voyager sans bagages car ça ôterait une partie du plaisir que l'on éprouve à changer de lieu. Autant donc lui en trouver avant de partir.
Ne sachant pas ce que mangent les zombies sinon de la chair vivante, il pensait ramener comme casse-croûte de la viande crue fraîchement découpée.
Quand aux vêtements, il n'osait le dire, mais s'il ne trouvait pas moyen d'en acheter lui-même, il ira très certainement voler la garde-robe de son ancienne maîtresse qui n'avait pas à lui en tenir rigueur.

Avant de s'éclipser, il attrapa la patte de la petite Neko pour y déposer un doux baise-main, dans le but, uniquement, de s'assurer qu'elle ne change pas d'avis le lendemain en la charmant pour la journée. Sur ce, il lui fit un leste signe de la main et s'éclipsa vivement...
Revenir en haut Aller en bas
Nadia Fortune
avatar


Feuille de Personnage
Race: Zombie Neko-Girl
Pouvoir: Nyctalopie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   Dim 7 Sep - 22:56

- Je suis content que tu m'y accompagnes ! Le trajet paraitra moins morne...

Pendant un instant j'avais ressenti quelque chose, et puis ça m'est revenu, cette sensation je crois que c'est de l'empathie. J'étais un petit "triste" pour lui qu'il ai passé les précédents trajets tout seul à s'ennuyer si c'était le cas, à moins que je ne me rappelle plus bien qu'est ce que morne veut dire...

Je suis aussi contente de voyager avec quelqu'un, je n'ai jamais voyagé de toute ma vie, alors seule, je sais pas si j'aurais réussi !...

Je vais pouvoir regarder de nouvelles choses, ressentir de nouvelles sensations, avoir de nouveaux sentiments. Je crois que ça va être fini la peur, le froid, l'ennui.

- Y'a aussi moyen que je t'aide à t'installer. J'ai quelques sous de côté maintenant...

Et en plus il me propose de m'installer ?! Mais c'est possible ce genre de choses ? j'ai passé toute ma vie dehors, j'ai vécue dans la rue, puis j'ai été tuée, je reviens à la vie, je me fais torturer et chasser, je me retrouve piégée dans un cimetière au milieu de nul part dans un monde inconnu, et la, un type débarque, me propose une occasion en or de rattraper le temps perdu et surtout d'occuper celui qu'il me reste, et en plus il va me loger ?!... Je n'en reviens pas, je crois être en plein rêve !... Si bien que j'hésitais un long instant avant de répondre.

Un logement ?... Tu ferais ça pour moi ? Mais on ne se connait que depuis peu de temps, et je ne sais pas qui tu es vraiment, et tu ne sais pas grand chose sur moi non plus... Je n'ai jamais eu de logement de toute mon existence... Et tu m'offrirais ça comme ça ?... Je sais pas quoi dire...

J'en étais gênée, mais pas encore de trop, parce qu'il me dit ça maintenant, je ne suis pas encore là-bas et non plus dans le logement... Il est possible qu'il mente, ou qu'en fait il ne puisse pas tout simplement, ça reste à voir.

- Ça te va si on se donne rendez-vous au couché du soleil, au même endroit ?

Je reste ici tous les jours, du matin au soir et du soir au matin, si on se donne rendez-vous ici, il ne pourra pas me rater, et moi non plus, je vois tout ceux qui passent ici, de jour comme de nuit.

Aucun soucis, ça fait des mois que je n'ai pas bouger d'ici, ce n'est pas pour changer d'avis avant que tu ne reviennes. Je t'attendrais à cette même pierre tombale. Mais tu reviendras quand ?

Juste avant de partir, il attrapa ma main et déposa un baisé dessus. Je restais paralysée pendant l'opération et encore après qu'il soit parti en regardant ma main pleine d'incompréhension. Il vient de faire quelque chose que je n'avais jamais vu. Qu'est ce que ça veut dire ? Juste "au revoir" ? Il aurait pu le dire oralement... C'était... bizarre...

_____________________________________________________________________________________



Can I have a cheeseburger ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bel's Last Waltz {Nadia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bel's Last Waltz {Nadia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ROWAN ► Si tu crois que tu as une vie amoureuse de merde, pense à Titeuf qui essaie de chopper Nadia depuis 7 ans.
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» Jamais mon coeur ne cessera de t'aimer... PV Petite Patte
» Les Domestiques [5/6]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Cimetière-