Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Brainstorming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Brainstorming   Ven 13 Juin - 6:30



" Tu étais si mignon avant, que t'es-t-il arrivé ? "
" Je suis tombé amoureux. " Me répondit le garçon aux cheveux aussi frisés que le diable d'un sourire enjôleur provenant d'un corps ne lui appartenant pas. Mes bras passèrent autour de son torse, je m'allongeais à moitié sur lui.
" C'est triste. " Dis-je, rêveuse.

Sean reste et restera le garçon le plus utile du monde. Quelqu'un réussissant à me saisir mieux que je ne le faisais, capable d'anticiper mes besoins. C'était en quelque sorte mon ombre et je l'adorais pour ça.
Car c'est bien connu, quand on ne s'aime pas soi-même, on a tendance à bien mieux aimer les autres, non ?
Ces temps-ci, j'en étais venue à penser qu'un esclave ne sera jamais pareil qu'un maître. Voilà bien une idée qu'Izzy s'empresserait de réfuter ! Mais quelqu'un ayant vu son enfance voler par les mailles d'une chaîne pouvait-il un jour faire preuve d'insouciance ? Moi-même, n'avais-je pas eu dans ma prime enfance plus de privilèges, plus de droits, que tous les esclaves réunis ? Certes, fermant les yeux, j'entendais parfois encore cette sombre musique -ce bruit de clochette-, mais n'avais-je pas passées quelques délicieuses années bien avant cette tragédie ? Moi plus que quiconque était appelée à comprendre et à souligner cette différence entre de telles espèces.
Mais Sean, et c'était là le plus décevant, avait eu une enfance dorée. Ganté par le destin, il avait écopé d'un père Tsuno aimant, qui lui avait offert des premières années à la mesure des miennes. La mort l'ayant prit, les souvenirs de son passé avaient afflué en sa tête et surement cela avait-il modifié de manière imperceptible son comportement.

Le fantôme me répétait souvent des "je t'aime" qui envoyaient valdinguer la conversation dans les abysses de la gêne. Je cherchais alors à l'embrasser, en guise de réponses, et la situation devenait par la suite bizarre et étrange.
Nous détournions la tête et changions de sujet.
C'était lui qui m'avait donné l'idée de renouer avec Hémato. Je crois bien qu'il s'agit de la seule personne au monde assez folle pour me proposer une telle idée ! Cependant, je dus avouer qu'elle avait son sens. J'étais actuellement sur une histoire d'échange d'otage et dédoubler l'otage pour faire plaisir aux deux parties pouvait être libérateur. Malgré tout, je trouvais l'idée trop aberrante et après avoir pris en considération que je pouvais utiliser Arashi pour faire la supplication à ma place, je l'effaçais totalement de ma mémoire.
Il fallait trouver autre chose.
L'ancien esclave tournait en rond dans la pièce, à la recherche d'un plan B. Je l'avais laissé se dégager de mes bras avec un grognement désapprobateur -qu'en avait-il à faire de toute manière ?- pour qu'il puisse réfléchir plus amplement à ma situation. Il savait que la solution la plus évidente était totalement à exclure. Il ne fallait, après tout, qu'il n'y ait pas trop de monde qui s'en sorte heureux. Durant ce temps, il me laissait le loisir de reluquer son corps d'emprunt. Il avait des goûts sûrs mais peut-être un peu trop répétitifs. Je savais qu'il préférait être sûr de ce qu'il faisait, plutôt que d'avoir à se prendre une réflexion de ma part. Ces goûts douteux, justement, reflets des miens, l'entrainaient parfois à créer des situations rocambolesque lorsqu'il s'agissait de se séparer d'un corps qui se faisait vieux. Je me rappelle d'un début de révolte lancé au marché, dans l'idée de faire tuer le gars qu'il possédait.


- Tu n'aurais pas dû céder ainsi lors des négociations.
Je m'affalais sur le canapé et levais les yeux au ciel.
- Ça me semblait sympa... A l'époque. Plus maintenant. Maintenant il fallait trouver un moyen de se sortir de là en respectant un minimum les termes du contrat.
- La Milice de Fantastica, elle est dans quel état ?
- 'A plus. Totalement démantelée par les rebelles. Sean fit une grimace. Lui qui avait dû passer tant de temps à penser à la chute de la milice alors qu'il faisait partie de ses ennemis... Désormais, cela le choquait plus qu'autre chose d'apprendre sa disparition.
- Les autorités restantes ? Je réfléchis quelques secondes puis me mis à énumérer.
- Les gangs de rue. Les Orchids, les Rebelles. Il y a des pirates aux abords de l'Archipel mais ils sont trop peu pour être un danger. Les bordels et la ferme cannibale. Je ne pouvais m'empêcher de l'appeler autrement car elle avait pour but de découper de la viande d'hybride pour la refournir au plus offrant.
- Et tu n'as aucun moyen de ? ...Dresser l'une de ces organisations contre la cible ?
- Nope. Le coupais-je. Puis ça ne serait pas marrant. Il disait ça pour mettre les choses au point, pas vraiment pour que ça devienne un choix envisageable.

Sean s'immobilisa un instant et s'assit sur le pouf. Il se tourna vers moi, la mine interrogatrice.


- Tu veux que je m'infiltre chez eux et que je déclenche une révolte ? Sean parlait de cette cause qu'étais la rébellion comme s'il s'agissait d'un jeu. Et il avait bien raison ! J'en avais sacrément marre des gens qui croyaient en leurs idéaux...! Bordel, combien de temps cela, sérieusement, allait-il prendre avant que la situation revienne de toute façon à la normale ?
- C'est la solution de facilité... Aka, ça ne serait pas gratifiant. Le frisé baissa la tête.
- On peut tout aussi bien faire exploser le bâtiment, contraindre l'un des employés ou infecter l'un des esclaves dans l'idée de le détruire de l'intérieur.
- Je peux essayer de me mettre l'une des employées dans la poche.
Cette idée avait éveillée mon intérêt. La jeune Loreleï avait l'air tellement facile à manipuler... Bien ! Cela sera le nouveau plan !
- Prends garde à ce qu'elle ne te trahisse pas. Lâcha machinalement le fantôme. Question traitrise, il n'avait pas franchement à parler... Ça devait bien être le gars ayant changé le plus de fois de camps au monde. Mais j'évitais de lui rappeler de tels souvenirs. Après tout, j'ai réellement besoin de mon ombre. Puis les traitres, c'est excitant ♥

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
 

Brainstorming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [brainstorming]Une nouvelle façon d'obtenir un dragon/phénix ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Chambre de Zune-