Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Ven 16 Mai - 16:12

Arashi avait reçu une lettre de Zune ! Première nouvelle de son amie depuis sa « disparition » il y a déjà plusieurs mois de cela maintenant, et quelle nouvelle !
Non content d'annoncer au vampire qu'elle avait réussi à trouver les personnes nécessaires à l'exécution du plan qu'elle avait conçut, et qu'il avait approuvé, elle lui annonçait également, si le blanc avait vu juste quant au quelque données que sa meilleures amie lui avait laissé dans la lettre, qu'elle était atteinte du même virus que celui qui, mortel, semait la terreur dans tous Our-Land...
Zune, cette vampire au caractère des plus excentrique, allait peut-être mourir de maladie, comble pour une espèce censé y être immunisé, mais tout à fait du goût de cette femme qui n'avait, Arashi n'eut pas besoin de la connaître depuis des siècles pour le savoir, jamais aimé faire tout comme les autres...
Oh, bien sûr, le vampire savait que le rousse n'en était pas à sa première vie, mais au moins à se deuxième, vu que celle-ci lui avait déjà parler de son immolation peu après l'avoir lui même ressuscité, et il ne doutait pas que, téméraire comme elle l'était, les chances qu'elle soit morte plus d'une fois ou potentiellement morte de nouvelle fois étaient très élevé. Mais il n'en était pas moins vrai qu'Arashi ne pouvait se sentir entièrement confiant quant à la finalité de cette histoire là... Déjà, il n'y avait aucune certitude qu'une résurrection soit possible après une mort dû à ce virus -après tous si un virus, maladie censé être inoffensif aux vampires, parvenait à les contaminer, il ne serait pas plus choquant qu'il inhibe aussi leurs capacité de régénération et donc les empêche de ressuscité quand bien même auraient-il ce qu'il aurait fallu pour...- et puis même si celle-ci l'était rien ne lui assurait que quelqu'un soit présent pour récupérer les cendre de Zune comme Zune avait été là pour récupérer les siens lors de sa... bêtise passé !
Enfin bon... De toute façon la lettre était clair, les instructions concises mais complètes ! Arashi devait chercher le nécro à l’hôpital de Memory et le ramener jusqu'à Izzy, autrement dit, au laboratoire !
Pour le sujet, pas de problème, le petit être si semblable à Taka, a part leurs yeux aux colories différentes, était arrivé le matin même et semblait tout disposé à servir de réceptacle à l'âme de son amant. Arashi ne savait pas ou Zune l'avait péché mais elle avait fait fort ! Le petit Neko était carrément volontaire de sa propre mort, ce qui, bien qu'assez flippant en soit, était un plus certifiant que l'âme de Taka serait profondément encré dans le corps de Tidou -le nom du réceptacle- et ne s'en délogerait pas si facilement !
C'était triste, mais c'était comme ça. Le vampire était près à faire ce sacrifice si en contrepartie il pouvait retrouver son amant. L'amour rend égoïste, mais tant pis !

A peine le réceptacle arrivé donc que le blanc lui expliqua le topo et se rendit, laissant sa sœur et son neveux seuls à la maison, au laboratoire 5 flèches accompagné par un nécromancien manchot tout juste sortie du fou -ou, en l’occurrence, de l’hôpital- et d'un Neko des plus soumis. Une fois pénétré dans le labo, il demanda mademoiselle Izzy Berger et attendit...

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger
avatar

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Ven 16 Mai - 16:58

...Et la secrétaire lui répondit qu'elle n'était pas là.

Cela faisait quelques semaines que je ne venais plus aux laboratoires. Mes supérieurs, après ma 'bêtise' du mois passé, avaient décidés de m'accorder un congé maladie. Le congé s'éternisait et, bien que pouvant profiter de quelques moments d'affections, je m'ennuyais.
Il était cependant dur pour moi de réunir la force nécessaire à la reprise de mes activités. Mes convictions étaient, une fois de plus, ébranlées. Et je me sentais mal quant à reprendre mon travail.
Ce fut Jûmon qui, ironiquement, m'y poussa. Lui plus que tout autre était certain de l'utilité de ma fonction et il réussi même à me remettre en tête que sacrifier des créatures crées en ce but était un piètre mal s'il s'agissait de faire progresser le monde. J'avoue l'avoir regarder bizarrement avant d'admettre, gênée, qu'il devait bien avoir raison.

De toute manière, je n'avais pas vraiment le choix. Restait à savoir si j'allais reprendre avant la fin de mon congé ou non.
Une lettre de Zune, arrivée en trombe par la poste, dû me résigner à reprendre mes activités en avance. Elle ne disait pas grand chose, sinon qu'il était temps de réssuciter Takayuki.
Takayuki, c'est un Neko. D'après ce que j'en ait compris, Zune avait prévu de créer une cérémonie de résurrection ce qui, sous bien des angles, était en quelque sorte un double-crime ainsi qu'une transgression des règles les plus élémentaires de la vie ! ...Bref, c'était quelque chose à empêcher. Après une violente dispute avec ma sœur, j'avais convenue que j'orchestrerais la cérémonie à sa place, m'y connaissant mieux d'elle d'une part sur ce genre de pratique et de plus lui évitant le danger d'une cérémonie qui tournerait mal. Au cours de l'histoire, bien des résurrections avaient étés tentées. Le pire qui pouvait arriver était la mort de tout ceux présents en ce lieu.
C'est pourquoï j'avais demandé à Zune que cela se passe au laboratoire Cinq Flèches.
D'un côté, cela me permettait de savoir la cérémonie sous contrôle et d'autre part...

La lettre donnait l'heure et la date. Regardant la pendule, je comprenais qu'elle n'aura lieu que dans moins d'une heure... Pas assez pour me rendre à temps jusqu'au laboratoire !
Pestant contre l'incapacité de ma sœur, je me hâtais de prendre le train. Le voyage fut long et il me tapait sur le système. J'arrivais devant la porte du laboratoire les cheveux décoiffés et ma robe des jours fériés sur moi.
Du moins n'avais-je pas à chercher longuement le dénommé Arashi car je le trouvais au comptoir de l'accueil, juste en face de moi.

Un Neko se trouvait à ses côté et un Nécromancien mutilé sur son épaule. Mon estomac fut soulevé par un haut-le-cœur. Soupirant doucement pour garder mon calme, je répliquais clairement, articulant chaque syllabe.


- Izzy Berger se trouve juste derrière vous. D'un geste de la tête, je l'invitais à me suivre. Le dépassant, je murmurais... Soyons clair : Si je fais cela, c'est uniquement pour éviter que Zune soit blessée en faisant votre rituel stupide. Je ne cautionne rien de tout ça.

Et qu'avait-il fait au nécromancien ? Je voyais là de la barbarie et cela ne faisait que m'irriter d'autant plus. Si le Neko semblait trop intimidé pour réellement être capable de refuser ce qu'il avait dû prendre pour un ordre, le Nécromancien semblait s'y être clairement opposé. Deux meurtres pour amener un être que la mort avait prit. Je n'aurais pas pu trouver cela plus écœurant qu'à l'instant où, défilant dans les couloirs, je m'arrêtais devant le département d'alchimie.
Eux aussi semblaient avoir été prévenu. Kain, le chef du département, un Vampire aux larges lunettes et au visage fatigué, nous ouvris la porte d'une des salles d'expérimentation. Plusieurs de ses collègues s'y trouvaient déjà. Ils avaient installés un lit de camp au milieu de celle-ci et une chaise au fond de la salle. Celle-ci avait des sangles sur les accoudoirs mais Kain, voyant l'état du Nécromancien, fit la remarque qu'elles seraient probablement inutiles.
Il demanda au Neko de s'allonger sur le lit.


- Ça ne sera pas indolore. Lui expliqua-t-il. Donc si tu te sens de hurler, ne te retiens pas. De toute manière, la salle est insonorisée. Izzy ? En chemin, j'avais attrapée une blouse, l'avait enfilée et m'appliquais à la boutonner. Je redressais la tête lorsqu'il m'interpella. Il faudrait que tu t'occupes de réveiller le Nécromancien, que tu l'hypnotise pour qu'il coopére. Nous avons besoin de sa coopération. Il se retourna ensuite vers Arashi. Vous êtes l'ancien propriétaire du fantôme, n'est-ce pas ? Vous avez un objet, quelque chose de lui ? Il faut marquer sa présence en cette pièce.

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Ven 16 Mai - 18:47

« Izzy Berger se trouve juste derrière vous. »


Oui, effectivement, Izzy se trouvait juste derrière Arashi, vêtue d'une robe qui contrastait totalement avec sa tenue de travail dans laquelle le vampire l'avait vu la dernière fois qu'il était venu ici accompagner sa sœur afin que la vampire se tenant devant lui aujourd'hui lui apprenne à contrôler ses pouvoirs, il y a de ça de nombreux mois déjà -bien qu'Arashi en vienne a perdre la notion du temps à force d'être ainsi enfermé chez lui et ne sortant que pour ses cours et se nourrir-.
Mais ses vêtements avaient beau avoir changé ostensiblement, la rendant ainsi physiquement plus ouverte aux autres, son caractère semblait quant à lui être rester le même. Et dire que c'était de cette femme, pour laquelle Arashi ne ressentait par ailleurs aucune animosité, que le vampire devait se méfier et prendre soin de ne surtout pas révélé quoi que ce soit sur l'état de santé de Zune... Pourtant, si cette dernière ne le lui aurait pas expressément interdit, le blanc aurait bien aimé pouvoir parler plus en avant du virus ainsi que de son amie et des risques de ce dernier avec sa sœur... M'enfin, tant pis, il verrait ça plus tard. Zune était forte, il le savait, et il n'était de toute façon pas venu pour ça.
Le corps inerte du nécromancien sur son épaule et Tidou près de lui, il s'engagea dans les tréfonds du labo à la suite de la scientifique aux traits si sérieux.

« Soyons clair : Si je fais cela, c'est uniquement pour éviter que Zune soit blessée en faisant votre rituel stupide. Je ne cautionne rien de tout ça. » [/center]

Et pas que les traits d'ailleurs... M'enfin, Arashi n'allait pas faire son gamin capricieux et tourner des talons simplement parce qu'une femme légèrement plus âgé que lui lui parlait d'un ton froids... Il avait passé depuis bien longtemps l'âge de flancher devant une figure maternelle, bien que cette prise de conscience était quant à elle relativement récente.

[center]« Je le conçoit, mais je te remercie tout de même d'avoir pris cette peine. »


Répondit-il d'un ton calme, posé, alors qu'à l'intérieur il sentait brûler le feu de l'impatiente mêlé à celui d'une certaine dose de peur... Peur d'échoué, peur d'échanger une vie contre deux, peur de réussir et de reperdre Taka... Plein de peurs, plus ou moins justifier, qu'il gardait cacher au fond de lui afin de ne pas dévier du but qu'il c'était fixé. De toute manière, tout le monde meurt un jours alors bon... Cette vérité inéluctable, qu'Arashi concevait pour toute espèce vivant, faisait défaut pour Taka. Lui aussi était mort, mais il ne le devait pas, pas si tôt, et quand bien même Tidou était encore plus jeune que Taka à sa mort, il allait y remédier !
Rentrant dans une salle occupé par un vampire à lunette, ainsi que par une couchette et une espèce de siège muni de sangle, Arashi salua sobrement son occupant avant de déposé son lourd fardeau dénué de bras sur le siège vide. Le Neko, quant à lui, c'était assis de son propre chef sur la couche, tentant de s'allonger malgré les légers tremblement secouant son corps fin. Il avait beau être d'accord, en âme et conscience, du sort qui lui était réservé, il était humain de prendre peur une fois la mort si proche de nous. Néanmoins, malgré son malaise, le garçon tint bon et ferma les yeux, ses tremblements diminuant jusqu'à cessé entièrement.

« Vous êtes l'ancien propriétaire du fantôme, n'est-ce pas ? Vous avez un objet, quelque chose de lui ? Il faut marquer sa présence en cette pièce. »


Arashi opina du chef, quittant Tidou des yeux pour se concentrer sur Takayuki, incitant ainsi ce dernier, rester à la maison, à se téléporter auprès de lui. Quand enfin le fantôme de son défunt amant apparu à se coté il sourit et fouilla dans la poche de son jean pour en sortir une vieille photo froissé et usé par le temps, celle-la même que le vampire avait trouvé quelque années plus tôt dans les décombres de leurs ancienne chambre secrète et que les représentait tout deux alors qu'ils étaient encore jeune et bien en vie -Jeune pour Arashi, alors âgé de tout juste 20ans si ce n'est moins, et vivant pour Takayuki, d'à l'époque deux ans son aîné-, et la tendit au demandeur. C'était le seul objet appartenu au défunt que le vampire était parvenu à retrouver, totalement par hasard en plus, près de 3 siècles après la mort de ce dernier... Il espérait que ça suffise.
Alternant son regard entre le nécromancien estropié -sans qu'Arashi n'ait jamais su comment, l'ayant lui même retrouver dans cet état à l’hôpital, ses deux bras semblant avoir été tranché net-, maintenant réveillé et le Neko allongé, Arashi assista à la scène le cœur serré... Ce même cœur qui, bien que physiquement mort, battait la chamade à chaque fois que ses yeux se posaient sur Taka.
Enfin... Si proche du but...
Alors qu'Arashi remarquait Izzy s'approchant de Malik, l'éclat de rage dans le regard de celui-ci se perdant un peu plus dans le vague au fils des secondes écoulés, il reporta son attention sur le scientifique semblant préparer la salle au sacrifice prochain... Tidou était couché, Takayuki poster dans un coins dégagé de la pièce alors que la vieille photo, seul vestige de sa vie passé, était posé en évidence sur une table au coté d'une chandelle, et Malik était partie se poser devant le neko encore en vie, le regard entièrement dénué d'émotion cette-fois ci.
La tension était palpable, Arashi nerveux, Tidou semblait déjà mort, et Malik se mis à parler d'une voix sans timbre, monotone, débitant un flot de parole que même Arashi ne parvenait à comprendre malgré ses années d'étude intensif.
Ça commençait enfin ! Sa première phrase prononcer, le silence environnant fut rompu par les cris déchirant d'un Neko, convulsant sur la couchette, alors que le second semblait d'évaporer doucement...

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger
avatar

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Dim 18 Mai - 23:06

" Can you even solve the question with your abacus yet?
Can you even stop the rope from hanging him by his neck?
Did we really choose it right saying we're okay this way?
Hey, just tell me how
It's not like I care now "


« Je le conçoit, mais je te remercie tout de même d'avoir pris cette peine. »

C'était dur d'écouter des remerciements pour ces deux meurtres. C'était agaçant également. Mes pas étaient vifs et nerveux. Mes talons-aiguilles claquaient sur le carrelage blanc. J'essayais d'occulter de mon esprit la situation dans laquelle je me trouvais. De toute manière, ce n'est pas moi qui les tuerais de mes mains, non ? Ils n'avaient besoin que de mon approbation silencieuse-

« Il faudrait que tu t'occupes de réveiller le Nécromancien, que tu l'hypnotise pour qu'il coopére. Nous avons besoin de sa coopération. »

J’acquiesçais et me dirigeais vers le Nécromancien. Ce dernier émergea, ouvrant les yeux, battant doucement des paupières. Je sentis mon cœur se serrer et balbutiais vaguement, tenant sa tête de manière à le regarder droit dans les yeux, les mots nécessaires pour l'hypnotiser. Son visage devint alors vide, dénué de vitalité.
Il allait coopérer. Je me tournais vers Arashi et Kain. Ils étaient tous deux en train de mettre en place l'artefact destiné à retenir le fantôme dans les lieux. Je décidais de ne pas m'en occuper et rejoins le Neko. Je me penchais vers lui et lui murmurais à peu près les mêmes paroles prononcées auparavant pour Malik.
" Sois sage, n'ai pas peur. Ça ne fera pas mal. "
En réalité, je me doutais bien que la souffrance engendrée par cela n'était pas descriptible. Mais ce faisant, je convainquais au moins les deux victimes qu'elles n'auraient pas mal. Hypnotisées pour ne pas ressentir la douleur, elles penseraient ne pas la ressentir.
Mes pensées tournaient en rond et mes mains tremblaient. Je me sentais également mal. Il y avait ce plus qui ajoutait à ce que je trouvais déjà désagréable dans le laboratoire :: C'était que ce coup-ci, il ne s'agissait pas d'Expériences ! Je me maintenais bien sage mais je m'en voulais de ne pas avoir dit au Neko de partir en courant plutôt que de rester immobile !

Malik émit des mouvements, tentant tant bien que mal de se relever sans l'appui de ses bras. Je l'y aidais et, avant que la suite des événements ne s'orchestre... Quittais la salle !
Je fermais la porte derrière moi et décampais dans mes locaux.


Lorsque Kain avait reçue la photo, il l'avait attrapée doucement, de manière à ne pas l'abîmer. Mais alors que Malik commençait à répéter en boucle l'incantation, Kain plaça la photographie au dessus d'une chandelle et laissa celle-ci s'enflammer !
Il déposa les restes de la photo sur le socle du chandelier, la laissant se consumer. Le chandelier lui-même fut déplacé à côté de Malik et du Neko.
Le Vampire ne prêta pas attention aux cris du Neko. Après tout, ce dernier n'était qu'une expérience de plus ! Il craignait cependant que les gestes trop violents du Neko en viennent à abîmer le corps d'accueil- mais après tout, ça ne serait alors plus de son ressort. Il avait décidé d'aider à la cérémonie pour en savoir plus là-dessus. Il se demandait d'ailleurs si les paroles que prononçaient le Nécromancien, destinées à focaliser son pouvoir, signifiaient réellement quelque chose.
Il ramena doucement la chaise du Nécromancien près de lui car, au fur et à mesure que Malik psalmodiait, ce dernier devenait de plus en plus faible.
Saisissant les paroles que disait le Nécromancien- celles-ci étant répétitives et monotones, Kain se mit à les fredonner lui-aussi, incitant le Vampire spectateur à chanter avec lui d'un geste de la main. Cela semblait aider à la concentration du Nécromancien.

Au fur et à mesure des événements, l'hypnose tenant Malik semblait se défaire elle-aussi. Celle du Neko n'avait pas tenu les premières minutes du rituel et le docteur Kain n'en avait pas jugé cela très grave- mais quant au Nécromancien, il s'inquiétait à l'idée qu'il se réveille au mauvais moment et décide de tout arrêter. Les conséquences seraient alors fatales pour l'âme et le réceptacle et il ne s'agirait que d'une cérémonie de plus gâchée.
Kain supposait qu'Arashi avait eu le temps de discuter avec d'autres scientifiques -l'hôtesse de l’accueil ? Izzy ?- des risques encourus. D'autres expérimentations du genre avaient déjà eues lieu et le taux de réussite était, disons-le, quasi nul.

Les assistants présents dans la pièce, tous Nécromanciens, n'avaient pour l'instant rien fait. Ils s'étaient contentés d'observer calmement et de vérifier que tout se déroulait bien. Mais alors que Malik commençait à reprendre conscience de lui-même, alors que la peur commençait à pouvoir se lire dans ses yeux, ils intervinrent. Reprenant en cœur la cantique du chanteur, cela eut un effet immédiat sur le Neko. Après un cri terrifiant, suraigu et d'agonie, ses spasmes s'arrêtèrent et Malik, à côté de lui, s'écroula inerte sur la chaise. Alors que le souffle du Nécromancien s'arrêtait, l'on pouvait entendre, paisible, celui du Neko. Mais était-il toujours lui-même ? Ou le rituel avait marché ? Kain n'arrivait pas à croire que tout cela était allé si vite ! Il s'approcha timidement du Neko, n'osant cependant le brusquer. Il se contenta de prendre son pouls, faisant signe à Arashi d'approcher.


Alors que se jouait ce moment crucial, j'étais au plus mal. Cachée dans mes locaux, roulée en boule le dos à la porte, mes deux mains sur les oreilles, j'eus la mauvaise surprise de tout de même entendre les cris du Neko. S'en suivi un long hurlement puis cela cessa. Mes nerfs prirent un temps le contrôle sur moi-même et à l'hurlement du Neko se suivi le mien, moins puissant mais plus strident.
J'entendis l'un de mes sujets d'Expérience exploser de rire. J'attrapais une seringue qui traînait sur le sol, piètre pièce à conviction d'une crise de psychose passée, et la lui envoyait dessus. Elle le rata, cognant contre les barreaux de sa cage.


- Parce que ça t'amuses ?!
- Eh bien... Oui.
Concéda l'immonde ricaneur, ce sourire carnassier aux lèvres.
Il planta ses mirettes dans les miennes et je me mis à souhaiter que cette seringue- que je soupçonnais emplie de liquide corrosif- l'ai atteinte !
Quelques instants passèrent et la curiosité vint s'infiltrer dans mon esprit tordu, faisant tournoyer en boucle cette question idiote... Est-ce qu'ils avaient réussis ?
Au nom de la science, est-ce qu'ils avaient réussis ?

Ou au nom de la plus pure cruauté. Je dois avouer que je ne fais toujours pas la différence entre ces deux 'raisons'. L'attente se faisait insoutenable mais je ne me voyais pas du tout retourner là-bas ! Pauvre Neko ! Comment avaient-ils pu penser un seul instant à sacrifier un garçon qui semblait si charmant ? Il devait certainement être encore enfant !
Mais c'était inutile. Maintenant, que j'aille faire la morale- m'y opposer- ou quoï que ce soit, c'était trop tard. De toute manière, je n'avais pas eu le courage de dire non avant. Zune l'aurait alors fait en cachette du laboratoire et cette découverte ne nous aurait pas profité. De plus, elle aurait pu être blessée dans une telle opération !
Alors que j'étais perdue dans mes pensées, je pus remarquer que les lumières du laboratoire s'étaient toutes éteintes d'un seul coup ! En vérité, nous n'avions plus le moindre courant et les générateurs de secours, censés s’enclencher instantanément, ne s'étaient pas mis en route ! Le premier à réagir fut mon ricaneur qui se mit à pousser des cris scandalisés.


- Comment oses-t-on nous traiter de la sorte ?! Non seulement le lit est pourri, la bouffe est dégueulasse, mais en plus on nous laisses dans le noir ! J'vais me plaindre au directeur, moi, ça va pas tarder !

Est-ce que ça pourrait... Être cette tentative de résurrection qui a ainsi fait sauter les plombs ? Avait-on joués avec des forces bien trop puissantes pour que nous puissions les manier si aisément ?
Toujours assise contre ma porte, le nez en l'air à fixer la lampe au dessus de moi qui avait défailli, n'écoutant définitivement pas l'Expérience continuer sa tirade, je me questionnais quant à la dangerosité des prochaines minutes de mon existence.


[|Je te récupérerais la photo don't worry|]

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Lun 19 Mai - 15:42

Izzy était sortie de la pièce rapidement, l'air plus que mal à l'aise qui contrastait totalement avec l'attitude de Zune lorsqu'elle avait proposé à Arashi de mettre cette résurrection en œuvre, mais le vampire aux cheveux couleur de la neige fondante de se devait de rester. Quand bien même les cris du Neko lui déchirait son cœur censé ne jamais avoir été vivant , il était trop pour regretter.
La photo de lui et Takayuki, seul vestige de leurs passé ensemble, avait fini consumé par les flammes, deux innocents allaient périr par sa faute, et la sœur de sa meilleure amie semblait le détester pour ça -ce qu'Arashi trouvait entièrement justifié, mais qui le rendait quelque peu mal à l'aise tout de même-... Encore, pour ce qui concernait la photo, si la résurrection fonctionnait le vampire n'aurait plus réellement le besoin de garder cette preuve du passé pour construire un nouveau futur -bien qu'il aurait aimé conserver une trace du véritable physique à son amant-, mais si elle échouait... En plus de perdre les deux innocent et, pour une secondes fois, Takayuki, Arashi n'aurait à nouveau plus rien sur quoi se raccroché pour que le souvenir de son unique amour rester gravé dans son éternelle mémoire...
Les cris redoublèrent, le fantôme de Takayuki disparu, les quelques nécromanciens poster sur les cotés de la pièce de rapprochèrent de celui qui, au milieu du centre, semblait peut à peu se défaire de l'emprise de l'hypnose d'Izzy.
Un dernier cris poussé par l'anciennement dénommé Tidou, plus fort encore que les autres, et le silence revint enfin...
Un long silence ponctuer seulement par la respiration du Neko allongé sur la couchette, et des quelques nécromanciens toujours présent... Il était vivant, l'hybride était vivant ! Maintenant restait à savoir QUI était à l'intérieur...
Se penchant doucement sur le corps étendu face à lui Arashi posa doucement sa main sur la joue du garçon et, profitant de sa chaleur, murmurât timidement

« Taka...Kun ? »


Le Neko ouvrit faiblement les yeux et, alors que ses lèvres s'étirèrent dans un sourire, toute les lumière s'éteignirent d'un coup, plongeant la pièce dans une entière pénombre.
Bien que légèrement surprit par ce brusque changement d'éclairage, le vampire ne s'en inquiéta pas plus et, ne connaissant pas le système électrique du lieu et ayant une vision nocturne égalant cette diurne, retourna son attention vers le petit corps à bout de force le contemplant sans prêter attention au reste...

« A-chan ! »


Celui-ci, prit d'un soubresaut soudain, se jeta littéralement dans les bras d'un Arashi bien trop sonné pour réagir directement. Ce corps inconnu, d'un autre homme, dont la morphologie et la voix lui était inconnu, ils avaient la même douceur et le même timbre que le corps et la voix de Takayuki !
Même si leurs enveloppe charnel, quoi que semblable, différait légèrement, et si sa voix n'était plus exactement la même, cette façon de le serrer dans ses bras et de lui parler d'une voix à la fois enjoué et naïve, ça ne pouvait qu'être son amant ! Takayuki avait toujours été le seul a l'avoir appelé A-chan !

« Taka ? C'est bien toi Taka, hein ? »


Arashi pleurait, et Takayuki, hochant maladroitement la tête de son nouveau corps qu'il peinait à manipuler, pleurait lui aussi...
Ils étaient là, tout les deux, dans les bras l'un de l'autre comme ils avaient rêvé de le faire sans le pouvoir depuis de longs siècles déjà...
Même si la rééducation serait dure pour le Neko après trois cents ans sous forme immatériel, il s'y habitueras, Arashi le savait !

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger
avatar

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Lun 19 Mai - 22:27

Les lumières s'étaient éteintes et je cogitais à ce qui se passait. Le bruit devenu monotone de l'expérience en sa cage ne m'agaçait pas assez pour me perturber, mais elle m'empêchait tout de même de réfléchir comme je le souhaitais. Puis vint le premier cri. Il était faible et provenait du fond du couloir. Je me relevais et ouvrit la porte, débouchant sur un couloir lui-aussi privé d'électricité. Au sol, l'un de nos scientifiques gisait.

Je m'approchais de lui. C'était un collègue Lycanthrope du département génétique. De deux doigts placés sur sa gorge, je constatais qu'il n'avait plus de pouls.
Par réflexe, je m'éloignas de la scène, cherchant un autre collègue qui pourrait m'en dire plus. Les couloirs déserts furent bientôt emplis de monde... En direction de la sortie !
En moins de cinq minutes, cela fut la panique dans le département. L'alarme retenti, hurlant d'un son lancinant. Les gens se précipitaient à l'extérieur du laboratoire, vers la porte principale. Certains tombaient en chemin.
Je retournais dans mes locaux pour constater que le silence y régnait- l'Expérience qui parlait tant n’émettait plus le moindre bruit. La gueule grande ouverte, déformée par la mort, il ne respirait plus.
Je ne pris pas la peine d'aller voir dans la salle où étaient entreposés le reste des sujets- il était temps de sortir.

Je n'avais pas vraiment peur. Trop ébranlée par ce qui se passait, je ne m'étais pas mise à paniquer. Je constatais, c'était tout.
Les Traqueurs ne quittaient pas les lieux. Aucun d'entre eux ne s'étaient effondrés. Ils restaient stoïques devant certaines portes, protégeaient les sorties des Expériences qui s'étaient échappées, une fois les portes magnétiques de leur cage déverrouillées à cause de la coupure de courant.
C'était la première fois que je voyais ça. Je ne pus empêcher le coin droit de mes lèvres de se soulever, en guise de satisfaction.

L'un de mes collègues me souffla au passage. ' Regarde... Des Shinigami ! ' Mais il n'y avait strictement rien ici.

Le Laboratoire se vidait petit à petit. Je me décidais à sortir également.


Durant ce laps de temps, le Docteur Kain avait eu la satisfaction de constater que l'expérimentation avait été un franc succès ! Il ne s'était jamais senti aussi soulagé qu'au moment où la piteuse scène de retrouvailles eut lieu. Epuisé par le stress, il s'adossa contre un mur en soupirant. Il souriait.

- Nous allons devoir garder le Neko en observations durant quelques jours, cela va de soit. Jouer avec la mort n'est jamais tellement sûr et nous voulons être sûr que le sujet est viable.

Ses mots étaient calmes et posés, bien que, il en avait conscience, ils étaient quelque peu choquant. Kain était ce genre de personnes qui pouvaient comprendre qu'un esclave et son maître partageaient parfois des relations plus profondes que n'importe qui. Il avait lui-même eut une esclave, il y avait des années, qu'il avait adorée comme une reine.
Aussi pensait-il à cette jeune Tori, précisément à l'instant où la résurrection était devenue possible.

Mais c'est alors que l'alarme retenti. Dans une salle insonorisée, ils n'avaient pu entendre les cris et les bruits paniqués des pas des scientifiques. Mais l'alarme, elle, était prévue pour être entendue même à l'intérieur de cette salle.
Au même instant tombèrent au sol deux des Nécromanciens qui avaient aidés au processus de résurrection. Kain avait assez d'expérience pour le savoir immédiatement, ces collègues étaient morts.


- ...Il faut évacuer... VITE ! Hurla le Vampire, ouvrant la porte et incitant ses collègues à sortir. Il fit signe à Arashi, lui expliquant aussi rapidement qu'il le pouvait que la survie du nécromancien endormit était liée à celle du Neko. Le Vampire devait donc l'emmener avec lui également !
Un autre Nécromancien mourût alors qu'il allait franchir la porte, tombant subitement inanimé au sol.

Quant à Kain... Si celui-ci parvint à atteindre le couloir, son avancée fut stoppée net. Le scientifique se retrouva nez à nez avec une ombre floue qu'il parvenait à peine à reconnaître. Lorsque cependant, les souvenirs de ces jours passés lui revinrent en mémoire, son visage s'éclaira et il avança lentement vers la demoiselle qu'il apercevait désormais. Un prénom frôla ses lèvres et le scientifique tendit la main vers l'invisible... Avant de s'effondrer également au sol, mort lui aussi.


Les gens commençaient à s'attrouper devant les lourdes portes du laboratoire. D'un air anxieux, j'étais partie à la recherche du peu de collègues que j'étais venue à apprécier. Pas moyen d'en trouver un seul avec tout ce monde ! Je grinçais des dents, plus agacée qu'inquiète finalement. Quelqu'un m'attrapa par l'épaule et j'eus le réflexe de lui envoyer une claque en plein visage.
Il recula de quelques pas, se tenant la joue.


- Ha heu... Izzy ? Je m'attendais pas à une baffe mais bon... Tu sais ce qui se passe ici ? C'était un gars du département robotique. J'en venais même à me demander pourquoï il était venu me parler- je n'avais pas souvenir de lui avoir jamais adresser la parole- C'est la faute à Zune, c'est ça ? Ah. Ça explique tout. Un ami à ma sœur.

L'ignorant royalement, je me mis en quête d'Arashi. J'en connaissais une qui allait m'en vouloir pendant des siècles s'il avait été piétiné par la foule apeurée ! ...Et puis cette alarme... Elle me cassait les oreilles !

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   Mar 20 Mai - 17:52

«  Nous allons devoir garder le Neko en observations durant quelques jours, cela va de soit. Jouer avec la mort n'est jamais tellement sûr et nous voulons être sûr que le sujet est viable. »


Arashi hocha vigoureusement la tête, prenant soin de ne pas trop brusquer le petit corps du Neko pelotonné dans ses bras, bien trop heureux d'avoir retrouver une enveloppe charnelle pour son amant pour ne serais-ce que pensé à contredire les conditions du scientifique. Qu'est-ce que quelques jours sur plus de 3 siècles d'existence ? Rien, rien du tout, et d'autant moins qu'il avait en lui la certitude que dorénavant plus rien ne pourrait les séparer, lui et Takayuki, une fois à nouveau réuni.
Le vampire en était à là dans ses réflexions, au comble du bonheur, quand le bruit sourd d'un corps tombant au sol, puis deux, le fit sursauter. Se tournant prestement vers l'origine du bruit, ses yeux nyctalope voyant parfaitement dans la pénombre, il distingua le corps de deux des nécromanciens appeler pour assister au sacrifice étaler sur le sol, morts... Il n'eut même pas le temps de chercher à comprendre la raison d'une telle hécatombe que, un peu plus loin, le scientifique les ayant assister avec tellement de zèle se mis à crier à son intention.

« ...Il faut évacuer... VITE ! »

Remarquant le signe que lui faisait son congénère, Arashi sa hâta de déposer, délicatement, le nouveau corps de Taka contre son épaule avant d'empoigné, avec mois de douceur néanmoins, celui du nécromancien ayant sacrifier sa vie pour celle de son amant. Courant à la suite de Kain, le scientifique, le blanc ne vit que trop bien la silhouette brumeuse, grisonnante, s'approcher du second vampire et, alors qu'Arashi lui hurlait de s'éloigner sans trop savoir pourquoi, celui-ci approcher ses mains de l'apparition d'un air paisible avant de s’effondrer comme une masse sur le sol.
Contournant le cadavre d'un air paniqué, évitant de justesse de croiser la route du fantôme amorphe, Arashi serra encore un peu plus fort le corps des deux hommes contre lui et, ignorant ses muscles criant à la surchauffe, atteignit la porte d'entrer en moins de temps que son corps, même vampirique, aurait pu le permettre dans de telles conditions en temps normal.
Pas besoin d'avoir une vue perçante pour remarquer que, tout au long du chemin menant à la grande porte, les cadavres jonchaient les chemins... Scientifiques, expériences, visiteurs ; qu'importe leur statut leur âge ou leur sexe, ils étaient morts ! Et mort pas sa faute qui plus est, Arashi le savait !
Lui et ceux ayant participé à la résurrection de Taka avait jouer avec plus fort qu'eux, ils avaient jouer avec la vie, et qu'importe qui étaient ces formes grisonnantes elles étaient venu réclamer le prix d'un tel péché ! Et dire que, maintenant que la réussite d'une telle pratique était sur le point d'être irréfutablement prouvé, il y en aurait sûrement d'autre dans le monde...
Chassant cette pensé de sa tête, ainsi que toute autres pensés parasites, le vampire toujours charger de ses fardeau se fraya maladroitement un chemin vers la sortie, croisant Izzy alors qu'il s'apprêtait à passer la porte d'entré ! Et merde ! … Ce n'était franchement pas la moment pour le vampire de recevoir le regard assassin de la sœur de sa meilleure amie, quand bien même l'aurait-il amplement mériter cette fois-ci. Arashi ne voulait pas de tous ces mort, il n'en voulait absolument pas, mais il avait toujours dit être près à tout pour revoir enfin Taka en chair et en os, c'était ce qu'il avait fait...
Ne prenant pas la peine de prononcer des excuses inutile, Arashi poussa prestement sa congénère et, ni une ni deux, les entraina tout deux, ainsi que les deux corps sur ses épaules, vers la sortie... Restait plus qu'à courir loin du labo

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et un nouveau corps pour Taka-chan ♥ [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» Nouveau vava pour Noël ^^
» Un nouveau code pour Pokémon Shuffle !
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» un nouveau succes pour forum haiti .Ole!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Laboratoire Cinq Flèches-