Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Mégarde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Berserk
avatar

Située entre un écran et une chaise.

Feuille de Personnage
Race: Chimère.
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Mégarde.   Jeu 1 Mai - 17:24


    Lorsque l'épidémie avait été clamée, l'agitation du manoir été monté en un rapide crescendo. Un virus nocif aux vampires et un Maître paranoïaque n'avait jamais fait bon ménage. Les portes de chêne gravées furent fermées à tous visiteurs, les enfants cloitrés dans l'enceinte des grilles, certains de leur professeur changé pour éviter tout risque de contagion au contact d'un vampire ou d'un gaïen.
    Berserk suivait cela impassiblement, ne pouvant se sentir concerné. Il y avait bien un brin de vampire en lui, mais trop peu pour se considérer comme tel, et il doutait donc une contamination même potentielle. Il était une chimère, et rien d'autre.
    Ainsi, le Maître le chargea de remplir les tâches qu'il exécutait d'ordinaire à l'extérieur et en personne, comme poster ses lettres ou réalisé quelques offrandes au Temple des Cultes. Le fidèle esclave qu'il était l'avait vu mainte fois effectué ses offices, et savait reproduire le moindre geste et le moindre mot. Il quitta donc le manoir Holstein en début d'après-midi, après s'être reput avec avidité mais sans perdre ses manières des quelques restes du déjeuner qu'on lui jeta en pâture, et ayant prit soin de mettre ses lunettes pour y voir un poil plus clair.

    Ses oreilles pointues dressées vers l'avant, à l'affut de son entourage à la façon d'un chien sur ses gardes, Berserk progressait à bonne allure et à quatre pattes vers la frontière de Memory, qui ne se situait pas si loin du Manoir. Une fois atteinte, il se concentra sur son objectif, menant à bien ce que l'on lui avait confié.
    La prière. Les lettres. Les achats.
    Un grand sourire déchirait en deux son visage, affichant ses crocs blancs et saillants. Le sachet tissé en lin et contenant les quelques courses de la Dame se balançait au grès de ses mouvements, et ses narines se dilataient délicieusement à l'odeur qui en émanait. La Dame avait toujours eu de très bons goûts pour ce qui était des mets et des produits de beauté, cette crème aux fleurs de citronniers et arborant une divine odeur en était l'une des nombreuses preuves. Qui plus est, cette dernière se mêlait allégrement avec le paysage du parc, dont il avait toujours apprécié la beauté.
    Cette petite seconde d'égarement eu raison de son inadvertance, il trébucha et, ouvrant la gueule par surprise, laissa tomber le sachet dont le contenu eut rapidement fait de s'éparpiller sur le sol. Poussant un bref grondement, les oreilles collés contre son crâne, il entreprit de remettre maladroitement ses lunettes et de rassembler gauchement les produits...

_____________________________________________________________________________________


Berserk.

Chimère Esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Jeu 1 Mai - 19:57

Arashi avait eu vent du virus se propageant dans Our Land, et censé être nocif à son espèce, mais, même si le vampire ne sortait que très rarement, il n'avait d'autres choix que de mettre le nez dehors s'il voulait trouver de quoi se nourrir...
Oh certes, en vue de son âge il ne lui serait nullement difficile de survivre plusieurs semaines sans boire de sang, mais avec sa reprise d'études et ses examens, voilà déjà plusieurs mois qu'il était à la diète, et le manque commençait doucement à se faire sentir... Il pourrait encore tennir de nombreux autres mois, mais il craignait que ses capacités intellectuelles ne faiblissent s'il tentait de trop forcer sa nature, or il était hors de question qu'il échoue à son année par simple flemme de sortir de chez lui, ou peur d'un virus qui, s'il était vraiment virulent, aurait presque autant de chances de l'atteindre chez lui par ses conduits d'aération que par l'air du dehors (et ce n'était pas pour se rassurer qu'il pensait comme ça, mais parce qu'il suffisait d'avoir suivi quelque cours de science pour le savoir ! ) Il lui suffisant simplement d'éviter tout contacte avec un autre membre de son espèce...
Laissant donc sa petite sœur chérie et son neveu seuls avec son nouveau pensionnaire (après Akito, Ashley et Anakin il n'était franchement plus à ça près, et il commençait sérieusement à penser à ouvrir une auberge... ou un orphelinat ! ) il était sortie vêtue d'une de ses éternelles chemises d'un blanc immaculé (l'une d'entre elles toujours détenue par la fille de sa meilleure amie, bien qu'il ait depuis longtemps perdu l'espoir de la récupérer un jour quand bien même en aurait-il eut besoin, ce qui n'était pas le cas) et d'un pantalon en jean noir et partie à la recherche de son repas potentiel.
Il n'avait nullement peur pour Akito, ou pour Anakin, il savait sa petite sœur parfaitement capable de se défendre quand bien même ce Takuma aurait-il dans l'idée de les attaquer tous les deux ; ce dont Arashi doutait fortement, même s'il avait depuis longtemps appris à se méfier d'une gentillesse apparente et ce quand bien même pouvait-il paraître naïf aux yeux de certains... Pis de toute façon, Taka se téléporterait immédiatement pour venir le prévenir s'il y avait le moindre souci !
L'enfant aux cheveux si semblables aux siens, et aux traits non sans lui rappeler ceux de sa sœur, était même plutôt sympa une fois que l'on passait outre à ses plaisanteries incessantes... C'était un enfant plein de vie et un bon vivant, joyeux et naïf comme l'avait réellement été le vampire lors de ses tête à tête avec Takayuki, plus de trois siècles auparavant...

Perdu dans ses pensées Arashi ne remarqua même pas qu'il était déjà arrivé jusque dans Memory quand enfin il reprit ses esprits ! Regardant autour de lui, la première chose qu'il put constater était qu'ici, pas plus que dans l'Heart, la population vampirique était visible... Ses congénères qui étaient généralement les plus présents chaque nuit étaient aujourd'hui absent, ce qui, bien que normal en vue de la soi-disant épidémie, favorisait grandement la sortie des hybrides et donc des repas potentiels pour le blanc !
Ayant repéré un petit Kitsune d'une vingtaine d'années sans doute, Arashi se rapprocha de celui-ci et, sans prendre la peine de lui parler, planta ses crocs dans la nuque du jeune homme !
Celui-ci, ayant à peine sursauté, ne devait certainement pas être à la première attaque surprise d'un vampire venue se repaître de son sang pour réagir aussi stoïquement...
Il en fit de même avec trois-quatre autres esclaves, réagissant plus ou moins bien à son approche furtive, mais n'ayant guère le choix quant à servir de repas au vampire... Si déjà Arashi faisait l'effort de se servir chez différentes personnes afin de s'empêcher d'en saigner un seul entièrement, les survivants n'avaient en rien à se plaindre de ses choix, non .
De toute façon, qu'ils aiment ça ou non, Arashi était un vampire : Il ne pouvait faire autrement que de se servir dans le corps d'une autre espèce vivante...
Une fois son organisme satisfait il se prépara à rentrer continuer ses révisions en compagnie de sa famille et de Takuma, mais se stoppât net à la vue d'un être au corps difforme penché sur le sol à l'entrée de Memory.
Qui était cette personne, cette chose, semblant ramasser des courses éparpillées sur le sol? Il avait un corps presque humain, mais étrangement proportionné, une tête longiforme semblant se finir en museau et des cornes de bouques sur la tête... S'il n'était pas des plus attirant, le plus choquant restait néanmoins pour le vampire qu'il n'avait jamais vu de telles espèces... Ce n'était pas à proprement dire un hybride, ni rien de connu... Une expérience, peut-être ? Parlait-il ? Était-il pacifiste ? En vue de sa cambrure et de sa concentration sur son ramassage de biens, le vampire supposa que oui...
Se rapprochant de lui d'un air quelque peu méfiant il ramassa une petite boîte de parfum et la tendit à l'inconnu

« Besoin d'un peu d'aide ? »

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Berserk
avatar

Située entre un écran et une chaise.

Feuille de Personnage
Race: Chimère.
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Ven 2 Mai - 11:26


    A chaque fois qu'une de ses mains aux doigts osseux se posait sur un des achats fait pour la Dame, il inspectait minutieusement le packaging pour vérifier s'il n'y avait aucune fissure ou impact. La Dame aimait avoir la perfection, et ne supportait ce genre de bavure. Il félicita mentalement le concepteur du produit, pour avoir ainsi créé un emballage de qualité qui ne présenta pas la moindre déformation malgré le choc.

    « Besoin d'un peu d'aide ? »

    Une voix vint le tirer de son travail et la chimère releva la tête, les yeux plissés pour mieux discerner son interlocuteur par dessus ses lunettes. Il afficha un air vaguement dubitatif, avant d'incliner respectueusement la tête en ramenant ses pattes arrières contre lui pour s’assoir à la façon d'un chien, et en levant la patte avant dans ce qui semblait être une révérence. Il fit élever sa voix rauque et cassé, répondant courtoisement à la question du maître vampirique, détachant la bonne majorité des syllabes.

    « Je vous adrresse mes plus resspectueux rremerciements, Sirrr, mais je ne voudrrais point imporrtuner un maîtrre. »

    Les "s" étaient tenu plus longtemps, et les "r" bien appuyé et presque roulé. Il avala sa salive après cette phrase un peu trop longue pour pouvoir être supportables pour ses cordes vocales, un brin douloureuse. Mais il se devait de montrer un grand respect pour les espèces maîtresses, comme le lui avait si bien enseigné le Lord. Il termina rapidement de ramasser ses biens et de les ranger soigneusement dans son sachet, qu'il ramena ensuite contre lui.
    Il inclina de nouveau la tête, faisant tomber quelques mèches de cheveux violacés devant son visage, et se présenta rapidement par politesse.

    « Berserk, esclave du manoir Holstein, pour vous servir. »

_____________________________________________________________________________________


Berserk.

Chimère Esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Sam 3 Mai - 8:58

L'être difforme releva la tête à l'entente de la voix d'Arashi, avant de s'incliner d'une manière exagérément respectueuse -ou tout du moins d'une respectuosité telle que le vampire n'en avait plus vu depuis l'époque ou il vivait encore dans le manoir de ses parents, servie par une pelleté d'esclave aimant à le nommer « Jeune maître » ou encore « Arashi-sama »- Un peu plus et il se serait cru téléporté plus de 3 siècles auparavant, à l'époque ou son bonheur se résumait à profiter de l'absence de ses parents pour s'amuser, innocemment ou non, avec son premier et unique amour...
Arashi était fleur bleu, oui... Il était d'un romantisme à la limite de la niaiserie qui, une fois sa haine aveuglante pour ses parents dissipée, lui venait certainement de ces deux être lui ayant donné la vie... Des siècles de vies commune sans qu'aucun ne se lasse de l'autre... Et le pire c'était que son père, Naoki, était déjà âgé de près d'un millénaire quand il avait adopté sa mère, et que celle-ci avait été son unique amour à lui aussi... Ou quand le cucul passe les génération...

« Je vous adrresse mes plus resspectueux rremerciements, Sirrr, mais je ne voudrrais point imporrtuner un maîtrre. »


Un maître ? Comment l'avait-il deviné aussi rapidement ? Était ce à cause de ses vêtement de qualité ? Ça aurait aussi bien pu être une espèce neutre ou un esclave humain bien traité... Instinctivement, Arashi s'essuya le coin des lèvres afin de vérifier s'il ne restait pas quelque trace de sang pouvant trahir son espèce, c'était sûrement ça... Ou alors, tout comme le vampire pour certaines espèces, cet être avait apprit à en reconnaître à l'odeur... Ce qui signifiait sans doute qu'il était sans nul doute au service d'une famille de vampires...
Quoi qu'il en soit, il n'avait effectivement pas l'air méchant, malgré sa prononciation quelque peu étrange et accentué...
Souriant au garçon (ou ce qu'il pensait être de sexe masculin) Arashi secoua la tête d'un air modeste

« Pas de problème, si le geste vient de moi c'est qu'il ne m'importune pas »


Regardant l'inconnu ramasser seul le reste de ses affaires éparpillé sur le sol, le blanc ne le quittait pas des yeux, se demandant qui il pouvait bien être, et à qui il pouvait appartenir...
Sûrement un des nombreux esclaves caché d'une noble famille, et forcé à sortir à la place de ses maîtres qui, à cause du virus, son incapable de mettre le nez dehors...
Arashi était-il donc vraiment le seul qui n'avait pas peur d'attraper cette merde ? A parement, oui !

« Berserk, esclave du manoir Holstein, pour vous servir. »


Manoir Holstein ? Voilà qui répondait à sa question muette... Arashi connaissait les Holstein de nom, tout comme ces dernier connaissaient peut-être le sien, mais il ne leurs avait jamais parlé... De toute manière Arashi ne parlait pas à grand monde, ne parlait plus... Après près de 3 siècles passé en compagnie d'espèces en tout genre, il avait assez socialisé pour le restant de ses jours... Zune, Akito et Taka étaient plus que suffisant pour lui désormais !

« Arashi Subarashi, dernier descendant officiel des Subarashi »


Officiel oui, car si sa soi-disant grand-mère, vampire originelle, était venu lui parler de sa soi-disant fille, tant qu'Arashi n'était pas aller le voir à l'orphelinat pour lui annoncer qu'elle faisait partie des Subarashi, il restait le plus jeune membre de cette riche famille...

« Ça ne te dérange pas de sortir seul à cette heure ? Je suppose que tes maîtres ont peur du virus non ? »

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Berserk
avatar

Située entre un écran et une chaise.

Feuille de Personnage
Race: Chimère.
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Dim 4 Mai - 12:11


    Berserk avait du flair pour reconnaître les maîtres, et pas seulement parce qu'il possédait quelques qualités de chien : son maître l'avait ainsi éduqué pour qu'il ne manque de respect à personne, et qu'il n'attaque pas accidentellement un être qui lui était supérieur et qui tiendrait à l'embêter. Le maître lui dit qu'il n'y avait pas de problème, que le geste venait de lui. Il n'était pas coutume de rencontrer un tel maître ! Il devait être bon. Et s'il ne l'était pas, il possédait alors l'ultime maîtrise de l'hypocrisie.
    L'individu lui déclina alors son nom, en réponse à sa propre présentation. Il se nommait donc Arashi Subarashi, et était le dernier descendant officiel de sa lignée. Parce qu'il y avait aussi des membres non officiels ? Bah, il n'avait jamais compris grand chose au lignée de toute façon, lui-même ne descendant pas de grand chose si ce n'est d'un laboratoire et d'un scientifique couplé à un maître.

    « Ça ne te dérange pas de sortir seul à cette heure ? Je suppose que tes maîtres ont peur du virus non ? »

    La chimère tourna la tête de gauche à droite dans un mouvement de négation.

    « Non, ça ne me dérrange pas. J'aime accomplirr les orrdres que me donnent le Maîtrre, ça me perrmet ausssii de me prromener. »

    Bref pause le temps de reprendre son souffle, incapable d'aligner plus de trois phrases à la suite. Il pencha la tête sur le côté, à la façon d'un chien.

    « Ils crrègnent le virrus, oui, surtout mon Maître. Ils se terrent en attendant le vaccin. »

    C'était d'ailleurs une situation fort embêtante, car il ne pouvait plus profiter du jardin avec les enfants du Maître, qui restaient cloitré à l'intérieur du manoir sans pouvoir mettre le nez dehors, même s'il se proposait à les surveiller avec la plus grande attention. Il était impatient que le vaccin soit trouvé pour que tout redevienne comme avant. Enfin, au moins pouvait-il s'occuper de tâches dont il ne s'occupait jamais, ça lui changeait un peu la routine et lui permettait de faire de plus longue virée en ville.

    « Et vous, vous n'avez pas peurr d'êtrre contaminé ? »

    Certains étaient plus courageux et moins paranoïaques que d'autres.

_____________________________________________________________________________________


Berserk.

Chimère Esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Lun 5 Mai - 16:04

La moindre des choses qu'on pouvait dire était que cet être disant s’appeler Berserk était d'une fidélité et d'un conditionnement à son statut des plus marqué ! Qu'il dise vrai ou qu'il se contente de donner la version qu'il pense être le plus approprié à donné à une autre espèce maîtresse, il semblait réellement prendre une part de plaisir à mener à bien les tâches qui lui étaient incombé... Une chose qu'Arashi, malgré ses siècles passés loin de la facilité d'une vie bien rangé, ne parvenait pas à comprendre...
Lui qui, bonne poire comme certains aimeraient sûrement à penser, était certes quelqu'un d'extrêêêêêmement conciliant, mais jamais au grand jamais il ne pourrait s'imaginer dire amen au moindre volonté d'une quelconque personne, ce qui était sûrement aussi la raison pour laquelle il n'avait jamais eu d'esclave depuis qu'il avait quitter le domaine familial... Ca et le fait qu'il en avait longtemps pas eut les moyens...
Bon, OK, il en avait eu un il y a de ça quelques année... Un Hybride nommé Morigen à qui il avait rendu sa liberté avant de... avant de commettre sa plus grosse erreur, heureusement réparé par une Zune alcoolisé... Et quand bien même cet esclave avait tenu quelques jours à ses cotés, il n'avait eu à faire que des taches subalternes et rémunéré... Un domestique en somme quoi... Un domestique tombé amoureux de lui, lui ayant donné sa pureté et s'était vu rejeter comme une vieille chaussette sale... M'enfin, c'était le passé tout ça...

« Ils crrègnent le virrus, oui, surtout mon Maître. Ils se terrent en attendant le vaccin. »

Comme beaucoup des siens, pensa le vampire, pourtant c'était bien plus souvent la peur de la chose qui était plus dangereuse que la chose elle même... Ce principe s'appliquait-il dans ces conditions ? Sûrement que non, mais Arashi aimait à penser que si...

« Et vous, vous n'avez pas peurr d'êtrre contaminé ? »
« Je suis déjà mort une fois, alors une fois de plus ou de moins... »

Humour, évidemment... Certes, le vampire était déjà mort une fois, il y a quelques années à peine, à l'époque où Morgen habitait avec lui, mais pour rien au monde il n'aurait voulu réitérer cette expérience ! « Plutôt mourir » que de revivre ce qu'il avait vécu, aurait-il put dire si seulement ça n’aurait pas été de la mort elle même qu'il aurait été question... La mort, le néant, un vide immense, à la fois opaque et dense, vide et plein... Un lieu sans aucune lumière, aucun sons, rien...

« Bien sûr que je craint le virus, comme tout le monde, seulement je me vois mal rester terré dedans sans plus rien pouvoir faire... D'autant plus que je n'ai pas de domestiques... »


Sourit-il. C'était vrai, certes, mais quand bien même en aurait-il eut qu'il ne pensait pas qu'il les auraient utilisé... Il n'en savait rien, après tout il n'était pas en condition de donné une réponse sûre...
Il aurait pu certes demander à sa sœur de lui chercher ses courses, mais il doutait fortement que celle-ci parvienne à lui procurer du sang... Et puis la belle avait d'autres chats à fouetter !
Non, décidément, Arashi préférait prendre ses propres précautions et sortir...

« Je survivrais ! »

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Berserk
avatar

Située entre un écran et une chaise.

Feuille de Personnage
Race: Chimère.
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Mar 6 Mai - 10:43


    « Je suis déjà mort une fois, alors une fois de plus ou de moins... »

    Ah ! Cette réponse fit sourire la chimère, dans ce qui paraissait plus un rictus malsain qu'une marque de joie. Il laissa échapper un petit gloussement rauque, et ne prononça plus un bruit lorsque le vampire reprit la parole. Il craignait le virus, mais sortait tout de même, ne désirant guère s’enfermer pour ne plus rien faire chez lui. Et il n'avait pas de domestiques ! Était-ce possible qu'une espèce maître ne possède pas d'esclaves sous sa tutelle ? Pour Berserk, ce n'était pas une question d'argent, mais de droit et de pouvoir. Ne suffisait-il pas de prendre une de ses sous-espèces dans la rue, encore libre de maître, et de la faire sienne car notre sang nous le permettait ? Enfin, il n'en savait pas grand chose, ne s'était jamais intéressé à cela. De toute façon, il n'aurait jamais d'esclave, en étant lui-même un. Quoi qu'il en soit, il poserait la question au Maître, en espérant une réponse de sa part, car y avait des fois où ses questions n'avait guère de réponses...
    Le vampire esquissa un sourire, et reprit de nouveau la parole.

    « Je survivrais ! »

    Il se redressa, ramenant ses pattes avant plus près de son corps, et agita sa longue queue de manticore de gauche à droite, exclamant de manière très enthousiaste.

    « Oh, ouii ! Vous êtes un maîtrre très courageux. »

    Il appréciait cette qualité, ainsi que sa motivation. Au moins se bougeait-il un brin le derrière, et ne croupissait pas dans un endroit stérile contrairement à son Maître. A force, ce dernier allait sentir le renfermé, il en était certain. Dire qu'il ne pouvait même plus ouvrir sa propre fenêtre, celle de la petite pièce qu'on lui avait assigné, de peur que le virus fasse irruption par la fenêtre... Sait-on jamais.
    Berserk inclina légèrement la tête, sans quitter de ses yeux bleus légèrement luminescent le jeune vampire.

    « Et si vous n'avez pas de domestiques, je peux vous rendrre quelques serrvices si vous le désirrez. »

    Après tout, son Maître ne lui avait jamais interdit de servir d'autres maîtres. Qui plus est, il risquait de devoir venir tous les jours en ville, et ce jusqu'à ce qu'un vaccin soit trouvé. Il avait beaucoup de temps libre à cause de ça, et se retrouvait bien désemparé s'il n'avait pas d'ordres auquel obéir ni de tâches à exécuter.
    L'inactivité le conduisait dans une lente agonie, et son besoin de servir s'en retrouvait meurtri.

_____________________________________________________________________________________


Berserk.

Chimère Esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Mégarde.   Ven 9 Mai - 16:21

« Oh, ouii ! Vous êtes un maîtrre très courageux. »
« Courageux ou inconscient, dépends des points de vu nous allons dire »

Arashi souriait, allant presque jusqu'à oublier le physique de prime à bord repoussant de son interlocuteur, ainsi que sa difficulté à enchaîner plusieurs mots à la fois... Quoi qu'il put être, il n'avait définitivement pas l'air méchant, et c'était ça l’essentiel !
Le regardant incliner légèrement sa tête difforme sur le coté, ne quittant pas le vampire des yeux, celui-ci se mis à se remémorer certaines bride de son passé... Non, décidément, le courage n'est pas le terme qu'il aurait choisi... Du moins, pas aussi purement que ça...

« Et si vous n'avez pas de domestiques, je peux vous rendrre quelques serrvices si vous le désirrez.»


Écarquillant légèrement ses yeux, surpris d'une telle proposition de la part d'un esclave surement déjà surcharger de travail, Arashi sourit d'un air quelque peu gêné

« Je suis flatté de ta proposition, mais je me vois mal l'accepté ! Tu dois déjà être bourré de travail et je vois mal des maîtres prêter leurs domestiques... C'est gentil à toi mais ça ira, j'ai une petite sœur pour m'aider au besoin, mais merci... »


Puis souriant une nouvelle fois à Berserk, plus naturellement cette fois, il rajouta :

« Mais si tu as des jours de congé, et qu'il te prends l'envie de passé faire un coucou pour te changer les idées, n'hésite pas a passé ! Je vie seul avec ma sœur et mon neveu, donc ça devrait leurs faire plaisir à eux aussi de voir du monde ! Tu trouveras facilement ma maison à l'entré de l'Heart si jamais. »


Bon ! En réalité il y avait aussi Takayuki et Takuma, mais le premier était un fantôme et le second un gosse de passage, donc Arashi n'était pas sûr que de les compter soient réellement nécessaire... Tout du moins pour l'instant ! Pareil pour sa maison, qui était en réalité un petit manoir plutôt cosy, mais là aussi le vampire ne voyais pas l'intérêt de se justifier. D'autant plus que la demeure des maîtres à Berserk était nettement plus grande ! Arashi préférait nettement sa propriété à leurs : Confortable au possible et moins longue à nettoyer ! Quand on a pas d'esclave pour faire le ménage, on voit les choses en moins grand !
Son petit neveux avait quand à lui à peine plus de 6 mois, mais cela n'empêchait pas que l'habituer à voir d'autres personnes seraient une bonne chose pour son développement...
C'est donc sur cette proposition que le vampire, tendant la main à la chimère, pris congé de sa nouvelle connaissance

« Ravi de t'avoir rencontré en tout cas ! A une prochaine fois sûrement ! »

_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mégarde.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mégarde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Garde impériale
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» garde royal rohan
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Parc des Cerisiers-