Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 IL est temps de devenir homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: IL est temps de devenir homme   Mar 4 Mar - 16:08

Depuis le départ de Kuro et de Laura, j’étais seul dans la maison, sans savoir que faire ou dire, cette arbre est bien trops grand pour une personne, mes nuit étaient très agiter, je pensais aux 2 femmes de ma vie dans dans un territoire dangereux et hostile, même si elle refuse que je les aides je dois faire quelque chose. Il ne me restait plus qu'une chose a faire, Kuro ne pourra pas protéger Laura pendant une éternité, surtout que la ptite refuse toute violence, j'ai donc décidé de faire une chose que je ne prend en aucun cas a la légère, si il y a une personne dans ce monde qui peux les défendres c'est bien elle, la femme au cheveux rouge...Mais que lui donner en échange, il lui faut une réelle raison de la protéger. Je sorti donc de chez...moi, et me diriger vers la demeure de dame Zune, je regardais les arbres autour du chemin, cela me rappel tant de souvenir, j'avais du mal a marcher, une vielle blessure qui est de retour, mais bon cela n'est pas grave il faut que je me montre fort devant cette femme. Il y avais des bruit tout autour du chemin, surtout des pas qui me suivaient depuis mon départ,je ne savais ce qu’étais cette chose, mais cela n'avais aucune importance, je devais me rendre chez Zune et j'y serais. Pourquoi chez elle, car si il y a bien une personne capable d'assurer une protection acceptable a ces 2 femmes et bien c'est elle. Je vis au loin le toit d'une demeure, c’était déjà celle de Zune, m'y voila je suis sur ces terres, je n'est plus la possibilité de reculer, maintenant ça passe ou ça casse, au loin, il y avait encore la silhouette de l'arbre, maintenant je prend mes responsabilité et je ne me cache plus dans l'arbre, il est temps pour moi d'affronter ce monde avec toute la rage que j'ai, comme a pu faire Kuro avant moi, j’étais un mari fictif maintenant je vais lever mon cul, pendant ma petite réflexion je n'avais même pas remarquer que j’étais devant les porte de chez Zune, et bizarrement il n'y avait pas de gardes, les alentour de la maison était vide les arbres ne parlaient plus, le vent ne chantait plus, le son n’était plus, tout mes repaires disparaissaient, la silhouette de mon arbre n’était plus, j’étais seul devant chez elle, j'ouvris le portail et mis le premier pas chez elle, tout mes sens ce mirent en alerte, cette maison sentait ma mort, mais il en faudrait bien plus maintenant, j'ai un but et je retrouverais ce but... Me rendant vers la porte, je toqua a la porte:

Je suis Edouard Hellsing, maitre et je demande audience a Zune De Laudreuil, je viens lui offrir un present qu'elle ne pourra refuser

Voila maintenant je ne peux plus reculer, j’espère juste qu'elle voudra bien me recevoir, il est temps pour moi de redevenir un homme responsable de ces actes...J'ai peux être tout au long de ma vie pas toujours fait les meilleurs choix mais le je sais que c'est le bon, j'ai une chance de mourir assez importante, mais je ne mourrais pas, je tient bien trop a la vie et j'ai des buts a reconquérir, et ce but me permettra d'aider 2 personnes . Maintenant j'ai peur qu'elle ne me fasse faire des chose qui sont contre ma philosophie

Zune je sais que sur cette ile tu es au courant de tout, je le sais, mais je ne suis pas la pour me battre je suis la pour m'offrir a toi, en échange d'une celle chose, maintenant je te pris de bien vouloir me recevoir, je pose mon arme au sol

Bon maintenant j’espère quelle va accepter de me voir, tout se joue maintenant. Le choix n'est plus une solution il y a un moment pour un homme ou il doit faire un choix j'ai fait le mien. J'attendais que Zune ou une autre personne ouvre la porte, l'odeur de sang sur les terre de cette femme me monté au cerveau,mais je dois avouer qu'elle avait des arbres sublimes elle dois avoir un bon...terreau. Je me mis a rire de ma bêtise mais je suis sure que si elle n'avais pas était un vampire, elle aurait pu avoir de bon conseil de la part de Laura, je me retournais face a la foret qui bordait la maison, et vit dans le ciel mon aigle, l'ultime cadeau de gaia pour c'est guerrier, j'eu un aigle, aigle non modifier, par les mortel, un aigle digne et pur,né de la déesse elle même
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mar 4 Mar - 18:34



La soirée était morbide. Le couché de soleil arrivé, j'avais descendue quatre à quatre les marches de l'escalier et avait filé dans la première maison de passe où je m'étais fait une copine. Quelques heures étaient passées avant que je ne revienne, titubant en direction de la maison à cause d'une légère ivresse. Lorsque je vis Seanou, mon petit fantôme préféré, débarquer, je remis rapidement mes cheveux en ordre histoire de lui afficher une bouille presque présentable. L'alcool m'avait filé la nausée et je devais avoir l'air effrayante, mais je le savais bien permissif sur ma tenue. Le fais que j'essaye tout de même de faire des efforts pour lui aurait dû le flatter.

- Quelqu'un arrive au manoir. Un grand gars aux cheveux blancs. Je l'ai vu au cirque, la dernière fois.

Posant un bras déjà lourd de fatigue sur la tête inconsistante du fantôme, je le remerciais du regard et reprit mon chemin. Okay, il était temps de sortir l'artillerie lourde façon badass. Entre la veuve de Philipé, la cousine De Laudreuil et cet ami de la famille qu'Izzy avait fâchée hier en lui hurlant dessus qu'il n'était qu'un "pauvre con d'esclavagiste obsédé et pervers"... Je commençais à surveiller ma porte d'entrée. Un cheveux blanc du cirque. Pas Arashi, Sean l'aurait reconnu... Alors qui... Merde, qui était au cirque ?
J'avais relue ces fiches par cœur. Nous avions toutes les informations possibles sur nos soit-disant 'espions' mais je ne me rappelais pas d'un sombre crétin aux cheveux blancs... Ca me tracassais. Et s'il n'était pas un espion mais un simple spectateur ? Oui, ça devait être ça. Après tout, Sean s'était baladé entre gradins et coulisses.
Son information ne me servait donc à rien. Et ça pouvait très bien être une coïncidence en plus de ça !
Rentrant par la porte-vitrée de derrière, j'eus à peine le temps d'enfiler une cape autour de ma tenue débraillée que j'entendais toquer.


- Je suis Edouard Hellsing, maitre et je demande audience a Zune De Laudreuil, je viens lui offrir un present qu'elle ne pourra refuser.

Soufflant fortement, histoire de reprendre un peu de contenance, je fis signe au pauvre Turold, l'humain qui s'occupait du ménage, d'aller lui ouvrir. Hellsing ? Ça changeait tout ! C'est bon, je localise maintenant. C'est son... Mari ? Qu'est-ce qu'il fichait chez moi, celui-là ? Est-ce qu'Oni vient toquer à la porte de Kuro non mais des fois ? Puis, un tilt fracassant résonna dans ma tête. J'avais couché avec sa copine deux jours plus tôt ! Ah non, ne me dites pas qu'il l'avait mauvaise et qu'il voulait se venger ?

- Reste bien derrière la porte,
Dis-je à Turold. Dès que tu lui as ouvert, détale. Il peut y avoir du grabuge sous peu.

Okay. Near hors-service, Sean est reparti et... Excusez-moi ? Il ne reste qu'un humain aussi faible qu'une luciole pour défendre ma baraque ? Aaaaaouch ! Non, non, ça va pas ça !! Demain je retourne chercher ma chienne chez Izzy ! Mentalement, je fis le tour le tour des tiroirs contenant les couverts. J'en sortie une quinzaine de couteaux qui flottèrent jusqu'à moi et que je laissais suspendus dans les airs, maintenus par ma télékinésie.

- Zune je sais que sur cette ile tu es au courant de tout, je le sais, mais je ne suis pas la pour me battre je suis la pour m'offrir a toi, en échange d'une celle chose, maintenant je te pris de bien vouloir me recevoir, je pose mon arme au sol.

Eh bah. C'est la première fois qu'on campe autant devant ma porte. Je fis un signe de la tête à Turold, lui signifiant que 'oui, c'est bon, il pouvait ouvrir'. De toute manière, ce n'est pas comme si je ne gardais pas la moitié de ma concentration sur les couteaux qui volent. L'esclave ouvrit donc la porte et je surveillais du coin de l’œil que l'individu en entrant ne l'explose pas contre le mur ce qui aurait pour effet de faire du jeune garçon une grosse crêpe sanglante et gluante. Je me mis dans l'ouverture de la porte, notamment pour que le seul membre du personnel présent ait la chance de décamper dans les escaliers derrière moi. Une fois que chaque marche fut montées par le garçon, je me dressais de toute ma hauteur devant l'intrus. Les cheveux blancs, oui, c'était ce que Sean m'avait dit et il n'avait pas menti. Cet Edouard Hellsing nous avait donc espionné ? Je tapais nerveusement des doigts contre ma hanche, tentant en vain de me rappeler toutes les informations que j'avais sur lui. Impossible, trop de trucs à se souvenir pour me rappeler de son dossier à lui.

- Bien... Je suppose que tu n'es pas ici pour une visite entre voisins, j'ai tord ? Un sourire assuré découvrit mes canines. Ne reste pas dehors, entre. Je n'avais pas du tout confiance, qu'est-ce qu'il venait faire là ? Ha sérieux !

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mar 4 Mar - 19:39

J'entendis derrière la porte, 2 voix bien différente, un homme et une femme, la femme était Zune je reconnais ça voix entre mille, mais ce n’étais pas la voix d'Oni, mais j'avais jurais, je laissais ainsi mon arme au sol, peut être que c'est une erreur de ma part et que le mourir sur le coup, mais cela était peux probable, après plusieurs instant la clenche de la porte s'ouvrit, doucement tout d'abord, puis d'un coup sec, un homme un esclave a mon avis ouvrit la porte et parti ce réfugier derrière Zune, elle le protège ? Mais c'est une vampire elle...Peux être que je fais fausse route sur elle apres tout.

Ne t’inquiète pas je ne suis pas la pour combattre. Baissant les yeux je regardais mon arme, je la pris grâce a mes pouvoirs et la jeta au pied de Zune Voila mes armes. Retirant de ma ceinture une lance, je la pris et fit la même chose avecvoici Gungnir une lance sacrée, ce qui prouve que je suis la pour parler

Levant les yeux je vis au dessus de la tête de zune des couteaux qui volaient, elle se méfie de moi, ce que je comprend après tout, je viens en paix de toute manière, il faut qu'elle m'aide. Et même si j'ai du mal a dire ca je sais que cela est vrai, maintenant il faut que je lui montre. putain je demande de l'aide a Zune, je suis vraiment désespéré

Bien... Je suppose que tu n'es pas ici pour une visite entre voisins, j'ai tord ?

Nan tu dis vrai... Je suis la pour, te demander de l'aide, j'ai besoin de toi et je suis pret a payer de ma vie pour cela.

Ne reste pas dehors, entre.

Je pris ma respiration, il fallait que je lui dise tout, que je garde rien sur le cœur, Zune est proche de Kuro et je sais qu'elle fera ce qu'elle peut pour elle, j'aime encore kuro et je veux pas la voir esclave d'un autre qui maîtrise son pouvoir. Je vais faire le plus possible pour la convaincre, j'ai encore beaucoup de responsabilité envers kuro et la c'est une grosse carte que je joue. Je mis ainsi un pied devant, j’étais maintenant dans la demeure de Zune, un frissons me glaça le sang, comme si il y avais une autre personne autour de moi.

Bien, je sais que cela dois te paraître bizarre ce que je viens de te dire mais... Voila Kuro et moi ne somme plus ensemble, et elle a quitté l'arbre, avec Laura. Et je sais qu'elle peut ce défendre mais j'ai peur qu'un jour elle ne puisse pas donc je vais être clair, je m'offre a toi en esclave s'il le faut, et en échange je demande que les vampires et lycans ne la touche pas ni elle ni Laura, je sais que tu as ce pouvoir, je suis un gaien j'ai un grande force et aussi de grand pouvoir... Que je met a ton service
Maintenant je sais que Zune connais la raison de ma venu, il faut que je soit prudent Zune reste quelqu'un de très puissant, je pense qu'il n'y a plus rien a faire maintenant il faut que je me montre humble devant elle

Je suis a votre service, maîtresse Je me mis au même moment a genoux devant elle, je suis désormais l'esclave de Zune
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mar 4 Mar - 21:54



Un gars aux yeux vairons, hm ? Je dois avouer que c'est plutôt rare. Mignon, je dois dire, le colosse à ma copine. Mais qu'est-ce qu'il faisait ici bordel de merde ? Grmf ! Turold eut du mal à suivre les instructions et je lui fis signe de la main, la mettant dans mon dos pour ne pas me détourner de l'invité, de virer jusqu'à l'étage du dessus. Il n'avait qu'à se planquer dans une chambre !
Quant à l'invité, il avait remarqué le manège et cela m'agaça. Oui, eh bah ? On a pas le droit de protéger ses bibelots ? La dernière fois que j'ai laissé quelqu'un entrer chez moi, elle s'est permise de violer les esclaves et de piller l'argenterie. Vous trouvez ça sérieux, vous ? Bon, c'est vrai que je l'ai un peu poussé à ça- j'avais besoin d'une mise en scène pour des raisons qui me regardent mais tout de même !


- Ne t’inquiète pas je ne suis pas là pour combattre. Voila mes armes.
- T'es là pour quoï exactement ?


Je plissais les yeux, étudiant du mieux que je pouvais l'olibrius. Un seul geste suspect de sa part et je lui balançais mes couteaux de cuisine dans la tête, en faisant un magnifique épouvantail troué ! Que pourrais-je faire du cadavre ? L'attacher à la grille d'entrée pour repousser les éventuels nouveaux visiteurs ?
Une fois mais pas deux.


- Voici Gungnir une lance sacrée, ce qui prouve que je suis la pour parler.

Avant que cinq secondes ne se soient écoulées, il y eut un miracle : Pleins d'armes avaient atterries à mes pieds et aucunes ne m'avaient brisées les orteils !

- Merci au ciel que tu saches viser. Murmurais-je. Après l'avoir invité à entrer, je reculais de quelques pas pour qu'il puisse le faire. L'odeur de Turold venait de disparaitre, signe qu'il s'était effectivement planqué dans une des chambres. Arf, il faut toujours les surveiller, ceux-là ! Incapables de s'occuper correctement d'eux-même. Arrivé dans le hall d'entrée, le garçon se stoppa et me dit tout simplement... Qu'il allait m'obéir si je protégeais Kuro et son esclave ?!

Stop.
Stop.
Qu'est-ce que j'ai bien pu boire pour voir ce que je viens de voir là ? Je partis d'un rire nerveux.


- Haha... Okay. Okay. Non, pas okay. Qu'est-ce que c'est que ce foutu bordel ?!
- Je suis à votre service, maîtresse.

Fuck, c'était pas une blague. Je regardais bizarrement ce gars à genoux devant moi.

- Alors là... J'ai jamais été du genre à avoir des préjugés sur les races mais faudrait un tant soi peut rentrer dans le moule quand même !! Les Guerriers de Gaïa sont pas censés haïr les autres espèces ? Entre l'une qui me suit au lit et l'autre qui s'agenouille devant moi... Et ta mère-nature, t'en fais quoï ? Je reculais d'un pas, presque effaré devant ce spectacle. Décidément... T'as bien réfléchi au moins ? Un gars qui abandonne sa liberté par amour, on aura tout vu ! Bon... C'était quoï les termes du contrat déjà ? Protéger Kuro ? M'ouais, dans mes cordes. Je peux, oui. Papa-Maman ont assez de contacts avec ces gens-là et je peux essayer d'y introduire Kuro avant qu'Izzy ne nous mette tout le monde à dos. Tss, insulter un seigneur vampire ! Elle est forte ma frangine ! Mais si elle les attaque, je ne pourrais pas les empêcher de riposter, tu comprends ? Je peux faire en sorte qu'ils la laisse attaquer en premier. Ça va être chiant et on va encore vouloir me tuer pour de telles conneries mais enfin ! Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour se rassurer quant à sa propre débrouillardise !

Je soupirais et lui ébouriffais un coup les cheveux avant de tourner les talons, les couteaux voletant toujours pas très loin mais moins fermement. Je m'approchais d'un petite table où se trouvaient des parchemins et en sortis un sèchement, lassée. Je fis venir à moi une plume, car les stylos lorsqu'ils se retournent contre vous font plus mal qu'une simple plume et chercha l'inspiration.


- Bien, on n'a qu'à t'accuser du meurtre de ce gars- Philipé Darkest. La vanne ! J'avais déjà été condamnée pour son meurtre. De sa donzelle. Toujours de ce monde et meilleure amie de ma frangine. M'enfin, les choses évoluent. Je cherchais des personnes de mon entourage plus que gênantes. De Ted Grahams. Le Maire de l'Heart, yep ! Pourquoï viser moins haut ? Et d'Aymerick Linderberg. Je lui lançais le parchemin. Ecrit-moi une jolie lettre d'aveu qui tiendra lieu de contrat. Tu te désistes, ta lettre est envoyée à la Milice. Çà sera suffisant pour te faire pendre. Je suppose que le fait que tu sois un Gaïen y aidera aussi. J'affichais mon plus beau sourire crispé. Après tout, on allait jouer, non ? En échange je déploierais les grands moyens pour m'assurer du bonheur de Kuro.

S'il se désistes, je pourrais tuer impunément ceux de la liste qui ne sont pas morts et donner un coupable à ceux l'étant déjà. Je me débrouillais assez bien pour fausser les données et si je voulais vraiment jouer la méchante, je pouvais même faire croire que Kuro en était complice !
J'en profitais pour faire glisser ses armes jusqu'aux couteaux qui lévitaient toujours dans la pièce. Je n'allais pas lâcher prise non plus, hein ! Et les fis voler elles-aussi. Super, ça faisait des copines aux couteaux.
Bref, il en pensait quoï le Guerrier ?

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mer 5 Mar - 16:03

Zune me scrutée de haut en bas, mais elle semblait aimer tout particulièrement mes yeux, ils sont bi colors et alors, elle semblait ne pas avoir confiance en moi malgré le faite que je ne soit plus armé, les couteaux au dessus de ça tête tournés, mais moins vite et semblaient moins menaçant. Elle fit partir son esclave, elle semblait réellement lui porter un certain intérêt, comme si elle voulait le défendre, je n'aurais jamais pensé cela possible de la part d'un vampire.
C'étais la première fois que je vais chez quelqu'un avec des intentions de paix et surtout la première fois que je me donne en esclave a quelqu'un je dois avouer...Encore un frisson, il y avait quelqu'un d'autre dans la pièce, un fantôme ou quelque chose comme ça, je ne sais pas trop, j'eu même pas le temps d'y réfléchir que:


Alors là... J'ai jamais été du genre à avoir des préjugés sur les races mais faudrait un tant soi peut rentrer dans le moule quand même !!

Hum! Reprenant mes esprit. Levant ma main tout en la regardant. Tu peux avoir des préjugés, cela n'est pas de mon ressort, j'ai perdu la femme de ma vie et je refuse qu'elle est des problèmes a cause de moi, c'est pourquoi je me donne a toi, je suis un guerrier mais avant tout un mari, le mari de Kuro, l’être qui a jurer de protéger dame Laura et Kuro, donc les préjuges des autres espèce je m'en fous.

Et ta mère-nature, t'en fais quoï ?Je ne sais si ma mère accepte cela mais je n'est que faire de son avis, j'ai juré protection a ma femme est cela est le plus important pour moi, j'ai pas étais un bon mari quand on étais ensemble, je le serais donc plus tard, peux importe les sacrifices je suis prêt a tout pour elle, même a mourir .Je défi dame nature mais kuro doit vivre, je ne peux plus faire marche arrière, mon cœur bat vite, elle doit le sentir

T'as bien réfléchi au moins ? Dans la vie d'un homme, il y a des choix a faire, rester un petit garçon qui refuse de voir la vie comme elle est , ou regarder devant soit, affronter les difficulté de la vie et non pas les cacher, car cela reviens a la charge et même avec plus de puissance, donc oui Zune je suis tout a fait sure de ce que je fais, je fais cela pour la femme de ma vie, Zune s'il le faut prend ma vie mais protège Kuro et Laura.

Bon... C'était quoï les termes du contrat déjà ? Protéger Kuro ? Je peux, oui. Bien dans ce cas je suis a toi Zune

Mais si elle les attaque, je ne pourrais pas les empêcher de riposter, tu comprends ? Je peux faire en sorte qu'ils la laisse attaquer en premier. Je sais mais au moins tu peux empêche des chasseurs de les poursuivre, de les faire esclaves, tu peux le faire ca, je le sais.Kuro j’espère que cela n'est pas trop tard pour vous, je m'offre a cette femme pour vous...

Zune s'approche de moi, elle me toucha les cheveux puis tourna les talons, elle se dirigea vers une petite table, en sortis un parchemins et une plume, puis elle me regarda un sourire sur le visage, je me leva m'approcha d'elle et la vis l'ouvrir, elle était pensive, les couteaux étaient toujours la. Elle me regarda et dit:

- Bien, on n'a qu'à t'accuser du meurtre de ce gars- Philipé Darkest. De sa donzelle. De Ted Grahams. Et d'Aymerick Linderberg.Elle me lanca le parchemins et je pris la plume

- Ecrit-moi une jolie lettre d'aveu qui tiendra lieu de contrat. Tu te désistes, ta lettre est envoyée à la Milice. Çà sera suffisant pour te faire pendre. Je suppose que le fait que tu sois un Gaïen y aidera aussi. En échange je déploierais les grands moyens pour m'assurer du bonheur de Kuro.Bien, cela me parais tout a fait légitime, je comprend...de toute manière je ne veux que le bien de kuro est ça au péril de ma vie.Je pris la plume, et grâce a mes pouvoirs, je fis venir un couteau de zune a moi, je le pris, regardant Zune dans les yeux, et m'ouvris la main, le sang sortit immédiatement, je lâcha le couteau et mis la plume dans le sang

Moi Edouard Hellsing, je soussigné être l'auteur des meurtres de Philipé Darkest est de ça femme, ainsi que le meurtre de Ted Grahams et d'Aymerick Linderberg. J'ai tuer ces personnes pars mon propre choix et sans l'aide de nul personne, je suis seul a être impliqué, et part ce faite le seul a devoir recevoir le châtiment.

Voila madame, maintenant a vous de remplir le contrat
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mer 5 Mar - 17:19



- Hum! Tu peux avoir des préjugés, cela n'est pas de mon ressort, j'ai perdu la femme de ma vie et je refuse qu'elle est des problèmes a cause de moi, c'est pourquoi je me donne a toi, je suis un guerrier mais avant tout un mari, le mari de Kuro, l’être qui a jurer de protéger dame Laura et Kuro, donc les préjuges des autres espèce je m'en fous.

Aimable tout ça. Enfin, j'avais pas été la plus cordiale du monde non plus. Faut dire que la situation était plutôt bizarre. Bizarre-glauque. Première fois qu'une espèce maître me demande de le dé-affranchir. Enfin, je sais même pas si ça se dit ce truc ! Et on peut pas foutre un Gaïen en esclavage d'abord ! Si je fais ça je serais saqué par la loi ! Bon, le coup du contrat passait pour une bonne alternative. En tout cas, il avait l'air amoureux, y'a pas de doute. Kuro par-ci, Kuro par-là ! J'avais presque l'impression qu'elle était parmi nous. Je l'écoutais, c'était pour lui que je disais ça, moi, hein... Dans tous les cas je m'en sors victorieuse.
Je remarquais qu'il tressaillait depuis tout à l'heure. Un ou deux fantômes étaient passés près de lui. Depuis qu'ils m'ont lâchés, ils squattent la maison. L'un d'eux lui passa au travers. Il ne semblait pas les voir, mais sentir tout de même que quelque chose de louche se tramait. Sean n'était pas là, et je n'avais certes pas la tête à me demander ce qu'il faisait. Edouard avait de la chance que ces revenants ne se montrent pas plus agressifs envers lui. Ils avaient tendance à essayer de me brûler vive quand ils s'ennuyaient mais devaient trop se demander ce que faisait ce blanc chez moi pour passer à l'action. Haan, besoin d'un exorciste !


- Zune s'il le faut prend ma vie mais protège Kuro et Laura.
- Ca m'va.
Bah quoï ? C'lui qui a si gentiment demandé non ? Mais j'allais pas le tuer, j'avais bien autre chose en tête. Quelques idées vinrent. Pas les meilleures du monde mais elles étaient sympas tout de même.

- Bien dans ce cas je suis à toi Zune. Je vais tellement chopper la grosse tête~ C'était plutôt rare que quelqu'un qui n'avait pas les poings liés me sorte ça et je dois dire que mon égo s'éclatait bien actuellement.

- Je sais mais au moins tu peux empêche des chasseurs de les poursuivre, de les faire esclaves, tu peux le faire ça, je le sais.

C'est bon, c'est bon, du calme ! Elle est en danger de mort là ? Je commençais à me poser pas mal de questions. Elle s'était mise à ce point dans la merde pour que ce gars en arrive à de telles extrémités ? Tiens, j'aurais été dans un bon jour, j'aurais dit que ce sacrifice était inutile car j'avais en tête de surveiller Kuro dans les semaines qui venaient. Manque de pot, on était la nuit.

- Oui je peux. Je pouvais même les lancer à leurs trousses pour ensuite les stopper héroïquement et faire mine de tenir ma part du marché.

Lorsqu'il tenta de piquer un couteau, je dois dire que je résistais, mais finalement curieuse, je le laissais le tirer à lui. Là ce que je vis me surpris :: Il se taillada la main et se servi de son propre sang pour écrire ! Décidément, c'était le gars aux situations bizarres ! Je levais les yeux au ciel et fis une grimace.

- Tu aurais pu me demander de l'encre, tout bêtement ! Je n'étais pas cruelle à ce point et l'odeur du sang, dont l'écoulement était accéléré par les battements rapides de son coeur, me déstabilisait assez. Bon, c'est vrai qu'en temps normal je demande au contractant de signer avec son propre sang, mais écrire toute la lettre avec... Tu vas mourir d'une hémorragie. Une fois la lettre écrite, je la pris en main et tirait un mouchoir propre de la poche de ma cape. Je le lui tendis. Pour le garrot. Grommelais-je. Ç’aurait été un véritable esclave, je l'aurais frappé pour avoir abîmé la marchandise ! Non, je rigole. Je l'aurais frappé tout simplement pour avoir eu l'idée débile de se taillader la chair.

- Voila madame, maintenant à vous de remplir le contrat.
- Non, t'as pas compris. Ça, c'est en cas de désistement ça. En gros si tu décides de changer d'avis en cours de route.
Je lui fis un joli sourire, qui tentait de se faire rassurant. Là, de suite, j'ai une autre mission pour toï ! J'allais m'adosser contre le mur car rester debout c'est chiant, puis je me mis à surveiller du coin de l'oeil que le petit gars était toujours là. Je repris doucement. J'ai fait du tord à une amie. Je rangeais sa lettre dans ma poche. Elle s'appelle Akito Subarashi et habite dans l'Heart. Ta première mission sera d'aller la voir et de passer une journée avec elle. Essaye de lui rendre le sourire. Je ramenais la plume à moi et me mis à la tourner dans tous les sens, me distrayant du mieux que je pouvais. Ca sera bien plus difficile pour toï que d'aller directement au gibet, j'ai tord ? Je lui tirais la langue, il l'avait bien cherché. Ensuite, rentre chez toï -ou squatte ici j'en ait rien à faire. Quand j'aurais une mission, je trouverais de toute manière un moyen de te le faire savoir. Ça lui allait ? De toute manière il n'avait pas le choix ! Elle habite dans un grand bâtiment blanc. Va la voir avec un bouquet de fleurs et un sourire, je crois bien qu'elle n'a jamais eu l'occasion d'en avoir.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mer 5 Mar - 20:27

- Non, t'as pas compris. Ça, c'est en cas de désistement ça. En gros si tu décides de changer d'avis en cours de route.Oh bien sure que j'avais compris mais si toi tu ne tiens pas t'as promesse, même la milice ne pourra te protéger, je réduirais ce monde en cendre, donc protègent les.

- Tu aurais pu me demander de l'encre, tout bêtement ! C'est vrai j'aurais pu, mais la je signe par mon sang que je suis prêt a tout pour que tu protége Kuro et laura, mais je te préviens, que si jamais... Prenant l’épée qui était au sol grâce a son pouvoir. Que si jamais tu es responsable d'une attaque, sur elles, je te jure que tu mourras dans la minute, j'ai moi même des espions autour de toi, donc j’espère que cela est clair madame

- Tu vas mourir d'une hémorragie. Mais tu te préoccupe de moi? Ne t’inquiète pas c'est pas ça qui me tuera, je compte bien survivre. Maintenant je suis esclave, il faut que je l'accepte, elle me tendit un bout de tissu. -Pour le garrot. Merci ,excusez moi de vous avoir parlé comme ca madame.
Là, de suite, j'ai une autre mission pour toï !Elle me fit un grand sourire, soit elle voulait manger, soit être rassurante dans les 2 cas c'est pas une bonne choseBien madame je suis a vos ordres
J'ai fait du tord à une amie. Elle s'appelle Akito Subarashi et habite dans l'Heart. Ta première mission sera d'aller la voir et de passer une journée avec elle. Essaye de lui rendre le sourire.Mon dieu, je vais devoir joué au toutou de l'amour...Bien madame je ferais comme bon vous semble, mais si je peux me permettre, pour quelle raison vous êtes vous disputés? Ça sera bien plus difficile pour toï que d'aller directement au gibet, j'ai tord ?.Franchement a voir je me demande si...bof je vais lui dire nonVous avez raison madame.
Ensuite, rentre chez toï -ou squatte ici j'en ait rien à faire. Quand j'aurais une mission, je trouverais de toute manière un moyen de te le faire savoir. Elle habite dans un grand bâtiment blanc. Va la voir avec un bouquet de fleurs et un sourire, je crois bien qu'elle n'a jamais eu l'occasion d'en avoir.Je préfère rester ici madame, je veillerais sur votre maison et vos esclaves, je suis votre humble serviteur dame De Laudreuil.


Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   Mer 5 Mar - 21:17



J'haussais un sourcil. C'était malin de commencer par des menaces. Ce mec n'avait aucun instinct de survie. Une chose est sûre :: Je n'allais pas oublier cela. Quant à son histoire de scarification inutile, il la justifia par la raison bête qu'il "était prêt à tout" et réitéra ses menaces.

- [...] Si jamais..
- Boucle-la, j'ai compris. Chacun sa part du contrat et la mienne est d'empêcher qu'elle se fasse injustement tuer.
Il me tapait sur le système, l'esclave.

Après lui avoir tendu le mouchoir, il me nargua quant au fait que je me préoccupais de lui... Enfin, c'était bien l'impression que cela me donnait. Je l'aurais bien détrompé -juste qu'un contractant qui meurt d'une hémorragie, c'est tellement con que ça m'en filerait de l'urticaire- mais on n'avait pas le temps pour ça. Il s'excusa et je trouvais que ces excuses sonnaient fausses. Je me retrouvais dans les bals masqués de mon enfance, où rien n'était réel et où tout n'était qu'une illusion. Des conneries que tout cela. Un gars qui exécutera des missions. Un esclave salé-poivré avec des sautes d'humeur risque de mettre en danger mes fils.
Je l'aurais bien envoyé tuer mais je voulais parer au plus pressé, et le plus pressé, c'est Akito.


- Bien madame je ferais comme bon vous semble, mais si je peux me permettre, pour quelle raison vous êtes vous disputés?
- Non, tu ne peux pas te permettre.
J'essayais de simuler un air outré mais j'étais amusé par cette occasion de placer une telle réplique. Hey ! Comme si j'allais lui raconter que mon novice l'avait mise enceinte et qu'il s'était barré, la laissant s'occuper du bébé ? Pour le reste, ce n'était pas totalement de ma faute mais j'avais d'autres plans en tête et voir Akito tirer la tête sans cesse ne me plaisait pas du tout. De plus j'ai dis que je lui avais causé du tord, pas que l'on s'était disputées. A ce stade, Raito aurait sorti un éventail en papier et lui aurait tapé sur la tête 'écoute quand on te parle !'. Mais Raito n'était pas là. Le petit gars me confirma que ça le faisait bien chier d'aller voir la douce Nécromancienne et je ne l'estimais pas beaucoup pour cela. Puis il me sorti qu'il préférait rester chez moi... Histoire de s'occuper des esclaves. Je plaquais ma main devant mon visage.

- Mes esclaves se veillent très bien tous seuls. A l'heure actuel Sean est un fantôme et Turold je n'avais pas envie que quelqu'un le prenne sous tutelle. Puis Near est...
Des tambourinements vinrent du plafond. Suivis par des cris hystériques. Le grenier. Ah, oui. Par réflexe, je levais la tête en l'air. Near, l'automate brisé. Celui qu'on a enfermé plutôt que de le broyer un bon coup parce que le broyer c'est vilain si on considère son si joli minois. Forcément, quand il a ses moments de semi-retour à la raison, ça ne lui plait pas vraiment d'être coincé dans un cercueil blindé.


" LAISSEZ-MOI SORTIR !! PITIÉ !! NELLYYYYYY !! "

Je fermais les yeux quelques secondes, me rappelant que j'avais beaucoup aimé ce gars qui criait au secours de deux étages au dessus, d'une voix à fendre un cœur mort. Finalement, un rictus sadique s'empara de mon visage.
- T'occuper de ma maison ? Fait comme tu le sens mais je paris que tu ne tiendras pas deux jours... En attendant, file voir Akito ! Exécution ! ...Comme si je pouvais m'occuper de Kuro s'il était dans mes pattes. La porte te sera ouverte d'ici vingt quatre heures. ...Je vais devoir trouver rapidement une solution pour maîtriser à cent pour cent ce spécimen avant que Zweï ou Yuroh ne vienne dormir à la maison.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: IL est temps de devenir homme   

Revenir en haut Aller en bas
 

IL est temps de devenir homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand vient le temps de devenir parents.
» QUI S'AIME LAVALAS RECOLTE LA TEMPS PETE !
» Fashion Week... Où comment passer du bon temps...
» HAITIENS, SPÉCIALEMENT LES CAPOIS: QUE SONT DEVENUES LES FLEURS DU TEMPS PASSÉ?
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Salon-