Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Jeu 27 Fév - 14:37

Qu’est-ce que je fou là ? Très bonne question ! Et à dire vrai, je n’en sais trop rien moi-même…
J’ai quitté l’orphelinat, avec accords de ses dirigeants bien évidemment, dans l’espoir de voir du pays et me changer quelque temps du décor qui fut celui dans lequel j’avais passé les 16 années constituant ma vie.
Pourquoi ce soudain besoin de changement ? Aucune idée, la crise d’adolescence sans doute. Pourquoi Our-Land plutôt qu’une autre contrée ? Là non plus, pas la moindre idée : J’avais fermé les yeux et pointé mon doigt sur une carte, c’est tombé sur Our-land, c’est aussi simple que ça…
Quant aux raisons qui ont poussé les hauts placé de l’institut à accepter une telle demande en cours d’année, je n’en sais fichtrement rien, mais je suppose qu’elles sont liées à mes bons résultat et à mon âge maintenant assez avancé pour me permettre de m’émancipé légalement si j’en avais l’envie, et les moyens.
Quoi qu’il en soit me voilà arrivé, seul, en terre inconnu avec pour seuls bagages mon bâton, quelques fringues propres rangé dans une mallette et une bourse pleine de piécettes, économisé en travaillant certains week-ends pour les proches voisins de l’orphelinat acceptant d’employer une main d’œuvre si peu couteuse pour soit disant les aider à « économiser pour leurs vies futures » !
Et quoi de mieux pour bien commencé une journée dans un nouveau lieu que de chercher le bar le plus proche afin de, une fois toute mes affaires déposées dans l’hôtel dans lequel je crècherais, payer de quoi me désaltérer et, tant qu’à faire, voir du monde ? Car si j’suis venu jusqu’ici ce n’était certainement pas que pour voir du pays, non, c’était aussi et surtout pour voir du monde ! Des personnes encore inconnues que je pourrais taquiner sans que ceux-ci ne se méfie de moi et ne prévoit mes coups avant même que je ne les ait mis en œuvre… Dieu que les gens me connaissant trop bien m’énerve ! Qu’importe ce que je leur fait ils ne sont même plus surpris…

Et vu que la discrétion et le tact ne font décidément pas partie de mon caractère, une fois le bar que je cherchais trouver, j’y pénétrais dans un fracas assourdissant, faisant valdinguer la porte contre le mur la soutenant, manquant de la faire sortir de ses gongs

- Soda s’il vous plait !

Tout sourire, je montrais une poignée de billet au barman derrière le comptoir –afin de lui prouver que je suis un client et non pas seulement un trouble fait méritant d’être jeté dehors à coup de pied au cul pour dégradation de lieu publique- avant d’aller m’asseoir sur le tabouret le plus proche, à côté d’un jeune homme –tout du moins d’apparence, car nombre d’espèces, en particulier chez celles maitresse, ne vieillisse pas physiquement- encapuchonné semblant s’ennuyer ferme face à sa propre boisson.
Payant ma commande je continuais à observer l’inconnu du coin de l’œil, me tâtant à ou non lui parler, avant de finalement me décider à le faire, mais à ma manière.
Coup d’œil rapide à sa boisson et, avant qu’il n’ait put la porter à ses lèvres, celle-ci c’était solidifier jusqu’à devenir aussi dure et froide qu’un iceberg ! Iceberg goût soda certes, mais pas des plus pratique à siroter !
Attend de voir sa réaction, je souriais d’avance !
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Jeu 27 Fév - 18:32



La semaine était bonne à jeter. Indigo redressa la tête, faisant glisser ses cheveux noirs loin de son visage. Il ne s'était pas encore habitué à ce corps, pas plus qu'à l'idée de ne pas en avoir. Ce gars-là, Edmond, qu'il possédait, il l'avait récupéré in-extremis dans l'une de ces cérémonies nécromanciennes bizarres. Depuis qu'il s'y était grillé, et qu'il y avait grillé en même temps son corps d’accueil, il passait son temps à entretenir ce gars frêle et pale qui se serait bien vite fait tué par ses copains nécromanciens, sans son aide. Le pauvre Edmond n'avait toujours pas compris de quoi il en retournait et sa puissance était de toute manière trop faible ne serait-ce que pour se libérer de l'emprise du fantôme. Il se laissait donc calmement, docilement faire.

Indigo Mare boudait. La semaine était mauvaise oui, et pour une unique raison : Zune faisait la gueule. Il y avait cette esclave chez elle, Turold, qui avait décidé de défier l'autorité et cette dernière se forçait un peu trop dans son rôle de méchante, au point que son entourage en pâtisse aussi. Elle avait eu la sagesse d'éviter sa famille mais n'avait pas pensé aux répercutions quant à hurler sur le pauvre fantôme à longueur de nuitée. Aussi le fantôme avait-il décidé de fuguer pour la semaine, et de rentrer quand les choses se seraient calmées. Sauf qu'en quittant le binôme habituel, il s'obligeait à faire face à la triste réalité : Sa relation avec Devil était plus que terminée. Ce dernier n'hésiterait pas à le tuer s'il le retrouvait. Et tuer un fantôme, c'est quand même un comble. En plus de cela, vu l'état dans lequel était Malik, il ne pouvait débarquer chez celui qu'il avait autrefois considéré comme un bon pote. Devil hors-jeu, Malik hors-service... Avait-il seulement encore un ami que la Vampire ne lui avait arraché ?

Il soupira. Enfin... Ce n'est pas comme s'il ne savait pas s'occuper. Il s'était rendu à un bar, dans l'Heart, pas très loin du kidnapping auquel il avait dû assister la vampire une nuit plus tôt. Il n'avait pas quitté l'endroit et sinon, pour aller où ? Retourner au caveau ? Sans lui. Les fantômes du coin se moquaient de lui depuis qu'il avait perdu l'amitié de Devil. Il laissa tomber un morceau de sucre dans son eau gazeuse. En temps normal, il aurait commandé un verre de sang ou, chose plus raisonnable, il serait allez trouver quelqu'un à qui en piquer... Mais pas maintenant. Là, maintenant, tout de suite, il n'avait envie que d'une chose : Être au calme. Mais il pouvait toujours rêver !

La porte, telle un coup de tonnerre dans un violent orage, s'ouvrit d'un seul coup et une étrange créature oscillant entre le bleu et le blanc y entra. Habitué à de telles entrées spectaculaires, il ne pu évincer une grimace d'agacement mais garda cependant un tel calme qu'il ne sursauta pas le moins du monde. L'inconnu entra et le fantôme n'en avait rien, mais vraiment rien à faire jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche.


- Soda s’il vous plait !

...Accent de Rosaire. Difficile d'oublier ces vacances-ci. Étrangement, il avait prit plaisir à dormir à même le sol, caché sous une tente faite avec un simple tapis. Il avait trouvé cela agréable de déclencher des rivières de sang uniquement par la force de son arme. Sean eut un sourire en coin.
Mais il venait de s'installer à côté de lui. Le sourire du fantôme se mua en rictus agacé. Qu'est-ce que tu regardes ? T'attendrais pas que je te file mon verre non plus ? Allez, oust ! Il y a bien assez de places ailleurs ! Il lui lança un rapide coup d'oeil qui confirma sa première impression. C'était un adolescent dans la tranche d'âge qu'il avait avant de mourir. Un air de famille avec le petit Yuroh, mais l'expression qu'affichait le garçon aux cheveux blancs n'avait rien de rassurant. Le regard du fantôme se fit froid. Il bu une gorgée. Enfin, il essaya.

Lorsque le glaçon tomba du verre pour venir se fracasser contre ses dents, ses yeux s'agrandirent de surprise. Il se recula, tombant presque du tabouret qu'il fit, par contre, tomber. Il avait lâché son verre et au sol gisait ces deux preuves que sa journée allait être gâchée. Une veine d'énervement apparu sur la tempe du garçon. Il se rapprocha de la personne et posa violemment sa main sur le bar, frôlant le visage de celui qui avait les cheveux blancs. Qu'était-il ? Un magicien ! Il en avait déjà vu, de ces êtres qui maîtrisent les éléments. Et sa dernière rencontre avec l'un d'entre eux était un bien mauvais souvenir. Bien qu'il souriait jusqu'aux oreilles, on pouvait voir sur le visage d'Edmond que Sean était plus qu'énervé. Non : Il se retenait d'attaquer.


- Tu as un problème ...?! Cracha le fantôme.

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Jeu 27 Fév - 19:47

Et comme je m’y attendais l’inconnu tenta vainement de boire une gorgée de sa boisson, sans succès, avant de laissé tomber son verre sous l’effet de la surprise… A parement ce jeune homme n’avait pour habitude que quelqu’un vienne lui geler son eau sans aucune raisons valable, ce qui était un plus pour moi qui commençait à m’ennuyer ferme avec tous ces gens sans réaction à mes plaisanteries.
Souriant de toute mes dents mon sourire s’élargie d’autant plus quand, faisant tomber son tabouret sur le sol dans un bruit sourd, l’encapuchonné se tourna vers moi une veine plus que visible battant à sa tempe. A parement il n’était pas d’humeur à apprécier la blague… tant pis, j’ai pas pour habitude de m’excuser quand bien même je serais en tort, j’ai plutôt le chic de m’enfoncer !

- Tu as un problème ...?! Je souriais toujours, soutenant le regard de cet homme aux traits si jeune, avant de lancer d’une voix amusée.
- Non, point du tout, toi par contre tu risques d’en avoir un si tu casse les verres de bar à chaque fois que quelques choses te surprend… Je regardais le sol un court instant. Ah, et les tabourets aussi, évite, ça risque de leurs revient cher à la fin…

Je souriais de plus bel, sentant mes zygomatiques me lancer mais préférant ne pas y prêter attention, nullement effrayer par la colère contenu en cet inconnu dont je ne connaissais pas même l’espèce. De toute manière à quoi bon voir peur ? Si l’autre voulait l’attaquer, ce n’était pas pleurnicher qui aller me sauver, au contraire, pour ce que j’en avait vus au cours de ma courte vie, les plaintes ne faisaient qu’attiser les envies meurtrières des criminels…

- Aller, fais pas la tête Gigette, tu connais pas l’humour ? Prenant en main mon propre verre j’en bus une gorgée avant de le geler à son tour. Tiens ! Tu vois ? On est quitte comme ça ! Je souriais toujours, prenant le glaçon qu’était maintenant devenu mon soda en main et le porta à mes lèvres pour le suçoter d’un air serein. Vous avez tous si peu d’humour ici où t’es une exception ? Non parce que sinon j’risque de jeter un putain de froid sur le pays, au sens propre comme au figuré d’ailleurs. Je pouffais, suçotant toujours mon glaçon, tout en observant le jeune homme droit dans les yeux. Barman ! Un autre verre pour le monsieur ! Voilà, comme ça c’est réparer… Moi c’est Takuma, Taku pour les intimes, et toi ? Ouais, l’autre avait beau m’avoir lancé un regard meurtrier, j’ai décidément pas pour habitude de me formaliser des menaces. Puis de toute manière j’étais venu pour faire des connaissances alors autant commencer tout de suite, même si ma première rencontre doit être un mec plus froid que le glaçon qu’était devenu sa boisson, et semblant totalement dépourvu d’humour… De toute manière y’a pas à dire, y’a rien de plus drôle que quelqu’un qui rit jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Ven 28 Fév - 11:17




- Non, point du tout, toi par contre tu risques d’en avoir un si tu casse les verres de bar à chaque fois que quelques choses te surprend… Comme s'il en avait quelque chose à faire des dommages qu'il causait au bar ! Ce corps ne lui appartenait pas, il n'aura qu'à s'enfuir en courant et si c'était impossible, s'enfuir tout court en laissant en plan Edmond qui s'occupera de rembourser le tout. D'ailleurs, il n'avait même pas d'argent sur lui. Il comptait consommer tranquillement et s'enfuir le plus rapidement du monde dès qu'il en aurait eu fini. Mais là, visiblement, les plans étaient en train de changer. Ah, et les tabourets aussi, évite, ça risque de leurs revient cher à la fin…

- Comme si je comptais payer... L'énervement ne passait pas. Au contraire, la désinvolture de ce dernier avait tendance à l'agacer. Bien sûr, avant de lâcher une telle révélation, il avait regardé le bar-man, vérifié que ce gars était à l'autre bout de la salle, histoire qu'il puisse tout de même le faire après coup.
Ce gars... Lui tapait sur les nerfs. Puis d'un coup, il comprit.
Ca ne servait à rien de s'énerver.
Il ressemblait à Zune.
Il cherchait à le provoquer.
Et il venait de plonger dans son jeu la tête la première.

Le fantôme soupira et du bout du pied appuya sur la jambe du tabouret, ce qui eut pour effet de le redresser. Le tenant d'une main, conscient que quelqu'un pouvait s'amuser à le lui retirer en cet instant périlleux, il se rassit nonchalamment, bien plus calme qu'il ne l'avait jamais été.


- Aller, fais pas la tête Gigette, tu connais pas l’humour ?
- Je ne m'appelle pas Gigette.
Il le coupa avant la fin de sa phrase. Gigette... Mais c'était quoi ce surnom ?! Il avait beau en avoir vu des vertes et des pas mûres, il n'avait jamais entendu un nom aussi grotesque ! Ses nerfs lui faisaient toujours mal mais il se forçait à paraître docile. Il avait bien souvent prit sur lui, même lorsqu'il avait une féroce envie d'étriper. Et il en avait actuellement une. Il détestait les magiciens, la dernière l'avait fait... Il frémit alors qu'un coup de fouet tout droit sorti de sa mémoire retentit à ses oreilles. Mieux valait ne pas y penser. Ils s'étaient mis d'accord pour oublier cet événement. Allez, s'occuper du présent et laisser le passé un peu plus derrière. Sean regarda le bar pour la première fois. C'était un lieu acceuillant... Trop acceuillant. Il en devenait étouffant. Il savait que le lycan blond de la fête était le patron de l'endroit. Il savait aussi que le lycan s'était lancé dans une carrière scientifique et qu'il ne pouvait gérer les deux aussi le bar en était-il délaissé. Le barman, là, qui draguait la serveuse aux oreilles touffues, en était devenu le véritable gérant. Le fantôme se demanda un instant à quoi cela servait-il de servir des mots doux à une hybride alors qu'il pouvait la prendre quand il le voulait ? On ne résiste pas longtemps à quelqu'un qui a le droit de vie et de mort sur nous.

- Tiens ! Tu vois ? On est quitte comme ça !

- Hm'hm'. Pas convaincu. Il manque l'effet de surprise. Sourire en coin de la part du corps du fantôme qui redirigea son attention vers le barman. Celui-ci venait de mettre la main sur les fesses de la serveuse qui lui avait décroché une claque. Il s'en revenait tout penaud. Imbécile. Le fantôme héla en silence l'imbécile, lui commandant une nouvelle eau gazeuse. Pas qu'il aima ça mais il trouvait que ça remplaçait de manière convenable le gout du sang.

- Vous avez tous si peu d’humour ici où t’es une exception ? Non parce que sinon j’risque de jeter un putain de froid sur le pays, au sens propre comme au figuré d’ailleurs.
Haussant un sourcil, il réfléchit. Désormais imperturbable, il prenait les piques pour des réalités et ne réagirait plus aux calembours. Il était passé sur un autre mode de comportement. Il en avait plusieurs comme ça. Ça s'appelle s'adapter.
- Je suis pas du coin non plus.* Répondit-il dans la langue de Rosaire. Il savait que sa phrase n'était pas juste mais en restait compréhensible. Il n'était resté que deux mois là-bas et ses proches n'utilisaient pas cette langue. Il n'avait pas non plus eu l'occasion de faire la causette avec ceux qu'il tuait. Il continua en français : Je suis de Fantastica. Et je crois qu'ils ont là-bas plus d'humour qu'ici. Donc c'est oui, tu risques de te faire tuer en faisant de telles âneries.

- Barman ! Un autre verre pour le monsieur !
- Bien ! Deux verres pour le gars glauque !
Lança le barman. Rester imperturbable ? Le fantôme revit ses résolutions. L'élémentaire n'avait pas vu qu'il en avait déjà redemandé et même s'il s'en fichait totalement d'avoir deux verres à la place d'un, le 'gars glauque' ne lui avait pas plu. Il faut que je tue quelqu'un. Se dit-il. Cette pulsion allait le rendre cinglé et il ne pourrait alors choisir sa victime. Ici, il se sentait mal. Le bar étouffant, la foule trop importante qui l'entourait de personnes hostiles... Il commença à se demander s'il n'était vraiment pas mieux dans son cimetière.

- Moi c’est Takuma, Taku pour les intimes, et toi ?
- Sin. J'm'appelle Sin.
Indigo Mare. Mais l'identité n'a pas d'importance n'est-ce pas ? Nouveau soupir, plus pour attraper l'inspiration d'une conversation banale dans ce cas-ci. Sinon, tu fais quoi dans le coin ? Personne de censé ne viendrait ici de son plein gré. Il était à côté d'un malade mental. Mais qui est sain d'esprit de nos jours ? T'as fait une fugue ? Il aurait pu choisir Nórë, il parait que l'air y est bien meilleur. Ou le trafic d'esclaves te manquait, là-bas ? Ironie. Bien entendu, à qui cela manquerait ? Bien qu'il n'était pas du genre à le dénigrer, Indigo avait tout de même conscience que ce n'était pas la chose la plus agréable que l'histoire ait inventé. ...J'y suis ! T'es un espion à la solde de l'armée humaine ! Air moqueur illuminant tout le visage d'Edmond. Oui, ça devait indubitablement être ça !

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Ven 28 Fév - 19:44

Je ne pus empêcher un sourire d’étirer mes lèvres quand, à ma question sur l’humour de la population locale, l’inconnu tenta de ma répondre dans un Japonais, quoi que plutôt correcte, aux accentuations bizarre. Mais ce qui me faisait d’autant plus rire était le fait que, si lui avait l’air con en parlant ainsi, je devais avoir l’air au moins tout aussi con en essayant de lui parler dans la langue locale !

- Je suis de Fantastica. Et je crois qu'ils ont là-bas plus d'humour qu'ici. Donc c'est oui, tu risques de te faire tuer en faisant de telles âneries. Tué ? Carrément ? Bin putain ! A l’entendre je venais de quitter un pays en pleine guerre pour venir mourir assassiné dans un pays décrété comme étant en paix –si bien entendu on ignore les nombreux crimes et trafiques d’esclaves plus ou moins légaux-, un comble !
- Fantastica… C’est là ou ce sont passé toutes les catastrophes non ? J’avais vu ça aux actualités, quand le professeur d’histoire nous en avait parlé. A parement nombre de morts avaient été recensé et les survivants avaient tous fuit vers la terre la plus proche, en l’occurrence Our Land. T’as réussi à y réchapper ? Question con, évidemment qu’il avait réussi sinon il ne serait pas là à me parler, mais je voulais surtout qu’il me dise comment il avait réussi à en réchapper indemne. Hélant le barman je commandais un nouveau verre pour l’inconnu avant de, finalement, me présenter. Ça m’évitera au moins de l’appeler l’inconnu le reste de l’après-midi…
- Sin. J'm'appelle Sin. Sin ? Drôle de nom… M’enfin bon, j’suis pas de Fanta moi, après tout, donc qui suis-je pour juger le nom d’autrui ?… Suçotant toujours mon glaçon, le glaçant à chaque fois qu’il menaçait de commencer à fondre, je lui souris distraitement. Ne faisant pas attention à son regard braqué sur moi je réfléchissais rapidement à la suite des évènements : Devais-je continuer à la taquiner ou, en attendant de trouver une autre victime, tenté de me taper l’amitié avec lui ? Avant même que je n’ai le temps de répondre à ma question muette, le dénommé Sin prit la parole. Sinon, tu fais quoi dans le coin ? T'as fait une fugue ? Je souris, amusé par cette première déduction tellement cliché quant à l’âge que je semblais avoir (et que, une fois n’est pas coutume, j’avais réellement). Ou le trafic d'esclaves te manquait, là-bas ? Pas con, c’est vrai qu’ici trouver un petit esclave pour en faire ce que l’on en voulait était des plus simples… Surtout que, de par mon statut, je pense que j’aurais pu m’en procurer une fois la somme nécessaire accumulée ! Me léchant les lèvres à cette idée, celle qu’un pauvre petit puceau se faisait d’une belle esclave entièrement soumis à ses quatre volontés, je fis « non » de la tête, à contre cœur maintenant que cette délicieuse idée avait pris place dans mon esprit. ..J'y suis ! T'es un espion à la solde de l'armée humaine ! Cette fois par contre, je riais à gorge d’éployé, effrayant au passage l’un des clients qui passait derrière moi.
- Moi ? Un espion des humains ? J’essuyais une larme menaçant de couler du revers de ma manche. J’me suis trompé en fait, t’es un sacré comique toi ! Je souri, reniflant bruyamment avant de reprendre un semblant de sérieux… Ou même plutôt de prendre, car je ne crois pas l’avoir jamais été depuis un petit moment… Tu m’as pris pour un magicien c’est ça ? Je lui souris, habitué à ce qu’on me compare à cette espèce si semblable à la mienne, et pourtant si différente. T’étais pas si loin j’avoue, mais non, j’suis un élémentaire ! Je reposais le glaçon dans mon verre. Et quand bien même j'aurais été un magicien, j’aurais rien à y gagner à venir jouer les espions ! J’ai aucune discrétion et j’aime pas qu’on me donne des ordres ! Je pouffais légèrement, amusé par l’image que j’avais de moi-même, en tenu d’espionnage, en train d’observer bruyamment des ennemis potentiels. Non, j’suis un simple petit orphelin venu tout droit de Sanada, à Rosaire, et cherchant à voir un peu de pays pour me changer du paysage tellement vu et revu du petit bled entourant l’orphelinat ! A quoi bon mentir ? De toute manière j’ai dans l’optique que rien n’est à cacher, bonne comme mauvaise nouvelle tu dois assumer tes actes ! Puis de toute manière les problèmes de ces adultes jouant à la guéguerre ne me concerne en rien ! Voilà 700ans qu’ils se tapent dessus et, si ça les amusent de continuer, moi j’suis partant pour un lieu où tu risques pas de te faire tuer à peine sortie de chez toi ! Enfin… Pas si tu n’es pas hybride ou humains tout du moins, parce que je ne doutais pas que la vie des esclaves d’ici étaient plus rose que celle de certains soldats ! Pis les gens là-bas commençaient aussi à m’ennuyer, ils réagissaient même plus à mes blagues, et moi sans réaction, j’me sens vide… Allô monsieur le psy ? Le comique raté a besoin de vider son sac ! Je ris intérieurement, pauvre Sin : en plus d’être taquiner par un parfait inconnu celui-ci se met à lui raconter ses problèmes. Il aurait sérieusement mieux fait de rester chez lui aujourd’hui ! Toi au moins t'es marrant, t'as réagis ! Et même mieux que je l'espérait en plus ! Je souris de plus bel
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Ven 28 Fév - 22:18

- Fantastica… C’est là ou ce sont passé toutes les catastrophes non ? Le fantôme acquiesça. T’as réussi à y réchapper ? Puis d'un fou rire, murmura.
- Cette question... Bien sûr que non, je suis mort là-bas ! C'était dit sur le ton de la plaisanterie mais ô combien vrai. Les souvenirs affluèrent et il les chassa d'un geste de la main. Non, il n'avait vraiment aucune envie de se rappeler d'une telle agonie ! Ses pas pressés semblaient encore résonner sur le sol de la rue, le soleil frappant de toute sa puissance sur sa pauvre tête et son cœur battant à se briser. Le dernier jour de sa vie.

Pour le reste, il n'allait pas lui décrire les catastrophes. S'il voulait plus de détails, il n'avait qu'à le demander !
L'individu ayant eu les cheveux violets dans une époque bien lointaine ne pu s'empêcher de remarquer que l'idée d'avoir un esclave plaisait à son interlocuteur. Il jugea. Tout simplement car il avait prit l'habitude de survivre. Il classa ce gamin aux cheveux blancs dans une catégorie de sa tête et allait se comporter de telle manière par rapport à cette catégorie.


- Moi ? Un espion des humains ? J’me suis trompé en fait, t’es un sacré comique toi ! Un sourire en coin, bien que déstabilisé -les blagues, ce n'était pas son fort. D'autant qu'il s'agissait là plus d'une petite pique ironique que d'une véritable blague-, Sean essayait de comprendre s'il se moquait de lui ou riait avec lui. La nuance était extrêmement difficile à saisir... Il se trouvait imbécile à sourire là, installé sur son tabouret, alors que tant de choses se déroulaient pendant qu'il détournait le regard... Tu m’as pris pour un magicien c’est ça ?
Ses yeux s'écarquillèrent et il prit un air si choqué que l'on crut bien que la fin du monde était arrivée ! Saleté de magiciens ! Il se trompait toujours les concernant ! Il en était sûr, désormais : Il haïssait cette espèce ! Perdu et surement plutôt inquiet, l'ancienne goule essaya de jauger de la situation. S'il n'était pas un magicien, qu'était-il ?! Et surtout, c'était quoi son point faible ? P*tain, ça n'était pas un dragon tout de même ?! T’étais pas si loin j’avoue, mais non, j’suis un élémentaire !

- Un élémenquoi ? Dit-il affichant une jolie grimace. Son air mal-assuré ne l'avait pas quitté ce qui faisait qu'il avait une tête totalement décalée par rapport à la situation. Il se demanda un instant si le magicien ne se fichait pas de sa tronche. Un élémen... Jamais entendu parler, inconnu dans la base de registre, introuvable dans la bibliothèque de donnée, inexistant dans la banque mémorielle. Bref, c'était quoi ce truc ?

- Et quand bien même j'aurais été un magicien, j’aurais rien à y gagner à venir jouer les espions ! J’ai aucune discrétion et j’aime pas qu’on me donne des ordres ! Le fantôme eut une moue désabusée.
- Ici, tout le monde donne des ordres à tout le monde. Cette phrase tomba telle une sentence. Une vérité générale, plus qu'indéniable. Il ne s'en était pas rendu compte mais tenait désormais son verre d'eau gazeuse dans la main gauche. Il le reposa sinistrement.

- Non, j’suis un simple petit orphelin venu tout droit de Sanada, à Rosaire, et cherchant à voir un peu de pays pour me changer du paysage tellement vu et revu du petit bled entourant l’orphelinat !

Le nom fit comme un tilt.
- Ma m- Il se rattrapa. Une amie à moi m'a parlé de cet orphelinat. Elle aurait de la famille là-bas. Bref, c'était dit mais sans grande importance. Il se demanda tout de même... Ça ressemble à quoi ? C'est immense ? Ou c'est un truc minuscule perdu en plein néant ? Il avait toujours vu cet orphelinat comme un grand château sombre aux tourelles effrayantes. Aux enfants cachées dans les moindres recoins, s'apprêtant à vous sauter dessus pour vous dévorer ..! Après tout, c'était des Yōkai là-bas ! Et certains étaient même cannibales. Comment ils faisaient avec les cannibales ? Les lycanthropes ou les zombies par exemple... Combien de jours était-on puni si l'on dévorait son copain de chambre ? Un temps, et puis... Moi aussi je suis orphelin. Souffla-t-il, les yeux dans le vague, son verre tenu à deux mains. Il but une gorgée et sourit. Oui, il avait tué sa mère il y a peu.

- Pis les gens là-bas commençaient aussi à m’ennuyer, ils réagissaient même plus à mes blagues, et moi sans réaction, j’me sens vide… Sean ne trouva rien à répondre et se contenta de le regarder avec un sourire compatissant. Il avait envie de le taquiner lui-aussi mais ne savait pas comment faire. Il se doutait que c'était son empathie qui faisait des siennes mais... L'idée lui aurait bien plut. ...Si seulement il en avait eu une ! Toi au moins t'es marrant, t'as réagis ! Et même mieux que je l'espérait en plus !

Il allait certainement trouver quelque chose à répondre, voir même esquiver cela en buvant tout simplement l'un de ses deux verres mais quelque chose l'en empêcha. D'un seul coup, la porte s'ouvrit et jusqu'ici il n'y avait rien d'anormal. Le nouvel arrivant n'était même pas l'un de ces fous furieux qui cassent une porte en déboulant. Non, c'était un garçon affichant les seize ans, de toute évidence Tsuno -et donc il faudrait bien trancher l'âge en deux-, maigre comme le petit doigt et les cheveux roses, coupés au niveau du cou. Il était habillé comme un page et une licorne hennit, peu loin de la boutique. Bref, ce n'était qu'un consommateur de plus.
Mais voilà que le fantôme pâlit brusquement et ce au mépris du teint déjà pâle de ce corps d’accueil. Sean, frémissant de tout son être, se lève d'un bond, attrape par réflexe son copain aux cheveux blancs par le col et va se cacher de l'autre côté du comptoir, celui entre le bar et les boissons. Accroupi, au sol, derrière sa cachette, il observe les sourcils froncés l'adolescent, faisant un 'chut' du doigt à l'élémentruc.

Le Tsuno, un peu simplet pour ne pas avoir remarqué une telle chose, s'installe au bar, à la place qu'occupait peu avant le fantôme et commande tranquillement un thé glacé à la mente.


- Tu parlais d'espionnage ? Murmura le plus doucement du monde le fantôme affolé. On est en plein dedans- pas un bruit !!

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Sam 1 Mar - 11:07

- Cette question... Bien sûr que non, je suis mort là-bas !

Je pouffais une nouvelle fois avant de faire un grand sourire à Sin. Finalement je m’étais trompé, ce jeune homme avait de l’humour quant-il le voulait ! Content de cette constatation je continuais le dialogue, lui expliquant que je n’étais non pas un magicien mais un élémentaire, et à ma grand surprise mon pote de la journée ne sembla pas le moins du monde savoir ce qu’étais un élémentaire ! Tout du moins c’est ce que laissait supposé son air perdu et son « Elemenquoi ? »Surpris, je lui répondis d’un air plus concentré qu’à l’ordinaire, cherchant les mots pour expliquer au mieux ce qui était pour moi une évidence depuis ma naissance.

- Un élémentaire ! Vous n’en avez pas ici ? Je le regardais dans les yeux. Pour faire simple, un magicien est un humain ayant le pouvoir de contrôler l’un des éléments, mais un élémentaire est, en quelque sorte, l’allégorie de l’élément lui-même ! Il en existe de plusieurs sortes, que ce soit les éléments comme la terre, l’eau, le feu ou alors ceux de ténèbres ou autre espèce plus rare… Moi je suis un élémentaire de glace, comme tu t’en ai sûrement rendu compte, ça veut dire que la glace fait « partie intégrante de moi ». Mes pouvoir son décuplé l’hivers et, en plus de pouvoir la créer, je peux aussi la contrôler bien mieux que tous les magiciens que tu as pu voir dans ta vie ! Bon, c’était rudimentaire comme explication, mais moi-même ne comprenais pas trop comment expliquer des pouvoirs qui m’avaient toujours semblé si naturel ! C’était comme apprendre à quelqu’un à marcher alors qu’on a l’impression de toujours avoir su le faire : On ne saurait pas par où commencer… Ah ! Et mon espérance de vie aussi, contrairement aux humains je n’ai pas de risque de mourir de vieillesse tant que je suis en phase avec mon élément… Fin c’est compliqué : T’as qu’à dire que j’suis un magicien mais en plus puissant et moins mortel ! Et quand bien même j'aurais été un magicien, j’aurais rien à y gagner à venir jouer les espions ! J’ai aucune discrétion et j’aime pas qu’on me donne des ordres ! Et toi ? T’es quoi ?
- Ici, tout le monde donne des ordres à tout le monde.
- Bin qu’ils comptent pas sur moi pour leurs obéir ! J’donne pas d’ordre alors on n’a pas à m’en donner ! Sauf le personnel de l’orphelinat, cela va sans dire, mais eux ont mérité mon respect ! Racontant ensuite à Sin qui j’étais réellement, de peur qu’il n’échafaude encore des théories fumeuse, je fus une nouvelle fois surpris par sa réponse : Il connaissait Sanada !
- Ma m- Il se rattrapa. Une amie à moi m'a parlé de cet orphelinat. Elle aurait de la famille là-bas. J’hochais la tête, bien conscient que ce n’était pas réellement une amie qui lui en avait parlé en vue de son hésitation du début, mais préférant ne pas plus insister pour le moment. Ça ressemble à quoi ? C'est immense ? Ou c'est un truc minuscule perdu en plein néant ? Je souris
- C’est immense ! Le domaine est gigantesque ! Fin, tout du moins pour un bled protégé c’est gigantesque ! Suffisamment pour lui permettre de vivre en autarcie ! Je souriais de toute mes dents, heureux de pouvoir parler de ce lieu que j’aimais presque autant que je l’exécrais –après tout manger un plat, aussi délicieux soit-il, pendant 16ans sans jamais avoir autre chose a de quoi en dégouter plus d’un- à quelqu’un ne l’ayant jamais vu. C’est un peu comme une ville dans la ville, en plus petit bien sûr, mais il y a de quoi vivre et faire travailler pas mal de personnes ! Reprenant mon glaçon en main, je le suçotais doucement, ne sachant trop quoi rajouter de plus sans trop en dire…
- Moi aussi je suis orphelin. J’haussais un sourcil sous l’effet de la surprise. Ce n’était non pas le fait qu’il soit orphelin qui me surprenait non, des orphelins j’en voyais à la pelle et je ne doutais pas qu’entre les guerres, l’esclavage et j’en passe, il devait y en avoir encore plus que ce que je pouvais l’imaginer, mais plutôt le fait que cet homme se soit confier à moi alors qu’il n’avait aucune raison de le faire. Souriant, je posais une main sur son épaule, à la fois compatissante et motivante, histoire de pas rentré dans une niaiserie qui m’exécrait
- On est potes de galère alors ! Même si personnellement je ne m’en plein pas tellement –plus aurait été le mot juste, mais ça c’était mon passé, mon jardin secret- je n’ai jamais connu mes parents, ils ne peuvent donc pas me manquer… Mes parents sont en quelques sortes le personnel de l’orphelinat… En réalité j’avais aimé mes parents inconnu, leurs cherchant milles excuses pour m’avoir abandonné, puis les avaient détesté, en comprenant que qu’importe leurs raisons si l’on voulait vraiment de son enfant on pouvait toujours trouver un compromis, et maintenant je me moquais d’eux comme d’une guigne : Ils étaient de parfait étrangers ! Puis, dérivant doucement de sujet, je lui confia que mes potes de là-bas devenaient ennuyeux à force de prévoir mes blagues et que, comme il venait lui-même d’en être témoins, je cherchais de nouvelles personne à taquiner. Plusieurs secondes passèrent, peut-être même plusieurs minutes, sans qu’aucun de nous deux ne prononce mot, moi attendant qu’il réponde à ma pseudo pique, et lui semblant réfléchir à ladite réponse, quand soudain je me sentis tirer derrière le comptoir sans me laisser le temps de dire quoi que ce soit. C’était Sin, l’air inquiet, qui venait de nous cacher tout deux derrière le bar et observait un nouvel arrivant les sourcils froncés
- Tu le connais ? Commençais-je avant de me faire couper par le « chut » de Sin, qui lui valut un grognement de ma part… J’aimais décidemment pas qu’on me donne des ordres, mais je me tu néanmoins, trop curieux de connaitre les raisons d’un tel acte.

- Tu parlais d'espionnage ? On est en plein dedans- pas un bruit !!
- C’est qui ? Murmurais-je cette fois, tentant d’observer le jeune homme d’environs mon âge maintenant installer à l’ancienne place de Sin, remarquant la licorne non loin de lui m’indiquant que, sauf mauvaise apprentissage de mes cours, il s’agissait sans nul doute d’un Tsunos.
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Mar 4 Mar - 9:44

Il n'avait pas retenu la longue explication sur les élementrucs. C'était un peu normal, il était ici pour s'enivrer à l'eau gazeuse. Il s'était contenté de sourire au garçon, saisissant au vol l'information qu'il était... De la glace. Il avait un bonhomme de neige en face de lui.
Il n'avait pas non plus grandement réagit aux encouragements de soutien de l'élémentruc quant à leur histoire de 'galère commune'. Bien sûr, ils étaient deux orphelins, mais les circonstances différaient grandement. Quand il avait sû que sa mère était toujours vivante et qui plus est, qu'il la fréquentait, l'horreur qui s'était emparé de lui, mêlé à la rage et au dégout de ces actions passées l'avaient poussé à la traquer et la tuer. Tout simplement. Et elle avait beau eu courir, rien n'avait pu empêcher sa vengeance. Et après coup, il s'était senti si mal qu'il en avait culpabilisé des jours durant. Chaque image de cette femme se transformant en quelque chose de doux, d'agréable... Depuis sa mort, les souvenirs effacés par les rebelles lui étaient revenus. Les bons comme les mauvais. Le fait qu'elle ait tué sa propre sœur l'a poussé à agir. Mais les souvenirs de leur enfance heureuse ont contribué à le détruire ce geste commit.
Il rit amèrement.

Mais heureusement une scène pas comme les autres vint lui changer les idées ! N'avaient-ils pas l'air bête, tout deux cachés sous le bar ? Le barman reparti draguer la jolie hybride n'y avait vu que du feu. Cela leur faisait quelques secondes de répit. Sean observait son fils avec de gros yeux attentifs. Merde... Il n'avait pas reçu la moindre instruction là-dessus ! D'habitude, lorsqu'il s'agissait de sa 'famille', il laissait Zune choisir de ce qui était bon ou mauvais de faire. Là... Elle s'était contenté de le placer dans un orphelinat du coin sans plus en parler. Ce mioche... Le fantôme eut un sourire.


- C’est qui ?
- Quelqu'un de dangereux.


Un être si dangereux qu'il commanda un thé à la menthe. Les apparences étaient pourtant trompeuses et il se rappelait très bien qu'à cinq ans déjà ce gosse avait essayés de les poignarder tous les deux, en simulant des larmes pour les approcher. Bref, il tenait de ses parents. Reportant son attention sur la chose rosâtre, il constata que ce dernier était plutôt bien accroché à son téléphone portable. Il pianotait dessus... angoissé, frustré, énervé ? Difficile de définir l'émotion exactement. Sean se demanda, intéressé, s'il s'agissait plus là d'une petite amie qui lui aurait posé un lapin ou d'un trafic avec les rebelles qui tournerait mal. Mais il se rendit vite compte que dans ce angle, il ne verrait rien sinon les jambes du dit garçon. Celui-ci s'était installé tout au bout du bar et sa jambe gauche en dépassait, ainsi que la moitié de son corps. Il tenait son portable de la main gauche ce qui faisait que le fantôme voyait parfaitement le dos du portable, mais pas son contenu. Et puis Lancelot Mare eut la mauvaise idée de se gratter l'entre-jambe, discrètement, pendant que le barman ne revenait toujours pas...

Les pupilles du fantôme se rétractèrent sous l'effroi et il recula de plusieurs centimètres jusqu'à cogner contre l'étagère emplie de boissons diverses, plus qu’écœuré. Berk ! Dire qu'il n'était qu'à quelques centimètres de celui-ci...
Sauf qu'à cogner l'étagère, plusieurs boissons en tombèrent, ce qui fit revenir le barman en trombe pour découvrir les deux individus sous son bar. Il attrapa alors Takuma par le col.


- Je peux savoir ce que vous faites ici, tous les deux ?!

Intrigué, Lancelot s'était mis debout, les pieds calés sur les barres horizontales de son tabouret, et avait passé la tête par dessus le bar. Son regard croisa celui de Sean qui se frappa le visage du plat de sa main avant de tourner un regard pâle et effrayé vers le barman.

- On heu... Merde, Takuma, on faisait quoi déjà ?

C'était la meilleure improvisation de ce siècle, et le fantôme le savait bien. Il n'empêche que là, tout de suite, il était loin d'avoir une idée de génie. Hm... 'On jouait à cache-cache ?'

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Mer 5 Mar - 8:51

- Quelqu'un de dangereux. Je regarde l’enfant face à nous, ou plutôt ses guibolles en l’occurrence, vu d’ici il ne m’a pas l’air dangereux, le thé à la menthe qu’il commandait n’aidant en rien pour le rendre flippant à mes yeux.
- T’es sûr que tu confonds pas avec quelqu’un d’autre ? Ce gosse ne semble pas avoir plus de 16 ans, et on peut pas vraiment dire qu’il inspire la peur… Je le voie se gratter les castagnette avec nonchalance et esquive un sourire amusé. … Tout au plus le dégout. Je ris silencieusement à cette vision, amusé de voir à quel point un autre homme, quand il se sent seul, peut être crade –tout du moins si à agir ce geste me semble des plus naturel, vu d’un œil extérieur ça semble surtout déplacé… ou, en l’occurrence, replacé chez ce jeune inconnu- mais à parement il n’y avait que moi qui trouvais ça amusant car, à peine m’étage retourné vers Sin pour voir sa réaction, que je vis celui-ci à moitié glacé d’effrois, reculé jusqu’à percuter l’étagère derrière lui. Bordel Sin le barm-Même pas le temps de finir cette satanée phrase que le barmAN c’était ramené avec une tête de pitbull et m’avait pris par le col de mon sweat pur rapprocher sa tête de pervers. Pauvre serveuse franchement, si moins j’faisais pareil j’aurais déjà le personnel de l’orphelinat sur le dos-
- Je peux savoir ce que vous faites ici, tous les deux ?!
- On profitait de ce que vous draguiez la mamselle pour v’nir voir de plus près c’qui y’a derrière le bar m’sieur ! Simple curiosité infantile ! Ok, c’était pas la meilleure excuse que j’ai eu au monde, mais ce qui est important dans un mensonge ce n’est non pas son contenu, bien que celui-ci aide pas mal, mais le temps que tu prends avant de le sortir ainsi que la conviction que tu y mets ! Or, là, j’avais répondu ça quasiment du tac au tac et d’un air nullement gêné d’avoir été ainsi découvert. Mais c’te couillon a été un peu maladroit et c’est pris l’étagère à boisson sur le dos… Je montrais Sin du doigt. On voulait rien cassé m’sieur, juste vois le revers d’un bar ! Je lui souris, de mon sourire angélique, ignorant totalement le violet qui c’était relevé et ne m’intéressait nullement. On peut vous aider à ranger pour s’excuser ! Comme pour lui montrer ma conviction, qui n’en était pas vraiment une car j’avais toujours détesté le rangement, je gelais le contenu de la bouteille contenu au sol et, prenant la glace dans ma main, le jeta à la poubelle. Désolé m’sieur, on recommencera plus ! On a été trop curieux… Autre sourire angélique et je sors de derrière le bar, ignorant le regard intrigué des clients ayant suivi nôtres discussion pour me retourner vers Sin. On fait quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Sam 8 Mar - 8:40

- On profitait de ce que vous draguiez la mamselle pour v’nir voir de plus près c’qui y’a derrière le bar m’sieur ! Sean cligna plusieurs fois des yeux. Mais non, ça... C'était complétement con comme excuse ! Il n'y avait aucun interet à aller observer l'arrière du bar ! Ce gars n'allait jamais.... Ebahi, le fantôme se rendit compte que si. Il trouva alors le barman plus que débile. Mais c’te couillon a été un peu maladroit et c’est pris l’étagère à boisson sur le dos…

- C'était pas ma faute ! Lança-t-il, outré. Non, c'était de la faute à ce.. Cette... Il tourna la tête en direction des jambes avant de se rendre compte qu'il n'y avait plus que des pieds à la place. Le fantôme leva donc doucement la tête, suivant la ligne des jambes avant de voir, totalement affalé sur le bar, la tête juste au dessus de la sienne... Lancelot. OUAA !! Laissa-t-il échapper dans un élan d'effroi. Le garçon aux cheveux roses le fixait avec d'immenses yeux exorbités emplis de curiosité et un sourire narquois qui le faisait ressembler, en quelque sorte, à une sorte de grosse grenouille géante.

- On voulait rien casser m’sieur, juste voir le revers d’un bar ! Désolé m’sieur, on recommencera plus ! On a été trop curieux…

Le barman avait lâché le col de l'émentruc et avait balbutié qu'il voulait que les deux imbéciles payent immédiatement leurs consommations et les bouteilles brisées, puis qu'ils dégagent, histoire de lui foutre un peu la paix.
Mais c'est là que Lancelot-la-grenouille-aux-cheveux-roses a eu la plus mauvaise idée du siècle. Alors que Takuma était encore en train de demander ce qu'il fallait désormais faire, Lancelot avait lentement quitté son tabouret et s'était approché du duo. Il avait ensuite hurlé un..
.

- VITE ON SE BARRE !! Avant d'attraper les mains respectives de Sean et Takuma et de se mettre à courir le plus vite possible. Le barman réagit vivement, croyant que les trois étaient de paire et comptaient partir sans payer, il attrapa un fusil de chasse caché dans un tiroir du bar et eut le temps de tirer deux coups de feu avant que ces derniers aient quittés l'établissement. Sean avait auparavant eu le réflexe de se débattre et avait déjà prévu d'envoyer un coup de poing dans le nez du Tsuno, mais les coups de feu le motivèrent à se laisser traîner. Mieux valait au moins se barrer d'ici !
Lancelot les tira longtemps, d'une poigne surprenante et parcourut bien deux ruelles avant de les lâcher. Sa licorne les avaient désormais rejoints et soufflait férocement à l'égard de Sean et de Takuma.
Haha vous êtes marrants vous. Commença le Tsuno en prenant un air faussement amusé. Vous allez me servir d'otages...! Un immense sourire se composa sur son visage. J'ai la Milice aux fesses, et ils ne tireront pas si vous êtes devant. Et puis vous me devez bien ça, non ? Puisque j'ai payé votre note du bar ! Reculant de quelques pas, Lancelot s'adossa contre un mur pour se trouver dans une position plus confortable. Il ne les quitta cependant pas du regard. Je vous ais bien cernés, tous les deux ! Un Magicien de glace et toi... Il étudia longuement Sean du regard. Vu ta tronche, tu dois être un Nécromancien ! Mais voilà ! On est deux contre vous ! Moi et ma Lili' ! Donc tentez seulement d'attaquer et l'un d'entre nous vous enfonce sa corne où je pense !

- Tu vois... J't'avais dis qu'il était dangereux. Murmura Sean à Takuma d'un air plus que blasé.

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Sam 15 Mar - 10:24

Alors que j’en étais toujours à jouer le parfait petit innocent devant le barman –Rôle dans lequel, à en croire le personnel de l’orphelinat, j’excelle- je sentis quelqu’un me prendre le poignet et me tirer vers la sortie sans que je n’ai le temps d’émettre la moindre protestation !
Pensant d’abord que c’était Sin qui m’avait attrapé pour fuir d’éventuels problèmes - qui, de par mon air angélique, n’aurait de toute manière pas eu lieux- quelle ne fut pas ma surprise quand, tournant la tête vers le coupable, je vis qu’il s’agissait en réalité du petit violet qui se grattait les coucougnettes quelques minutes au paravent –Ce qui, d’ailleurs, eu pour effet de me faire sourire… Dire qu’il me tenait avec cette même main…- De sa main libre, celle qui ne me tenait pas quoi, il avait également attrapé un Sin semblant plus que mal à l’aise et se débattant dans le vent, nous amenant tout deux vers une ruelle déserte avant d’enfin se décider à nous lâcher, me laissant hilare.
Moi qui avait peur de m’enmerder ici, même pas une journée après mon arrivé voilà que j’me fais embarqué par une espèce de hors la loi en couche culotte (car si mon analyse n’est pas foiré, et je ne pense pas qu’elle le soit en vue de la licorne qui l’accompagne, ce gosse n’a pas plus de 8 ou 9ans) ! Me tenant la poitrine d’une main, essoufflé à la fois par la course et par mon rire ne semblant pas vouloir s’arrêter, je reprends doucement le contrôle de ma respiration.

- Haha vous êtes marrants vous. Je souris ! Ouais, j’suis marrant, j’l’ai toujours su ! Vous allez me servir d'otages...! Là c’est lui qui sourit, bien que la commissure de mes lèvres n’ait pas baissé à cette révélation, bien au contraire. J'ai la Milice aux fesses, et ils ne tireront pas si vous êtes devant. Et puis vous me devez bien ça, non ? Puisque j'ai payé votre note du bar ! J’hausse les épaules d’un air nonchalant. Je lui ai jamais demandé de me payer quoi que ce soit donc je ne pense pas lui être redevable d’une quelconque manière, bien que je reste assez curieux des raisons qu’avait la milice pour coller au cul d’un gamin… Je vous ais bien cernés, tous les deux ! Un Magicien de glace –J’allais protester et dire que j’étais un Elémentaire, mais vu qu’ici ils n’ont pas l’air d’être très au courant de mon espèce j’ai préféré ne rien dire- et toi... Vu ta tronche, tu dois être un Nécromancien ! Mais voilà ! On est deux contre vous ! Moi et ma Lili' ! Donc tentez seulement d'attaquer et l'un d'entre nous vous enfonce sa corne où je pense !
- Cool ! On a le droit à une sodomie gratuite ! T’as du lubrifiant au moins ? Je souris, amusé par la menace bien plus qu’effrayé… Peut-être n’est-ce pas la bonne attitude à avoir, mais je ne peux m’en empêcher…
- Tu vois... J't'avais dis qu'il était dangereux. Me murmure finalement Sin, pas plus apeuré que moi, mais nettement plus blasé… Peut-être que ce genre de plan était monnaie courant ici…
- Et tu peux me dire en quoi la milice n’osera pas tirer sur toi si nous sommes là ? Je souris toujours. Pour ce que je sais d’eux, si tes fautes sont assez graves pour mériter la mort, ils ne se gêneront pas pour se débarrasser des potentiels complices… Je me rapproche de lui doucement. Et j’ai franchement pas envie de claquer à peine sortie de mon orphelinat tu vois ? Me retournant vers Sin d’un air neutre je lui demande finalement : On aide le marmot ou on se tire avec l’anus dilaté ? Je pouffe, cette idée, bien que loin d’être attirante, est plutôt marrante, je trouve…
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Dim 6 Avr - 10:45

La petite mise en scène ne faisait pas grand effet et Lancelot avait le visage défait de voir l'un de ses otages mort de rire et l'autre... Bien trop calme. Cela l'énerva quelque peu.
Évidemment, Sean n'allait pas paniquer. Au pire ce dernier perdrait-il son enveloppe ce qui était un peu bête, mais il pouvait bien fuir à tout moment. Il pouvait même laisser Takuma profiter de la panique du nécromancien s'il s'en allait pour s'enfuir lui-aussi.
Donc au final, ça n'était pas si catastrophique. Non, ce qui le gênait plus, c'était d'être face à face à cet adolescent aux traits si semblables à ceux de son précédent corps. Quoiqu'il fasse, Sean se trouvait toujours à mourir de jalousie -s'il le pouvait- lorsqu'il tombait sur l'un de ses clones ou... Son fils pour l'occasion. Il aurait bien aimé voler ce corps mais le peu de conscience qu'il avait encore l'en empêchait. Une chose était sûre, dans tous les cas, Lancelot avait tourné aussi malade d'esprit que feu sa mère. Il se prit même à regretter Alice une seconde qui, elle, c'était certain, se serait moins vantée de la situation avant de faire la regrettable boulette qui lui en aurait fait perdre le contrôle.
Lancelot semblait, au moins, plus intelligent qu'elle et ce n'était pas sans fierté que le fantôme s'attribua le mérite du peu de neurones qu'avait ce stupide garçon.

La licorne s'impatientait. Grattant du sabot, la tête baissée, elle n'attendait qu'un ordre de son double pour charger l'un des deux otages. Probablement l'élémentruc, sachant que Sean était encore celui qui se tenait le plus sage.


- Cool ! On a le droit à une sodomie gratuite ! T’as du lubrifiant au moins ?
Cela valut au tsuno de perdre le peu de sang froid qu'il lui restait.
- Ta gueule !! Cria-t-il presque. Au loin, Sean entendit des bruits de pas. La Milice était dans le quartier, et elle les cherchait.

- Et tu peux me dire en quoi la milice n’osera pas tirer sur toi si nous sommes là ?
- J'ai... J'ai des otages !
Scanda le garçon énervé.
- Pour ce que je sais d’eux, si tes fautes sont assez graves pour mériter la mort, ils ne se gêneront pas pour se débarrasser des potentiels complices…

Restait le regard noir du garçon et Sean, qui ne se sentait pas de rester ici quelques secondes de plus. Ça n'était pas qu'il était incapable de se débrouiller avec la Milice- peut-être même moins agressive que ses anciens compagnons Rebelles, c'était qu'il n'avait aucune envie de rester dans cette petite histoire de famille. Lancelot hésitait désormais entre martyriser ses pauvres otages en leur faisant subir les derniers outrages ou alors se mettre à pleurer. Et pendant que Takuma continuait sur sa lancée, s'approchant dangereusement de Lancelot et faisant finalement reprendre le contrôle de la situation aux deux victimes, il arriva que le rapprochement n'eut pas un moindre effet sur Lancelot. Takuma à seulement quelques kilomètres de lui le tsuno... L'embrassa.

Avec la langue et tout le reste. Et lorsque le fantôme vit cela, il plaqua sa main devant sa propre bouche, soudain prit d'une atroce nausée. Lorsque Lancelot commença à plaquer fermement sa main contre les fesses de Takuma, le bruit de pas s'amplifia soudainement.


- Trop tard, ils sont déjà là. Soupira Sean. Et en une fraction de seconde, la Milice les avait totalement encerclés. Pointés par une dizaines de fusils-mitraillettes, le groupe n'en menait pas large mais Sean douta même que Lancelot, occupé dans ce pseudo-viol affectif, les ait remarqués. Enfin, une chose était positive: Il savait que ce qu'avait commit Lancelot n'était pas si grave. Grâce à Zune qui le poussait régulièrement à subir un tel calvaire, il prenait régulièrement des nouvelles du rejeton et celui-ci n'était qu'à la tête d'un réseau de ventes de drogues. Une dizaine d'années de prison tout au plus. Ils n'allaient pas tirer...

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Dim 6 Avr - 11:21

Ok, sûrement que c’était inconscient, puéril, ou tous ce que vous voulez, mais je m’amusais comme un petit fou ! Comme un gosse qui avait trouvé sous le sapin de noël, un tout nouveau jouet à essayer jusqu’au dégoût !
Tant pis pour la milice, les dires du Tsunos et tout le reste, je voulais savoir jusqu’à où ce dernier serait prêt à aller dans ses pseudo menaces… C’était drôle, excitant, de rire ainsi alors que si j’en croyais le marmot il ne me restait plus longtemps à vivre si je n’écoutais pas ses instructions…
M’approchant du garçon d’un pas sûr, persuadé que tous criminel qu’il était-il ne serait pas capable de réellement nous attaquer, je m’adressais finalement à mon nouveau copain Sin pour m’inquiéter de son avis et décider de la marche à suivre… Seulement voilà, mon nouveau jouet à décider de me surprendre avant même que mon n’ami ne se décide à me répondre et, sans que je ne voie le geste venir, avait happé mes lèvres fougueusement.
Les yeux écarquillé je sentais sa langue venir forcer le passage de mes lèvres et se mélanger avec la mienne sous le regard au moins tous aussi choqué de Sin.
Qu’est ce qui c’était passé ? J’étais bien trop sonné par ce baiser soudain pour tenter de m’en défaire, me contenant de regarder vers mon compagnons alors que l’enfant contredisait ce qualificatif même en me roulant un putain de patin imprévu au programme…
On m’avait souvent sommé de me la fermer, parfois frappé, insulté, mais ça jamais ! Alors je peux maintenant officiellement vous le dire : Si vous voulez me fermer mon clapet, suffit de m’embrasser par surprise, ça marche impec !
J’peux même pas dire si j’appréciais ou non ce baiser ! Alors que je sentais les mains du garçon se presser contre mes fesses je sentais mon corps réagir malgré moi, ce qui eut pour effet de me réveiller de ma léthargie et de me décoller de l’étreinte du Tsunos…
Alors que je regardais celui-ci d’un air limite traumatisé, essayant le flot de bave ayant coulé sur mon menton du revers de ma main, je n’avais même pas pris conscience du danger nous entourant…
Regardant alternativement la milice, Sin, et mon violeur buccal, je restai muet pour la première fois de ma vie… Enfin… Pas plus de quelque seconde non plus, faut pas déconner
-Quoi ? Z’avez jamais vu deux mecs qui se roule une pelle ? Faudrait vraiment un jour que j’apprenne à me la fermer… Mais pas tous de suite… On peut vous aider ?
Au moins, la présence de ces gens avait eu pour effet de me faire oublier la surprise de ce baiser inoportint le temps d’un moment…
Putain de pucelage, tu me pourri la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Dim 6 Avr - 12:00

-Quoi ? Z’avez jamais vu deux mecs qui se roule une pelle ? La seule réponse qu'obtenu Takuma fut le bruit des armes qui se chargèrent. On peut vous aider ?

Sean recula de deux pas afin d'être au niveau des individus. Du coin de l’œil, il observa le manège de Lancelot, essayant de retourner à son fougueux baiser, puis repoussant Takuma sans réelle raison et s'éloignant du groupe, les pointant du doigt. Sean fit un croche-patte à l'élémentruc dans le but de la lui faire boucler, puis, coupant la parole à Lancelot qui disait distinctement.

- C'est... C'est eux ! Je vous les ais attrapés ! Tuez-les ! Sean rétorqua par un...
- Nous sommes des otages et pour le coup, ça nous ferait franchement plaisir si vous ne nous tuiez pas. Enfin, surtout au gosse aux cheveux blancs. Lui, il était déjà mort.

Lancelot nia et les miliciens se trouvèrent assez confus de ce cinéma. L'un d'eux, soupirant, s'approcha du groupe, trois paires de menottes en main.

- Nous allons vous emmener au poste, tous les trois. Si vous êtes véritablement innocents, on vous relâchera. Comment pouvaient-ils croire, après tout, qu'ils n'étaient pas des complices après avoir surpris l'un d'eux embrassant avec tant de tendresse ce pseudo 'preneur d'otage' ? Mais effectivement, c'était plutôt sympa qu'ils n'aient pas tirés. Enfin, pour l'instant.
Car Lancelot ne l'entendait pas de cette oreille. Et s'il était bien trop paniqué pour réfléchir, sa licorne agit à sa place et chargea le milicien qui passait les menottes à Sean -ce dernier se laissant docilement faire car, après tout, ce n'était pas son corps-. Le gilet par-balles stoppa la corne qui s'effrita sous le choque et qui, de plus, eut pour effet de déclencher une rafale de balles de la part des miliciens les encerclant, qui croyaient désormais à un piège sournois de la part des dealeurs.

Plus par réflexe qu'autre chose, Sean se jeta devant Takuma, histoire de lui limiter les dégâts. Il ne réfléchit pas plus que cela, et ne pensa même pas à utiliser les pouvoirs du Nécromancien qui se prit sur le coup plusieurs balles bien placées.
Dans la foulée, il ne vit pas Lancelot se prendre les balles et tomber à terre, sa licorne faisant de même et leurs blessures respectives s'ajoutant l'un à l'autre. A la fin de la mitraille, ces deux-là étaient encore en vie, mais de très peu. Gisants dans le sang, blessés de toute part, sauf, par chance, aux points dangereusement vitaux, ils n'en menaient plus très large...

Quant à Sean et Takuma...

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Dim 6 Avr - 13:25

Ok, là, ça commençait sérieusement à sentir le roussi… Même pour moi, la situation avait perdu de sa drôlerie quand les armes avaient commencé à être chargées… Sur le coup, je pense que même sans le coup de pied de Sin, je l’aurais tous naturellement bouclé… J’suis courageux mais pas téméraire…
Et comme pour empirer encore la chose, l’espèce de marmot m’ayant embrassé par surprise eut la bonne idée de retourner la situation en son avantage, nous accusant du crime qui lui était sans aucun doute assimilé (crime dont j’ignorais totalement la portée, mais qui venait de m’être jeter à la gueule sans préambule… Ce sale @#F*&§ de gamin !)
- Nous sommes des otages et pour le coup, ça nous ferait franchement plaisir si vous ne nous tuiez pas. Enfin, surtout au gosse aux cheveux blancs.
Le gosse aux cheveux blanc ? Me retournant vers mon nouveau pote je fronçais quelque peu les sourcils face à ce qualificatif… Le gosse… Déjà Sin avait pas l’air nettement plus âgé que moi, et en plus le seul véritable gosse ici était le merdeux qui avait tenté de violet ma pureté morale et physique ! Et ouais, j’fais ma victime ! Mais ce sale marmot bipolaire commençait sérieusement à me chauffer ! Si j’avais pas un flingue pointé sur moi, je serais partie lui coller un fessé déculotté devant tous ce beau monde !
- Nous allons vous emmener au poste, tous les trois. Si vous êtes véritablement innocents, on vous relâchera.
- Sage décision. Lâchais-je tous de même, décidément incapable de fermer ma gueule plus de cinq minutes d’affilés.
Mais une fois encore le violet, décidé à me pourrir mon voyage, fit quelque chose d’encore plus con et inconsidéré que mes propre conneries, envoyant sa licorne en plus sur l’un des miliciens… Croyait-il vraiment parvenir à quelque chose en attaquant ainsi ? Même s’il aurait, je sais pas moi, tué ce milicien, il y en avait une pelleté d’autre qui l’aurait tué lui… Non mais quel con, quel con !
Avant même que je n’ai eu le temps de dire tout haut ce que je pensais tous bas, les miliciens ont, comme tous être censé l’aurait deviné, tiré sur nous de tous les côtés
Alors qu’un « Argh » se perdait dans ma gorge, je vis tout juste Sin se jeter sur moi et me protéger des projections de balles au péril de son corps… Sentant ma tête cogner contre le bitume je n’entendais plus que les détonations emplissant l’air et, alors qu’une douleur marqua mon flan et que tout mon corps s’engourdissait, je me concentrais du mieux que je le pouvais pour faire apparaitre un mur de glace, constitué à partir de l’humidité des lieux, juste devant Sin et moi-même
Sachant pertinemment que mes pouvoirs n’étaient pas assez développés pour que ce mur nous protège suffisamment longtemps pour lambiner, je profitais de cette cachette éphémère pour prendre mon pote par la main et, alors que la glace se fissurait, courir à toutes jambes loin de cette fusillade ! Heureusement, les miliciens qui nous entouraient semblaient plus pris par le violet que par nous, aussi ne fut-il pas si compliqué de trouver un passage et profité de leurs concentration sur le Tsunos pour partir malgré nos blessures…
Une fois arrivé dans une ruelle déserte, à plusieurs rues de là, sans entendre de pas comme signe que nous avons été suivit, je me laisse finalement tomber contre le mur de pierre de la maison la plus proche, la main de Sin toujours dans la mienne, et gémis enfin
- Putain ça fait mal !!!! Regardant l’impact de balle ayant effleuré ma hanche, et le sang tremper doucement mon T-shirt, je me retourne finalement vers Sin et mesure l’ampleur de dégâts. Ca va mec ?
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Lun 7 Avr - 10:03

...Quant à Sean et Takuma, ils n'étaient pas au mieux de leur forme non plus. Mais du moins cela leur avait permit de s'échapper. Sean était, dans ce sens, plutôt rassuré. Il détestait que des gens meurent par sa faute. Mais il était malgré tout inquiet pour celui qui ne lui avait jamais provoqué le moindre sentiment paternel.
Allait-il survivre ?
Il est vrai que la petite Goule n'avait jamais eu affaire aux armes. Aux lames, pourquoi pas, il s'était souvent courageusement battu. Mais les flingues... C'était pour les lâches. Enfin à l'abri, Sean chercha une source éventuelle de douleur, pour voir si ce corps allait encore tenir la route. Ce fut un gros caillot de sang lui obstruant la gorge qui lui répondit. Se détournant de l'élémentruc, il alla gerber ce sang à quelques pas. Il remarqua bien vite que le corps titubait et chercha, anxieux, l'origine de la blessure. Il ne ressentait pas la douleur, il ne la ressentait plus. Son emprise sur ce gars commençait à lâcher et il savait que ce n'était pas bon signe.
A la panique succéda un espèce de rire jaune. Sean s'essuya la bouche et se retourna vers Takuma.


- Non, je crois que ce corps est foutu.
Articula-t-il difficilement. Le violet tomba au sol. Il se demanda encore où se trouvait l'origine de la blessure. Il finit par comprendre que, si presque tout le corps était exempte de problèmes, il s'était prit une unique balle mal placée dans la gorge. Cela avait suffit pour rendre hors service le corps, et peut-être tuer le frêle nécromancien. Rassure-moi... Tu crois aux fantômes ? Il ne savait même pas si Takuma arrivait encore à l'entendre. En fait, il s'en fichait. La seule chose dont il avait peur, en quittant ce corps, c'était bien de se retrouver seul. Et ce n'était pas comme si tout le monde pouvait le voir quand il ne possédait pas quelqu'un.
Crachant encore du sang, il se dit qu'il n'avait plus tellement le choix- il n'avait pas envie de mourir une deuxième fois ! L'expérimenter sur des mois avait déjà été assez douloureux pour qu'il subisse l'agonie du nécromancien à sa place. Enfoiré de Lancelot...

Le corps tomba sur le sol, inerte.
Sean, planté debout, récupérant sa véritable trogne, se pencha sur le dénommé Edmond et jaugea de l'état dans lequel celui qu'il avait habité se trouvait.


- Vu le gosse, je ne vois pas comment on peut me reprocher de ne pas être un bon père. Murmura Sean, courroucé. Ses mains fantomatiques touchaient la blessure. Il n'avait jamais été un as en médecine et n'avait aucune idée de quoi faire. Éviter la perte de sang, probablement ? Puis retirer la balle, peut-être recoudre ensuite... Enfin, c'est bien gentil, ça, mais en étant immatériel c'est un peu difficile !

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Lun 7 Avr - 16:49

Pour toute réponse, Sin c’est contenté d’aller gerber un flot de sang poisseux à quelque centimètre de moi seulement… Ok… J’crois que ça va pas !
Le regardant, une lueur d’inquiétude illuminant mes yeux d’ordinaire si taquin, je me retrouvais une fois de plus à court de mots… Jamais, de mémoire d’homme, j’avais été aussi souvent silencieux en 16 années de vie que depuis ces 15 dernières minutes ! Heureusement pour moi, c’est mon cracheur de sang préféré qui trouva quoi répondre à ma précédente question…
- Non, je crois que ce corps est foutu. Ce corps ? Il parlait de son propre corps à la troisième personne ? ... Bon, Ok, dans une telle situation ce genre de détails ne devraient pas avoir la moindre importance, d’autant plus que certaines personne aime à séparer leurs « corps » de leur « esprit », mais il y avait dans la voix de Sin un étrange sentiment de… réalisme ? Regardant mon premier pote d’ici, remarquant enfin le troue qu’il avait au niveau de sa gorge, j’eu juste le temps de mettre mes mains devant ma bouche avant de laisser s’échapper un gémissement d’effrois… Comment, avec tous le sang qu’il perdait, pouvait-il encore tenir debout de la sorte ?
- Rassure-moi... Tu crois aux fantômes ? Si je croyais aux quoi ? Aux fantômes ? … Attend une minute, qu’est ce qu’il entend par là ?
- Si je crois aux fantômes ? Ok, j’avais retrouvé l’usage de la parole, bon point, seconde étape, dire quelque chose qu’il n’avait pas déjà dit… Pourquoi tu me demande ça ? Tu vois pas que tu te vide de ton sang ? J’avais la voix pâteuse, paniqué, mais mon corps engourdit par le froid se remettait enfin à fonctionner … Viens ! Je t’amène à l’hôpital !
Même pas le temps de finir ma phrase que je vois Sin s’effondrer, face contre terre, dans un bruit sourd. Les yeux écarquillé par l’horreur je regardais alternativement le corps de mon ami et… un corps translucide, à la ressemblance frappante avec le Tsunos qui nous avait trahis, flottant au-dessus du corps de mon ami…
- Mais que… Les mots se noyaient dans ma gorge alors que je tentais de comprendre… Sin, au sol, blessé, peut-être mort, me demande si je crois aux fantômes, fantôme qui apparait à l’instant même ou Sin s’effondre… Mon cerveau surchauffe, mon flan me lance, j’ai mal, je me sens fatigué, mais je tente tout de même de comprendre…
- Vu le gosse, je ne vois pas comment on peut me reprocher de ne pas être un bon père.
Le fantôme avait murmuré, penché au-dessus du corps de Sin, et tout à coup un déclic se fit dans ma tête ! M’approchant doucement du spectre, une main sur ma blessure douloureuse, quoique bénigne, et balbutia soudain
- Ce sale gamin… C’est ton fils ? Voilà ce qui expliquerait la ressemblance… Mais d’où venait cet esprit… J’en avait bien ma petite idée mais… Sin ? C’est… C’est toi ? Record battu, jamais passé autant de temps sans bombarder quelqu’un de parole incessante… J’devais vraiment être sonné !
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Sam 19 Avr - 12:10

Le fantôme sourit à la fois par amusement et par énervement. 'Ce corps était foutu' ! Il allait falloir en trouver un autre ! Chercher quelqu'un d'assez faible moralement pour se laisser posséder. La prochaine fois, outre la difficulté de la tâche, il allait falloir qu'il fasse très attention à ne pas choisir un nécromancien. Non, là aussi, lui, il commençait à en avoir ras-le-bol de ces désaxés ! Il commençait à comprendre pourquoi sa maîtresse ne pouvait plus les voir en peinture. Non seulement ils étaient terriblement dangereux, mais en plus ils étaient excessivement faibles et enclin à mourir quand il ne le fallait pas. D'un coup de pied inconsistant, il toucha le corps. Au sol, le nécromancien fut prit de spasmes.

- Bah qui d'autre ? Il haussa les épaules, bien sûr que c'était lui. Il soupira et se pencha sur son ancien hôte. Tu as raison, tu devrais l'emmener à l'hosto. Avec un peu de chance, il pourra s'en tirer. ...Non, avec beaucoup de chance. C'était con, il avait jamais eu un hôte aussi sympa. De toute façon le reste des nécros l'avait prit pour un traître... C'était pas sûr qu'il se fasse pas assassiner à l'hôpital. Non, foutu pour foutu, autant pas se prendre la tête. Saloperie de Devil, il aurait pu y aller en douceur, mais non, il avait fallut qu'il lance un zombie à leur trousse, grillant à la fois sa couverture, lui-même et le statut social de son hôte.
Il se pencha un peu plus sur le petit gars aux cheveux noirs et lui ferma les yeux, bien qu'il entendait encore son cœur battre la chamade. Les yeux ne trouvèrent plus la force de s'ouvrir à nouveau de toute manière.
Désolé, j'ai pas joué franc-jeu. Il se retourna et plongea ses yeux violets dans ceux de son pote. Sans rancune, hein ? Et pour Lancelot, j'y suis franchement pour rien- je l'avais coincé dans un orphelinat, j'sais même pas comment il a pu en sortir.
C'est dans un asile qu'il aurait fallut l'enfermer. Désormais, le fantôme se demandait s'il était encore vivant... Parti, certainement, pour plusieurs années de prison s'il avait la malchance d'être encore en vie. Le fantôme se redressa, il entendait les battements cardiaque de son ancien hôte aller en faiblissant et il ne comptait pas assister à sa mort. Finalement, laisse tomber, ils pourront plus rien faire pour lui. On se barre ? La région toute entière va devenir malsaine pour toi, mais... Un rictus un peu spécial éclaira ses traits. J'ai en tête quelqu'un qui peut t'héberger en attendant que ça se calme. Sean jeta un œil aux alentours, repérant les lieux d'une manière plus sereine. Ça tombe bien, la maison des Subarashi est à deux pas, ça te dit d'économiser l'hôtel ?

Il fit deux pas en avant, lui montrant le chemin. L'idée était biscornue et venait peut-être d'un réflexe bizarre de ranger les gens se ressemblant dans le même coin. Quand il était petit, il avait l'habitude de trier ainsi les poupées de sa petite sœur et cela ressortait maintenant, sans qu'il s'en rende compte. C'était aussi l'expression d'une jalousie latente et peut-être même une sacrée envie d’emmerder son monde. Il n'avait jamais parlé au vampire, pas plus qu'il n'avait eu l'occasion de lier connaissance avec lui. En vérité, il lui était donné de le voir une seule fois, au bal de l'année dernière. Mais Zune parlait beaucoup- elle parlait trop, et c'est comme ça qu'il était venu à connaître l'emplacement et la description exacte de la maison de l'albinos. Elle lui avait déjà dit qu'il pouvait se réfugier chez lui en cas de problème. Que ça soit lui ou son pote, cela ne changeait pas grand chose n'est-ce pas ? Bref, pleins de raisons le poussaient à aller 'emmerder ce fichu vampire' et aucune ne lui dictait de faire le contraire... Sauf, peut-être, le refus de l'élementruc. Sean se retourna vers lui, attendant de voir s'il était décidé ou non à le suivre.

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Takuma Kakinouchi
avatar

Là où je trouve des personnes à taquiner

Feuille de Personnage
Race: Élémentaire de glace
Pouvoir: Transforme l'eau en glace, contrôle le glace
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Dim 20 Avr - 16:07

Ok, que je récapitule !
1° Sin, mon premier pote d’Our Land, est en réalité un fantôme ayant possédé le corps d’un autre homme
2° Le sale mioche ayant failli nous faire tuer, ou nous tuer en vue de l’état du « réceptacle » de Sin, est en réalité le fils de ce dernier… Fils qu’il avait dû avoir de son vivant en vue de leur ressemblance plus que frappante (logique, mais ça ne m’aurais pas étonné plus que ça qu’il soit le film d’un de ses corps d’emprunt non plus), ce qui me signifiait en vue de l’âge de ce mioche, que le véritable Sin était mort il y a moins de 8 ans…
3° Cette saloperie ayant pourri mon jour d’arrivé s’appelle Lancelot. Ça aussi sa sert à rien, mais si un jour j’le retrouve et j’le cogne, j’aime autant connaitre son prénom ! Rien à battre de s’il est orphelin, j’le suis aussi, il m’a trop mis les nerfs !
4° Je devais laisser le mec que je pensais être mon pote crever, seul, sur le sol…
5° Il me proposait d’aller squatter chez un dénommé Subarashi, que je ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve plutôt que de payer l’hôtel

Regardant le fantôme lui fermer les yeux doucement, je me mordis la lèvre d’un air mal à l’aise, ne sachant pas trop quoi penser de la situation globale…
Finalement, dans un soupire d’appréhension, je m’agenouillai aux côté du corps de l’hôte et posa l’une de mes mains sur la plaie béante à son cou, tentant tant bien que mal de me concentrer sur celle-ci dans l’espoir de faire ce dont j’avais été incapable jusqu’à maintenant : Couper son hémorragie le temps d’un instant en transformant le sang s’écoulant en glace, obstruant ainsi les voies d’effusion…
- Aller ptit gars, va pas claquer steu plait… Non, je ne riais décidément pas…
J’avais beau avoir grandis en plein milieu d’un pays en guerre, celle-ci nous avait toujours épargné moi et les miens, aussi était-ce pour moi la première fois que je me retrouvais fasse à une telle situation… Que faire quand un innocent menace de succomber à ses blessures juste devant nous ? … J’en avais aucune idée, mais je voulais au moins le sauver en attendant des secourt, et partir le plus tôt possible avant que celles-ci n’arrivent afin de ne pas avoir à m’expliquer…
Sortant un téléphone portable de ma poche, cadeau de ma part pour mon 16ène anniversaire, je le tendis à Sin
- Appel les… Urgence… Merde… Un fantôme ne peut pas tenir un portable…
Demandant à Sin notre position je passai moi-même l’appel, ma main ne tenant pas le téléphone toujours sur la plaie de l’inconnu, avant de retenté de geler l’hémorragie
- Aller, s’il te plait… Je fermais les yeux, visualisant un glacé, visualisant mon propre froideur intérieur, celle dû à ma blessure et celle à mon espèce, visualisation un monde de blanc nacré aux températures polaires… Ma main couverte de sang se refroidit doucement, et je sentis l’écoulement s’arrêter…
Pas le temps de vérifier si ça allait tenir, fallait qu’on se tire… Regardant alternativement ma main ensanglantée et le corps flottant du fantôme, je finis par demander à celui-ci
- Amène-moi chez ce type là, Subatruc…
Pas le temps d’aller à l’hôtel, si une connaissance pouvait me loger, tant mieux…
Revenir en haut Aller en bas
Taito
avatar

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   Lun 21 Avr - 15:22

" Amène-moi chez ce type là, Subatruc… "

Une once de jalousie envers ce corps décédant qui n'avait rien à voir avec son pote mais dont l'élémentruc prenait tout de même peine à s'occuper. Il s'était enfin décidé et Sean, l'âme légère, guida Takuma au travers des ruelles. Il ne se posait même pas la question de savoir si cela allait énerver Zune ou non de faire héberger Takuma chez Arashi en son nom. A vrai dire, il savait très bien qu'elle allait s'énerver... Mais cette semaine, elle était déjà invivable alors il ne craignait rien. C'était même une façon plus ou moins mesquine de se venger du mauvais traitement qu'elle lui avait fait subir. Qu'elle soit énervé, ça passe, qu'elle lui parle mal et il trouvera un moyen de lui renvoyer l’ascenseur dans les dents !
Il savait cependant que ce petit jeu n'était dangereux pour personne, et se demandait si ça ne ferait pas même plaisir à l'Arashi de recevoir un adolescent, lui qui, à ce qu'il paraissait, avait un si grand instinct paternel.
Sean s'arrêta devant la porte de la maison. Il sourit à Takuma.

- Je te laisse toquer. Il te suffira de dire que Zune demande à ce qu'il t'héberge et le tour est joué.


Cela ne le gênait pas plus que ça de laisser Takuma ici. Comme dit précédemment, il se sentait jaloux du soudain intérêt qu'il s'était mit à porté à un corps qui ne lui avait rien demandé. Il se sentait également jaloux du fait que ce corps aurait le droit de vivre alors que lui était mort. Il aurait eut envie de lui hurler 'c'est bon, on s'en fiche, c'est pas comme si tu le connaissait' mais était assez intelligent pour savoir que ça ne se faisait pas. Laisser un peu Takuma reviendrait à pouvoir extérioriser ses émotions qui n'étaient pas des plus positives, évitant ainsi de perdre l'unique ami qu'il avait en ce moment. Il n'aura qu'à... Aller voir Lancelot. Pas que le mioche lui manquait ou quoi, mais il fallait bien vérifier s'il était toujours en vie.

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On s’emmerde? Alors autant s’emmerder ! [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BECCA + on meurt tous un jour ou l'autre, alors autant faire mourir avec gloire
» (light) le doigt levé, je t'emmerde alors que toi tu m'adores.
» S'il faut mourir, alors autant vivre un peu. (zoya)
» Que faire quand on s'emmerde sur LC FRA?
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Bar-Restaurant Le Scolopendre-