Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Faut qu'on parle [PV Beyond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aisha ClanClan
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tora (Hybride)
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Lun 20 Jan - 20:15

J'attendais assise au pied d'un des cerisiers qui arborait ce magnifique parc, dommage que l'on soit en hiver, ils sont bien plus au printemps lorsqu'ils ont tous fleuris. J'espère que le patron de Beyond lui a passé le message pour le rende-vous d'aujourd'hui, il faut que je lui pose quelques questions assez importantes... Je pose beaucoup de questions à son sujet maintenant, après l'avoir vu violer quelqu'un en pleine nuit, et c'est pas le plus perturbant, et avoir entendue parler de la mort du maire de l'Heart de la même manière que celle à laquelle j'ai assistée la fameuse nuit durant laquelle j'avais suivie Beyond... C'est étrange, deux personnes qui meurent de la même façon, dont une sous mes yeux et très probablement de la main de Beyond, même si je n'ai pas la moindre idée de la méthode pour en arriver à un tel résultat... Moi qui pensais que c'était quelqu'un de "normal", je crois que je me suis plantée sur toute la ligne. De toute façon je crois que je n'ai pas grand chose à dire puisque, si j'ai bien compris, ici ils croient tous qu'au delà du brouillard qui entoure ces terres il n'y a rien du tout à part deux autres pays, Rosaire et Fantastica, et tous ceux qui vont dans le brouillard sont soit mort soit ils reviennent fou, alors qu'au final, je viens de l'autre côté du brouillard, d'un pays qui leur ai inconnu et je ne suis pas dingue, enfin je crois vu que les gens sont tous un peu tarés par ici, comme j'ai l'impression d'être à peu près nette, peut-être qu'à leurs yeux je suis à mettre en asile... Ils ont tous de drôle de coutumes quand même, entre un cirque qui ne vient que tout les je sais plus combien de temps, employant des individus qui semblerait être des espèces de créatures à moitié loupées, un type qui manque de se faire arracher le bras par un zombie et qui disparaît subitement sans plus donner de nouvelles nul part, un type en apparence bien qui viole des gens et trouve un moyen pour leur fait éclater la caboche, une vampire alcoolique incapable de contrôler sa descente, un nécromancien pas malin qui disparaît subitement aussi, et j'ai pas encore parler du marché d'esclaves sur lequel j'étais en arrivant... Est-ce qu'il est réellement possible qu'un pays comme celui-ci tienne debout aussi longtemps avec l'espèce de chaos qui y règne sans foi ni loi ?! Ça en devient presque un exploit à ce niveau la sérieux... Enfin bon, si on devait comparer ça à chez moi, tout le monde peut s'entre-tuer du moment qu'un délit à été commit quelque part pour n'importe quel raison. Est-ce un délit que de rechercher un trésor ? Vu que j'ai failli y laisser ma peau plus d'une fois avec les autres, je pense que c'est tout comme. Finalement si je ne me fais pas tuer ici, j'aurais disparu de la circulation chez moi, je ne risque pas d'être retrouvée par quelqu'un qui convoiter le coffre dans ce trou paumé, mais mes amis me manque quand même... Est-ce que vous allez bien au moins ?... J'espère que oui...
Pendant un instant j'avais cru entendre du bruit provenir d'un peu plus loin dans le parc, mais après ça, plus un bruit. Je tournais quand même la tête pour jeter un oeil, quelques instants de silence passèrent, et des bruits de pas se firent entendre, je pouvais maintenant distinguer une silhouette marcher à l'autre bout du parc, plus ou moins dans ma direction. A en voir la masse de cheveux sur la tête, il y avait de fortes chances que ce soit Beyond. Le temps ne m'avait même pas parut trop long, j'étais plongée dans mes pensées, et puis je n'avais pas l'heure non plus sur moi, donc je ne sais pas combien de temps j'ai attendue alors que je suis plutôt impatiente d'habitude.

_____________________________________________________________________________________



Because the Ctarl-Ctral Empire is superior.

Theme song 1
Theme song 2
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Lun 20 Jan - 21:33

« Ce que tu viens de faire, Numéro Trois, recommence et tu ne vivras pas assez longtemps pour aller chercher ce dossier, est-ce clair ?! »
C’est repensant aux paroles de la vampire, ou plutôt à l’acte ayant entrainé ces paroles –car Beyond n’était pas aveugle et n’avait eu qu’à suivre le regard d’Izzy pour comprendre que cette menace était en rapporte avec la protubérance bien visible entre les jambes de Neron une fois que celui-ci avait reçu le flash d’une partie de leur passé commun…- que le clone se dirigea tout sourire en direction du lieu de rendez-vous fixé par Aisha…
Ca ne faisait pas 24 heures que le violet avait prévu de partir pour Fantastica, enfin si prévu était le mot dans la mesure où c’était plus une obligation qu’un choix, et voilà que son patron, chez qui il c’était rendu le matin même afin de parler de son futur voyage et poser ses congés, lui annonçait qu’une jeune hybride à la peau mate et aux cheveux blond long avait laissé un message pour lui durant son absence, lui donnant rendez-vous dans un parc l’après-midi même… Beyond n’avait pas eu à chercher longtemps pour savoir de qui il parlait, après tout le nombre de ses connaissance était déjà réduite de base alors en plus chercher une femme correspondant à cette description physique était d’autant plus simple qu’Aisha était la seule ressemblant de près ou de loin au portrait qui lui avait été dressé
A dire vrai Beyond était plutôt contente de revoir son amie après près d’un mois passé loin d’elle, bien qu’il se demandait quelle genre de raison pouvait la pousser à le contacter ainsi d’une manière aussi détourner et dans un lieu si fréquenté, et même si l’image de son ancien amant ne parvenait plus à quitter son esprit depuis la veille, il était tout de même heureux de revoir celle qui, en plus de son amitié, lui avait apporter tant de plaisir à leurs dernière rencontre…
De l’eau avait coulé sous les ponts depuis, ou plutôt « Du sang avait coulé sur lui depuis » devrait dire le clone, mais il n’en restait pas moins qu’il était heureux de passer un peu de temps en bonne compagnie avant de véritablement se préparer pour l’expédition « récupération de dossier médical ». Et puis qui sait, peut-être bien que la jeune hybride sortirait enfin le sacrifice de Zune de la tête du clone… Car s’il est vrai que Beyond n’arriverait sans doute jamais à voir la vampire comme une alliée, celle-ci étant bien trop instable, il n’en est pas moins vrai qu’il lui portait désormais une certaines affection… pas de l’amour ou une quelconque amitié non… Plus un sentiment d’obligation envers elle… Il avait plusieurs dettes dont il lui était redevable et, même si ça le tuait, la dernière était de loin la plus grande !
Il ne savait pas de quoi avait écopé Zune, mais il savait que si la milice était remonté jusqu’à lui sa soit disant « mort » aurait été plus vrai que nature…
Bref, le violet était perdu dans ses pensé quand enfin il arriva au lieu de rendez-vous…
Voyant le silhouette de son amie un peu plus loin dans le parc il lui fit un signe rapide de la main avant de, pensant qu’il devait penser à voir Ruko dès le lendemain, franchir les derniers mètres le séparant d’elle en courant à moitié…

- Yo ! Ca va? Que me vaux le plaisir?

Sourit-il, totalement inconscient de la scène macabre à laquelle la jeune femme avait assisté et pensant encore qu’elle le prenait pour un être des plus normal et, quoi que colérique, pacifique…
Déjà que Neron l’avait vu à l’œuvre alors qu’il ne se souvenait plus de rien, le rendant ainsi aux yeux du tori comme un vulgaire assassin sans aucune raison, il espérait au moins que jamais Aisha ne soit au courant de ce qu’il était réellement…
Il en avait assez de passer pour une bête de foire…
Seulement voilà, tout ne se passe pas toujours comme on le voudrait…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Aisha ClanClan
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tora (Hybride)
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Mer 22 Jan - 15:46

Il se baladait le plus simplement du monde pour venir me voir, ce n'est qu'à quelques mètres qu'il fit une petite foulée pour me rejoindre. Il ne s'embête pas trop quand même... Il avait l'air décontracté et en pleine forme, il a eu une bonne nouvelle ou quoi ? J'ai du mal de croire que c'est mon rendez-vous qui le met d'aussi bonne humeur, quoique il ne sait pas encore de quoi je vais lui parler. Ça me fait un peu de mal de me dire que ça va surement lui faire tomber un peu le moral si je lui avoues que je l'ai observé et que j'ai vue ce qu'il avait fait. J'avais vraiment pas besoin de parler de ce genre de choses et en plus de peut-être me froisser avec la seule personne par ici en qui j'ai de l'amitié, mais la c'est trop important pour rester sans rien faire.

Yo ! Ca va? Que me vaux le plaisir?

Oui, il avait vraiment l'air content... Pourquoi ça devait être moi qui doive parler de choses qui fâchent que tout à l'air de bien aller ?... Bon aller, faut que je me lance...

Salut !... Oui ça va bien et toi ? J'avais envie de te voir...

Je pensais pas que c'était si dur de parler de ça, surtout que d'habitude je n'ai pas de difficulté pour dire ce qui ne me plait pas... Je me demande bien pourquoi je réagis comme ça... Aller ! On se bouge !!

Je devais absolument te parler. L'autre soir, je t'ai vu par hasard dehors et je t'ai suivie pour savoir ce que tu faisais, et j'ai pu assister au viol que tu as fais subir à cet homme du côté de l'entrepôt désaffecté. Je n'avais pas imaginée une seule seconde que toi tu pouvais être comme ça. Je t'avoue que j'avais placé beaucoup d'espoir en toi, et la j'ai été surprise que tu puisses faire une chose pareille... Mais ce qui m'inquiète le plus c'est de savoir pourquoi il est mort la tête explosée sans que tu ne l'ai touché. Mais aussi, comment ça ce fait que le maire de l'Heart soit retrouvé mort la tête éclatée il y a peu... Et franchement, je pense vraiment que c'est toi qui à trouvé je ne sais quelle méthode pour y arriver dans les deux cas. Pourquoi tu as fais ça ? Est-ce que c'était vraiment nécessaire ? Qu'est ce que je vais faire moi si on me demande où tu es, si on me pose des questions sur qui tu es vraiment et quelles sont tes intentions ? Je m'inquiète plus qu'un peu... Et à la rigueur, on peut faire un marché, si tu m'expliques bien tout te concernant, moi je t'explique d'où je viens et ce que je fais ici. Ça marche ?

Je doutais fortement qu'il accepte ça, mais quitte à devoir rester coincée dans le coin et risquer que ces histoires me posent des problèmes indirectement, je voulais éclairer les choses. Une autre question se pose, si jamais il a peur que je ne tienne pas ma langue, il pourrait tenter de me tuer, ou de me violer, ou les deux. Au pire, me violer, ça ne lui apportera pas grand chose avec ce qui c'est passé à l'appartement la dernière fois...

_____________________________________________________________________________________



Because the Ctarl-Ctral Empire is superior.

Theme song 1
Theme song 2
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Mer 22 Jan - 20:16

- Salut !... Oui ça va bien et toi ? J'avais envie de te voir... Beyond sourit de plus belle à Aisha, heureux d’enfin pouvoir parler à quelqu’un le jugeant sur autre chose que ses origines et la maladie qui rongeait son frère et qui le rongeais lui aussi peu à peu
- Moi aussi j’avais pensé à passer te voir bientôt, mais j’ai eu pas mal de choses de prévu ces derniers jours donc le temps me manquait… Et ce n’était pas peu dire ! Entre son boulot et tous les extra plus ou moins condamnable auxquels avait participé le clone, il n’avait vraiment pas eu le temps de pensé à sa vie affective ! Enfin… Si… Si on compte le court lapse de temps durant lequel il avait revu Neron… mais ça Beyond n’arrivait toujours pas à ce décidé de si c’était une bonne ou une mauvaise chose après avoir passé un an à tenter de l’oublier… Il était encore trop tôt…
- Je devais absolument te parler. Hochant doucement la tête le violet lui fit signe de continué, un sourire retroussant toujours ses lèvres, curieux de savoir de quoi pouvait bien vouloir lui parler l’hybride après tant de temps sans s’être vu. L'autre soir, je t'ai vu par hasard dehors et je t'ai suivie pour savoir ce que tu faisais, et j'ai pu assister au viol que tu as fais subir à cet homme du côté de l'entrepôt désaffecté. Silence… Beyond était pour le moins sonné d’une telle révélation ! Lui qui était pourtant un télépathe plus que doué en sa matière avait commis l’impudence de ne pas vérifier à deux fois si quelqu’un les suivait, ou plutôt n’avait pas perçu les ondes télépathique de cette personne, hors Aisha émettait les dites ondes… Si le problème ne venait pas d’elle c’était donc qu’il venait de lui... En plus de contrecarrer ses plan si jamais elle venait à tout révéler à la milice, les mettant alors Zune et lui dans l’embarras s’il apprenait qu’elle c’était accuser pour le couvrir, cette inattention était pour le clone le signe évident du début de sa fin… S’il n’avait pas senti qu’il était suivit malgré sa vigilance, et ceux même si il faisait tout pour le nier, c’était sans aucun doute parce que lui aussi, tout comme son frère, perdait peu à peu de ses pouvoirs…
Réprimant le haut le cœur se faisant sentir à la simple idée de ne plus être apte à mener à bien sa mission et les sauver lui et son frère Beyond se persuada que ça devait être une simple coïncidence, ou une fatigue, ou un réel manque d’attention, n’importe quoi mais pas ce qu’il craignait par-dessus tout ! Il avait tué pas plus tard que la vieille, c’est qu’il avait encore pleine possession de ses moyens non ? « Tes capacités font-elles du yoyo » Faisant taire la voix d’Izzy raisonnant dans sa tête le clone revint enfin à la réalité… L’idée de perdre son frère car il n’était pas capable d’assumer sa mission jusqu’au bout lui faisait, à dire vrai, nettement plus peur que celle de mourir pour un crime qu’il avait, de toute manière, commis en toute connaissance de cause…
- Je n'avais pas imaginée une seule seconde que toi tu pouvais être comme ça. Je t'avoue que j'avais placé beaucoup d'espoir en toi, et la j'ai été surprise que tu puisses faire une chose pareille... Mais ce qui m'inquiète le plus c'est de savoir pourquoi il est mort la tête explosée sans que tu ne l'ai touché. Mais aussi, comment ça ce fait que le maire de l'Heart soit retrouvé mort la tête éclatée il y a peu... Et franchement, je pense vraiment que c'est toi qui à trouvé je ne sais quelle méthode pour y arriver dans les deux cas. Comment Aisha était-elle au courant de la mort du maire alors que la milice était, à ce qu’il avait compris, censé s’occuper de camoufler celle-ci ? Beyond n’en avait pas la moindre idée ! Mais le moins que l’on puisse dire c’est que cette fille avait de la suite dans les idées… Elle ne semblait pas le moins du monde douter que le mode opératoire ainsi que le criminel était une seule et même personne pour ces deux meurtres, et que cette personne n’était autre que lui-même… Si la situation n’était pas si catastrophique le clone aurait même pu la félicité pour ce qu’elle avait découvert par elle-même… Mais là ça ne l’arrangeais pas le moins du monde…
- Pourquoi tu as fais ça ? Est-ce que c'était vraiment nécessaire ? Qu'est ce que je vais faire moi si on me demande où tu es, si on me pose des questions sur qui tu es vraiment et quelles sont tes intentions ? Je m'inquiète plus qu'un peu... Et à la rigueur, on peut faire un marché, si tu m'expliques bien tout te concernant, moi je t'explique d'où je viens et ce que je fais ici. Ça marche ?

Respirant un grand coup, vérifiant une nouvelle fois que personne ne les écoutait, Beyond réfléchis à toute vitesse quant aux réponses qu’il pouvait donner à l’hybride pour que celle-ci n’aille pas porter plainte contre lui… La menacer ? Non, ça ne servirait sans doute à rien d’autre qu’à l’inciter à y aller… La tuer ? Non plus… Il n’en avait franchement pas l’envie, pas envie de décimer une de ses seules amies, d’autant plus que son ton n’avait rien de menaçant ou apeuré, il semblait plutôt surpris et à la limite inquiet… Elle avait plus l’air de vouloir comprendre ses raisons que de le critiquer ou l’envoyer à la potence, aussi, ignorant sa proposition de marché qu’il trouvait quelque peu mal placé, Beyond se décida-t-il à répondre d’une voix trahissant son mal aise

- Déjà, tu n’as rien à craindre, tant que tu ne me dénonce pas tu peux être sûr que jamais ils ne remonteront jusqu’à moi ! Parce que Zune c’est fait passer pour la coupable du meurtre de Philipé et que la milice était dans le coup pour le maire… mais ça le clone le garderais pour lui, trop long à expliquer. Tu n’auras donc pas à subir un quelconque questionnement... Je te prierais juste de ne pas me dénoncer… Pas avant que j’ai finis ce que je dois faire, s’il te plaît, après tu pourras si le cœur t’en dit… Une fois Misty en sûreté il aura tout le temps pour penser à sa punition, puisse-t-elle être la mort… Pour ce qui est de ce que tu as vu… Beyond réfléchis rapidement. Tu te souviens que je t’avais dit avoir un petit frère que je chérissais plus que tout ? … Et bien cet homme l’a… lui a fait du mal ! Se coupa brutalement le clone, préférant garder l’histoire du viol pour lui, ne voulant pas rentrer trop en profondeur dans la vie intime de son frère. Beaucoup de mal… Il avait vraiment pas besoin de ça… Je l’ai juste vengé… Dit comme ça, ça avait l’air d’avoir ni queue ni tête, mais le violet restait sur ses positions : Philipé l’avait mérité ! Quoi qu’en disent les autres… Il n’est pas au courant, il risquerait de m’en vouloir de m’être ainsi mis en danger sinon, mais je ne pouvais faire autrement… Il est ma seule famille tu sais ? … Je tuerais n’importe qui pour lui ! Et c’était vrai… Beyond aura pu tuer jusqu’à son plus fidèle ami si cela pouvait rendre Misty heureux… Pour ce qui est du maire, je ne sais pas comment tu es au courant de cette histoire mais sache que je ne peux rien te dire… Je ne suis pas le seul impliqué là-dedans… Il en avait déjà trop dit, mais il comptait sur la discrétion de l’hybride pour ne pas chercher plus loin… De toute manière si elle parlait trop il n’aurait pas d’autre choix que de la tuer… Même si cette idée lui déplaisait fortement… Pour ce qui est de la méthode employé… Le clone soupira doucement, se disant qu’il ne servait à rien de cacher la vérité plus longtemps, tout du moins sur cette partie de sa vie… je suis télépathe… Mais un télépathe… assez puissant… Je lis dans les pensées oui, mais je peux aussi augmenter la pression à l’intérieur du crâne des personnes sur qui je me concentre… A petite dose ça donne des migraines, mais à forte dose… une hémorragie interne pouvant aller jusqu’à faire exploser purement et simplement la boite crânienne de ladite personne… C’est comme ça que je l’ai tué… Comment un acte qui lui avait semblé si naturelle et si censé pouvait, une fois passé à l'oral, être aussi gênant à conter ? … Beyond avait l’impression que chaque mort sortant de sa bouche étaient dénué de sens… Il avait l’impression que c’était une autre personne qui parlait, il entendait sa voix mais ne la reconnaissait pas, une personne si froide… Presque dénué de sentiments… Pour ce qui est de qui je suis, tu m’en excuseras mais, je ne pense pas que ce soit judicieux que je te le dise… Un jour, peut-être, mais pour le moment mieux valait qu’il garde sa naissance pour lui… après tout, qui disait qu’Aisha n’allait pas le trahir ? Il avait déjà bien trop parlé… Pour le laboratoire il était passé pour mort, pas besoin de risquer qu’on parte à sa recherche si jamais l’hybride démentait cette donnée… Je te fais peur ? Tenta tout de même le clone, bien conscient que ses révélations étaient plus qu’il ne le fallait pour briser bon nombre d’amitié… Conscient aussi que son amie vivait peut-être ses dernières heures…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Aisha ClanClan
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tora (Hybride)
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Ven 24 Jan - 21:59

J'avais quand même une crainte de sa réaction face à ce que je venais de lui dire, mais il le fallait, c'étai réellement nécessaire d'avoir ces réponses, sinon j'aurai peut-être été obligée de faire quelque chose que je en souhaite pas, trouver un moyen de m'écarter de tout dangers, et si je ne me trompe pas, la milice est la pour ça... Du coup, j'écoutais très attentivement ce qu'il allait me dire

Déjà, tu n’as rien à craindre, tant que tu ne me dénonce pas tu peux être sûr que jamais ils ne remonteront jusqu’à moi ! Tu n’auras donc pas à subir un quelconque questionnement... Je te prierais juste de ne pas me dénoncer… Pas avant que j’ai finis ce que je dois faire, s’il te plaît, après tu pourras si le cœur t’en dit… Tu te souviens que je t’avais dit avoir un petit frère que je chérissais plus que tout ? … Et bien cet homme l’a… lui a fait du mal ! Beaucoup de mal… Il avait vraiment pas besoin de ça… Je l’ai juste vengé… Il n’est pas au courant, il risquerait de m’en vouloir de m’être ainsi mis en danger sinon, mais je ne pouvais faire autrement… Il est ma seule famille tu sais ? … Je tuerais n’importe qui pour lui ! Pour ce qui est du maire, je ne sais pas comment tu es au courant de cette histoire mais sache que je ne peux rien te dire… Je ne suis pas le seul impliqué là-dedans… Pour ce qui est de la méthode employé… je suis télépathe… Mais un télépathe… assez puissant… Je lis dans les pensées oui, mais je peux aussi augmenter la pression à l’intérieur du crâne des personnes sur qui je me concentre… A petite dose ça donne des migraines, mais à forte dose… une hémorragie interne pouvant aller jusqu’à faire exploser purement et simplement la boite crânienne de ladite personne… C’est comme ça que je l’ai tué… Pour ce qui est de qui je suis, tu m’en excuseras mais, je ne pense pas que ce soit judicieux que je te le dise…

Beaucoup de réponses pour beaucoup de questions, mais il fallait s'y attendre. Pour ce qui est des meurtres, je n'ai pas grand chose à dire puisque j'ai moi même tuée plusieurs personnes alors qu'ils avaient une vie, peut-être une famille, mais ils s'étaient en travers de mon chemin et tentaient de nuire à ma vie, je ne devais pas laisser passer ça. Je ne pourrais lui dire quoi que ce soit pour avoir vengé son frère si ce n'est que le lien qui les unis est vraiment très fort. Tout ça n'est pas évident mais ça n'est pas la pire nouvelle, il a ses raisons, je ne peux pas lui en vouloir, et s'il me dit que tout va bien se passer, que je ne crains absolument rien, alors c'est que ça doit être vrai. Pourquoi me mentirait-il ? Il se mettrait tout seul en danger, et puis j'espère que j'ai un peu plus de valeur sentimentale à ses yeux que ça...

Hum... je crois que j'arrive à comprendre à peu près tout, même si je reste dans le doute quant à qui tu es et quels sont tes objectifs. Mais si tu ne veux pas en parler, je ne peux pas te forcer, et puis je pense que cette histoire cache plus de choses que je ne l'imagine, alors peut-être qu'il vaudrait mieux que je ne sois pas au courant de tout, n'est-ce pas ?... Ton frère et toi, vous avez l'air particulier, comme si quelque chose vous empêche de mourir sans l'autre... Enfin tout ceci doit rester un mystère...

Je restais de marbre un petit temps pour bien assimiler tout ce que je venais d'entendre, je ne voulais surtout lui paraître comme une gène. Il faut que je reste discrète et en vie pour pouvoir avancer tranquillement.

Je te fais peur ?

Sa voix venait de me surprendre, j'étais tellement plongée dans mes pensées que je n'avais plus pensée à dire autre chose ni à le regarder. Je lui souris tout d'abord et me leva pour le prendre dans mes bras

Entends mes pensées. Tu ne m'as pas tout dis alors je te révélerai mes secrets plus tard. Tu n'es pas le seul à avoir déjà tué, loin de la. Et je n'ai aucunement besoin de te dénoncer d'une quelconque manière, tu es mon seul ami et je tiens à mes amis peu importe comment ils peuvent se comporter avec les autres tant que je ne les connais pas. Et je n'avais jamais rencontré de télépathes, ça m'intrigue, je veux en savoir plus.

_____________________________________________________________________________________



Because the Ctarl-Ctral Empire is superior.

Theme song 1
Theme song 2
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Dim 26 Jan - 10:13

- Hum... je crois que j'arrive à comprendre à peu près tout, même si je reste dans le doute quant à qui tu es et quels sont tes objectifs. Beyond n’était pas sûr de si Aisha comprenait réellement, si elle disait ça juste par politesse ou parce qu’elle pensait réellement avoir compris quelque chose de faux, mais au moins sa voix ne semblait pas le moins du monde méprisante, c’était ça de gagner… Mais si tu ne veux pas en parler, je ne peux pas te forcer, et puis je pense que cette histoire cache plus de choses que je ne l'imagine, alors peut-être qu'il vaudrait mieux que je ne sois pas au courant de tout, n'est-ce pas ?... Oui, c’était à peu près ça oui… Même si le clone aurait aimé se confier à son amie, qu’il espérait toujours l’être après cette journée, il ne pouvait décemment pas le faire avant d’être sûr qu’elle ne trahirait pas sa confiance… Ici c’était une question de vie ou de mort, et pas seulement pour lui… Ton frère et toi, vous avez l'air particulier, comme si quelque chose vous empêche de mourir sans l'autre... Enfin tout ceci doit rester un mystère...

Et c’était pas peu dire… Même si pour certaines personne au courant de leurs passé cette fraternité qu’ils s’étaient créé n’avait aucun sens, pour Beyond elle était plus que réaliste ! Après tout, qu’est-ce qu’un frère ? Une personne ayant le même sang que nous, les même géniteurs et un passé commun, hors lui et Mistigri rentrait parfaitement dans toute ces catégories, quand bien même leurs passé au laboratoire différait quelque peu…
Et oui, bien qu’il ne savait pas si cette pensé était réciproque, Beyond ne pouvait s’imaginer survivre à son petit frère ! Autant dans son rôle d’aîné, de quelques mois seulement certes, que dans celui auto proclamé de protecteur du bonheur de son cadet… Repensant à la crise de jalousie que lui avait faite Misty peu après qu’il ait quitté le mausolée des Laudreuil, après avoir appris la vérité sur ses origines, Beyond sourit distraitement… Si, son frère aussi tenait à lui et ne rêvait que de le rendre heureux, même si pour ça sa méthode était d’essayer de le préserver de certaines informations douloureuses que l’aîné aurait préféré savoir…
Regardant Aisha toujours face à lui, semblant elle aussi dans ses pensées, il se décida finalement à répondre, la question qui lui brulait les lèvres depuis un moment

- Je te fais peur ?

Ne quittant pas Aisha des yeux, cherchant dans son regard le moindre signe pouvant trahir un quelconque chamboulement intérieur, qu’elle ne fut pas le surprise de Beyond quand, pour toute réponse, celle-ci se rapprocha de lui et le pris doucement dans ses bras.
Se raidissant dans un premier temps, choqué d’un tel geste, le clone se laissa finalement aller en sentant la chaleur du corps de l’hybride se déverser lentement dans le sien, puis ferma les yeux.
A quoi pouvait bien penser son amie en faisant un tel geste juste après des révélations telles que celles qu’il venait de lui faire ? Ca le violet n’en avait aucune idée, mais une chose était certaine : à cet instant précis, s’il n’avait pas appris à se maitriser au cours de sa vie, il avait l’irrésistible envie de confier tout ce qu’il avait sur le cœur, tout son passé, pour voir si Aisha se comporterais toujours ainsi avec lui après ça, si elle le rejetterait, ou si elle le prendrait en pitié…
Voyant qu’elle ne semblait pas vouloir parler Beyond soupira doucement, ne défaisant pas pour autant leurs étreinte, et se décida finalement à faire ce qu’il n’avait plus fait depuis déjà pas mal de temps, tout du moins à ses amis, lire dans ses pensées… La chose la moins intimiste qui soit, et celle qui avait tendance à rendre fou le clone s’il ne fermait pas son esprit en permanence…

*Tu ne m'as pas tout dis alors je te révélerai mes secrets plus tard. Tu n'es pas le seul à avoir déjà tué, loin de là. Et je n'ai aucunement besoin de te dénoncer d'une quelconque manière, tu es mon seul ami et je tiens à mes amis peu importe comment ils peuvent se comporter avec les autres tant que je ne les connais pas. Et je n'avais jamais rencontré de télépathes, ça m'intrigue, je veux en savoir plus.*

Elle lui parlait ? Légèrement surpris qu’elle utilise un tel procédé alors qu’il lui aurait suffi d’utiliser sa voix pour être sûre et certaine d’être entendu, Beyond consentit tout de même à lui répondre de la même manière.

*Je ne sais ni combien de personne tu as tué, ni de quelles espèces ils étaient, mais ceux que j’ai tué moi, leurs meurtre son passable de la peine de mort… Ce n’est pas comme si j’avais tué de vulgaires esclaves… Et toi aussi tu es… ma seule amie ici…* C’était vrai quoi, Misty était son frère, Neron un pseudo ex amnésique, Zune une folle qu‘il n’arrivait même plus à resituer dans sa fiche relationnelle, et il en passait… Il avait de tout et de rien, mais certainement pas d’amis… *Je… C’est absolument pas pour me venter ou quoi mais… Toute les informations que je pourrais te donner sur les télépathes te serons erroné… Je suis pas un télépathe vraiment commun, mon frère non plus d’ailleurs… Ce que je t’ai dit, mes pouvoirs, il n’existe pas beaucoup de personnes capable de faire ça… La plupart des télépathes lisent dans les pensé, peuvent envoyer leurs ondes/paroles dans la tête de la personne, comme je le fais à cet instant même, mais leurs pouvoir vont rarement plus loin… Parfois ils peuvent aussi envoyer des flash, des images si tu veux, mais là déjà c’est que leurs pouvoirs sont pas mal développés…* Serrant un peu plus Aisha contre lui il respira un grand coup avant de desserrer leurs étreinte et se reculer quelque peu, la regardant dans les yeux *Allons dans un endroit au calme et dit moi ce que tu veux savoir…*

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Aisha ClanClan
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tora (Hybride)
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Dim 26 Jan - 21:27

C'était très étrange d'entendre sa voix résonner dans ma tête mais c'est ce que j'ai demandé, ça fait bizarre mais c'est marrant. J'aimerais bien envoyer ma voix dans la tête des gens aussi, ça pourrait être amusant ! Mais je crois que c'est pas vraiment le moment de partir sur ce genre de délire, on est dans une situation un peu délicate, je ne sais plus vraiment quoi lui dire maintenant, il m'a quand même expliqué brièvement qu'il ne pouvait pas trop en dire de peur que je le dénonce ou que je le voie d'un tout autre oeil, mais dans l'autre sens, si moi je lui raconté mon histoire, comment est-ce qu'il va me regarder ? Comment va-t-il le prendre ? Est-ce qu'il va me dénoncer ? Je vais encore attendre un peu, et voir si je réussis à le faire un peu plus parler sur lui-même, comme ça j'en saurai suffisamment sur lui au cas où le jour où ça tourne mal, et j'espère de tout coeur que ça n'arrivera pas, je pourrai faire pression sur lui pour qu'il ne dise rien à personne. Pourvu que je n'ai pas besoin d'en arriver à de telles méthodes, j'ai besoin de quelqu'un par ici pour me repérer.
Pendant que je le tenais dans mes bras et tentais de lui parler mentalement, je sentais ses bras se coller contre moi. Au moins, s'il ne m'entend pas, il aime bien l’accolade que je lui offre.

*Je ne sais ni combien de personne tu as tué, ni de quelles espèces ils étaient, mais ceux que j’ai tué moi, leurs meurtre son passable de la peine de mort… Ce n’est pas comme si j’avais tué de vulgaires esclaves… Et toi aussi tu es… ma seule amie ici…*

Finalement il m'a très bien entendue, et ça me fait autant plaisir qu'une gamine qui ouvre son cadeau de noël, je viens de communiquer par télépathie, c'est génial !! Par contre faut que je me concentre sur ce qu'il me dit, c'est important.

*Je… C’est absolument pas pour me venter ou quoi mais… Toute les informations que je pourrais te donner sur les télépathes te serons erroné… Je suis pas un télépathe vraiment commun, mon frère non plus d’ailleurs… Ce que je t’ai dit, mes pouvoirs, il n’existe pas beaucoup de personnes capable de faire ça… La plupart des télépathes lisent dans les pensé, peuvent envoyer leurs ondes/paroles dans la tête de la personne, comme je le fais à cet instant même, mais leurs pouvoir vont rarement plus loin… Parfois ils peuvent aussi envoyer des flash, des images si tu veux, mais là déjà c’est que leurs pouvoirs sont pas mal développés…*

A ce moment précis je sentis ses mains se contracter légèrement et l'étreinte de ses bras se resserrer un peu. Pourquoi est-ce qu'il a cette réaction ? Ça avait l'air d'être une chance exceptionnelle d'avoir ces pouvoirs comme il les a un peu décrit, mais la, il donne plus l'impression que c'est un fardeau... C'est bizarre... Il soupira et s'écarta de moi pour me regarder.

*Allons dans un endroit au calme et dit moi ce que tu veux savoir…*

Chose pas si simple, c'est la première fois que je viens dans ce parc et je ne me suis jamais trop baladée de ce que côté de Memory... J'avais quand même remarqué un petit endroit reculé du parc qui s'enfonçait dans une petite forêt, peut-être qu'il y a de quoi être un peu plus au calme qu'ici, on est en plein milieu d'un chemin, la où il y a tous les cerisiers, ça ne serait pas étonnant de voir quelqu'un se balader...
En approchant du lieu que j'avais vu un peu plus tôt, je distinguais une masse un peu sombre entre les troncs un peu plus loin dans le bois. En s'approchant, je reconnu de suite une petite cabane, posée ici pour que les gens en profite l'été ou le printemps pour un pic-nique ou un petit truc du genre. En arrivant je remarquais que c'était fermé à clé... Mince... Bon, soit on fait demi-tour et on cherche un autre endroit, soit je brise la serrure... La seule qui m'ai résisté c'est celle du coffre qu'on a ramené, et c'est du costaud, ça me dépasse. La on parle d'une pauvre serrure de cabane d'extérieur... Personne dans le coin ? A droite, à gauche, nan ? La boucle de ma ceinture, un ongle, et si je me rate pas ça casse la serrure, si je me rate, je me casse un ongle... Vu que c'est ce qui me serre de griffe, c'est un petit peu plus résistant qu'un ongle normal et c'est pas inutile actuellement !
*Clic, clic-croc !*
La porte s'ouvrit avec un petit coup de poignée, encore deux coups d'oeil par dessus l'épaule de chaque côté pour vérifier que personne n'ai vu, et je me retournais vers Beyond avec un grand sourire et tendant une main en direction de l'intérieure de la cabane.

J'ai trouvé un endroit calme et discret, et en plus on a de la chance, il est ouvert !

Après s'être installé à l'intérieur et avoir bien refermé la porte derrière avec ce qui restait du mécanisme encore intact. Je m'asseyais en face de Beyond sur une des vieilles chaises en bois qui traînait au beau milieu du cabanon. C'était pas le grand luxe, il n'y avait que deux petites fenêtres, une table, quatre chaises, et peut-être l'élément qui donnait tout son charme à la petite bâtisse, un vieux tableau représentant un lac ! Aller, soyons pas pessimiste, c'est mieux que rien...

Je voulais savoir d'où tu viens, ou plutôt pourquoi tu ne m'as pas dis grand chose sur où tu vis, avec qui, c'est quoi ton but par ici, tu m'as juste dis où tu travaillais. Je ne cherchais pas à en savoir plus que ça sur toi au début, jusqu'à ce que j'assiste à ce que t'as fais cet autre soir. Et est-ce que je peux t'aider en quelque chose peut-être ? Je veux sincèrement mieux te connaître, juste parce que tu es mon ami et que je m'inquiète aussi pour toi du coup...

J'espère vraiment que ce que je viens de lui dire n'allait pas l'offenser ou quoi que ce soit, je ne me suis pas donnée le mal d'ouvrir ce trou à rat pour qu'il me laisse en plan ici parce que j'ai dis un truc qui fallait pas...

_____________________________________________________________________________________



Because the Ctarl-Ctral Empire is superior.

Theme song 1
Theme song 2
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Mar 28 Jan - 19:28

Aussitôt dit, aussitôt fait ! A peine Beyond eut-il proposé à Aisha de changer de lieux que celle-ci se sembla réfléchir au meilleur endroit où ils pourraient aller tout deux pour continuer leurs discussion sans tous ces regards indiscrets… Car le clone était bien décidé à répondre à toute ses questions, vérifier la solidité de leurs soit disant amitié, et enfin trouvé un soutient autre que celui de son cher frère…
Suivant l’hybride un peu plus loin dans le parc, du côté de la forêt, le violet en profita pour regarder le décor environnant et s’imprégner du calme environnant… Des couples se promenaient mains dans la mains, espèces maitresses pour la plupart, des enfants jouaient ensemble en criant leurs joie, une petit hybride suivant ce qui lui servait probablement de jeune maitre s’étaler comme une crêpe sur la pelouse avant que ledit maître vienne la relevé d’un air inquiet (l’innocence de l’enfance…) D’aussi loin qu’il s’en souvienne, jamais Beyond n’avait vu autant de bon sentiments réuni en un même endroit… pas de meurtre, pas de souffrance, juste une pseudo innocence dans cette saison hivernal ne semblant refroidir que les corps et non les cœurs… Si le clone n’avait pas tant à penser de son prochain voyage, sûrement qu’il se serait assis pour observer tout ce beau monde, mais il n’avait pas le temps, et il voulait vraiment parler à Aisha avant de changer une fois de plus d’avis
Quittant les quelques marcheurs pour finalement arrivé, en lisière de la foret, devant une masse sombre relativement imposante, Beyond regarda Aisha se diriger vers celle-ci et, en quelque instant, crocheter la serrure de ce qui se trouvait être une cabane pour finalement l’ouvrir à la volé et les faire tout deux rentrer à l’intérieur avant de refermer la porte et ainsi les couper du monde extérieur…

- J'ai trouvé un endroit calme et discret, et en plus on a de la chance, il est ouvert !

Beyond ne put réprimer un sourire, amusé des méthodes peu orthodoxe qu’avaient l’hybride pour parvenir à ses fins, ne pouvant s’empêcher d’avoir une part d’admiration pour cet acte pourtant si simpliste quand on y pensait avec du recul… Ou Aisha avait-elle apprise à faire ça ? Quel maître pouvait apprendre ça à son esclave ? Là aussi Beyond aurait quelque question à lui poser…
Prenant place sur l’une des chaises poussiéreuses présentent à l’intérieur, le clone regarda son amie et, sentant une espèce de stress l’envahir lentement, attendit qu’elle pose enfin les questions qui semblaient lui bruler les lèvres depuis déjà un moment

- Je voulais savoir d'où tu viens, ou plutôt pourquoi tu ne m'as pas dit grand-chose sur où tu vis, avec qui, c'est quoi ton but par ici, tu m'as juste dis où tu travaillais. Je ne cherchais pas à en savoir plus que ça sur toi au début, jusqu'à ce que j'assiste à ce que t'as fais cet autre soir. Et est-ce que je peux t'aider en quelque chose peut-être ? Je veux sincèrement mieux te connaître, juste parce que tu es mon ami et que je m'inquiète aussi pour toi du coup...

Beyond souffla un grand coup mais rien n’y faisait, plus il était résolu à parler et plus il avait l’impression que ses poumons se vidaient de leurs airs et que son cœur martelant contre sa poitrine allait pouvoir le lâcher à tout instant… Il avait peur, réellement peur, pour la première fois de sa vie… Il avait déjà craint pour la vie de son frère, il avait déjà souffert pour la disparition de Neron, il avait souffert physiquement et moralement, mais c’était bien la première fois qu’il anticipait une action et non ne se retrouvait devant le fait accomplis… Si généralement sa colère prenait le dessus sur tout autre sentiment, ici seule la peur de perdre Aisha et d’avoir la confirmation qu’il était indigne d’avoir des amis l’animait… Il était mort de peur, mais il avait besoin de savoir… Ravalant son haut le cœur il se décida finalement à parler d’une voix rauque.

- Je… Je viens du laboratoire Cinq Flèches… Il respire un grand coup. Je suis né là-bas, ou plutôt, j’ai été créé là-bas, à Fantastica… J’y ai vécu mes premiers mois, enfermé dans une cage en fer, en position debout toute la journée, à recevoir diverse injections dont je ne comprenais les principes et à me faire torturer de toutes les manières que ce soit pour vérifier ma tolérance à la douleur ! Les aiguilles enfoncés dans la partie de mon cerveau la contrôlant qui étaient chargées de déverser des coups de jus toujours plus puissant, jusqu’à mon effondrement, c’était ça mon enfance ! Serrant les points à mesure que les souvenirs douloureux renflouaient, en oubliant sa gêne sous l’effet de la rage de son impuissance passé, il continua. Je suis un clone, un putain de clone d’un mec maintenant décédé ! Et mon frère, mon petit frère chéri, en est un également… Seulement j’ai été considéré comme un échec alors que lui une réussite, il se son servie de moi comme cobaye alors que lui était donné à sa « nouvelle famille »… Beyond sourit tristement Puis finalement, un peu plus près un moins après la sortie de mon frère, alors que j’avais déjà commencé à communiquer avec lui par télépathie, j’ai été libéré par une vampire trouvant amusant de mettre en liberté une expérience considéré comme extrêmement dangereuse et apte à tuer sans scrupules… Il rit jaune. Pour eux je n’étais qu’on objet, ils n’ont jamais eu aucune parole envers moi, ils parlaient entre eux devant moi sans même pensé que je pouvais comprendre ce qu’il disait sur mon état… Ils avaient peur de ma violence ? Jamais ils n’on ne serait-ce que pensé que, s’ils n’avaient pas agi ainsi avec moi, je n’aurais pas été aussi instable que je l’étais à l’époque de mon évasion… Et ce n’était pas peu dire, car lors de sa première fuite du labo Beyond était réellement près à tuer quiconque se mettait en travers de son chemin, inconscient qu’il était de la société et de tout ce qu’elle comportait… Puis, au bord de l’épuisement, j’ai rencontré Neron… Sans savoir qui j’étais, et malgré mes vêtements couverts de sang, il m’a ramené chez lui… Il m’a donné un toit, m’a nourri, soigner, m’a appris les bases de la vie en société et m’a donné l’affection dont je manquais depuis ma création… La colère c’était mué en tristesse et, alors qu’il continuait toujours son explication, une larme roula sur sa joue. Je l’ai aimé et, même si je savais qu’il en aimait une autre et que seul mon corps l’intéressait, je me contentais de cet amour à sens unique… Tant qu’il était avec moi je connaissais enfin le bonheur… Seulement un beau jour il est partie sans laisser de trace, sans me prévenir, et n’est jamais revenu… J’ai longtemps airé seul, affamé, à fuir la milice et le labo, mais après nombres de péripéties j’ai finalement réussi à trouver un équilibre précaire sur lequel me baser… J’ai accepté d’assumer ce que je suis, même s’il me fait vivre cacher et être passé pour mort aux yeux du labo… J’étais encore en cavale lorsque tu m’as rencontré, je venais tout juste de fuir une nouvelle foid le labo après de nouveaux mois d’enfermement et j’étais encore totalement perdu… Il sourit doucement, essayant ses yeux du revers de sa main. J’ai cinq ans cette année, et le plus gros de ma vie, je n’avais aucune emprise dessus… mais j’ai finalement consentit à rencontrer le fantôme de mon original, le soir après l’espionnage du cirque, au bar, le jour où j’ai encore fait n’importe quoi… Il m’a expliqué plusieurs chose que j’avais jusqu’alors toujours refuser d’entendre et, bizarrement, ça m’a fait du bien…
Il était un humain au sang de Tsunos mordu par un vampire, transformé en goule, et le sang de ces deux espèces étant incompatible il en est mort au bout de quelques années à peine… Mais la vampire responsable de sa mutation avait gardé de son sang pour le cloné, moi et mon frère somme nés du sang de cet homme et, par conséquence, de celui de cette femme donné lors de sa transformation… On porte tout deux ces deux sang en nous et, comme je l’ai appris ce soir-là, notre vie ne tiens qu’à un fils… Lui-même ne savait pas comment nos sang avaient réussi à garder si longtemps leurs équilibre mais il m’a prévenu qu’un jour peut-être celle-ci se romprait et que nous mourrons tous deux de la même manière que lui-même était mort, dans d’atroces souffrances…
Un voile assombrit ses yeux. Misty en est atteint, je le sais, il s’affaibli de jour en jour même s’il ne le montre pas… Et moi… Moi qui suis l’ainé, même de seulement quelques mois, je me suis promis de le protéger ! Et je le ferais ! Même si pour ça je dois faire confiance à mes ennemis et partir sur les trace de mon passé à Fanta pour récupérer nos dossiers médicaux dans les décombres du labo, je le ferais ! Regardant Aisha dans les yeux d’un air déterminé il serra les poings un instant avant de finalement se relâcher. Voilà, tu sais tout de moi ou presque, car elle n’avait donné tous les noms ni même parler de sa retrouvaille avec Neron, et tu sais pourquoi je suis comme je suis et pourquoi je n’ai que peu d’ami… Je suis désolé si mon histoire t’a saoulé, ou si je te fais peur, ou encore si tu ne veux plus me voir… mais voilà qui je suis… Une expérience de pas même 5 ans à taille adulte…


Il baissa la tête piteusement, maintenant que toute l’adrénaline du à ses révélations était retombé il se sentait pitoyable et honteux… Sa peur était revenue…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Aisha ClanClan
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tora (Hybride)
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Lun 3 Fév - 21:55

J'allais enfin savoir tout ce que je voulais connaître de la vie de Be', ce gars mystérieux qui se tenait devant moi et qui avait l'air pourtant si gentil quand on s'était rencontré la première fois, pour finalement cacher quelques cadavres dans ses placards. En y repensant un peu, ça n'était pas très juste de lui en demander autant sur lui alors qu'il ne sait rien de moi, mais c'est comme ça que ça marche dans le monde maintenant ! C'est celui qui en sait le plus et qui en dit le moins qui a le pouvoir. C'est pas vraiment dans le but de le dominer, mais pourquoi pas tiens... Je me demande qu'est ce que je pourrai bien lui faire faire... J'avais bien quelques idées dans la tête à peine effleurées par de la perversion mais je n'y prêtais pas tellement attention.
Lorsqu'il commença parler, je me penchais en avant pour poser mes coudes sur la table et placer ma tête confortablement dans mes mains pour profiter de son histoire de A à Z.

Je… Je viens du laboratoire Cinq Flèches… Je suis né là-bas, ou plutôt, j’ai été créé là-bas, à Fantastica… J’y ai vécu mes premiers mois, enfermé dans une cage en fer, en position debout toute la journée, à recevoir diverse injections dont je ne comprenais les principes et à me faire torturer de toutes les manières que ce soit pour vérifier ma tolérance à la douleur ! Les aiguilles enfoncés dans la partie de mon cerveau la contrôlant qui étaient chargées de déverser des coups de jus toujours plus puissant, jusqu’à mon effondrement, c’était ça mon enfance ! Je suis un clone, un putain de clone d’un mec maintenant décédé ! Et mon frère, mon petit frère chéri, en est un également… Seulement j’ai été considéré comme un échec alors que lui une réussite, il se son servie de moi comme cobaye alors que lui était donné à sa « nouvelle famille »… Puis finalement, un peu plus près un moins après la sortie de mon frère, alors que j’avais déjà commencé à communiquer avec lui par télépathie, j’ai été libéré par une vampire trouvant amusant de mettre en liberté une expérience considéré comme extrêmement dangereuse et apte à tuer sans scrupules… Pour eux je n’étais qu’on objet, ils n’ont jamais eu aucune parole envers moi, ils parlaient entre eux devant moi sans même pensé que je pouvais comprendre ce qu’il disait sur mon état… Ils avaient peur de ma violence ? Jamais ils n’on ne serait-ce que pensé que, s’ils n’avaient pas agi ainsi avec moi, je n’aurais pas été aussi instable que je l’étais à l’époque de mon évasion… Puis, au bord de l’épuisement, j’ai rencontré Neron… Sans savoir qui j’étais, et malgré mes vêtements couverts de sang, il m’a ramené chez lui… Il m’a donné un toit, m’a nourri, soigner, m’a appris les bases de la vie en société et m’a donné l’affection dont je manquais depuis ma création… Je l’ai aimé et, même si je savais qu’il en aimait une autre et que seul mon corps l’intéressait, je me contentais de cet amour à sens unique… Tant qu’il était avec moi je connaissais enfin le bonheur… Seulement un beau jour il est partie sans laisser de trace, sans me prévenir, et n’est jamais revenu… J’ai longtemps airé seul, affamé, à fuir la milice et le labo, mais après nombres de péripéties j’ai finalement réussi à trouver un équilibre précaire sur lequel me baser… J’ai accepté d’assumer ce que je suis, même s’il me fait vivre cacher et être passé pour mort aux yeux du labo… J’étais encore en cavale lorsque tu m’as rencontré, je venais tout juste de fuir une nouvelle foid le labo après de nouveaux mois d’enfermement et j’étais encore totalement perdu… J’ai cinq ans cette année, et le plus gros de ma vie, je n’avais aucune emprise dessus… mais j’ai finalement consentit à rencontrer le fantôme de mon original, le soir après l’espionnage du cirque, au bar, le jour où j’ai encore fait n’importe quoi… Il m’a expliqué plusieurs chose que j’avais jusqu’alors toujours refuser d’entendre et, bizarrement, ça m’a fait du bien…
Il était un humain au sang de Tsunos mordu par un vampire, transformé en goule, et le sang de ces deux espèces étant incompatible il en est mort au bout de quelques années à peine… Mais la vampire responsable de sa mutation avait gardé de son sang pour le cloné, moi et mon frère somme nés du sang de cet homme et, par conséquence, de celui de cette femme donné lors de sa transformation… On porte tout deux ces deux sang en nous et, comme je l’ai appris ce soir-là, notre vie ne tiens qu’à un fils… Lui-même ne savait pas comment nos sang avaient réussi à garder si longtemps leurs équilibre mais il m’a prévenu qu’un jour peut-être celle-ci se romprait et que nous mourrons tous deux de la même manière que lui-même était mort, dans d’atroces souffrances… Misty en est atteint, je le sais, il s’affaibli de jour en jour même s’il ne le montre pas… Et moi… Moi qui suis l’ainé, même de seulement quelques mois, je me suis promis de le protéger ! Et je le ferais ! Même si pour ça je dois faire confiance à mes ennemis et partir sur les trace de mon passé à Fanta pour récupérer nos dossiers médicaux dans les décombres du labo, je le ferais ! Voilà, tu sais tout de moi ou presque, et tu sais pourquoi je suis comme je suis et pourquoi je n’ai que peu d’ami… Je suis désolé si mon histoire t’a saoulé, ou si je te fais peur, ou encore si tu ne veux plus me voir… mais voilà qui je suis… Une expérience de pas même 5 ans à taille adulte…


Je restais encore quelques instants dans la même position, le fixant avec des yeux grands ouverts et un léger sourire. Je me relevais après avoir remarquée qu'il allait rester la tête baissé tant que je ne dirai pas quelque chose.

C'est une longue et compliquée pour s'être déroulée en si peu de temps. Je comprends que ça ne doit pas être facile à vivre, mais faut pas se laisser abattre hein. Y a encore des gens qui tiennent à toi, comme ton frère et peut-être même cette vampire, je ne la connais pas, je ne peux pas vraiment dire... Je plaçais une main contre sa joue tendrement Et moi je tiens quand même toujours à toi, faut pas que tu me lâches comme ça...

Je repensais à un point qui m'avait particulièrement attiré dans son histoire, quelque chose de profond et de tendre pour une machine à tuer comme il veut le faire penser quand on écoute dans quel but il a été créé.

Par contre j'ai adoré ta petite histoire d'amour à sens unique, c'est tellement romantique ! Et t'as couché avec un mec quoi !! Ça fait quoi alors ? C'était comment par rapport à avec moi ?!

J'avoues que sur l'aspect romantisme j'avais étais un peu ironique, je trouve ça niais... Pas besoin de vivre d'amour et d'eau fraîche, on est dans le monde réel, on ce fait une aventure avec la personne pour qui on sent qu'on à de l'attirance de temps en temps, sans la tromper forcément, mais ça peut très bien rester réaliste sans tomber dans le tout rose bonbon ! Enfin c'est mignon quand même...

Et tu as parlais de partir à Fantastica... Je crois que j'en ai entendu parler... Mais c'est dangereux d'aller la-bas, nan ? Je peux venir avec toi ? Je m'ennui par ici, et en plus j'ai envie de visiter un endroit qui m'est inconnu, en plus si c'est pour que tu guérisses, je trouve ça important de t'accompagner. Je marquais une légère pose avant de reprendre un peu plus sérieusement Pour tout le reste de ton histoire, peut-être que tu n'as que cinq ans mais ça ne change rien à ce que je pense de toi et encore moins que tu ne sois pas né d'une mère et d'un père, tu vis, tu penses, tu fais ce que tu veux comme tu veux en étant indépendant, alors pour moi tu es comme tout le monde, tu as juste besoin d'apprendre à ton rythme.

J'avais parlé sérieusement, ça ne me ressemblait pas du tout, mais je pense qu'avec ce qu'il venait de me dire, il le fallait quand même, ça n'aurait pas été très simpa si j'avais fais de l'humour maintenant... Bon, j'espère que maintenant que je sais tout ça, nos relations vont rester toujours aussi bonnes.

_____________________________________________________________________________________



Because the Ctarl-Ctral Empire is superior.

Theme song 1
Theme song 2
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   Mer 5 Fév - 16:50

Silence, le temps semblait passé au ralenti pour Beyond, la tête toujours baisser de crainte de voir la réaction d’Aisha qu’il redoutait plus que tout… Maintenant que tout avait été dit il n’y avait plus 36 solutions : Soit Aisha s’en moquait et restait avec lui comme avant, soit elle restait avec lui mais le prenait en pitié, soit elle le quitterait purement et simplement… Beyond préférait encore la dernière plutôt que le deuxième, il avait horreur d’être pris en pitié, quand bien même à cet instant précis sa peur panique de regarder son amie dans les yeux le faisait passer pour un lâche ne méritant pas mieux que ça…

- C'est une longue et compliquée pour s'être déroulée en si peu de temps. Sans bruit, l’hybride s’était levé et n’était plus qu’à quelque centimètre du clone… Je comprends que ça ne doit pas être facile à vivre, mais faut pas se laisser abattre hein. Y a encore des gens qui tiennent à toi, comme ton frère et peut-être même cette vampire, je ne la connais pas, je ne peux pas vraiment dire... Elle plaça doucement l’une de ses mains sur la joue du garçon, le faisant frissonner légèrement avant de finalement lui faire relever la tête d’un air mi- amusé à l’entente de ce qu’avait dit Aisha sur Zune… Si elle savait de qui il était réellement question il n’était pas du tout sûr qu’elle aurait eu la même réaction… Et moi je tiens quand même toujours à toi, faut pas que tu me lâches comme ça... Souriant doucement à son aînée il se redressa entièrement cette fois-ci, soulagé de voir que celle-ci ne semblait en rien dégouté par ce qu’il était, mais craignant encore légèrement d’être pris en pitié… Surtout après le résumé plus que cucul la praline qu’il avait fait de sa vie… Comme si elle avait lu dans ses pensées Aisha continua. Par contre j'ai adoré ta petite histoire d'amour à sens unique, c'est tellement romantique ! Et t'as couché avec un mec quoi !! Ça fait quoi alors ? C'était comment par rapport à avec moi ?! Rougissant légèrement, plus par l’utilisation du mot « romantique » que par réel gêne, après tout il assumait totalement le fait d’avoir couché avec un autre mec , il haussa doucement les épaules d’une manière désabusé.

- Oui, j’ai couché avec un mec… Même avec deux, si on compte le viol mutuel avec Belphégor, mais ça c’était une autre histoire et, pour Beyond, ça ne comptait pas vraiment… C’était… Différant ! Et c’était vrai, même en y réfléchissant avec insistance il aurait été impossible au clone de dire avec exactitude ce qu’il avait préféré, ce qui différait vraiment de ce qui était semblable, trop de facteurs devaient être pris en compte… A l’époque, et ceux malgré ce que pouvait penser son amie, il en connaissait encore moins sur tout ce qui concernait la vie en générale et donc, par conséquence, le sexe. C’était Neron qui le guidait, qui lui avait tout appris, montré ou toucher, ou caresser, ou lécher, pour procurer du plaisir à son partenaire et à sois même… Avec Aisha l’apprentissage était présent aussi oui, elle était sa première maitresse, mais c’était tout autre, le plus gênant était passé… Les sentiments aussi différaient : Bien qu’il adorait Aisha et que la perdre lui ferait un mal de chien, ce n’était pas comme avec Neron qui pouvait faire que son cœur manque un battement à sa simple appellation… Et le physique…. C’était la première fois qu’il voyait un sexe de femme, et qu’il se rendait compte d’à quel point un anus était sec et rêche à coté sans lubrifiant…
Toujours dans ses pensé Beyond ne répondit pas plus en avant à la question de son amie, celle-ci semblant de toute manière s’en être désintéressé rapidement (puis il n’était de toute manière pas sûr que parler de ses relations passé avec une personne avec qui il en avait, justement, eu une petite récemment, soit une bonne idée… Quand bien même étaient-ils amis) pour poser une toute autre question sur un point du récit du clone semblant l’avoir marqué outre mesure…

- Et tu as parlais de partir à Fantastica... Je crois que j'en ai entendu parler... Mais c'est dangereux d'aller la-bas, nan ? Je peux venir avec toi ? Je m'ennui par ici, et en plus j'ai envie de visiter un endroit qui m'est inconnu, en plus si c'est pour que tu guérisses, je trouve ça important de t'accompagner.
- C’est dangereux oui, mais c’est pas ça qui m’arrêtera ! Répondit le clone dans un souffle, d’une voix sûr de lui mais extrêmement faible, comme s’il lui fallait un peu de temps avant de retrouver un timbre de voix normal après avoir tant stressé pour, à parement, rien du tout…
- Pour tout le reste de ton histoire, peut-être que tu n'as que cinq ans mais ça ne change rien à ce que je pense de toi et encore moins que tu ne sois pas né d'une mère et d'un père, tu vis, tu penses, tu fais ce que tu veux comme tu veux en étant indépendant, alors pour moi tu es comme tout le monde, tu as juste besoin d'apprendre à ton rythme. Beyond sourit, se levant cette fois-ci, prenant Aisha par les épaules pour la serrer contre lui dans une étreinte virile, non pas pleine de tristesse, de peur ou d’amour non, mais pleine d’une joie débordante et d’un état d’intense soulagement…
- Si tu savais depuis combien de temps j’attends que quelqu’un me dise ses mots… Tu n’es pas anormal, ta naissance ne change rien au fait que tu es aussi vivant que tout un chacun. Tu as le droit de vire, aimer, détester et mourir comme tout le monde… Voilà près de 5ans que Beyond rêvait d’entendre ces mots… S’il n’avait pas déjà assez perdu d’égo pour sa vie toute entière il en aurait pleuré de joie ! Et oui, tu peux m’accompagner si tu veux ! Tu peux m’accompagner et chercher avec moi les dossiers sur notre naissance… "Tu peux savoir ce que Misty et moi-même ignorons en même temps que nous, savoir si la raison des échecs de Misty et Shina pour concevoir avait un rapport ou non avec le labo…" Voilà ce qu’aurait voulu rajouter Beyond, mais il se contenta de sourire… Demain j’irai voir Ruko pour qu’elle m’aide à préparer le voyage et on partira sûrement dans quelques jours… Prépare tes affaires, je te recontacterais le moment venu…

A l’idée d’avoir Aisha à ses coté le clone s’en sentit tout à coup plus fort, plus apte à revenir au lieu où tous ses malheurs avaient commencé… Il se sentait plus courageux et avait, pour la première fois depuis que son frère était malade, et disparu (bien qu’il se doutait d’où il était allé), il avait réellement l’impression de, grâce au soutien de ces personnes, pouvoir les sauver…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Faut qu'on parle [PV Beyond]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut qu'on parle [PV Beyond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Es-tu une illusion ? Si ce n’est pas le cas il faut qu’on parle ! [PV Shaynar] [TERMINE]
» Je crois qu'il faut qu'on parle... [P.V. Janma]
» Hanna et Jason: il faut qu'on parle
» Il faut qu’on parle[...] ||Kaitlin & Harley||
» Il faut qu'on parle [Magie Noire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Parc des Cerisiers-