Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Amen /Beyond /Izzy /Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 16:11



PAW. C'était parti ! Au fur et à mesure que je parlais, je sentais très bien la tension monter chez ma jumelle et je n'avais aucun doute quant à l'issue de cette dispute. Lorsque je prononçais ma dernière phrase, je fermais d'avance les yeux et cela arriva tel un éclair...
Sur l'effet de la baffe j'avais à moitié décollée mais l'un de mes pieds était resté coincé dans une touffe d'herbe ce qui fit que je ne pu que tourner sur moi-même comme une toupie mal lancée. Au bout de trois tours je m'arrêtais avec mal à la joue et la tête qui tournait.

- Aoutch. Fis-je, outrée, sonnée mais souriante. Un petit rire lié au choque s'échappa de mes lèvres.
- Espèce de saloperie ambulante !!
- Mer... Merci.
Il ne fallait pas oublier les bonnes manières.
- Tu vas aller tout de suite tout raconter à Raito !!
J'hôchais la tête avec un grand sourire qui naissait sur mon visage. Cela faisait longtemps que je n'étais pas aller faire chier le jumeau sur son lieu de travail. Venir le déranger pour m'accuser de meurtre paraissait des plus jouissif.
- Je ne comprends pas comment tu as pu faire une chose pareille... Imagine la tête que papa ferait s'il apprenait cela !
- Il me tuerait... Littéralement.
Ouais, ça jeta un peu un froid et ça fit retomber mon sourire. Enfin, Izzy n'était pas une cafteuse, n'est-ce pas ?

- STOP ! Putain Neron ! C'est pas tes affaires ! Je regardais le Tori, lassé. Il avait la mauvaise habitude de se mêler de ce qui ne le regardais pas. Je.. M'accuserais du meurtre. Occupez-vous plutôt de l'autre problème... Par pitié.

- Bwahaha !! Neron fidèle à lui-même !! Okay je devrais réagir avec un peu plus de diplomatie. Mais mes neurones ont un peu craqués... Vous savez, à cause de cette tarte... La baffe, hein, pas Izzy. Moi j'insulte pas, contrairement à elle. Bon, pour l'instant, je virais le contre-coup de la baffe en explosant de rire et ça me faisait un bien de malade.

- ...Hors de question que tu prennes pour elle. Entendis-je. Je me repris et essuyait des larmes de rire sanglantes qui coulaient de mes yeux.
- Ouais, t'en fais pas, c'est pas la première fois que je suis dans cette situation. ...Pas la première fois que la Milice m'arrête, pas la première fois que je me constitue prisonnière ou que j'endosse un meurtre non plus. J'avais même parfois demandée à la Milice de m'enfermer pour pouvoir draguer les esclaves prisonniers tranquillement.

- Ça va ? Beyond... Avec une moue un peu surprise, je posais ma main sur sa tête et tapotais légèrement.
- Izzy est jalouse, c'est Raito qui va m'apporter mon repas, en garde à vue. Bien sûr que j'allais bien. Quant à la morsure de la baffe... Sérieusement ? Je m'étais fait arracher les bras, transpercer la tête et le corps, je m'étais prise des balles à n'en plus savoir compter et enfin je m'étais faite torturer à l'argent dans une saloperie de laboratoire. Je suis pas en sucre non plus.

La suite ne me concernait pas tout à fait mais j'affichais un sourire ravi à l'idée qu'Izzy ait finalement rejoint le côté rougeâtre de la force. Hey c'est pas trop cool qu'elle se mette enfin du côté des expériences ? Niveau karma, y'a pas plus flagrant ! Pauvre petit Be... J'aurais bien aimé y retourner avec lui, cela me rappellerait énormément de souvenirs. J'aurais aimée lui demander de ramener ce genre de porte-clés pour les touristes, ça sera cool de conserver une trace d'un tel voyage. Mon sadicmètre était à son apogée et je ne pouvais qu'afficher une petite moue compatissante. Bienvenue dans mon monde~ A chaque fois que je vois le cirque, j'ai exactement le même sentiment qui me taraude les entrailles.


- Je le ferais… pour Misty… Vous avez un plan des lieux ? Sans ça je risque fort ne pas être capable de retrouver le chemin du laboratoire…
Là franchement, c'était du fait exprès.

- Le laboratoire était sur un pic isolé au bout milieu de la falaise délimitant le Village du Vent. Lorsqu'il y a eu cet ouragan, le pic s'est totalement effondré et le laboratoire aussi. Tu vas au village, tu continues tout droit, tu descends la falaise et tu ne pourras pas rater les décombres. J'observais calmement Izzy. Mais si le Cinq Flèches a laissé des documents là-bas, il aura aussi laissé les cadavres. J'avais tord ? A en voir le visage d'Izzy, je pouvais parier que non. Le Cinq Flèches est du genre à tout nettoyer derrière lui. S'il a 'oublié' les dossiers de recherche, c'est que les scientifiques ont dû évacuer le continent dans une précipitation aberrante. Ce qui signifie, Beyond, que tu vas devoir bien te couvrir. Les cadavres laissés en plan transmettent des maladies et je ne pense pas que tu sois immunisé contre.

Je m'étirais un instant et regardais la compagnie. Hm~ Je dois aller 'tout de suite' aller voir Raito c'est cela ? Bah j'vais me gêner tiens. Mais d'abord, j'ai un jouet à déballer. Mais si, celui qui a été enterré vivant ! Vous croyez pas que j'allais le laisser dans cette situation non plus, hein ? J'vais voir s'il n'y a personne au cimetière, attendre un peu si c'est pas le cas, déterrer le gars, le ramener dans un endroit discret puis aller voir le Milicien au bel uniforme pour lui taper un brin de causette. Je pense qu'il faut que je me dégotte un bon avocat aussi. Philipé avait des contacts là-dedans mais il va falloir que je trouve quelqu'un d'autre désormais.

- Je vous laisse, à la prochaine~ Je fis un joli signe de main et m'en allait.~

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Neron
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 16:58

Le rire de Zune le destabilisa énormément. Neron prit maladroitement Izzy dans ses bras. Il ne put s'empêcher de remarquer, effaré, l'air étrange qu'arbora Beyond à cet instant même. Il serra doucement sa maîtresse, peu habitué à un tel geste de sa part.

- Zune c'est Zune. Elle n'a qu'à assumer ses actes. Hors de question que tu prennes pour elle.
- Ouais, t'en fais pas, c'est pas la première fois que je suis dans cette situation.
- Mais...


Non, pas de mais. On reste bien sage et on se tait. Le Tori soupira doucement. Il avait encore du mal à s'habituer à ces deux femmes... Lui qui détestait le désordre se retrouvait constamment chamboulé. Sans objecter mots, Neron suivi docilement la suite des événements. Izzy avait changé d'avis aussi fit-il de même et s'apprêta-t-il à aider l'expérience qu'il semblait avoir déjà aidé. Il commença à ranger ses idées et a abandonner toutes idées de comprendre ce qu'il était réellement. Ce qui comptait pour le moment était ce qu'il fallait faire. Et ce qu'il fallait faire, c'était surveiller Izzy qu'il décelait plus fragile que jamais. Il était aussi inquiet pour Zune qui semblait accepter un tel sort en souriant. Cela l'agaçait un peu, il ne savait pas pourquoi.
Ils parlaient de se rendre sur l'autre continent. Quant à lui... Il n'avait pas souvenir d'y être déjà allé. Neron écoutait sagement et sa petite tête carburait, cherchant des idées qui pouvaient améliorer la situation. Zune finit par s'en aller et il lui sembla qu'il pouvait désormais respirer un peu mieux. L’atmosphère avait perdue de sa lourdeur et son cerveau s'en retrouva d'autant plus oxygéné.


- Pardonnez-moi mais... Ruko m'a signalé qu'elle partirait pour Fantastica la semaine prochaine. Cela ne serait pas moins dangereux s'ils partaient à deux ? De plus je crois qu'elle connait bien ce pays.

Cela venait de lui revenir. Il n'avait vu Ruko que quelques fois depuis qu'il avait perdu la mémoire mais la Rebelle gardait envers lui une affection toute particulière. Quant à Néron, il ne savait pas tellement qu'en penser mais il l'aimait bien tout de même. En amitié, il n'était pas difficile et se mettait à apprécier quiconque était plaisant envers sa personne. Quant à l'annonce de son départ, elle ne semblait pas l'avoir dit sur le ton de la confidence aussi s'était-il permis de le révéler.

_____________________________________________________________________________________



Ce sont tes propres ténèbres ordinaires
Ton propre petit monde de peur
Dont tu ne pourras jamais, jamais t'échapper

Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger
avatar

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 19:30

- Je le ferais… pour Misty… Vous avez un plan des lieux ? Sans ça je risque fort ne pas être capable de retrouver le chemin du laboratoire…

Je fis un sourire satisfait à l'expérience. Cela sera une façon de prouver sa valeur. Une sorte de test, en quelque sorte. En attendant l'arrivée des échantillons contenus dans le dossier, je pourrais réfléchir à un moyen de stabiliser les gênes. Il fallait juste espérer que cela soit possible. Les sujets Cinq et Trois n'étaient que des aberrations d'une aberration encore plus grande. Ces derniers défiaient depuis trop longtemps la mort et cela allait contre mon sens logique. C'était contre-nature de forcer son propre corps à survivre au-delà du temps imparti. Indigo Mare aurait dû mourir bien longtemps avant et les clones n'auraient jamais dû voir le jour. Mixer ainsi les espèces n'est pas de notre ressort. C'est se jouer de la nature.

Et moi, je prenais part à ce plan.


- Mais si le Cinq Flèches a laissé des documents là-bas, il aura aussi laissé les cadavres. J'hôchais la tête.
- Le départ a été précipité. L'intégralité des recherches qui n'ont pas étés stockées dans la base de données ont été perdues.
- Ce qui signifie, Beyond, que tu vas devoir bien te couvrir. Les cadavres laissés en plan transmettent des maladies et je ne pense pas que tu sois immunisé contre.


Je n'aimais pas être sadique mais il fallait avouer que l'occasion était bien belle.
- Une ou deux piqûres de vaccin vont s’imposer avant ton départ. Qu'est-ce qui me retenait d'injecter du somnifère dans ses veines à la place d'un vaccin ? Et de l'exécuter avant qu'il ne se réveille ? Rien. Mais je n'allais pas le faire avant qu'il soit revenu. J'avais besoin de ces dossiers.

- Je vous laisse, à la prochaine~
- Je t'apporterais des oranges.
Lançais-je sans la moindre émotion. Elle trouvera une manière de s'en sortir de toute façon.

- Pardonnez-moi mais... Ruko m'a signalé qu'elle partirait pour Fantastica la semaine prochaine. Cela ne serait pas moins dangereux s'ils partaient à deux ? De plus je crois qu'elle connait bien ce pays.
- C'est une bonne idée. Toujours faudrait-il que le principal intéressé soit assez sociable pour tolérer une compagne de voyage.


En temps normal je n'aurais jamais envoyé ma nièce accompagner la première créature venue. Mais Ruko me posait des problèmes et bien que je l'aime énormément, je savais qu'elle ne pourrait s'empêcher de chercher à récupérer les dossiers perdus du laboratoire pour tenter de les revendre par la suite. Si Beyond était là elle aura un peu plus de mal à faire main-basse sur les dossiers. Il la gênera dans ses opérations et n'osera rien faire d'illégale si quelqu'un la surveille. Ruko a ce défaut d'être trop curieuse ce qui a attiré ma méfiance à son égard.
Je m'approchais de l'expérience et le regardais de près, froidement. Il avait l'air fatigué mais en bonne santé. Je l'avais déjà vu dans un pire état que cela. Je plaçais deux doigts sur sa gorge et constatait que son pouls était assez rapide.


- Tu as eu des soucis physiologiques récemment ? Un membre fatigué, des problèmes de circulation ? Tes capacités font-elles du yoyo ?

Zune a de drôles de lubies parfois... Pourquoï ressentirais-je de la pitié pour une telle chose ? C'est un amas de chair crée dans l'unique but d'étudier un certain mélange de gênes, plus précisément la viabilité de ce dernier. De plus, il avait essayé de tuer ma propre sœur ! J'avais déjà été bien trop gentille à son égard.
Pourtant, je ne pouvais nier en avoir déjà ressentie. Sinon, je n'aurais tout simplement pas récupéré le projet une fois que le docteur Albert en avait finit avec lui. J'avais insisté pour faire transporter le sujet numéro trois dans mes bureaux et m'étais même prise la tête avec mon supérieur pour cela. A cette époque, j'avais énormément regretté mon geste et voilà où cela m'a mené. A un spécimen se tenant fièrement devant moi et clamant de vivre. Je remontais de mon index les lunettes que je n'avais pas sur le nez actuellement. C'était un réflexe qui avait pour but de me rassurer un petit peu. Beyond était la seconde expérience à me poser autant de problèmes... Et il me rappelait beaucoup la première. Borné et prêt à tout pour vivre. Un instant, je me demandais s'il avait le même sourire qu'Opale- Puis chassait cette pensée de mon esprit.


- Tu sauras te préparer au voyage seul ou tu as besoin d'un coup de main ? Passeport, carte d'identité, billets d'avion...

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 21:16

- Mais si le Cinq Flèches a laissé des documents là-bas, il aura aussi laissé les cadavres. Beyond haussa les épaules, il n’était plus à ça près niveau cadavre ses derniers temps… Dix de plus ou de moins… Il espérait simplement que l’odeur ne serait pas trop forte, bien que vu l’état de décomposition supposé des dits cadavre il ne se faisait pas trop de faux espoirs là-dessus… Ce qui signifie, Beyond, que tu vas devoir bien te couvrir. Les cadavres laissés en plan transmettent des maladies et je ne pense pas que tu sois immunisé contre.
- Une ou deux piqûres de vaccin vont s’imposer avant ton départ.

Se retournant vers Izzy, responsable de cette dernière phrase, le clone la regarda comme si elle venait de prononcer la plus grosse injure qu’il lui avait été donné d’entendre depuis longtemps !
Une ou deux piqures ? Au laboratoire ? Le pensait elle véritablement assez bête pour la suivre dans ce lieu ou tous voulais sa mort ou, pire, sa soumission ? Hors de question qu’il remette les pieds là-bas ! Déjà qu’il devait retourner sur les lieux de celui où il avait vécu toute ses anciennes tortures, ce n’était certainement pas pour en vivre d’autre dans celui où il avait été enfermé des mois durant avant de partir !
Mais vu qu’il ne semblait de toute manière pas avoir le choix, et que la vampire paraissait s’amuser de son trouble, il se décida à répondre d’un air voulu sûr de lui malgré les perles de sueur inondant doucement son dos à l’idée de ce qu’il pouvait, ce qu’il avait, subir…

- Va pour les vaccins… mais à la condition qu’ils soient faits ailleurs qu’au laboratoire ! Si c’est pour retourner là-bas je préfère encore m’exploser la tête contre un mur, ce sera beaucoup plus rapide et nettement moins douloureux…

Remarquant à peine le départ d’une Zune pour le moins guillerette malgré l’engueulade qui l’attentait à son annonce du meurtre de Philipé à la milice, le milicien en question puisse-t-il être son frère, il se contenta de fixer Izzy du regard comme pour lui signifier qu’il ne changerait en aucun cas d’avis… Le laboratoire c’était mort ! S’il n’avait pas d’autre soit que d’y aller tant pis, il prenait le risque d’être contaminé par les cadavres en putréfaction ! C’est à ce moment-là que Neron se décida à parler, rappelant de ce fait à Beyond que malgré sa discrétion il était toujours présent, lui donnant une pointe au cœur au passage, comme à chaque fois qu’il entendait la voix du tori…

- Pardonnez-moi mais... Ruko m'a signalé qu'elle partirait pour Fantastica la semaine prochaine. Cela ne serait pas moins dangereux s'ils partaient à deux ? De plus je crois qu'elle connait bien ce pays. Ruko… Ce nom lui disait quelque chose mais il n’arrivait plus à voir à qui il appartenait… Ruko…
- C'est une bonne idée. Toujours faudrait-il que le principal intéressé soit assez sociable pour tolérer une compagne de voyage. Ca y est ! Beyond avait resitué la femme en question ! Ruko ! Une métamorphe aux cheveux bleu s’étant faite passé pour Zune lors du bal de l’année dernière ! Une pseudo rebelle aux méthodes plus que discutables… Comme à peu près tous les rebelles d’ailleurs, Beyond n’ayant pas de très bon souvenir de la période ou Mistigri lui-même c’était pris d’affection pour un groupe de soi-disant rebelle… Quitte à revendiquer des droits, autant essayer de le faire avec intelligence et diplomatie, pas en tuant n’importe qui, n’importe quand et pour n’importe quel motif… Le violet aussi était contre le système, mais ce n’était pas pour autant qu’il était, et ne serait sans doute jamais, dans leurs camps… Leurs méthodes lui déplaisait plus que très fortement
- Si elle ne me tue pas avant qu’on soit arrivé… Marmot le violet, plus pour lui même que pour les autres, avant de reprendre, plus fort cette fois-ci. Je n’ai pas vraiment le choix non ? … Si ça me facilite mes recherches alors j’accepte… Même si je ne garantis pas notre bonne entende alors que la dernière fois qu’on s’est croisé elle a été la cause de mon enfermement…

A dire vrai Beyond n’en voulait pas vraiment à Ruko pour ce qu’elle lui avait fait, même s’il n’avait pour autant aucune envie de se retrouver seul avec elle, après tout il était l’ennemis publique numéro un et il savait très bien que n’importe qui, payer grassement, se serait jeter à sa recherche sans chercher à voir plus loin que « c’est une expérience dangereuse »… Car le clone le savait mieux que quiconque : Il était dangereux !
Même s’il évitait au maximum d’user de ses pouvoirs, et ce même pour simplement lire les pensées des gens qui l’entouraient, il était indéniables que ceux-ci pouvaient faire de réels dégâts autours de lui… Il n’y avait qu’à voir les scientifique et les deux autre personnes qu’il avait tué durant sa courte vie, à le seul force de sa pensé…
Regardant Izzy s’approcher de lui et poser deux doigts sur sa gorge, faisant se reculer le clone d’un air menaçant, celui-ci l’interrogea du regard avant de l’entendre, pour la première fois depuis longtemps si ce n’était pas la première fois tout cours, s’adresser à lui directement… Comme elle l’aurait fait avec l’un de ses semblables… Rien que cette idée fit sourire le violet qui se détendit imperceptiblement.

- Tu as eu des soucis physiologiques récemment ? Un membre fatigué, des problèmes de circulation ? Tes capacités font-elles du yoyo ? Devait-il mentir ? Dire la vérité au risque que la vampire lui demande de raconter ce qu’il avait fait ses derniers jours pour ressentir une telle fatigue et être obligé de lui parler du meurtre dont Zune avait porté le chapeau quelques minutes au paravent seulement ? Réfléchissant rapidement Beyond se décida finalement à répondre par une légère omission
- Une légère fatigue, mais rien d’inquiétant… Pas besoin d’en dire plus car il n’y avait rien de plus à dire… Il était fatigué, nauséeux, mais cela pouvait aussi être dû à une raison totalement différente que celle porté par ses gênes… Misty lui par contre… Je crois que ses pouvoirs ne sont plus ce qu’ils étaient… Il aurait pu lui parler du viol pour lui expliquer que son frère ne c’était pas défendu comme il l’aurait dû, mais parler de ça revenait à crier « je suis le meurtrier de Philipé ! Zune à mentit » aussi se contenta-t-il de suppositions sans aucun appuie.
- Tu sauras te préparer au voyage seul ou tu as besoin d'un coup de main ? Passeport, carte d'identité, billets d'avion...
- J’ai une carte d’identité oui… Fausse, évidemment… Une carte que Beyond avait réussi à se faire faire lors de sa première fuite et qu’il avait gardé cacher dans une de ses anciennes planques au cas où il se ferait arrêter, ne la prenant que lorsqu’il en avait besoin… Il s’appelait donc officiellement Beyond Breker et avait actuellement 23ans… mais ni passeport, Il n’avait pas eu ni le temps ni les moyens de s’en faire faire un faux à l’époque, ni billet d’avion… Bien que ce dernier ne soit pas un problème, il me suffirait de l’acheter…

Si quelqu’un aurait un jour dit à Beyond qu’il aurait à parler à la scientifique d’une façon aussi détacher il n’y aurait certainement pas cru… Pourtant c’était le cas… Bien qu’une certaine animosité et des tonnes de mauvais souvenirs envahissaient le violet d’une telle manière qu’il ne pourrait certainement jamais voir la grise d’une autre manière que comme sa tortionnaire, il était pour le moment parvenu à mettre de côté sa haine et se contentait de parler avec elle comme le demandait la mission…
Pour une fois que la vampire semblait le prendre pour plus qu’un simple objet il n’allait de toute manière pas tout gâcher en agissant sans réfléchir… Autant en profiter pour lui montrer son humanité…
Regardant Neron dans les yeux, celui-ci toujours à l’écart, Beyond lui sourit une nouvelle fois, son cœur oppressé mourant d’envie de venir le serrer dans ses bras… A cette pensé Beyond se revit lui et le tori, des années au paravent lors de leurs passé ensemble, à moitié nu dans les bras l’un de l’autres, le clone caressant d’une main experte le torse de son ancien amant… Et sans trop savoir pourquoi, il eut l’impression que sa pensé était parvenu jusqu’au dit tori…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Neron
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Lun 20 Jan - 10:31

Le pauvre Tori était toujours aussi perdu mais au moins la conversation était-elle plus facile à suivre. Il comprenait grâce à des mimiques presque imperceptibles en provenance d'Izzy que celle-ci n'allait pas tarder à vouloir rentrer. Il n'était pas contre cette idée non plus mais se demandait ce qui allait arriver à l'étranger. Ses théories s'étaient d'ailleurs confirmées lorsque celui-ci avait avoué lui-même venir du laboratoire. Neron n'aurait pu se sentir plus coupable mais il pensa un instant à Zune et à la colère de Raito-dono lorsqu'il allait apprendre ses agissements... Sur l'instant, il pensa un peu moins à lui et plus à ce que la pauvre Vampire allait endurer. Il avait vu quelque fois ce que son maître était capable de faire lorsqu'il était en colère et il se demandait s'il n'était pas de loin le plus dangereux des triplés. Il savait que quoï qu'il se passe là-bas, Zune allait passer plus qu'un mauvais quart d'heure. Il se demanda même si elle avait une chance de s'en sortir avec moins que la peine requise pour un tel meurtre... Mais quel idée aussi d'aller tuer les gens sans raison ! Certes, elle avait bien -possiblement, un alibis ! Mais il était presque sûr qu'il ne valait pas l'acte de tuer.

L'éducation qui avait été greffée au Tori lui faisait haïr les tueurs et les personnes qui n'entraient pas dans le cadre de la loi. C'était le minimum requis pour habiter la maison de Raito Berger et Izzy l'avait très bien compris lorsqu'elle avait dû hypnotiser le Tori pour lui donner un semblant de personnalité. Quant à lui... Il prenait se fait pour aquis et se sentait toujours aussi sale à l'idée d'avoir aidée une expérience plutôt que d'avoir tout de suite prévenu les Traqueurs.
C'est dans ce sentiment de malaise général qu'il écoutait Izzy et Beyond discuter. Bien entendu, il savait que la conversation n'était pas à cent pour cent licite non plus et il se demanda s'il était de son devoir d'en informer Raito-dono. Petit à petit, le caméraman brûlé revint en sa mémoire et il demanda timidement ce qu'il fallait faire de la vidéo. Il s'agissait d'un meurtre... En direct et le mieux était quand même de la détruire. Non ! Il pensait n'importe quoi ! Il fallait aller la livrer à la Mili-

Une image sordide, presque effrayante lui arriva en tête. Celle de lui et de la personne en face -ils étaient probablement dans une pièce, accolé l'un à l'autre et ils étaient torse-nus ! Neron n'avait jamais songé à l'idée qu'il avait pu avoir une attirance pour les hommes au cours de son passé aussi cette image prit-elle une ampleur énorme. Il avait affreusement pâli, une main s'était collée, par réflexe, devant sa bouche et ses joues étaient devenues rouge cramoisi. De plus, son sexe était entré en érection.. Mais il était trop choqué pour le remarquer. Il se contentait de fixer Beyond, en face de lui, d'un air totalement effaré, se demandant 'ce que c'était que ce truc'. Il lui fallut bien vingt secondes pour réussir à reprendre un semblant de dignité et de filer du mieux qu'il pouvait chercher la voiture. La fuite... C'était probablement une solution de lâche mais sur l'instant, il n'y avait que ça qu'il pouvait faire. L'image allait probablement le hanter pendant très longtemps et cela déclenchait une nouvelle foule de questions dans sa pauvre tête déjà bien malmenée...

_____________________________________________________________________________________



Ce sont tes propres ténèbres ordinaires
Ton propre petit monde de peur
Dont tu ne pourras jamais, jamais t'échapper

Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger
avatar

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Lun 20 Jan - 11:05

- Va pour les vaccins… mais à la condition qu’ils soient faits ailleurs qu’au laboratoire ! Si c’est pour retourner là-bas je préfère encore m’exploser la tête contre un mur, ce sera beaucoup plus rapide et nettement moins douloureux…

...Et tellement plus agréable pour ma part. Autant le faire comprendre tout de suite: Je n'étais pas à l'aise entourée de Neron et de Beyond. Je savais bien qu'ils avaient eu une sorte de relation par le passé et je me retrouvais alors dans le même schéma qu'un Mistigri-Shina. Au fond, j'étais toute seule et à deux doigts de tenir la chandelle. Et c'était ce 'deux-doigts', cette once d'espoir qu'au final cela soit moi qui ne soit pas mise à l'écart, qui était pesant.

- Je veux bien que tu ressasses, mais si tu étais capable de réfléchir, tu comprendrais que je ne pourrais pas t'amener au laboratoire même si j'le voulais. Tu y es déclaré mort, si je t'y amène, je vais au devant d'ennuis si gros que tu ne peux pas te les imaginer. Le Cinq Flèches était plutôt rude en ce qui concernait les mensonges. J'en savais quelque chose et avait bien assez payée pour avoir donner une identité à une expérience en fuite. Je n'allais pas reproduire deux fois la même erreur. Chez moi, j'ai une trousse de toilettes contenant le pré-requis pour des vaccins basiques. Il te suffira de passer dans l'Heart et j'enverrais quelqu'un te les apporter. Parce qu'il m'aurait fallut le revoir avant le départ en plus ?

- Je n’ai pas vraiment le choix non ? … Si ça me facilite mes recherches alors j’accepte… Même si je ne garantis pas notre bonne entende alors que la dernière fois qu’on s’est croisé elle a été la cause de mon enfermement…
- Tu as le choix, c'était une suggestion.
Ruko était insensible aux pouvoirs de l'expérience. Il pouvait certainement lui déclencher une légère migraine avant que ses cellules explosent et se régénèrent immédiatement. Je ne faisais donc pas courir tant de risques à ma nièce que cela.

- Une légère fatigue, mais rien d’inquiétant…
- En génétique n'importe quel symptôme est inquiétant.
Je le coupais dans ses paroles, il négligeait totalement l'importance de ma question et l'élucidait comme s'il... Voulait me cacher quelque chose.
- Misty lui par contre… Je crois que ses pouvoirs ne sont plus ce qu’ils étaient…
- Ça, j'étais déjà au courant.
Si son propre clone meurt au bout de six mois et qu'il n'y a rien à redire sur le processus de clonage, cela signifie bien que ses gênes sont corrompues.

Bref, il ne disait rien d'intéressant. La suite fut tout aussi rébarbative.


- Si tu choisis d'y aller avec Ruko, passe la voir au château du Démon avant. Elle pourra te faire les papiers et... A contre-cœur je lui tendis la cassette. Après tout, elle lui appartenait. Nous effacer de l'enregistrement. Il n'y aura plus que le maire en train de parler et d'exploser tout seul. D'ici deux semaines, cela sera plus utile que tu ne le penses. ...Si toujours est-il qu'il pensait.

C'est à ce moment-là que Neron sembla se sentir mal. Enfin, se sentir mal... C'était une façon détournée de dire qu'il... Oh et puis zut. Plaquant ma main contre mon visage, je soupirais dangereusement. Combien de claques allaient se perdre aujourd'hui... COMBIEN ?! J'avais l'impression que la terre entière en méritait une.


- Ce que tu viens de faire, Numéro Trois, recommence et tu ne vivras pas assez longtemps pour aller chercher ce dossier, est-ce clair ?! 'Neron est à moi désormais.' Je pense que j'ai, sur l'instant, dû avoir l'air plus triste que je le voudrais. Je me rendais petit à petit compte que je ressemblais à une fillette dont on voulait arracher le jouet et cela ne me ressemblait pas. Je crois bien que la solitude est la chose la plus dangereuse en ce monde... Quand on la quitte, on est prêt à tout pour ne pas la retrouver. Il faut croire que sa compagnie est fort désagréable... Enfin. Je comprends... Murmurais-je. Pourquoï Zune fait tout cela. Tu es aussi agaçant que ton modèle.

Ma jumelle aussi devait quelque peu avoir peur de la solitude. Nous avions simplement différentes façons de l'aborder. Neron revint en voiture, mais je l'incitais à la laisser là. J'avais envie de marcher un peu et j'avais à lui parler. Je crois même que je ne lui en laissais pas vraiment le choix.

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amen /Beyond /Izzy /Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Cimetière-