Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Amen /Beyond /Izzy /Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 4 Jan - 23:04



Sortir ne fut pas une tâche particulièrement difficile et j'avoue que je fis preuve d'une grosse dose de fainéantise lorsque, marchant en la compagnie de la chose violette, je le traînais tranquillement vers un mini-bus qui attendait que du monde y monte pour y aller. J'aurais très certainement pu appeler une limousine... Et j'aurais aussi bien pu ramener à Be-be une cape à sa taille maiiiis... Nan. Faisons les choses pour le fun et non en se compliquant la vie. Le mini-bus était petit, sale, mais il y avait des sièges de vacants, il roulait vite et le chauffeur ne contrôla pas les billets avant le départ... C'était juste ce qu'il fallait ! De plus il ne nous chercha pas des noises, ce qui était un exploit. Je me rappelais qu'il fut un temps, le malheureux Sean ne pouvait prendre un moyen de locomotion publique sans se faire chercher des noises par le chauffeur ! Le pauvre ! Soit il avait une mauvaise aura, soit les chauffeurs n'aimaient vraiment, vraiment pas sa tête... Ou alors tout bonnement la poisse. Étrangement, Beyond n'avait pas l'air de s'être coltiné ce défaut monstre. Le trajet jusqu'aux Méandres fut peu long et le mini-bus s'arrêta à un petit kilomètre du cimetière. Je sautais en dehors et attendit que le petit violet fasse de même. Il devait réellement avoir l'impression de se faire trimbaler comme un pauvre toutou. M'enfin... Ce n'est pas comme si ça allait le marquer à vie, si ? Sans lui retirer sa capuche, je fis mine de lui ébouriffer les cheveux. Làà... Gentil Beyond.

- J'assurerais ta sécurité là-bas, c'est une promesse. Quant à cette histoire avec la Milice... Je m'arrêtais une seconde et le reluquait de haut en bas. Félicitation, tu as magistralement échoué. Je collais ma main contre mon front et soupirais. Inutile de dire que tu aurais largement pu faire mieux. Enfin, c'est pas si grave, voici le moyen de te racheter... C'est toujours utile d'avoir dissimulé dans sa jarretière une seringue contenant un produit inconnu. Je me penchais, écartait le pan de ma robe et l'en sortait du collant. Sérum de vérité. Le maire sera présent eeeeet~ Devine quoï ? Je compte sur toï pour réussir à lui faire cracher autant d'informations que possible et à scanner son cerveau lorsque tu auras réussit à l'isoler du reste des convives. La Milice ne va pas tarder à te tomber dessus pour le meurtre du Vampire et il vaut mieux être pote avec eux avant... Au pire ça allégera ta peine, au mieux ça te fera gagner du temps. Je lui tendis la seringue et l'installais dans la paume de sa main. Te pique pas avec sans faire exprès, hein ? Dis-je après un petit clin d’œil. Par la suite je repris ma marche sans me soucier de s'il me suivait ou non. Au bout d'un moment cependant je n'y tins plus et demandais quelque chose sans réellement attendre de réponse. ...Parce que, rassure-moi, tu ne me fais pas confiance, hein ? Moi, c'était clair, j'étais loin de lui faire confiance. Mais le concernant, je me faisais confiance sur le fait que j'avais cernée sa pauvre petite nature prévisible de jeune enfant juste né. Arg... Faut pas trop que je le vois comme un bébé non plus, j'vais le prendre en pitié !
Mais enfin, nous arrivâmes au cimetière. Le portail était décoré de fleurs funéraires, des chrysanthèmes ainsi que de quelques lanternes rendant de l'éclairage sur la terne herbe mouillée de neige fondue, et une bonne trentaine de convives étaient présents, vêtus de dentelle noire. Sauf les gars, qui eux, ne portaient pas de dentelle mais du noir. Je ne tardais pas à apercevoir Izzy mais, à mon plus grand regret, je ne trouvais personne d'autre de la famille. Un ou deux gardes entouraient le maire, ce qui n'était pas très cool. Pas très loin du buffet se trouvait un prêtre d'une religion que je ne connaissais pas, et qui allait certainement rendre sous peu les derniers hommages au défunt. Debout près du cercueil, encore à côté du trou se trouvaient Marjolaine en train de pleurnicher, Rebecca affichant une mine constipée et le jouet dont le sort m'intriguait assez, j'ai nommé~ Turold !
Il faut dire que j'avais essayé de récupérer ce petit gars qui au final m'appartenait une fois le cadavre de son maître découvert, mais cet imbécile avait eu le culot de refuser ! Il s'était mit à chialer comme un crétin et avait dit que le mieux à faire était encore de rester soutenir la famille de son maître... Cette connerie. Rebecca n'attendait qu'une occasion pareille pour se venger de l'attachement de son mari pour les hommes et il était certain que le pauvre jouet aux yeux noirs allait prendre cher. Pendant que je m'approchais, je vis Izzy se déplacer parmi la foule pour aller prendre Rebecca dans les bras. Ma soeur n'était pas trop contact aussi fus-je jalouse de la voir en enlacer une autre que moi-même. Quelque part, aussi, je trouvais qu'elle choississait mal ses amies. Mais Izzy et elle... Voir moi et Rebecca, nous nous connaissions depuis toutes petites et Izzy n'avait pas encore remarqué à quel point le caractère de la noble Vampire s'était pourri. C'est fou ce qu'on est bête quand on aime. Je cherchais du regard d'autres membres de la famille Darkest. Il y avait le père de Philipé dont le nom m'échappait alors et qui semblait abattu de chagrin. Un invité au buffet, certainement un ami de la famille, eut la mauvaise idée de rire d'une blague faite par son voisin d'assiette. Je me mélangeais dans la foule et attendit. D'un oeil je surveillais le violet, d'un autre Izzy. Il fallait bien que j'aille lui parler tôt ou tard mais je comptais introduire Beyond uniquement à la fin de la cérémonie, lorsque nous serions un peu plus... En intimité ?

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 5 Jan - 10:26

Beyond avait horreur de devoir obéir à quelqu’un d’autre que lui-même et en particulier quand cette personne était Zune : La femme qu’il avait détesté durant tant d’année avant de découvrir que ce n’était pas elle la cause de tous ses soucis, bien que de la plupart car cette femme restait tout de même pour lui une espèce de folle dingue, et que son sang coulait lui aussi dans les veines du clone… Bien que ça le tuais de se le dire, Zune faisait en quelque sorte partie de sa famille, famille qu’il avait par ailleurs renié il y a bien longtemps et appris à connaitre il y a peu, et était de ce fait aussi proche de lui que Misty… Enfin, devrait l’être ! Car Si Beyond c’était promis de ne pas faire de mal à cette femme, il était au moins tout aussi vrai qu’il n’hésiterait aucunement à la tuer si elle blessait Misty…
Se laissant poussé par Zune jusqu’à un autobus miteux l’expérience monta dedans d’un air quelque peu amusé par la situation. A quoi pensait la vampire en l’amenant au cimetière dans un tel, justement, cimetière sur pattes ?
Voulait-elle un moyen de transport discret ? Aimait-elle ce genre de lieu (plus rien n’étonnerait Beyond de toute manière avec cette femme) ? Essayait-elle de faire en sorte d’énerver le violet en l’amenant dans un endroit crade et puant l’alcool ? Si c’était ça son plan, elle pouvait se fourrer le doigt dans l’œil jusqu’au trou de balle ! Beyond avait déjà dû crécher dans des lieux bien plus sale et puant au moins 100 fois plus !
Quand enfin ils furent tous deux arrivé à l’arrêt de plus proche Zune descendit la première et, bientôt suivit par le violet, caressa la tête du garçon par-dessus sa capuche comme une maitresse caresserait la tête de son toutou bien aimé.
Grinçant des dents, sentait l’envie de se jeter sur Zune et la rué de coups monter en lui, Beyond fit preuve d’un self-control quasi miraculeux pour ce jeune homme généralement si sanguin, avant de finalement se décider à écouter les explications de Zune sur le chemin.
Prenant la seringue que lui tendait la vampire, soupirant d’exaspération face à cette nouvelle mission donné par la milice après son précédent échec (en même temps comment voulaient-il qu’il arrive à quoi que ce soit alors que d’autre concurrent en savaient bien plus que lui ? Ils avaient qu’à lui donner plus d’informations…), Beyond la rangea dans sa poche et continua de suivre Zune

- Te pique pas avec sans faire exprès, hein ?
- Pfff

Fut la seule réponse que prononça le clone, ne sachant trop s’il devait prendre cette intention pour un pique ou pour une réelle inquiétude de sa « maman »… Dieux que ce mot ne lui plaisait pas le moins du monde ! Maman et Zune, deux mots qui n’auraient jamais dû se rencontrer !
Continuant de suivre cette femme d’un pas rapide, voulant le plus rapidement possible se débarrasser de cette mission foireuse, il l’entendit finalement reprendre la parole.

- ...Parce que, rassure-moi, tu ne me fais pas confiance, hein ?

Sous le choc d’une telle question, le clone ralentit sec ! Mais qu’est-ce que c’était que cette question ? Pourquoi Zune posait-elle une telle question ? Avait-elle peur… que Beyond se mette à l’aimer ?
Pris d’un fou rire incontrôlé le clone se plia en deux sous l’effet de l’hilarité avant de finalement se décider à répondre, voyant le cimetière à quelque mètre d’eux.

- Je te fais confiance que lorsque je n’ai pas le choix !

Essayant de calmer son rire Beyond pénétra le cimetière et, laissant Zune aller de son coté, se dirigea d’un pas décidé vers le maire…
Une fois arrivé à sa hauteur le clone avait enfin retrouvé entièrement son calme et, le visage inexpressif et caché par sa capuche, l’interpela d’une voix sûr de lui

- Monsieur du maire ? Beyond se rapprocha de lui, attendant de capter son attention, les mains serrées sur la seringue dans sa poche. Pourrais-je vous parler en privé ? J’ai quelques informations confidentielles à vous donner sur… Réfléchit Beyond, réfléchit… les laboratoires cinq flèches et Hémato… Ainsi que sur certains complots !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 5 Jan - 18:03





Un enterrement n'est jamais chose aisée. Ted Grahams savait alors qu'il se devait d'être irréprochable. Il était, après tout, venu rendre honneur à l'un des géants financiers de sa ville. C'était aussi le père de Marjolaine Darkest et seul Ted savait à quel point il avait besoin de garder cette journaliste-vedette à l’œil. Accablée par son chagrin, la jeune impertinente l'avait à peine salué ! Il savait dès le début qu'elle était dangereuse pour lui et son comportement irrespectueux et pathétique ne faisait qu'augmenter ses soupçons.

Il s'ennuyait à mourir et ses deux gardes du corps n'étaient pas pour le dérider. Se tenant droit, parmi la foule, il avait entrepris de lancer quelques douces blagues sur l’atmosphère pesante de l'enterrement à l'un de ses administrés alors qu'une chose encapuchonnée qui faisait plus penser à un ennemi qu'à un allié et dont une mèche violette s'échappait de la capuche s'approcha de lui. Le maire déposa son verre de vin rouge dans les mains d'un de ses gardes du corps pour se retourner vers l'individu. Les deux vigiles étaient prêt à attaquer s'il y avait le moindre soucis mais le Lycan était plutôt intrigué par une telle apparition. Il n'y avait pas à dire, ce dernier fit tâche. Il eut à peine le temps de remarquer que Zune De Laudreuil venait elle-aussi d'arriver que l'être étrange l'accosta.


- Monsieur le maire ?
- Lui-même
, répondit-il, dubitatif et se demandant pour qui travaillait donc cette personne.
- Pourrais-je vous parler en privé ? J’ai quelques informations confidentielles à vous donner sur… les laboratoires cinq flèches et Hémato… Ainsi que sur certains complots !

L'homme eut un sourire de circonstance.

- Tu es l'une de ces personnes qui sont allées enquêter au cirque, n'est-ce pas ? Dit-il d'une voix assez basse pour que peu entendent. Je suis navré mais il était convenu que la récompense ne soit délivrée qu'à une seule personne. Cependant si tu as de nouvelles informations, je suis prêt à t'écouter. Mais pourquoi pas ici, alors que tout le monde est omnibulé par la cérémonie ?

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings... if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Lun 6 Jan - 20:47

Beyond avait tout juste demandé au maire s’il pouvait lui parlé en privé qu’il entendit celui-ci lui demander en retours s’il était de ceux ayant participé à l’expédition au Dark Wood Circus.
Prenant quelque seconde pour peser le pour et le contre répondre à une telle question, après tout le nombre de personne ayant participé était très restreint et il n’avait aucune envie de se faire remarquer, il finit tout de même par hocher la tête d’un air résolu.

- Oui, j’en fais partie…

C’était même là que Beyond avait fait la connaissance d’Aisha, ainsi que d’autre personne qui, même s’il n’avait pas gardé contacte avec, lui avait permis de se lié un peu plus à la société… C’était après cette enquête que, encore plus perdu qu’il ne l’était avant, le clone avait finalement demandé à Zune de lui révéler la vérité sur sa naissance qu’il avait jusqu’alors toujours voulu ignoré…
S’il était là aujourd’hui, à tenter de piéger le maire afin de gagner sa liberté, c’était que sa nouvelle vie avait réellement commencé le jour de cette dite enquête !

- Je suis navré mais il était convenu que la récompense ne soit délivrée qu'à une seule personne. Cependant si tu as de nouvelles informations, je suis prêt à t'écouter. Mais pourquoi pas ici, alors que tout le monde est omnibulé par la cérémonie ?
- Je n’ai que faire de la récompense, tout ce qui m’importe est de vous apporter les informations que j’ai trouvé depuis la dernière fois… Pour le bien de la justice ! Faisant mine de regarder à droite et à gauche, comme inquiet que quelqu’un puisse les observer, Beyond rajouta à voix basse. Je pourrais tenter de vous les dires ici oui, en priant pour que personne n’entendent, mais en vue des invités présents je pense que vous comme moi préférerions qu’ils n’entendent pas mes dires… Il y a des traitres partout vous savez ? Pourquoi pensez-vous que je cache mon visage ?

C’était risqué, mais c’était la première idée qui était passé par la tête du violet face au premier rejet du maire… Il fallait à tout prix qu’il lui parle seul à seul, et connaissant la méfiance du maire et son habitude de toujours vouloir tout savoir, il y avait une chance que son plan marche… au pire des cas il avait toujours ses jambes pour courir…
Courir dans un autre continent, par exemple !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Mar 7 Jan - 13:53



Alala, Be' bouillant de rage ♥ Non, sérieusement, au moindre pet de travers, je l'aurais assommé avec une tombe tout comme je l'avais fait peu de temps auparavant, dans ce même cimetière. C'était d'ailleurs foutrement ironique de nous retrouver à nouveau ici. Le ménage y avait été fait, et c'était carrément tant mieux car des tombes effondrées pour un enterrement... Ca le fait vraiment pas. Un instant, dans mes conseils concernant la petite tronche violacée, je manquais de lâcher de quoï attiser définitivement la curiosité du maire. Un truc que je connaissais, mais pas lui. "Méphistophélès". Maiiiiiiiiis non. Il allait devoir se démerder tout seul, le p'tit choux aux endives.

Je dois dire que sa réponse, sur le peu de confiance qu'il m'apportait, ne me décrocha qu'un sourire de soulagement. Il était tout de même un peu sensé et peut-être pas totalement débile, finalement. Pourtant j'en connaissais plein qui, après à peine quelques jours, me faisaient entièrement confiance. Cela avait, après tout, faillit coûter la vie à cette regrettée Idril... Tiens, crotte ! Je l'ai pas encore zigouiller celle-là. Comme si j'allais oublier de me venger ! Mais sur quelle planète on serait alors ? Tss !!

J'avais totalement zappée ce cher Devil, qui se tenait derrière le cercueil, prêt à enfouir le corps... C'est vrai que ce crétin est croque-mort ! Je sentis de suite après ce tilt une sensation glacée dans mon dos. Je me retournais discrètement pour apercevoir Sean qui me fit un rapide signe de la main avant de s'éloigner. Je le lui rendis sans me faire voir. Alors comme ça, toï aussi t'es venu mater ce qu'était tout ce raffut ? Laisse-moi deviner... T'étais pas en train de traîner avec Devil par hasard ?
Rebecca se tenait bien droite, ses longs cheveux caramel ramenés en un chignon et son tailleur noir lui serrant la taille au point de l'étouffer. Elle avait les traits strictes, tout comme ceux de ma sœur et cela devait être l'origine de cette étrange sollicitude qui liait ces deux êtres. Personne ne prêtait attention au pauvre esclave, situé entre Rebecca et Marjolaine. Il semblait cependant être autant voir plus affligé de la mort de son maître que ne l'était les deux femmes. Un instant, je me surpris à réaliser qu'il devait énormément l'aimer... Non, ça, je le savais déjà. Après tout, il n'avait presque que lui. Enfin, il avait moi, un peu, mais je ne devais pas compter autant que le gars qu'il voyait tous les jours et avec lequel il dormait. C'était un choix que j'avais fait, car j'avais vraiment d'autres chats à fouetter. Un instant je cherchais Beyond du regard et je me demandais si je n'allais pas le lui refourguer. Après tout, mon troisième violet favori était toujours célibataire, non ? Et gay aussi.
Je dois dire que Turold était mignon dans sa cape mal façonnée de couleur noir sale. Ses grands yeux étaient emplis de larmes et son visage prenait toutes les expressions de la douleur silencieuse. Mon côté sadique s'amusait comme un petit fou. C'est alors que Rebecca se tourna vers la foule et prit la parole. Elle remercia tout le monde d'être venu honorer la mémoire de son cher époux et patatipatati. Bref, rien à glander. Il se passe quoï d'autre dans le coin ?

Oh pardon, Be' qui blablate avec le maire. C'est vrai, j'aurais dû lui donner plus d'indications. J'avais oublié chez moi ce truc là... Ce papier contenant les questions qu'il devait lui poser. C'est bête. Qu'est-ce que je vais bien faire ? Prendre des risques ? Maiiiiiis non ! C'est pas mon truc voyons.
On entendit le "KSH" net d'un Ouroboros qui se fait arracher de sa source de nourriture favorite et qui n'est pas content d'être ainsi dérangé. Pendant que je tenais cette sale bestiole -quand même !- du bout des doigts, je me promis de faire vite et fermait les yeux.
J'avais, au cour de ma longue existence, fréquentée quelques télépathes. Mais surtout, j'avais vécu pendant cinq ans avec un petit SinSin qui m'a lavagé le cerveau à coup d'empathie. Beyond et lui doivent avoir la même trace télépathique. Si j'arrive à tomber dessus, peut-être qu'il m'entendra.
Bref, ça serait comme un canal radio dont vous connaîtriez la fréquence exacte. Be' est un émetteur et un récepteur et même si je peux rien lui envoyer, je peux au moins essayer de me faire entendre clairement.


* Et ça, c'est la seconde tentative de message télépathique de Zune !! * ...Merde, non. Là j'étais en train de foirer car il fallait faire vite. * Eh oh, Be ? Tu m'entends ? Une fois piqué demande-lui pourquoï il a évincé la Milice de la fête alors qu'il savait que les Rebs allaient attaquer. Puis fait-le un peu parler de Méphistophélès. J'vais me charger d'enregistrer ses réponses.~ *

Penser à ce message en boucle trois ou quatre fois ? Fait. Remettre l’Ouroboros ? Fait. Maintenant, aller voir Izzy et la convaincre d'hypnotiser le gars au caméscope près du buffet. Finalement, je vais moins me faire chier que prévu.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Mar 7 Jan - 14:24





- Je n’ai que faire de la récompense, tout ce qui m’importe est de vous apporter les informations que j’ai trouvé depuis la dernière fois… Pour le bien de la justice ! Ted Grahams haussa un sourcil, peu convaincu par un tel discours. Certes, il avait entendu énormément de gens le proférer, mais tellement s'étaient avérés mentir en disant cela... Qu'il n'avait pas envie de le croire. De plus, l'apparition de Zune au même moment rendaient les choses louches. Je pourrais tenter de vous les dires ici oui, en priant pour que personne n’entende, mais au vu des invités présents je pense que vous comme moi préférerions qu’ils n’entendent pas mes dires… Il y a des traitres partout vous savez ? Pourquoi pensez-vous que je cache mon visage ?

Il y a des traîtres partout, effectivement. Et c'était fort possible qu'il y en ait un devant lui. Ted Grahams leva les yeux au ciel d'un air épuisé. Bien. De toute manière il n'avait pas le choix. Et puis, il était un puissant Lycan, n'est-ce pas ? Il saurait très bien se défendre s'il y avait un soucis... De plus, il dissimulait bien un second pouvoir et personne, même sa famille, n'en était au courant. Il pourrait toujours l'utiliser en cas de soucis. Ted Grahams finit par dire à l'inconnu, qu'il situa par élimination pour être le fameux Beyond, qu'il accepta d'en discuter à l'écart avec lui. Il entraîna ainsi le garçon qui devait être de moitié plus jeune que lui vers l'arrière du cimetière. Ainsi cachés par le mausolée des De Laudreuil, il fit signe à son interlocuteur de commencer à parler. Il savait qu'ainsi ils ne seraient pas dérangés et qu'au moindre problème il lui suffirait d'hurler pour que ses gardes du corps rappliquent aussitôt.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings... if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Jeu 9 Jan - 17:48

A peine le jeune télépathe avait-il donné au maire son « excuse » totalement improvisé, dont il doutait de l’utilité mais qui était toujours moins louche de de cherché des plombes avant d’enfin se décider à répondre, qu’il entendit raisonner dans sa tête la voix de Zune… Ce qui en soit était plutôt étrange car, bien qu’il pouvait entendre les pensées de toutes les personnes présente ou presque, Beyond avait depuis pas mal de temps déjà appris à les « ignorer » (celles-ci devenant alors comme de lointain murmure dont il entendant l’écho mais qui ne le dérangeaient plus)… Comment cela se faisait-il alors que la voix de la vampire parvenait plus clairement que les autres à ses oreilles ? Etait-elle elle aussi télépathe ? Non… Elle s’en serait venté plus tôt sinon… * Et ça, c'est la seconde tentative de message télépathique de Zune !! *
Soupirant intérieurement d’exaspération face à l’immaturité de la femme parlant d’elle à la troisième personne comme un enfant fier de lui et voulant le montrer, le clone se décida tout de même à se concentré sur sa voix afin de savoir ce qu’elle pouvait bien lui vouloir alors qu’elle savait parfaitement à quoi il était occupé !
* Eh oh, Be ? Tu m'entends ? Une fois piqué demande-lui pourquoï il a évincé la Milice de la fête alors qu'il savait que les Rebs allaient attaquer. Puis fait-le un peu parler de Méphistophélès. J'vais me charger d'enregistrer ses réponses.~ *
Méphistoquoi ?
Ecoutant une nouvelle fois les pensées de Zune, que celle-ci eut la bonne idée de répéter à plusieurs reprise car sans ça l’expérience n’aurait jamais pu tout retenir, Beyond suivit le maire lui faisant signe de le suivre par derrière le mausolée des De Laudreuil
C’était dans ce mausolée même que le garçon avait rencontré son original seulement quelques mois au paravent, apprenant ce jour-là quelles étaient ses origines et quelles étaient ses chances de survie… Un jour qu’il n’oublierait sûrement jamais, surtout si ses jours étaient réellement comptés !
*Ouais ouais, j’le ferais* Répondit tout de même le violet, indiquant ainsi à la rousse qu’il l’avait parfaitement reçus et qu’elle n’était pas obligé de recommencé à se faire chauffé le cerveau pour essayer de communiquer avec lui… Pas que celui-ci surchauffe surtout ! Souriant intérieur à l’image de la vampire entièrement rouge et les oreilles qui fument Beyond repris son sérieux avant de s’adresser au maire d’une voix sûr de lui

- Bon, venons-en aux faites… Souriant doucement, son sourire caché par le col de son pull, Beyond concentra cette fois-ci son attention non sur Zune mais sur l’homme face à lui, lui assignant une migraine aussi soudaine que carabinée, coupant net la moindre tentative de plaine venant de celui-ci. Une fois celui-ci aphone le clone l’obligea à le regarder dans les yeux et, d’une voix dur, s’adressa à lui. J’ai quelques questions à vous poser… Libre à vous d’y répondre ou non, mais sachez que je n’aurais aucun mal ni aucune hésitation à vous faire sauter la cervelle si jamais vous refusez ! De même si vous tenter d’appeler de l’aide lorsque je déferais ma prise sur vous pour vous laisser le temps de répondre… Vous n’aurez pas même le temps de finir votre appel à l’aide que vos lambeaux de cerveau décoreront le paysage environnant ! J’ai bien été clair ? Vous allez répondre bien sagement ?

De toute manière il n’avait pas vraiment la choix ! Beyond avait déjà tué et, bien que ce ne soit pas quelque chose qu’il aime véritablement faire, il n’aurait aucun mal à recommencer !
Oh, bien sûr, il aurait pu commencer par la manière douce en le questionnant directement, mais il doutait fortement que cet homme n’est d’autres réactions que celle d’appeler à l’aide… Comme ça au moins, les choses étaient claires entre eux !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Lun 13 Jan - 9:22





- Bon, venons-en aux faites… Ce qui lui tomba sur le coin du crâne fut si atroce qu'il ne pu le décrire. Cela stoppa momentanément sa capacité à se transformer mais certainement pas son second pouvoir. Sa peau devint brûlante et des petites flammes se concentrèrent dans ses mains. Il eut cependant la sagesse d'attendre que parle son interlocuteur avant de l'attaquer. S'il le tuait maintenant, il ne saurait pas pourquoi il était venu et au vu de la situation, ce n'était pas pour 'tout simplement' le tuer. Non, il y avait autre chose là-derrière... Et il était prêt à parier que ce garçon avait un lien avec ceux qui lui avaient mis des bâtons dans les roues ces derniers temps... Izzy et Raito Berger.

- J’ai quelques questions à vous poser… Libre à vous d’y répondre ou non, mais sachez que je n’aurais aucun mal ni aucune hésitation à vous faire sauter la cervelle si jamais vous refusez ! Derrière la douleur, le maire pensa au bonheur que cela serait de l'écorcher vif une fois qu'il l'aura brûlé au vingtième degré. D'ailleurs, un lycan est plutôt résistant à la torture torture, lui-même, issu de deux races dont la supériorité n'était plus à prouver n'allait pas succomber aussi facilement.

- De même si vous tenter d’appeler de l’aide lorsque je déferais ma prise sur vous pour vous laisser le temps de répondre… Vous n’aurez pas même le temps de finir votre appel à l’aide que vos lambeaux de cerveau décoreront le paysage environnant ! J’ai bien été clair ? Vous allez répondre bien sagement ?
- Bien entendu. Menti le maire, un sourire courtois pendu à ses lèvres. Aah, l'imbécile ! Il aurait dû lui poser ses questions bien avant, peut-être y aurait-il alors répondu par charité... Là, il n'attendait que d'entendre ce que savait cette expérience avant de la décimer. Personne sur terre, hormis sa propre mère qu'il avait prit soin de faire taire, ne savait pour ce pouvoir élémentaire de feu. Et c'était bien cet effet de surprise qui l'avait hissé jusqu'au sommet ! Cela sera la perte de ce garçon.

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings... if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Lun 13 Jan - 9:40

Ce n'était pas une nuit splendide. Certes les étoiles brillaient par endroit, éclairant d'une sombre lumière attristée cet enterrement, certes les lucioles s'étaient mises à éclairer le tableau que nous offrions et tout se prêtait à l'épanchement de la douleur de Rebecca mais... La tristesse qui entourait la scène contribuait à la rendre terne, dénuée de couleur.
J'avais attrapée la main de Rebbie, dans le but de la soutenir. Elle aimait énormément son mari, et le fait que ce n'était que difficilement réciproque ajoutait à son dépit. Quand à Marjolaine, désormais orpheline, il n'y avait pas de mots pour décrire à quel point cette dernière faisait pâle figure. J'avais grandie avec Rebbie, je compatissais donc énormément à sa situation, d'autant plus qu'elle n'était pas la première de nous deux à perdre un époux. Je savais très bien ce qui se passait en cet instant dans sa tête familière. Il y avait tout d'abord une douleur sourde, qui s'incruste au sein de l'être tout entier, le paralysant et empêchant la raison d'agir. Puis, plus diffuse se trouve l'incompréhension. On cherche à se justifier, à se convaincre que c'était inévitable. On se sent mal car pleurer n'est pas naturel, quoi qu'en dise les autres. Et enfin, tout au fond, se trouve l'envie de vengeance.
Opale aussi avait été assassiné. C'était par mes propres mains mais c'était un assassinat. Et j'avais longuement cherché à le venger sans y parvenir réellement. J'avais peur que la douce éplorée ne se lance dans une quelconque quête de représailles.
Je n'avais pas pensé que Zune viendrait. Ses liens avec le décédé m'étaient passés au dessus de la tête. Lorsque je la vis arriver, je frémis. Elle me regarda quelques instants et je fis de même. Il y allait avoir quelque chose qui cloche avec cet enterrement. Comment cela pourrait-il être autrement si ma jumelle -ma jumelle maléfique s'en mêlait ?
Je serrais plus fort la main de Rebbie. Elle semblait désormais ailleurs, le prêtre avait commencé son office. Zune s'était placée en face de moi et je trouvais son regard insistant déplacé. Qu'avait-elle en tête à regarder ainsi la veuve ? Quels plans avait-elle... C'est là que je me rendis compte que ce n'était pas Rebbie qu'elle fixait ainsi. C'était leur esclave !
Oh non... Zune, pitié, pas de scandale ici. Je te promets que je ne t'épargnerais pas devant papa si tu te mets à ruiner des enterrements. J'avais une canine contre ma jumelle, j'en avait toujours eu une. Mais ces derniers temps elle semblait bien cariée... Il m'était arrivé une histoire peu drôle, récemment. J'avais été enlevée. Et je n'avais pas vraiment pû compter sur l'aide de ma jumelle qui avait donné l'impression qu'il s'agissait bien du dernier de ses soucis. Bref, le temps que je passais à la protéger... N'avait pas été réciproque et mélangé à cette perte de repères se trouvait une bonne dose d'amertume. C'est alors que la demoiselle vint vers moi sans considération aucune du visage à rendre en de pareilles circonstances. Le prêtre, choqué, s'interrompit même pour regarder avec des yeux ébahis ma jumelle contourner le cercueil histoire d'aller me murmurer quelque chose à l'oreille... J'étais rouge de honte.


* Tu devrais aller hypnotiser le cameraman qui traîne au buffet et lui demander d'aller filmer ce qui se passe derrière les buissons... Ça pourrait être plutôt drôle ! *

- Derrière les bui... Consciente que je parlais à haute-voix, je me tue immédiatement. Imbécile !! Tu crois vraiment que c'est le moment de penser à de telles choses ?! Et puis qui oserais faire cela alors qu'une cérémonie d'enterrement se déroule juste à côté ?! C'est hideux. Et toi qui vient me dire cela tu n'en vaux vraiment, vraiment pas moins...
Parce qu'elle était sérieuse en plus ?!
A voir son visage calme et désormais dépourvu de sourire je finis par en conclure qu'il y avait autre chose derrière ces buissons. D'ailleurs, on était dans un cimetière et les seuls buissons qu'il y avait étaient contre le grillage. Qu'est-ce qu'elle m'avait... Je suivis son regard et tombais sur le mausolée familiale. Il y a... Quelqu'un dans le caveau des De Laudreuil ? Non, derrière ?
Le prêtre avait reprit son office et j'étais partie demander au cameraman de me suivre jusqu'au mausolée. Enfin, je ne lui avais vraiment pas laissé le choix, en fin de compte. Je n'usais pas tous les jours de mes dons d'hypnose mais quand je le faisais... J'étais rapide et efficace.

Ma plus grande surprise fut de trouver derrière cet angle-mort aux éplorés le maire et... Beyond. Il me fallut beaucoup, voir même toute ma retenue pour ne pas lui sauter dessus et l'étrangler. Je plaquais ma main sur mon front et émis un soupir nerveux. Le cameraman à côté de moi, totalement hypnotisé, filmait sans sourciller la barrière. Je le retournais d'un quart de tour pour que lui et sa caméra filment en face de la scène qui se déroulait. Opale, à mon épaule, se trouvait nerveux, il avait déjà eu à absorber les ondes télépathiques de Beyond et semblait même avoir eu du mal à les digérer.


- Ne fais pas attention à moi... Murmurais-je à l'adresse du violet, levant les yeux au ciel. S'il se décidait à m'attaquer... Eh bien je savais que j'étais plus rapide que lui et que je lui aurais brisé la nuque bien avant qu'il ne réussisse à faire quoï que ce soit. Je pourrais l'hypnotiser aussi, bien sûr, mais lui briser la nuque m'étais largement préférable. Je venais de me retrouver dans une situation où Beyond commençait presque à passer pour un allié. C'est... Juste étrange, finalement, que des tuiles nous tombent sur le coin de la figure alors que l'on commence à s'opposer au maire, non ? Je le soupçonnais fortement d'avoir été l'instigateur de l'expérience désagréable que j'avais eu à vivre et là-dessus, je dois dire que je n'allais pas lui faire de cadeaux non plus.

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Lun 13 Jan - 11:08



Ting ting... New challenger ! Izzy entre dans le feu de l'action et moi je reste assister à la cérémonie. Rebbie n'a pas l'air de trop m'aimer car j'ai éloignée Zyzy'... Mais alleeez, elle va rev'nir ! En un seul morceau en plus, c'est promis.
Alala, je donnerais cher pour observer ce qui se passe du côté du mausolée maiiiis... Non. Il y a déjà assez de monde là-bas et y aller ne ferait que gêner l'action. Cela serait tellement le foutoir que personne ne remarquerait que l'otage s'enfuit... S'il s'enfuit. Et avec Izzy, je doute qu'il reparte de là en vie. Je sens bien Beyond l'épargner mais Izzy est du genre rancunière et peut être une vraie petite pétasse quand elle s'y met... Bref, c'est pas ma sœur pour rien. Ma petite sœur à moi~
De plus, ce crétin fout Raito de mauvais poils et ça, je pense que ça va beaucoup jouer sur la situation... Bah oui, Raito, c'est un dyeu pour Zyzy'. C'est d'ailleurs un truc que j'ai jamais compris. Aimer, oui, mais comment peut-on adorer un crétin psychotique tel que notre jumeau ? Aah j'vous jure, si l'amour est aveugle, l'adoration doit être dépourvus de tout les sens imaginables.
Bref, arrêtons de tergiverser et de se lamenter. Il y a des choses cool à voir dans le coin. Vous me croyez pas ? Eh bien observez. Rebbie est bien calme. Elle a l'air triste, froide et calme. J'ai les yeux un peu plus ouverts que ma jumelle, je reconnais les situations désastreuses. Va-t-elle se tuer ou va-t-elle tuer quelqu'un ? Moi je sais !

Le cureton venait de finir son office et le chant qu'il avait fait entonner aux invités à la fin craignait totalement. Vous croyez que j'allais chanter ? Faux ! J'ai pas chanté. D'ailleurs j'aurais chanté faux si j'avais chanté, justement, donc vaut mieux laisser cela à ceux qui ont une belle voix... D'ailleurs, parlant d'ça, je parie que si c'est ma vieille qui aurait officié, les choses ne se seraient jamais déroulées comme ça. Mais ce prêtre là a l'air borné. Je crois pas une seule seconde qu'il va stopper le cours des événements. Rebbie s'avance vers le cercueil et commence un long discours qui n'intéresse qu'elle. Quelques membres de la famille éloignée se sont tout de même mis à pleurer pour faire bonne figure. Je crois qu'Izzy va s'en vouloir de rater ça. Allez, catastrophe dans un... Deux... Trois ? Zut, il se passe rien !
Je soupire et m'installe sur une des chaises prévues à cet usage. Merde, alors je vais m'emmerder ? Je suis condamnée à m'emmerder ? Pourtant j'aurais jurée que...


- ...Car je sais qu'il lui est très cher, il est évident que mon époux aimera que son esclave l'accompagne dans sa dernière demeure.

...Ah nan. Ça a juste prit du retard, tiens.
Suis-je pessimiste ou tout simplement devin ? Izzy avait un jour répondue à cette adorable question par un mauvais...
" Si tu passes ton temps à rechercher le mal, ne t'étonne pas de le trouver par la suite "
...Heu, c'est nul comme explication, ça. Je préfère croire que je suis une bonne sociologue. En tout cas, j'ai bien cru que cela n'arriverait jamais !

Il se passa à cet instant précis toute une symphonie de réactions sur le sujet soudainement mit en danger. Pour quiconque prenait la peine d'observer cela était très intéressant. Tout d'abord son cœur loupa un battement et sa température chuta à une vitesse faramineuse sous le choque d'une telle révélation. Il se glaça littéralement, incapable de bouger alors que l'Incompréhension l'envahissait. Au fond de son corps, ses viscères devaient commencer à doucement se tordre d'angoisse. Ses pupilles s'étaient rétractées, il tourna lentement le visage vers celle qui était sa maîtresse. La bouche du garçon était entrouverte et sa lèvre inférieure tremblait à cause de la poussée d'adrénaline négative tout juste crée. Les mots qu'il murmura indistinctement alors n'avaient que peu d'importance. Dans pareille situation, avec pareille éducation, c'était toujours la même chose. Le débit de sa voix mal assurée augmentait au fur et à mesure qu'une peur panique s'emparait de celui dont la propre vie venait de filer entre les doigts. Il avait tenté, en quelques mots, de lui faire comprendre que le choix qu'elle venait de faire était injuste -ne l'avait-il pas toujours servie fidèlement ? Le 'pourquoi moi' était malheureusement revenu, teintant cette jolie scène d'une violente couleur de cliché sanguinolent. Car il s'affolait et que sa respiration s'était accélérée les chaînes de ses poignets étaient secouées et sonnaient d'un joli son. Il chercha à droite et à gauche de l'aide qu'il ne trouva pas. Lorsqu'il vit que son sort était scellé, il tenta de prendre la fuite.

Je regardais autour de lui. Il y avait plusieurs personnes choquées et indignées, d'autres amusées et d'autres n'en avaient rien à faire. Ce n'était qu'un esclave après tout, et même les humains avaient eu cette pratique idiote d'enterrer l'esclave avec le maître. Enfin, 'idiote' conventionnellement parlant. Moi ça m'amuse plutôt. Rebecca Darkest ne tarda pas à attraper le fuyard par le bras avant que celui-ci ne réussisse à courir et elle l'envoya d'un coup sec dans le cercueil de son époux, sur le cadavre salement décapité de Philipé. Comme prévu, personne n'était intervenu si ce n'est le prêtre qui se prononça contre le malheureux geste de la veuve qui avait ainsi malmené le corps du défunt. Quant au petit esclave, il avait émit un bruit sourd en tombant dans le cercueil mais n'en faisait désormais plus. Le contact avec le cadavre avait dû avoir raison de ses nerfs usés par ce soudain retournement de situation. Il était évanouit contre le corps de son maître. Lorsque le cercueil fut refermé, on entendit cependant des tambourinements venant de son intérieur. Visiblement il n'était pas resté inconscient très longtemps. Mais Devil Lantern intervint alors, plongeant définitivement le jouet dans un état pré-mortem et on n'entendit plus le moindre bruit.
La scène n'avait pas dû échapper à Izzy qui avait de ces longues oreilles pointues, au point qu'on les disaient comparables à celles de sa fille Wakai. Et, sans la critiquer, cela lui avait toujours donné une bonne ouïe. Quant à moi, il fallait croire que c'était à mon nez empâté que je devais mon bon odorat. Il fallait bien qu'on hérite quelque chose de maman, non ? Enfin- là n'est pas le soucis. Je savais bien que ma soeur allait y réagir une fois qu'elle aura réglée la situation et je n'allais pour rien au monde -ou si peu ! manquer la dispute entre Rebecca et Izzy.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Mer 15 Jan - 16:53

- Bien entendu.

Fut la seule réponse du maire à la menace du violet. Celui-ci, suspicieux au possible d’une affirmation trop vite et bien trop facilement donné, n’y croyait d’ailleurs pas le moins du monde ! Cet homme mentait ! Il tenterait quelque chose, ça Beyond en était sûr… Néanmoins il ne savait pas encore quoi…
Repensant d’un coup à la seringue qu’il avait dans sa poche, celle-ci étant entièrement sortie de son esprit dès qu’il avait posé ses yeux sur le maire (bien trop habitué qu’il était d’obtenir ses réponse par la force et les menaces plutôt que par de tel procédés), il la sorti prestement et, ne relâchant pas son emprise psychique sur l’homme face à lui, la lui planta dans le bras et lui injecta tout le liquide qu’elle contenait.
Le clone eut tout juste finit son geste qu’il vit Izzy, la scientifique l’ayant tellement torturé lors de son « enfance » venir à leurs rencontre accompagné de caméramans
Serrant les poings à la vue de cette femme qu’il ne voulait surtout pas revoir, du fait de la rancœur qu’il gardait toujours contre elle, Beyond ne put néanmoins s’empêcher de se sentir légèrement soulager de sa présence… Quel que soit le plan du maire lui ayant permis de répondre avec tant de nonchalance à ses menaces, avec d’autre personnes présente, il allait avoir plus de mal à la mettre à exécution

- Ne fais pas attention à moi...

Haussant les épaules d’un air nonchalant, voulant montrer à la vampire qu’il se moquait d’elle comme d’une guigne malgré le fait qu’elle couvrait ses arrière (ou tout du moins l’espérait-il… Car elle pouvait très bien le laisser crever comme une merde si jamais le maire avait réellement un plan pour le battre… C’était même certainement ce qu’elle ferait d’ailleurs, mais ça le clone préférait l’ignorer…) Beyond se détourna finalement
Reportant toute son attention sur ledit maire il sourit doucement, espérant que la substance qu’il venait de lui injecter faisait effet avant de se décider à parler.

- Pourquoi as-tu demandé à la milice de ne pas participé à la fête de mai dernier alors que tu savais pertinemment que les rebelles allaient attaquer ? Et qu’est-ce que Méphistophélès, qu’est-ce que tu sais là-dessus ?

Ancrant son regard dans celui du maire, essayant d’ignorer la camera braquer sur eux sous peine de faire une crise d’angoisse, il tenta de montrer à celui-ci qu’il était des plus sérieux, avant de finalement retirer sa prise sur lui et lui permettre de répondre…
A dire vrai Beyond était quelque peu fatigué d’avoir ainsi à le tenir sous sa jouge psychique durant tant de temps alors qu’il avait déjà eu à en tenir un autre de longues heure durant peu de temps avant… mais ça le clone ne l’avouerais jamais ! Trop d’ego pour dire une telle chose…
Sentant un file ligne de sueur couler le long de son dos, mais néanmoins près à lui faire exploser la tête s’il faisait un pet de travers, le violet écouta ses réponses

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Destin


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Ven 17 Jan - 18:24





Ted Grahams était en mauvaise posture. Il le su dès qu'il vit la vampire grisâtre s'avancer. A ce moment-là, il serra ses poings de rage et un sourire narquois apparut sur ses lèvres. Bien, il allait faire d'une pierre deux coups. A vrai dire, il ne doutait pas qu'elle aussi était dans le coup.
Attendre ces questions était un véritable supplice tant la Bête qui sommeillait en lui demandait à les incinérer. Bientôt, il le savait, il ne pourra plus se retenir et alors commencera le combat.
Malheureusement distrait par la vampire, il ne vit le clone lui planter la seringue dans le bras que trop tard. Il jura entre ses dents et la nervosité commença à prendre le dessus.


- Toi... Qu'est-ce que tu m'as fait, salopard ?!
Bien sûr, il était un homme sage, poli, civilisé et courtois. Cependant il réagissait assez mal lorsqu'on lui enfonçait une substance illicite dans le bras. Mais sa migraine était bien trop tenace et cela semblait jouer sur sa capacité à se transformer en Lycanthrope... Il ne manquerait plus que son assaillant en sache un peu trop pour que la situation ne puisses devenir pire.

- Pourquoi as-tu demandé à la milice de ne pas participé à la fête de mai dernier alors que tu savais pertinemment que les rebelles allaient attaquer ? Et qu’est-ce que Méphistophélès, qu’est-ce que tu sais là-dessus ?

Il eut un rictus suivi d'un rire sous cape.
- C'est Zune qui t'en as parlé, c'est ça ? Siffla-t-il. Bien sûr ! Il n'y avait qu'elle ! Elle qui avait organisé la fête, elle qui savait pour l'organisation... Il suffisait que le reste de Méphistophélès apprenne cela et elle serait... Un éclair déchira sa raison. La terreur lui paralysa le crâne alors que les muscles de sa mâchoire s'agitaient tout seuls. Il se débattait contre lui-même comme une carpe sortie de l'eau... La... La fête... Il était littéralement impossible que cela soit en train de se produire... Pour le... Pour le... Son visage se déforma en une hideuse grimace alors qu'il tentait de son mieux de se taire à tout prix. Pour le sang ! Un air de folie illuminait désormais ses traits. Le sang, le sang qu'est-ce d'autre ?! Le monde entier baignera dans le sang lorsque Méphisto.... Ça y est ! Il avait réussi à lutter contre lui-même ! En quelques secondes il avait lancé une boule de feu, la plus forte qu'il pouvait alors créer dans cet état, directement sur cette saloperie de vampire et cet imbécile de pion hypnotisé et s'était transformé en lycanthrope pour sauter à la gorge de son agresseur encapuchonné !...

_____________________________________________________________________________________

Chronos, the vertical bearer of time. Bios, the horizontal flame of life.
The weaver of the universe uses both strings... if this is the reason we call it destiny....

En Cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Ven 17 Jan - 19:34

- Toi... Qu'est-ce que tu m'as fait, salopard ?!

Souriant de plus belle le clone ne put s’empêcher de jubiler de voir le maire d’ordinaire si distingué ce laisser ainsi aller à la colère. Toute noblesse avait finalement déserté son visage alors qu’il tentait vainement d’échapper à l’emprise psychique d’un Beyond bien peu décidé à relâcher sa prise sur lui aussi facilement.
Lui qui avait jadis pensé que le maire était un homme juste et sage, un représentant de la justice aux droits utilisé avec parcimonie pour rétablir l’ordre au sein de sa commune, il ne voyait que trop bien à présent quel genre de salopard se cachait sous ce masque de parfaite équité !
Bien qu’il ne comprenait pas encore tous les tords qu’avait commis cet homme Beyond était au moins sûr d’une chose : Il avait du sang sur les mains !
Du sang qui n’appartenait pas à de simple espèce inférieur décimé pour des intérêts purement nutritionnel ou juridiquement juste non, du sang de toute espèce et dont la présence était des plus douteuses !
Combien d’innocent avait-il tué ou envoyer à la mort pour des raisons purement personnel ? Le clone n’en savait rien, pas plus que les dites raisons, mais une chose était certaine : Beaucoup trop !
Omettant volontairement de répondre à sa question Beyond enchaina directement sur les questions que Zune lui avait demandé de lui poser. Après tout si cet homme avait réellement un plan pour décimer le clone, celui-ci préférait aller directement au but sans plus tergiverser ! Plus vite il aurait des réponses et moins les chances que cette parodie maire lui saute dessus avant qu’il n’ait pu les poser était grandes…
Relâchant quelque peu sa prise sur l’homme, l’expérience attendit qu’il réponde d’un air au aguet du moindre mouvement suspect.

- C'est Zune qui t'en as parlé, c'est ça ? Beyond ne répondit rien, de toute manière il savait que cette question n’en était pas vraiment une… Attendant que la drogue face son effet il se contenta de ne pas relâcher entièrement sa prise et, une fois qu’il vit la mâchoire du maire trembler d’elle-même, la relâcha finalement… La... La fête... Pour le... Pour le... Beyond souri de plus bel, heureux de voir cette lutte intérieure perdue d’avance que l’homme face à lui s’infligeait. Pour le sang ! Cette fois ci le masque était tombé ! Sa folie intérieure avait dépeinte sur la totalité de son visage et il ressemblait à tout sauf au maire souriant qu’affichait les articles de journaux ou autre média! Et dire que Beyond comptait sur lui pour l’affranchir… Un détraqué, voilà que qu’il était, pas un maire, un fou sanguinaire et beau parleur ! Le sang, le sang qu'est-ce d'autre ?! Le monde entier baignera dans le sang lorsque Méphisto...

Finalement l’effet de la drogue ne devait pas être bien long (ou alors étais ce le corps et l’esprit du maire qui inhibait ses effets ?) car il n’eut même pas le temps de finir sa phrase qu’il sembla reprendre ses esprits et, d’un pouvoir que Beyond ne connaissait pas aux lycans, jeta un boule de feu en direction d’Izzy avant de se transformer en loup et se ruer sur le clone !
Dommage pour lui, mais il avait perdu un temps précieux en choisissant d’attaquer la vampire avant lui même ! Beyond avait eu le temps de voir le danger et, comme le lui avait promis au début de leur entretiens, le punir pour sa tentative de rébellion.
Le lycan n’eut même pas le temps d’arriver jusqu’à lui que sa tête explosa en plain vol, retapissant de morceaux de cervelle et de plusieurs copaux d’os le décor environnant, noyant la pelouse et les mure d’un sang couleur rubis… Beyond lui-même avait reçu une belle projection de ce qu’il identifia comme un morceau de cervelle presque intacte, recouverte d’un petit bout de boite crânienne, ainsi qu’il belle giclé de sang en plein sur ses vêtements !
Cela faisait deux fois en moins d’une semaine que Beyond avait à se salir les mains en tuant des sales type et, s’il continuait à ce train-là, il n’aurait bientôt plus de fringue propre à sa mettre ! D’autant plus que le sang partait très mal au lavage et que le clone n’était pas vraiment de ceux ayant un choix faramineux dans son armoire !
Dépoussiérant ses vêtement afin d’en retirer le plus gros des résidus de ce qui était censé être un encéphale avant d’atterrir ici, Beyond se décida finalement à aller vérifier si Izzy et l’autre homme étaient blessé et, à plus forte raison, savoir s’il avait bien fait son travail !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Neron


Feuille de Personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 18 Jan - 15:01

Le Tori avait passé une journée difficile. En réalité, il avait été malade. Pas de symptômes visibles sinon une migraine continuelle qu'il combattait tel un bon petit soldat énormément courageux. Il se sentait triste et nostalgique pour une raison qui le dépassait. La vue de sa fille lui arrachait parfois des larmes mais il ne pouvait s'empêcher de vouloir constamment être près d'elle... Comme si quelque chose ou quelqu'un allait la lui enlever. Ce dernier pensait devenir fou car il ne voyait aucune raison d'aller si mal. " Pour un esclave, je suis bien lotti ", pensait-il dans un sourire amère tout en regardant les richesses autour de lui. Il avait une chambre magnifique et de même avait sa fille. Sa nourriture n'était pas mauvaise et il pouvait choisir lui-même les vêtements qu'il mettrait lors de ses jours de congés. Avait-on déjà vu un esclave avec des jours de congés ? Il était certainement le premier. Il se sentait bien sûr redevable envers ses maîtres, Raito-dono et Dame Izzy, de lui avoir accordé tant de privilèges bien qu'il n'en connaissait pas la raison. Il se doutait que ce n'était pas à cause de ses facultés extraordinaires... Bien qu'en réalité, Neron était quelqu'un de véritablement irréprochable. D'une nature agitée et débrouillarde, il n'était pas difficile pour lui de régler tous les soucis d'intendance de la maison. Lorsque la nuit tombait, tous les travaux possibles et imaginables étaient déjà accomplis. Lui seul aurait suffit pour entretenir toute la maisonnée.
Le seul soucis que créait un tel caractère était bien qu'il irritait sa maîtresse actuelle lorsqu'il découvrait, par pure déduction, où se trouvaient ses cachettes secrètes. Izzy avait toujours appréciée se cacher dans des endroits inconnus de tous et lorsqu'elle apercevait Neron en train de l'attendre devant l'entrée de la trappe... Elle soupirait d'agacement et passait la nuit à chercher où elle pourrait créer une autre cachette. Neron se risquait parfois à lui en suggérer quelques unes ce qui ne faisait qu'ajouter au malaise présent alors entre les deux êtres.
Et pourtant tout deux s'aimaient d'une douce et tranquille amitié. Cela faisait désormais plusieurs mois que Neron ne connaissait qu'Izzy et son entourage et elle était devenue, après sa fille, la personne qui comptait le plus pour lui. Malgré cela, il lui arrivait parfois de lui en vouloir car il la savait au courant de la véritable raison de son mal être. Il avait aussi peur. Peur d'avoir fait du mal sans pouvoir s'en souvenir. Il n'avait rien d'un tueur et aurait détesté avoir été ce qu'il appelait 'un traître à son espèce'. En réalité il craignait bien d'avoir fait couler le sang et le silence gêné d'Izzy ne faisait rien pour le rassurer. Il se surprenait à en rire, parfois, trouvant ces lubies totalement surréalistes. Non, il avait bien grandit entre ces murs. Majordome, c'était sa seule raison d'être.
Sauf aujourd'hui.

Aujourd'hui Neron était chauffeur. Et il n'était vraiment pas fait pour cela. La lamborghini noire aux vitres teintés qu'il devait conduire n'était pas en cause. Non, ce qui était en cause, c'était plutôt lui. A la fois trop prudent et trop aventureux, il manqua plusieurs fois de créer un accident en percutant un piéton. Cependant les dégâts étaient mineurs, aussi bien sur la personne percutée que sur la voiture car il roulait trop lentement pour que cela soit un désagrément. Il déposa ainsi une Izzy qu'il avait réussi à faire sourire malgré le sérieux de la situation et avait amené la voiture plus loin. Il en était alors sorti et avait patienté un bon moment à côté, n'osant s'éloigner de peur de se la faire voler, même dans un endroit aussi désert que les Méandres. Cependant la solitude ne lui réussissait pas et il commençait alors à se sentir inquiet et mal à l'aise. Il lui fallait vite, pensa-t-il, rejoindre Izzy et voir si elle allait bien. Il s'agissait de l'enterrement du mari de sa meilleure amie et bien que la vampire n'en montre pas souvent des signes, il la savait émotive. En réalité c'était plus la peur de rester seul qui le poussa à reprendre la voiture pour la garer pas trop loin de la grille du cimetière, d'en sortir ensuite et d'entrer à l'intérieur de l'agencement de tombes. Izzy n'était pas là, cela le saisit directement. Il avait apprit à la reconnaître de loin et sa vue n'était pas mauvaise non plus... Zune, par contre, était présente. Il arriva un peu après l'enterrement prématuré de l'esclave des Darkest aussi ne saisit-il pas pourquoi beaucoup de gens semblaient si troublés. Il en conclu que c'était car il s'agissait d'un enterrement. Précédents aux cris de l'esclave, ceux qu'il n'avait aucunement entendus, vinrent ceux de quelqu'un d'autre. Bien que Neron n'était jamais allé dans le cimetière, il réussit à isoler la source du bruit et fut le plus prompte de l'assemblée à réagir. Il déploya ses ailes désormais restaurées et vola droit vers l'endroit où se trouvait l'agitation... Juste à temps pour protéger sa maîtresse d'une boule de feu !
Ainsi, il fonça en piqué sur Izzy et l'éloigna de la trajectoire tout en les enveloppant dans ses ailes. Il ne put cependant qu'à peine atténuer leur chute sur le sol car il n'avait prévu d'agir ainsi. Lorsqu'il releva la tête, un peu sonné, il vit énormément de sang ainsi que des bouts de chair... Chose qu'il n'avait pas l'habitude de voir. Il se plaça devant la vampire, pour la protéger et fixa la personne devant lui. Celle qui se trouvait tant sali par la couleur pourpre... Un instant, il lui sembla bien le reconnaître... Mais oui, c'était....


- Indigo ! Grogna-t-il. Non, ce n'était pas lui.

_____________________________________________________________________________________



Ce sont tes propres ténèbres ordinaires
Ton propre petit monde de peur
Dont tu ne pourras jamais, jamais t'échapper

Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 18 Jan - 15:26

* Tue-le ! * C'est ce que, à mon plus grand damne, je ne pouvais m'empêcher de penser. Au fond de mon esprit, de tout mon être, je ne souhaitais rien de plus que périsse l'homme qui m'avait fait tant de mal... Et pour une fois, cela ne visait pas le clone.
J'avais eu bien du mal à me remettre de ce que le Grahams m'avait fait subir et toute la haine que j'avais accumulée m'animait au point que j'aurais été prête à lui sauter à la gorge si Beyond n'avait pas contribué à équilibrer la situation. C'était alors gagnant-gagnant, deux êtres que je détestais pouvaient fort bien s'entre-tuer.
Beyond était agile, ses réflexes étaient parfaits. Sa maîtrise de la situation ? Totale. C'était un sujet vraiment dangereux et cela devait bien être la raison pour laquelle ma sœur tenait tant à ce qu'il reste en liberté. Certes il avait rejoint notre camp, mais je le savais trop imprévisible pour nous permettre de lui faire confiance. J'étais ainsi, à l'écart avec le caméraman, à observer passivement, froidement ce qui se passait. Pour rien au monde je n'aurais aidé le clone. Je savais cependant quelque chose n'allait pas chez lui. Plus les secondes passaient, plus je commençais à m'en rendre compte. J'avais vaguement entendue dire que Mistigri n'allait pas bien non plus et je me doutais que Naes devait être mort à l'heure qu'il était. Tout cela contribuait à me faire penser que les gênes d'Indigo Mare avaient commencés à dégénérer chez ses clones. Il était tout simplement surprenant que les réactions se passent au même moment... Comme si la réaction avait été déclenchée par un facteur extérieur.
Quelque chose aurait brisé le fragile équilibre qui maintenait ces gênes dans un état viable ? Mais pourquoï ? Et qu'était-ce alors ? C'est vrai, beaucoup de sujets meurent à l'approche de l'hiver mais je les pensais trop solides pour mourir à cause d'un simple manque de vitamine D...


- La... La fête... Je relevais la tête, ne quittant pas le maire des yeux. Lui aussi agissait étrangement. Le contenu de la seringue que Beyond lui avait inoculé, je le connaissais bien. C'était Raito qui m'avait demandé un sérum de vérité et je n'aurais jamais pensé que le produit allait faire tant de voyages... Pour le... Pour le... Je comprenais le masque qu'il prenait petit à petit pour l'avoir moi-même porté. C'était celui de la folie qui se trouvait devant de moi et je ne pu m'empêcher de reculer, faisant face à mes propres peurs. Mais le caméraman à mes côtés, courageux hypnotisé, continuait de filmer et moi je tentais de me ressaisir pour ne pas être la seule à flancher. Le sang, le sang qu'est-ce d'autre ?! Le monde entier baignera dans le sang lorsque Méphisto.... Le monde entier baignera dans le sang lorsque Méphistophélès... Le... Attends !
Je ne pu réfléchir plus avant et je n'eus même pas le temps de m'apercevoir qu'une boule de feu me fonçais droit dessus. Une seconde avant j'étais debout, en train d'écouter ce que racontais cette créature, et celle d'après j'étais au sol et j'avais de la terre dans la bouche. Je relevais la tête et vis des plumes.


- Ne... Neron ? Qu'est-ce que tu fais ici ! Je t'avais dit d'attendre de... hors. Un peu trop tard. Je réalisais avec horreur que Neron faisait désormais face à Beyond. Je craignais bien au fond que les souvenirs du Tori ne ressurgissent car j'appréciais sa présence plus que quiconque et j'aurais détestée l'idée que l'un de ces clones ne me vole encore quelqu'un auquel je tenais... Shina, Neron... Et après ça sera le tour de Raito, c'est ça ?! Plus par réflexe qu'autre chose, j'attrapais la manche de Neron après m'être relevée.

- Indigo !

...Et sourit de soulagement. Désormais, je pouvais penser un peu. C'était bien du feu que m'avait lancée dessus Grahams -Neron, idiot ! Tu aurais pu flamber comme une torche !- ...C'est étrange. C'est un Lycanthrope, tout le monde le sait. Cela signifie qu'il est croisé avec un élémentaire mais autant que je sache, il n'existe pas de tels résultats. A ma connaissance il existe pas mal de races maîtrisant les éléments. Les élémentaires, évidemment, mais aussi les elfes, les dragons et les magiciens. J'avais entendu dire que ce dernier avait des gênes elfes mais... Petit à petit, je me rapprochais de ce qui restait du cadavre. Le corps était encore assez utilisable et je me mis à vouloir vérifier quelque chose. Je profitais alors -et je n'aurais jamais dû!- de la distraction crée par l'arrivée de Neron pour dégager l'épaule de feu le maire. Ce que je vis me fis jurer entre mes deux et j'émis un soupir sec. Il y avait un "Numéro Deux" tatoué sur son épaule ! Des expériences encore et encore ! Elles me ruinent la vie.
Je me dirigeais vers le caméraman et vis avec regret que ce dernier n'avait pas survécu. J'éventrais d'un geste brusque la caméra pour récupérer tout de même l'enregistrement et je me dirigeais vers ma jumelle, qui devait bien être au courant de tout cela. Heureusement, je n'avais pas été tâchée...
Je n'avais pas pensé à l'hypothèse qu'un tel combat aurait attiré l'attention. En me dirigeant vers le lieu des funérailles, je me fis bousculer par une foule agitée venant voir ce qui s'était passé... L'enterrement avait bien dû passer au second plan. L'agacement grimpait petit à petit et j'hurlais le prénom de ma jumelle, espérant qu'elle vienne porter secours à la situation et surtout me rendre des comptes.

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 18 Jan - 16:22

Beyond eut juste le temps de se retourner, voir l’étendu des dégâts qu’avait fait la boule de feu du défunt maire sur Izzy et le cameraman, qu’il vit que la vampire n’était pas à sa place mais sur le sol, un peu plus sur le côté, avec à ses côtés un homme que le clone aurait reconnu entre mille quand bien même des siècles se seraient écoulé ! Neron !
Sentant son cœur manquer un battement et son corps faiblir à la simple vu de cet être aimé qu’il tentait d’oublier depuis près d’une année maintenant, depuis qu’il avait appris son amnésie lors du bal de mai dernier, Beyond sentit ses jambes prêtes à le lâcher alors qu’il tentait de reprendre possession de son corps fatigué.
Neron… Cet homme qui l’avait recueilli, élevé, et qui, même sans l’avoir voulu, lui avait appris ce qu’était l’amour avant de l’abandonné sans rien dire pour que finalement, le jour de leur retrouvaille un an au paravent, le clone apprenne qu’il avait perdu tout souvenir de leurs nombreux mois passé ensemble !
C’était ce soir-là également que, après sa rencontre avec cet inconnu possédant le corps de son ancien amant, Beyond avait été capturé et reconduit au laboratoire et avait reperdu tout espoir…
Le violet n’avait véritablement pas de bon souvenir de cette partie de sa courte vie… Tout autour de lui n’était que tristesse et solitude, sang et famine, et son esprit psychorigide ne voulait pas voir plus loin que ce qu’il avait déjà pris pour acquis : Tué Zune et retrouver Neron ! Hors, quand il avait compris que le Neron qu’il connaissait était mort, c’était comme s’il avait parti une partie de ce qui constituait sa vie…
Il l’avait d’ailleurs entièrement perdu le jour où il avait demandé à la vampire de lui raconter la vérité sur ses origines…
Il avait dû tout reconstruire depuis le début ! Faire comme si les années passé au labo et celles avec Néron n’avait été que le fruit de son imagination et que sa vrai vie commençait maintenant, entouré de son frère et de Shina, d’Aisha et d’une Zune relayer au rang de folle supportable à court terme.
Il y était d’ailleurs presque parvenu, Aisha lui ayant prouvé qu’il était apte à se faire des amis et que Néron n’était pas le seul être avec qui il pouvait ressentir du désir physique, et pensait avoir oublié le Tori, mais vu la douleur compressant son cœur à cet instant précis force était de constater que ce n’était pas si simple…
Tétanisé par ses sentiments contradictoires : peur, colère, affection, appréhension, tristesse, Beyond sentait le regard du jeune homme parcourir son corps souiller par le sang du maire et se sentit rougir de honte à l’idée d’être vu une fois de plus dans cette état lamentable… Car Beyond était effectivement dans un état semblable le jour ou Neron l’avait recueilli chez lui après qu’il se soit échapper du labo, au détail près qu’aujourd’hui c’était le sang du maire et non pas son propre sang qui imprégnait ses vêtements…
Un éclair passa dans le regard du tori alors que celui-ci observait toujours Beyond, et celui-ci se surprit à espérer que c’était car la mémoire lui revenait enfin…

- Indigo !

A l’entente du nom de son original toute paralysie quitta le clone, déridant son visage surpris en un sourire plein de tristesse.
Une partie de la mémoire de Neron semblait être revenu oui, mais ce n’était pas de Beyond qu’il se souvenait mais de Sean… La simple idée que son « père » avait eu plus d’importance dans la vie du tori que lui-même le fit sourire sans qu’il ne puisse se contrôler, laissant s’échapper un léger rire d’entre ses lèvres jusqu’alors hermétiquement closent.
Qu’il avait été naïf d’avoir pensé être assez important pour que Néron se souvienne ne serais ce que de leur amitié…
Il n’était rien !
Il avait beau le savoir, ça faisait un mal de chien !

- Vous avez du vous tromper de personne…

Fut tous ce que réussi à prononcer le clone avant que les sanglots ne noie ses paroles et ne les coinces à l’intérieur de sa gorge serré…
Il n’espérait plus que Zune se dépêche d’arriver et de lui dire qu’il avait fait ce qu’il fallait avant de prendre la fuite !
Il ne voulait plus voir Neron ! Il voulait juste l’oublier et passer à autre chose ! Pourquoi apprendre ce qu’il savait déjà, qu’il avait toujours su même lorsqu’il partageait le même toit et le même lit, lui faisait aussi mal une fois face à lui ?
...
Il ne remarqua même pas qu’Izzy c’était approché du cadavre et, l’ayant observé rapidement, était déjà repartie…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 18 Jan - 16:51



...Les gens.
Les très chers gens. Famille, amis, imbéciles congénitales que je me trimballe.
Lorsque vous tuez quelqu'un. Par pitié, quoï... Faites-le en silence.
Avec affection, Zune.

C'est au cours du silence total qui précédait la scène que je viens de décrire un peu auparavant et pendant que le cercueil était lentement descendu en terre par un petit système de poulies que l'on entendit un putain de...


- Toi... Qu'est-ce que tu m'as fait, salopard ?!

Et que tout le monde se figea sur place, faisant des yeux gros de surprise. Les gardes du corps du maire avaient déjà réagit et il n'y eut que la surprise général qui les empêcha d'intervenir plus tôt. Dans ces murmures, on entendit tout de même le bruit d'une claque que je m'infligeais moi-même, constatant qu'Izzy n'avait servi à rien dans la bonne marche du plan. J'espérais qu'elle surveille qu'il n'y ait alors pas trop de bruit. Les gens se levèrent et tous fixèrent notre mausolée familiale, d'où semblait provenir le ramdam. Devil me fixait, son regard empli d'animosité car lui-seul avait comprit que j'y étais pour quelque chose. Sean me regardait d'un air de pitié, de ceux qui me font comprendre que je suis pas mal dans la merde. Je donnais un ordre silencieux au fantôme violet, qui était celui d'aller protéger Izzy et bien que ce dernier se dirigeait vers l'endroit où se passait le remue-ménage... Je doutais qu'il intervienne réellement pour aider ma soeur. Ils se haïssaient tous les deux.

C'était d'ailleurs pas étonnant que, détestant SinSin, Izzy déteste aussi Beyond qui était à quelques détails prêts son portrait craché...
Un piaf noirâtre et ressemblant à s'y méprendre à un imbécile de Tori traversa les cieux. Puis on entendit un bruit bizarre, un genre de SPLORTSH bien violent et bien gore. Et enfin je me décidais à me lever. Les invités ne tardèrent pas à me suivre et je me dépêchais pour pouvoir dire à la bande de malfaiteurs que nous étions de dégager, sans succès. J'arrivais en même temps que tout le monde et Izzy se noya presque dans cette foule. Je l'attrapais par le bras et la déplaçait juste en face de moi.


- Bonjour petite soeur. Tu devrais te casser d'ici avec nous bien vite ou je crois bien que papa va nous massacrer. Lui fis-je, souriante mais énervée. Elle avait agit de manière totalement irréfléchie ! Ne lâchant pas le bras de ma soeur et faisant un peu exprès de lui faire mal pour qu'elle réalise qu'on était en situation catastrophique je la tirais jusqu'au lieu du crime d'où j'attrapais aussi le bras de Beyond qui semblait bien parti dans son trip et emmenait tout ce petit monde à l'abri après avoir gueulée au Tori de se magner les fesses. Si l'un des deux imbéciles se faisait attraper ici, même Raito ne pourrait pas les aider. Ils passeraient pour les assassins, ce que je me doutais bien qu'ils étaient. Quand à Izzy... Elle risquait d'avoir de sérieux problèmes elle-aussi.

Vitesse maximum, j'entraînais Izzy et Beyond plus loin, dans un endroit désert car réputé à tord pour habiter des Zombies. Là où je vis, je fais toujours circuler quelques rumeurs de manière à avoir des cachettes. C'est ma jumelle qui m'a appris cela ! Enfin à l'abri, je lâchais les bras des deux andouilles et m'assis par terre.


- ....Donc comment voulez-vous que des informations sur un maire mort aide la Milice ? Je rêve, putain ! C'est censé être moi la malade mental psychopathe du groupe et voilà que vous foirez la mission ! Je soupirais fortement. Bon... Soufflez trois secondes et on attaque la suite. Izzy, on a besoin de ton aide pour sauver Beyond et Misty. J'articulais à peine, baissant de beaucoup la tonalité de mon propos. Et Naes a clamsé... Cela me faisait grandement chier car j'aurais aimé tuer moi-même le clone de Mistigri.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Neron


Feuille de Personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 18 Jan - 19:13

- Vous avez du vous tromper de personne…

...Si ce n'était pas Indigo, comment expliquer que son visage lui était aussi familier... Mentait-il ? Neron n'eut pas vraiment le temps de réagir, et, bien que troublé par les yeux étrangement tristes de l'assassin, il surveilla du coin de l'oeil ce que faisait Izzy. Elle le laissa à son sort et parti... Visiblement inquiète pour sa jumelle.
Le mal de crâne qui n'avait lâché Neron était toujours présent, tapant doucement contre les parois de son front. Des larmes coulèrent des yeux du Tori sans qu'il ne sache réellement pourquoi et, blessé d'être ainsi en position de faiblesse, il détourna le regard.

" Tu as peut-être oublié, mais ton corps se souvient, lui "

Petit à petit lui revint en mémoire ce que lui avait dit Indigo. On lui cachait des choses... Oui, certainement et devant lui devait se tenir son Passé, tâché de sang comme dans ses cauchemars. Avait-il été affilié à un tel assassin ? Tuait-il lui aussi ? Si c'était le cas, il ne méritait pas d'être dans la demeure d'un milicien aussi respectable que Raito-sama... Il se sentait coupable. Bien qu'il avait été tout se temps trompé, il avait l'impression que c'était lui qui s'était alors joué de tout le monde.

* Tu le sais, n'est-ce pas ? Combien de personnes j'ai tuées ?! * ...C'est ce qu'il aurait souhaité dire mais la tension était trop lourde et le désespoir si grand. Il semblait avoir plongé dans un abîme sans fin et s'y noyer. Mais il n'eut pas le temps de sombrer tout à fait que les événements extérieurs le rappelèrent à la réalité. Izzy qui passait en trombe, tirée par Zune qui elle-même lui hurlait de se dépêcher. Instinctivement, il déploya ses ailes et s'envola. Il aurait très bien pu prendre sa maîtresse et la porter sur une courte distance mais il préféra suivre le groupe de peur de les ralentir en agissant ainsi. Il décolla alors que des cris retentissaient derrière lui. Le corps venait d'être découvert. Il l'avait certainement échappé belle..
Il fut étrangement surprit que ce trajet en volant ne l'ait pas essoufflé. Pourtant, aussi loin qu'il s'en rappelait alors, il n'avait pas eu à se servir de ses ailes autrement que pour se défendre contre un importun aux yeux violets... Auparavant, s'il... Avait réellement perdu la mémoire... Est-ce qu'il avait du mal à voler ? Se posant, il observa curieusement ses ailes. Il se rappelait vaguement qu'Izzy y avait longtemps touché au laboratoire.




" Il faut les reconstruire entièrement. Puis je ferais en sorte que tu puisses les ranger et enfin je les teindrais dans un produit ignifugé. Plusieurs fois par jour, je t'injecterais un dérivé d'énergisant à l'intérieur de leurs muscles. Heureusement que je suis là, tu ne crois pas ? " Avait dit la scientifique en souriant, penchée vers lui. Il était alors au Cinq Flèches, allongé sur la table d'opération. " Oh, ne t'en fais pas, c'est indolore. Tu ne t'en souviendras même pas. " Elle lui fit un clin d’œil.


* Cela ne fait plus mal * Réalisa-t-il. Les battements dans sa tête étaient devenus réguliers, un peu comme des roulements de tambour. Perdu dans ses pensées, il comprit à peine ce qui se disait. ...Zune parlait à Izzy. De sauver... Il reporta son attention vers la scène. Qui était Beyond, qui était Misty ? Qui était Naes ?
Naes... Sean à l'envers. C'était... Un nom de code ? Et Beyond ? L'individu avait bien dit "...Qu'il se trompait de personne" ? Cela signifiait que l'étranger était "Beyond ou Misty" ? ...Probablement. Le Tori se rapprocha d'Izzy et regardait, sans s'en rendre compte, l'étranger aux yeux violets. Il ressemblait vraiment à Indigo, au point que ce dernier n'avait de cesse de lui dire quelque chose et cela l'agaçait au plus au point. Il en oubliait même d'être méfiant..

_____________________________________________________________________________________



Ce sont tes propres ténèbres ordinaires
Ton propre petit monde de peur
Dont tu ne pourras jamais, jamais t'échapper

Revenir en haut Aller en bas
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Sam 18 Jan - 21:22

Retenant du mieux qu’il le pouvait les larmes menaçant d’inonder ses yeux Beyond ne remarqua même pas que le tori était à peu près dans le même état que lui, bien que leurs raisons soient différentes, et se contenta de baisser piteusement la tête en espérant que Zune ne prend pas trop longtemps à venir le récupérer pour enfin pouvoir fuir au regard vide de toute forme d’affection que lui portait actuellement Neron.
Lui qui avait tout fait pour oublier son premier amour voilà que celui-ci arrivait comme un cheveux sur la soupe en plein milieu de la période de guérison du violet, brisant alors en mille morceaux tous les progrès qu’il avait fait –ou pensait avoir fait- durant l’année passée… Si Izzy ne voyait pas les expériences comme de réels êtres vivants, à cet instant précis Beyond aurait presque souhaité que cela soit vrai ! Au moins il n’aurait jamais aimé Neron, il n’aurait jamais aimé personne d’une quelconque manière que ce soit pas même son frère, et n’aurait pas eu à souffrir de si nombreuse fois depuis sa créations… S’il n’avait été qu’un simple objet, il n’aurait même pas à penser à une telle éventualité car il ne penserait tout simplement pas, se contentant d’exister sans aucune conscience ni aucun moyen de communiquer que ce soit physiquement ou moralement, et il serait mort une fois qu’on aurait plus besoin de lui, sans aucune souffrance, dans la logique des choses…
Oui, à cet instant précis Beyond aurait rêvé d’être un meuble, une pierre, un grain de sable… Rien étant pourvu d’un cœur en tout cas…

* Tu le sais, n'est-ce pas ? Combien de personnes j'ai tuées ?! *

Beyond sursauta ! Il ne c’était même pas rendu compte qu’il avait caller son esprit sur celui de l’hybride… Etait-ce inconscient ? Voulait-il tellement savoir ce que Neron pensait de lui qu’il avait inconsciemment cherché à lire dans ses pensées ? C’était en tout cas la seule explication que le clone voyait… lui qui avait appris à fermer ses esprit sur les pensées des autres ne les entendait plus que quand il l’avait décidé, hors ce n’était pas consciemment le cas ici…
Essayant de capter le regard d’un Neron ayant détourné la tête Beyond soupira doucement, la boule dans sa gorge toujours bien présente mais un sentiment nouveau naissant au creux de son estomac : la pitié !
Neron était au moins aussi perdu que lui ! Cette question muette en était la preuve, le tori ne savait pas qui il était réellement et cela le travaillait… Il n’était même pas capable de se connaitre assez pour savoir s’il aurait été ou non capable de tuer quelqu’un… Et le pire là-dedans c’est que Beyond aurait juré se retrouver lui-même il y a encore quelques mois, quand il ne savait pas qui il était et pourquoi il avait été créé… Le clone pensait comprendre dans quel genre d’état d’esprit était son ancien amant et, même s’il avait toujours aussi mal de savoir que le passé constituant ce pourquoi il était tombé amoureux du tori avait disparu de la mémoire de celui-ci, il ne pouvait décemment plus lui en vouloir… Neron était une victime, ou en tout cas c’était dont il se rapprochait le plus, pas le coupable…
Essayant ses yeux du revers de sa manche couverte de sang, en étalant d’ailleurs une bonne partie sur sa joue déjà humide d’un tout autre liquide corporelle beaucoup plus pure cette fois ci, Beyond s’apprêta à lui répondre quand, le coupant dans son élan, une Zune en mode furie avec une Izzy sous le bras débarqua en trombe et le faucha au passage tout en gueulant au tori de partir lui aussi.
A parement tout le remue-ménage qu’ils avaient fait avait attiré la foule et mieux valait ne pas être là lorsqu’ils découvriront le corps sanguinolent de leurs bien aimé maire…

***

- ....Donc comment voulez-vous que des informations sur un maire mort aide la Milice ? Je rêve, putain ! C'est censé être moi la malade mental psychopathe du groupe et voilà que vous foirez la mission ! Maintenant qu’ils étaient tous à l’abri des badauds, dans un lieu sinistré où aucun d’eux n’était censé les chercher, Zune se laissa aller à ses râles… Beyond qui voulait son avis l’avait reçu, et on ne peut pas dire qu’il soit des plus positif… même si le clone savait bien que la vampire aimait beaucoup râler même lorsqu’elle ne le pensait pas vraiment…

- C’était soit ça, soit moi qui y passait ! Et je ne veux absolument pas mourir avant d’être sûr que Misty puisse continuer sa vie !

C’était vrai quoi… Même si la mort n’effrayait pas plus Beyond qu’elle ne l’effrayait lorsqu’il était au plus mal, il n’avait aucune envie de baisser les bras et de se laissé partir tant qu’il n’était pas sûr que son frère pourrait profiter de sa vie pour vivre pleinement tous ses rêves ! Mistigri avait une femme qui l’aime, il étudiait, il était social, il avait tout pour lui !
Beyond n’avait aucune intention de mourir non, mais quitte à le faire il c’était fait la promesse que ce serait après avoir assuré la survie de Misty !

- Bon... Soufflez trois secondes et on attaque la suite. Izzy, on a besoin de ton aide pour sauver Beyond et Misty.

N’écoutant pas la dernière phrase de Zune, celle-ci prononcer si doucement qu’il n’y aurait de toute manière pas prêté attention et c’était tant mieux pour son moral, le clone, 5ème de sa création, ne put ignorer plus longtemps le regard de Neron braqué sur lui…
Pourquoi le regardait-il ainsi ? Voulait-il le rendre encore plus mal à l’aise que ce qu’il n’était déjà ? … Si c’était le cas il n’était franchement pas loin d’y parvenir !
Les seuls fois ou le tori l’avait regardé aussi longtemps sans cligner des yeux c’était avant leurs ébats, hors il doutait fortement que ce genre de chose est lieu d’être à un tel moment ! D’autant plus si Beyond était un parfait inconnu pour lui…
Parfait inconnu… Rien qu’à cette pensé le violet sentit ses forces l’abandonné une nouvelle fois et, alors que le contre coup de son meurtre se faisait doucement sentir, se leva d’un coup pour aller vomir un peu plus loin dans un fossé… Les larmes coulaient à nouveau sur ses joues et, alors qu’il priait pour que Zune ne s’approche pas de lui, il se demandait si sa nausée était seulement du au choc qu’il avait eu de revoir Neron ou bien s’il était plus physique que ça… Chassant prestement cette pensé Beyond essuya sa bouche du coin se manche d’où le sang c’était déjà coaguler avant de finalement se décider à se dévêtir et jeter ses vêtements tachés dans un coin…
Maintenant vêtu d’un simple caleçon il se rassit à sa place et attendit la suite des évènements, bien moins gêné par sa semi nudité que par la honte qui l’habitait à l’idée que les vampires soient au courant de la raison de ses yeux rougie et de son malaise… Et honteux aussi de se dire que celui qu’il avait, à une époque, vainement tenté d’impressionné soit témoin d’un tel acte de faiblesse…
Regardant Neron du coin de l’œil il lui sourit doucement, d’un sourire ou se mélangeait tendresse et tristesse, avant de retourner son attention sur Zune et Izzy.

- Faites pas attention à moi… J’ai dû avaler quelque chose d’avarié avant de venir… Continuer je vous prie… Foutaise, Beyond n’avait rien mangé depuis la vieille ! Zune était venu le chercher avant même qu’il n’ait eu le temps de déjeuner et il n’avait véritablement plus pensé à ça une fois arriver au cimetière… mais ça ils n’étaient pas obligé de le savoir… Et désolé pour ma tenue mais l’odeur du sang devient rapidement insupportable…

Et c'était vrai... Garder des vêtement taché de sang trop longtemps lui faisait remonter de mauvais souvenir des jours où il était forcé de resté vêtu de vêtement taché de son propre sang coulant à chaque expérience faite sur lui... Putain d'enfance ! Heureusement que Neron l'avait réceuilli et lui avait appris les bases de la vie réel sinon il ne ferai aucun doute que le nombre de meurtre dont Beyond aurait été l'origine aurait plus que triplé !
Neron...

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 0:20

- Bonjour petite sœur. Tu devrais te casser d'ici avec nous bien vite ou je crois bien que papa va nous massacrer.

...Espèce de... Regardant, ébahie, à quel point ma propre sœur avait pu ruiner l'enterrement du mari de ma meilleure amie je me mis à bouillir de rage. J'aurais très bien pu tuer tout le monde, décimer et les invités et les morts de ce cimetière.

- LES CIMETIÈRES NE SONT PAS UN ENDROIT POUR TES PLANS !! Hurlais-je de tout mon saoule mais personne ne prit attention à mes propos. Je me retrouvais entraînée comme une malpropre et avant d'avoir eu le temps de dire 'ouf' nous nous retrouvions tous bien loin de la cérémonie.
Je m'assis, ou plutôt me laissais tomber sur un tronc d'arbre mort et regardais droit devant moi, en état de choque, constatant le désastre. Ma lèvre inférieure tremblait d'un mélange de tristesse et de rage. Je fermais doucement les yeux et cacha un sanglot.


- Quelle idée... De nous laisser ainsi ? Et dire qu'elle nous reprochait de l'avoir tué ! Un être aussi abjecte... Il était impossible qu'il soit en vie à la fin de cette soirée. Non, pas avec moi dans les parages... Et Zune le savait bien, elle avait tout planifié... Et lui... Et elle savait que c'était une expérience, hein ? Et qu'il y en aura d'autres... Des clones. Nous n'avons servi à rien. Il allait revenir.
D'aussi loin que je sache, le Laboratoire Cinq Flèches avait toujours été ennemi de cet homme. Cela ne me surprenait pas lorsque je me mettais à penser qu'Hémato était mêlé à cet affaire. Il était toujours là dès qu'il y avait le moindre pépin... Mais alors... Était-ce lui qui avait lancé cette enquête sur le cirque ? Et s'il contrôlait tous les maires de l'Heart... Toutes ces enquêtes sur le Dark Woods Circus, depuis des années... Si c'était Hémato qui cherchait à savoir ce que l'on faisait de leurs expériences ?


- Bon... Soufflez trois secondes et on attaque la suite. Izzy, on a besoin de ton aide pour sauver Beyond et Misty. Et Naes a clamsé...
Ma voix était éteinte et moralement, j'étais épuisée. Je dis lentement, dans un souffle.
- Et en quel honneur je ferais cela ? Je tournais la tête vers l'expérience. C'est un tueur, je venais de le voir à l’œuvre, d'en avoir la preuve. Bien sûr, j'ignorais volontairement le fait qu'ici, on l'était tous un peu. Hormis Neron. Le pur, le sage Neron. Celui qui croit aveuglément. Celui qui s'est égaré. Pauvre petit empereur. Je craignais que ses souvenirs ressurgissent, j'avais peur que s'efface la fragile hypnose que j'avais instaurée en lui. Ses souvenirs ne reviendront pas mais les factices qui lui permettaient actuellement de vivre pouvaient lui glisser entre les doigts. Et là, sa psyché allait immanquablement s’effondrer. Neron serait perdu pour nous tous.

Quant à Beyond... "Beyond"... Quelle idée de lui donner un nom ! On ne donne pas des noms aux expériences. Elles ne sont même pas censées quitter le laboratoire... Elles ne devraient jamais le quitter, les problèmes commencent quand elles le font. Il s'absentait. Je ne le quitta pas des yeux jusqu'à ce qu'il commence à se dévêtir. A cet instant, je lançais un regard outré à ma soeur qui voulait bel et bien dire "et tu veux que je sauve ça ?!" Il n'a même pas la moindre parcelle de décence ! Je m'éloigna lorsqu'il revint.


- Faites pas attention à moi… J’ai dû avaler quelque chose d’avarié avant de venir… Continuez je vous prie…

Je savais bien que ma sœur allait avoir à me raconter des billevesées. Ce genre de paroles qui vous retournent la cervelle et qui vous font finalement flancher. Je savais que, comme d'habitude, j'avais perdu le combat d'avance. Après tout, avec ou sans moi, elle trouvera un moyen de les sauver, ces deux expériences !
...Mistigri. Dire que c'était la principale raison qu'avait ma sœur pour me pousser là-dedans. J'avais, c'est vrai, pris soin de l'enfant mais je l'avais aussi vu me voler Shina sans oser réagir. Si j'avais sur terre une personne dont la mort m'arrangerait cela serait... Un rictus s'afficha sur mes lèvres. Non, je n'en étais pas encore là. Dire que je plaignais Neron ! La seule qui est prise au piège ici, c'est moi !


- Et désolé pour ma tenue mais l’odeur du sang devient rapidement insupportable…
- J'imagine que celle des scientifiques que tu as tués pour t'échapper l'étais tout autant ?
Une expérience tueuse dont il fallait que je sauve la vie et qui se plaignait de sentir le sang... Combien de personnes appartenant à ce monde avait-il anéanties ? Combien de vies de personnes réelles, qui existaient vraiment, avait-il annihilées ?
C'est à ce moment-là que je réalisais... Philipé. Le cadavre... Dont il manquait la tête... Comme le... Oh mon dieu... Les événements m'avaient bien trop secouée pour que je réalise cela mais désormais... Cela était évident ! Mes yeux agrandis par l'effroi d'une telle révélation, je plaquais ma main devant ma bouche et retint un spasme violent.


- Philipé... C'est toï qui l'as....

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 0:47



Ma jumelle est du genre à se choquer pour rien. Un Beyond en caleçon, moi je trouvais ça mignon. Vu que cela semblait fortement la déranger, je déracinais d'un coup de télékinésie un petit buisson que je faisais flotter entre nous et le caleçon ambulant. Elle avait l'air tellement peu motivée pour la grande mission que je lui attribuais... Au point que je désespérais de la faire flancher. Je pouvais très bien lui lancer un "pense au bonheur de Shina !" mais j'avais surement foiré sur ce coup car cela n'aurait fait que la conforter dans son idée d'égoïste. C'était étrange car je ne reconnaissais pas Izzy, si tolérante et gentille habituellement. Il faut croire que dès que ça touche aux clones et aux affaires de cœur, elle est vraiment inflexible... Pourtant ce n'est pas la première fois que je fais danser sa marionnette du bout de mes doigts et il est inimaginable que je rate la danse que je compte lui faire entreprendre !

- Faites pas attention à moi… J’ai dû avaler quelque chose d’avarié avant de venir… Continuer je vous prie… Dixit le gars que j'avais moi-même privé de dîné.
- Je t'avais dit de pas te goinfrer au buffet, aussi. Lançais-je. Alala, Be, t'es une petite nature. M'enfin, je lui envoyais un pique tout en lui donnant le change... Que demande le peuple ?

- Et désolé pour ma tenue mais l’odeur du sang devient rapidement insupportable…
- J'imagine que celle des scientifiques que tu as tués pour t'échapper l'étais tout autant ?
Aoutch.
- Izzy, ne démarre pas les hostilités ou je te mange !! Grognais-je, presque sérieuse. J'étais bien capable de la mordre si elle s'y mettait. Je ressentais d'ailleurs en moi l’irrépressible envie de me comporter comme un Lycan en puissance en émettant un "Grr" dont le monde se souviendrait !

- Philipé... C'est toï qui l'as.... Oups. Nan, nan, Izzy... Sérieux fait pas ça. Merde !! Pourquoï l'avais-je sous-estimé à ce point ? Si elle commence la bagarre elle et Beyond vont tout deux se retrouver dans la merde. Sauf que si elle attaque, ça sera fatal et il aura pas le temps de se défendre. A moins qu'elle fasse comme à chaque fois lorsqu'elle perd les pédales et alors... Il y avait un gros caillou pas loin et je savais que je ne pouvais fendre le crâne de ma soeur sans m'attirer l'animosité de Neron. Il avait faillit me faire -joliment je dois dire- exécuter lorsque je m'en étais prise à Idril... Avec Izzy, cela reviendrait au même. Mais assommer Izzy restait une solution envisageable.

- C'est moi qui ait tué Philipé. Risquais-je aussi vite que possible, avant que ma frangine ne se mette à mettre une grosse pagaille dans un plan très simple. Je lançais un rapide coup d’œil à Beyond qui venait de me filer la sensation de me manipuler. Oui, c'était pas mon plan au final. J'agissais pour son compte et je détestais ça. Mais comment dire ? Je pouvais pas m'en empêcher. Un petit côté masochiste, cherchez pas~ Je souris de ces sourires sadiques comme je sais les faire. J'allais peut-être un peu loin en mentant à Izzy mais après tout... J'étais une bonne menteuse. Il fallait juste espérer que cette dernière était trop troublée pour utiliser ce truc qu'elle utilise contre moi pour savoir ce que j'ai derrière la tête sans que je le lui dise ! ...Je lui ait enfoncé une de ces micros-bombes que vous mettez sur les expériences, au labo', et j'ai appuyée sur le détonateur. C'était fun !!
....Avec du recul, ça me fait un peu rire car je me vois vraiment faire cela à Philipé -puis ça expliquerait la tête explosée-, bien que je n'en avais pas de réelles raisons. C'est clair qu'il m'avait larguée, enfin, on s'était quittés car on s'intéressait plus, et il s'était marié avec la première meuf venue, supposément pour se venger de moi. Puis on s'était reparlés après un long silence et je passais de temps en temps chez sa famille pour une bouffe. ...Quand à Rebecca, c'est une pétasse qui vient d'enterrer vivant son esclave car elle est dégoutée qu'il couchait plus avec lui qu'avec elle. Maintenant, sister, calme-toï et entre dans le camp des 'gentils'. Bah quoï ? J'ai pas le droit de dire qu'on est les gentils si on se bat pour qu'un mioche et une Neko coincée vivent un peu plus longtemps ?

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 10:11

- J'imagine que celle des scientifiques que tu as tués pour t'échapper l'étais tout autant
- Izzy, ne démarre pas les hostilités ou je te mange !!
- Pas plus que la robe d’hôpital que j’avais perpétuellement sur moi lorsque toi et les tiens me faisaient subir vos affreux supplices que vous osiez appeler « expérience »

Répondit le clone du tac au tac, un rictus ou se mélangeait un mélange de colère et de souffrance, couvrant en partie la voix de Zune.
Cette femme qui le critiquait avait sans aucun doute tué beaucoup plus de gens que lui ! Ne serait-ce que si on comptait le nombre d’expérience passé entre ses mains et qui avaient fini leurs jours dans le crématorium… et encore, ça c’était le sort le plus enviable ! Il ne doutait même pas du fait que nombre d’entre elles avaient dû mourir de fatigue dû au mauvais traitement que leurs faisaient subir les scientifique…
Ils avaient beau dire qu’ils faisaient ça pour la science et qu’elles étaient toute bien nourri –par des perfusions mais bien nourri quand même- rare était les personne capable de supporter mentalement tant de sévices, qu’ils soient physique ou psychique… Beyond lui-même aurait sans doute fini par se laisser mourir de fatigue si jamais il n’avait pas été libérer avant… ou tuer ! Qui sait qui entre les scientifiques et lui-même en aurait eu mare en premier s’il était resté là-bas ? Personne ne le saurait jamais et ce n’était pas plus mal…
Et puis il y avait aussi les esclaves… Beyond ne doutait pas que si elle était comme sa sœur, Izzy avait dû tuer nombre de gens pour se nourrir au cours de ses siècles d’existence !


- Philipé... C'est toï qui l'as...

« Bien joué Izzy ! Il t’aura fallu du temps pour t’en rendre compte, toi qui avait passé des mois à chercher jusqu’à où mes pouvoirs pouvaient aller… » Aurait voulu gueuler le clone, toujours aussi retourner des précédente parole de la vampire aux cheveux gris -Tué des scientifiques était un crime, mais tué des expériences n’en était pas… Quand est-ce qu’enfin la scientifique se rendrait compte qu’il n’était pas moins vivant qu’elle-même ?... Un point positif par contre était la gêne que semblait ressentir Izzy à la vue du corps demi nu de Beyond… Etait-on gêné de voir un meuble nu ? Non… Surtout quand on l’avait déjà vu ainsi dans de toutes autres circonstances… Souriant intérieurement le violet se dit que c’était peut-être là un signe qu’elle le prenait pour un homme à part entière-, mais il s’en abstient… se contentant de regarder la vampire d’un air neutre.
Oh bien sûr, il n’avait aucunement honte de ce qu’il avait fait, mais il doutait fortement qu’en affirmant ses accusation celle-ci soit apte à leurs accorder son aide, hors sauver Misty était bien plus important pour lui que de clouer le bec à cette femme…
Avant même qu’il n’ait eu le temps de se décider à parler ce fut Zune qui le devança et, sous le regard exorbité du clone à demi nu dans une nuit d’hiver, s’accusa elle-même du meurtre.

- C'est moi qui ait tué Philipé. Bouche bée Beyond tenta tant bien que mal d’assimiler l’information… Zune, cette femme, était en train de prendre sa défense ! Etait-elle encore plus folle qu’il ne le pensait pour venir à la rescousse d’un être qui avait passé ses première années avec comme celle but dans sa vie que celui de la tuer ? Avait-elle eut un élan de bonté ? Ou alors, plus probable encore, la finalisation du plan devant lui apporter quelque chose à elle aussi, aussi ne voulait-elle pas qu’il foire à cause de lui ?... Le violet n’en savait rien, mais ce qu’il savait par contre c’est que d’avoir une dette pour Zune ne lui plaisait pas le moins du monde ! ...Je lui ait enfoncé une de ces micros-bombes que vous mettez sur les expériences, au labo', et j'ai appuyée sur le détonateur. C'était fun !!

Ce qui était magique avec cette femme, pensa Beyond, c’était que, n’importe qu’elle dise la vérité ou qu’elle mente, elle avait toujours les mêmes manières totalement folle de raconter ses actes… Elle pouvait aussi bien passer pour une menteuse en disant la vérité de l’inverse… C’était trop fort !

- ...Quand à Rebecca, c'est une pétasse qui vient d'enterrer vivant son esclave car elle est dégoutée qu'il couchait plus avec lui qu'avec elle. Maintenant, sister, calme-toï et entre dans le camp des 'gentils'

Bon, comme ça au moins le clone avait la réponse à ses suppositions passé… Philipé n’était rien d’autre qu’un pédé refoulé !
Regardant Neron du coin de l’œil, celui-ci devant être totalement perdu dans la discussion qui se passait autours de lui, il profita du fait que Zune occupait sa sœur pour lui sourire à nouveau, toute sa colère contre Izzy disparu le temps d’un instant

- C’est dur de ne pas savoir qui l’on est réellement hein ? De ne même pas savoir ce qu’on fait ici et pourquoi on est là… J'étais pareil la première fois que l'on c'est rencontré... mais tu m'as sauvé... Je sais que tu ne te rappel plus de rien mais j'ai toujours voulu te le dire alors... Merci pour tout !

Lui qui pensait ne plus jamais parler à son sauveur venait de lui-même brisé cette résolution bancale… Neron ne se rappelait plus de rien oui, mais, d’une part la plupart des amnésies n’était que temporaire, et d’autre part, même ainsi Neron était resté Neron… Ses souvenirs ne faisaient pas son caractère profond, il était juste cacher sous de faux souvenirs lui ayant été imposé…
Souriant doucement au tori il attendit patiemment de voir si Izzy avait gober le mensonge de Zune ou s'il devait mieux partie le plus vite possible d'ici sous peine de ne pas finir la nuit...

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Neron


Feuille de Personnage
Race: Tori
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 13:55

A peine posé, le Tori vit une once de soucis lui tomber dessus. Une once ? Un tsunami, oui ! Tout d'abord, cela commença calmement et le Tori eut tout le temps de se prendre la tête sur ce qu'il devait croire et ne devait pas croire. Son attention alternait entre sa chère maîtresse Izzy et l'étranger qui lui semblait énormément familier. Un instant, il eut excessivement mal à la poitrine, comme si une aiguille la transperçait. Sa gorge était plus que nouée, elle semblait emplie d'un morceau de ciment. Il eut alors du mal à respirer mais cela disparut assez vite. Lorsqu'il revint à lui, Beyond était parti se déshabiller et occasionnellement vomir. Il aurait bien demandé à l'inconnu dont il connaissait tout de même le prénom s'il avait besoin d'aide mais la légèreté de sa tenue et l'humeur de sa maîtresse le dissuada. Petit à petit, au fur et à mesure que la 'dispute' prenait de l'ampleur, il commença à comprendre ce qui se passait. Il y avait deux personnes impliquées dans l'histoire. Un dénommé Misty et Beyond. Sean... Indigo était actuellement mort et les deux autres risquaient de subir le même sort. Jusque là, il arrivait à suivre.
L'être violet pas loin de lui, celui qui souriait sans véritable raison, était une expérience. "Misty" et Indigo l'étaient surement aussi. Cela signifie qu'ils s'étaient échappés du laboratoire ou alors qu'on les avait laissés sortir.
Il ne se souvenait pas avoir travaillé au laboratoire mais sa maîtresse avait bien affirmé que ceux qui provenaient de cet endroit n'avaient pas d'âmes. Il se posa alors des questions concernant Beyond. Était-il réel ? Ou était-ce un tas de chair programmé pour agir d'une certaine façon ?
A l'écart, le Tori affichait tous les signes de la détresse... A vrai dire, il était désespéré. La seule chose qu'il pouvait faire, c'était rester dans son coin et essayer de comprendre pour aider du mieux possible.


- Philipé... C'est toï qui l'as...

- C'est moi qui ait tué Philipé. ...Je lui ait enfoncé une de ces micros-bombes que vous mettez sur les expériences, au labo', et j'ai appuyée sur le détonateur. C'était fun !!


Aussi horrifié qu'Izzy par l'image que donnait celle qu'il croyait connaître depuis qu'il était enfant, Neron resta sous le choque de la révélation. Izzy aussi. Il ne fut cependant pas choqué par la suite de l'histoire car il se doutait que Rebecca allait profiter de l'occasion pour faire quelque chose de diabolique. C'était une intuition qui ne l'avait pas quitté mais il n'avait souhaité en informer Izzy de peur de blesser cette dernière en disant du mal de sa meilleure-amie. Il se sentait désormais coupable de s'être tu.

- C’est dur de ne pas savoir qui l’on est réellement hein ? De ne même pas savoir ce qu’on fait ici et pourquoi on est là… J'étais pareil la première fois que l'on c'est rencontré... mais tu m'as sauvé... Je sais que tu ne te rappelle plus de rien mais j'ai toujours voulu te le dire alors... Merci pour tout !

Il sursauta et se retourna vers celui qui était auparavant l'assassin présumé. Neron cligna des yeux plus de quatre fois avant de saisir l'intégralité du message.

- Je... Je t'ai quoi ?

L'étranger souriait.
Et ce sourire le mettait mal-à-l'aise. Qui était-il à la fin ?! Sauvé de quoi ? Il... Neron se figea alors qu'il réalisa quelque chose d'extrêmement grave pour lui : Il avait aidé une expérience à s'échapper. C'était lui-même qui l'aurait caché aux yeux du laboratoire ? Il aurait hébergé sur le toit de dame Izzy un parfait inconnu, un 'être sans âme' qui se serait enfuie du laboratoire ? "J'imagine que celle des scientifiques que tu as tués pour t'échapper l'étais tout autant" avait dit sa maîtresse. Et il se serait rendu complice d'un tel assassinat ? Ses jambes le supportaient à peine. Il ne réussissait plus à discerner le bien du mal et sa tête allait exploser. Les tambours présents dans sa tête s'étaient désormais mélangés à une cacophonie crée par les battements de son cœur, qui s'étaient eux-aussi emballés.


- STOP ! Hurla-t-il aux deux femmes qu'il croyait connaître depuis toujours. Je.. M'accuserais du meurtre. Occupez-vous plutôt de l'autre problème... Par pitié. Un sentiment énorme d'accablement l'envahissait. Il ne s'était jamais senti pitoyable à ce point d'aussi loin qu'il s'en souvienne.

_____________________________________________________________________________________



Ce sont tes propres ténèbres ordinaires
Ton propre petit monde de peur
Dont tu ne pourras jamais, jamais t'échapper

Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 14:35

- C'est moi qui ait tué Philipé.

La foudre sembla s'abattre sur le sol tant la révélation me fit un choque.
- Tu... Tu as quoï ? Pardon mais là... J'ai mal entendu... J'eus un rire nerveux, hystérique. Tu t'en prends à nos proches maintenant ?!
- ...Je lui ait enfoncé une de ces micros-bombes que vous mettez sur les expériences, au labo', et j'ai appuyée sur le détonateur. C'était fun !!
C'était de la douleur que l'on pouvait voir dans mes yeux. Incapable de me tenir plus amplement debout, je m'écroulais au sol et commençais avoir beaucoup de mal à me retenir de pleurer.

- C'est... Immonde. Inhumain. Comment se faisait-il qu'elle ose dire cela en souriant ?! Mais ce qu'elle dit par la suite me donna la force de me relever.
- ...Quand à Rebecca, c'est une pétasse qui vient d'enterrer vivant son esclave car elle est dégoutée qu'il couchait plus avec lui qu'avec elle. Maintenant, sister, calme-toï et entre dans le camp des 'gentils'.

Et en un éclair, de lui flanquer la claque la plus forte que j'eus à donner. Zune fit trois tours sur elle-même avant de pouvoir reprendre son équilibre.

- Espèce de saloperie ambulante !! Tu vas aller tout de suite tout raconter à Raito !! Et elle avait plus qu’intérêt à le faire... Dire que l'on recherchait toujours le coupable... Je ne comprends pas comment tu as pu faire une chose pareille... Imagine la tête que papa ferait s'il apprenait cela !

- STOP ! Stop ? Comment ça stop ? Les yeux rouges de colère, je me retournais vers Neron. Il n'avait pas d'ordres à me donner ! Je.. M'accuserais du meurtre. Occupez-vous plutôt de l'autre problème... Par pitié.

Ah... Neron. Un peu trop prévisible sur les bords, ce cher, ce trop cher Neron. Oscillant entre folie, colère et larmes, je n'eus pas d'autres choix que d'aller vers lui me blottir dans ses bras. L'étreinte me calma et je savais d'avance qu'il était bien trop obéissant pour me rejeter. C'était aussi un pied de nez à Beyond, une façon de me venger du fait que Shina m'avait filée entre les doigts. Je dois dire que ce n'était pas mature de ma part non plus et qu'avec un peu plus de caractère, j'aurais très bien pu tirer la langue à Beyond. Mais cela m'aida grandement à me ressaisir.

- Zune c'est Zune. Elle n'a qu'à assumer ses actes. Lui dis-je. Hors de question que tu prennes pour elle. Je soufflais un bon coup et fini de me calmer. Je me retournais vers ma jumelle. Si tu m'avais laissé auprès de Rebecca, j'aurais pu la dissuader de faire une telle chose. Si tu crée le mal, ne t'étonnes pas de le voir autour de toï. Bien. Beyond ? Je m'écartais de Neron pour m'approcher du clone et le fixait droit dans les yeux. Je peux probablement vous filer un coup de main, mais j'ai besoin des dossiers vous concernant. Ces derniers sont restés au laboratoire de Fantastica qui s'est effondré lors du cataclysme.Ils doivent toujours être dans leur coffre blindés, en bas de la falaise. Je te souhaite un bon voyage.

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Beyond


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Dim 19 Jan - 15:25

- Je... Je t'ai quoi ? Beyond sourit, bien conscient du trouble que sa révélation causait à son ancien amant, avant de répéter d’une voix calme et maitriser
- Tu m’as sauvé… A l’époque où je n’aurais jamais eu la force de tenir seul…

Le clone aurait bien continué plus en détail son explication, mais le bruit d’une claque rompis le silence et fit se retourner les deux hommes vers l’origine du bruit. Izzy venait de coller à sa sœur une gifle des plus magistrale et, bien que dans un autre moment ce geste aurait pu faire jubiler Beyond qui avait longtemps rêvé de faire lui-même souffrir la rousse, à cette instant précis il se sentit étrangement mal à l’aise… C’était à lui que cette baffe aurait dû être destiné, pas à Zune !
Oh bien sûr, il y avait nombre de raisons qui faisait que la vampire aurait mérité de s’en manger des mauvaise, et même pire que ça, mais celle était à l’origine de ce geste n’en faisait absolument pas partie…
Le seul fautif c’était lui, et Beyond le savait ! Pour autant il ne se dénoncerait pas, pas avant d’être sûr d’avoir la coopération de la scientifique ! Une fois Misty sauvé il aviserait…

- STOP ! Le clone sursauta, se retournant vers l’origine des cris, et regarda Neron avec les yeux écarquiller de surprise face à sa réaction… Avait-il le droit de parler ainsi à ce qu’il prenait pour ses maitres ? Je.. M'accuserais du meurtre. Occupez-vous plutôt de l'autre problème... Par pitié.

Non, Neron n’avait pas changé d’un poil… Il avait beau avoir des souvenirs entièrement factices son lui profond était toujours le même : Aimant et près à se sacrifier pour les autres… Comme il l’avait déjà fait avec un ancien maître voilà maintenant que le tori voulait porter le chapeau pour un crime qu’il n’avait pas commis alors que lui-même, à l’origine des deux meurtres, tentait tant bien que mal de se faire oublier… Il était décidément bien trop pur…

- Neron…

Fut tout ce que parvint à murmurer le violet avant de voir Izzy se rapprocher d’eux et, l’ignorant royalement, venir enlacer Neron devant les yeux ébahit d’un Beyond rongé par la jalousie…
Pourquoi elle avait le droit et pas lui ? …
Le violet sentait son cœur se serré, mais il ne fit ni ne dit rien… Il savait que de toute manière il n’avait aucun droit de venir réconforté celui qui, sans le savoir, voulait porté ses fautes à lui…
Détournant son regard du couple que formaient Izzy et Neron aux yeux de Beyond celui-ci tenta tant bien que mal de garder ses moyens et se dirigea d’un pas voulu sûr vers Zune pour vérifier si celle-ci allait bien.
Non pas qu’il s’inquiétait non, juste que s’il ne trouvait pas quelque chose ou quelqu’un pour l’occuper la jalousie et la tristesse qu’il ressentait le rongerait jusqu’à la moelle…

- Ça va ? Demanda-t-il finalement à la rousse tout en regarda sa joue roussie, honteux de lui être ainsi redevable.
- Beyond ? Et merde… Izzy venait de l’apostrophé, il n’avait plus aucune excuse pour l’éviter… Délaissant quelque peu Zune il se retourna finalement vers la vampire aux cheveux gris et, l’air le plus neutre possible malgré que son regard allait de lui-même vers Neron, la regarda s’approcher de lui tout en lui faisant signe qu’il était tout ouïe. Je peux probablement vous filer un coup de main, mais j'ai besoin des dossiers vous concernant. Ces derniers sont restés au laboratoire de Fantastica qui s'est effondré lors du cataclysme. Ils doivent toujours être dans leur coffre blindés, en bas de la falaise. Je te souhaite un bon voyage.
- Bon voi quoi ? Demande le clone, quittant entièrement Neron des yeux cette fois-ci sous l’effet de la surprise. Je dois… retourner à Fantastica !?! Ce n’était pas vraiment une question, plus une récapitulation, mais il est vrai que Beyond aurait apprécié qu’Izzy lui dise avoir mal compris… Il n’avait aucune envie de retourner sur les lieux l’ayant vu « naitre ». J’ai aucune idée de comment m’y rendre moi ! La zone n’est pas censée être sinistré ? Il se tourna vers Zune puis de nouveau Izzy avant de souffler… Je le ferais… pour Misty… Vous avez un plan des lieux ? Sans ça je risque fort ne pas être capable de retrouver le chemin du laboratoire…

De toute façon il n’avait pas le choix... Soit il retournait sur le lieu où toute les catastrophes naturelles avaient eu lieu et il tentait de les sauver, lui et son frère, soit il jouait au lâche pour une simple question de mauvais souvenir et il leurs anéantissait toute chance de futur meilleur… Le choix était vite fait, il y irait !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Amen /Beyond /Izzy /Libre   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 

Amen /Beyond /Izzy /Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Cimetière-