Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [XxX] Hentai [/PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zune De Laudreuil

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: [XxX] Hentai [/PV]   Sam 16 Nov - 1:03



Passer la journée à roucouler... Ça a jamais été mon genre. Mais je dois avouer que lorsque celui que je reconnus vite fait comme étant ma Goule préférée en pleine "possession" de ses moyens s'est glissée sous les draps... J'ai gémit de plaisir. Passant ma main autour de son torse, je ne pouvais que constater avec joie et soulagement qu'il n'était plus de verre. Non, impossible de le casser, sauf si je le voulais. Je le serrais contre moi, souriante.

- Hmm, Sin ♥ Murmurais-je. J'étais juste heureuse d'avoir ce petit gars ici. On s'entendait on ne peut plus bien. C'est clair, y'avait toujours deux ou trois problèmes -notamment sa jalousie maladive qui avait tôt fait de me gaver. Mais là, comme ça, on dirait limite un gosse. Mes mains parcouraient son visage, sa gorge -oui, c'était pas la sienne. Mais dans le noir, je l'oubliais complétement. Je fis une moue triste et rapprocha son visage du mien, collant mon front contre le sien. Tu as passé une bonne journée ? Il est quelle heure ?
Il était encore très tôt. La nuit n'était certainement pas tombée. Je profitais de la situation pour découvrir celui qui se laissait si docilement faire. Non, impossible que cela soit Naes: Il n'aurait jamais osé pousser la porte de ma chambre. D'ailleurs, il ne savait même pas où elle était.
Sean, je l'avais toujours adorée. Certainement de la même manière que Kuro idolâtre son humaine. C'était un peu plus que mon protégé: C'était mon meilleur pote. Quand il était là, la situation se débloquait immédiatement. Je n'avais plus peur.
J'appréciais aussi énormément le fait qu'il ne m'ait jamais trahit. Tout au plus ce dernier avait eu cet instant d'hésitation face à Alice, mais c'était car je lui avait ordonné de rester avec elle et mes deux ordres se contredisaient alors. J'ai toujours eu la mauvaise habitude de tester mes proches sous tous les angles et la petite Goule n'avait jamais manquer de réussir ces tests. Je pourrais sauter d'une falaise les yeux fermées, je suis sûre qu'il trouvera quelque chose pour éviter que je finisse en flaque sur le sol !
Contente de la situation, j'en profitais pour chercher plus loin. Je passais mes mains sous son tee-shirt -viendra un jour où il faudra que je lui file d'autres fringues, je tâtais son torse, son ventre. Évidemment, lorsqu'il était encore en vie, c'était plus difficile de le tripoter par là. Notamment à cause de la membrane fragile et gluante qui lui servait de peau. Il n'avait jamais retiré ses bandages et lorsqu'on le faisait, on savait tous les deux que l'odeur était tellement atroce qu'on en garderait la nausée pendant les jours à venir. Là, c'était un ventre tout plat, peut-être un peu trop quoïque gardant quelques traces de musculature, notamment dû à l'activité débordante qu'il faisait subir à ce corps... Je pouvais sans soucis m'amuser des tétons du garçon sans pour autant que cela ne lui fasse mal. Non, il ne me restait plus qu'à passer au cran du dessous.
Un sourire malsain s'étendit sur mes lèvres alors que ma main descendit jusqu'au pantalon de l'acharné violet. Son membre était déjà dur et coinçait presque le pantalon trop serré. Il me fallut la meilleure volonté du monde pour le lui enlever...
Je ne lui demanderais jamais sa permission pour de telles pratiques: Je savais que je l'avais. Sin, malgré le fait qu'il soit un revenant plutôt banal, n'avait jamais oublié son statut d'Esclave. Une nuit, je lui avait demandé d'être mon chien, et il avait obéi. Me mettant à le masturber doucement, je me penchais vers son oreille et la mordilla. Je m'approcha de sa nuque et l'embrassa à plusieurs reprises avant de croquer doucement dedans, assez pour que ça saigne mais pas pour que ça fasse mal. Le sang, sérieusement, était écœurant et n'avait plus rien de goûtu. Cependant il en fallait bien plus pour m'arrêter et je continuais alors de boire, rien que pour le fun. Au bout d'un moment, je compris que sa peau s'était rafraichie. Il avait la chair de poule. J'accélérais mes vas et viens et retira tout bêtement ma petite culotte de ma main libre. Je comptais bien le réchauffer...

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Taito

errant de ci de là

Feuille de Personnage
Race: Fantôme
Pouvoir: Télépathie&Empathie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [XxX] Hentai [/PV]   Sam 16 Nov - 13:07

Après avoir correctement bu au marché, la Goule était rentrée à la maison. Rapide douche, pour éviter de réveiller sa Maîtresse par une odeur de sang trop insistante puis il s'était dit qu'il laisserai le corps là, errant, et lui filerait errer du côté de Zune, jeter un oeil sur la Vampire Pourpre endormie. Cela l'amusait de la regarder dormir, notamment car elle parlait dans son sommeil. De son vivant, c'était plutôt risqué de dormir avec elle... Elle avait de mauvais réflexes, de ceux qui peuvent vous tordre le cou parce qu'elle fait un cauchemar. Elle lui avait un jour confiée que c'était pareil pour sa jumelle... Mais il s'en foutait ! Il ne comptait pas du tout dormir avec Izzy.
Avec Zune, par contre... Il fallait dire que la douche lui donna des envies. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas eu à laver de corps. Premièrement car cela faisait longtemps désormais qu'il était mort, et secondement car chez les Rebelles, il n'y avait que de l'eau froide et les douches étaient rarement libres pour lui -il fallait alors attendre que tout le monde dorme et craindre les rondes de gardes qui parcouraient les salles de bains et qui avaient la mauvaise habitude de profiter du "souffre-douleur" de la base... Plus tard, sa blessure l'empêcha tout de même d'utiliser l'eau chaude et le jet lui faisait rapidement mal. Il s'était donc rabattu sur l'éponge savonneuse pour garder un tantinet de propreté.
Mais là... C'était quand même quelque chose ! Il était un Fantôme... Sous la douche ! La glace qui reflétait la baignoire lui fut très utile et il contempla longtemps son corps d’accueil, avec un peu de dépit, c'est certain. Il se trouvait bien plus beau, c'est sûr ! Mais il fallait se rendre à l'évidence : son corps était mort et il n'avait plus que celui-là pour 'vivre'. Alors le jeune Fantôme en vint à ce que tous les hommes font lorsqu'ils restent trop longtemps nus, devant le miroir. Indigo observa son pénis.
Celui-ci, de bonne taille sans pour autant être conséquent, avait rarement attiré son attention. En réalité, il l'utilisait sans se soucier de ce que c'était. Passant sa main sur le gland, ce dernier essaya de le mettre en marche... Sans réelle succès. Son état d'esprit allait plus dans le sens de la curiosité que du plaisir et, il fallait le dire, ça ne l'aidait pas à bander. Il se demanda un instant s'il n'y avait pas un soucis dans le mécanisme. Frustré, il coupa la douche... Puis la ralluma tout de même car il avait laissé trois tonnes de shampoing dans ses cheveux. Il se les rinça à la va-vite, à l'eau froide ce coup-ci car il n'avait pas pensé à allumer l'eau chaude. Une fois shampoing et savon dispersés, il coupa l'eau, pour la dernière fois ce coup-ci, et, renfila ses vêtements sales, il se glissa furtivement jusqu'à la chambre de sa Maîtresse. Il s'installa dans le lit sans vraiment se soucier si, oui ou non, son corps allait se retrouver broyé par un mécanisme de défense. Il se sentait un peu mal de son échec dans la salle de bain et cela aurait au moins eu le mérite de lui changer les idées.
Il n'avait que rarement eu à mesurer la force de la Vampire Pourpre. ...Certes, quelques fois, il s'était bien prit une torgnole qui l'avait fait voler assez loin. Cependant, il restait impatient à l'idée d'un jour avoir à se battre contre elle. Pas méchamment, juste... Pour s'amuser.
Il se rappelait sa défaite cinglante avec la Vampire Grise et se doutait que sa Maîtresse était plus puissante qu'elle. Malgré cela, à défaut de se venger de l'une, il voulait bien affronter l'autre. Cela le blessait dans son honneur de mâle de s'être fait laminé par une fille.


- Hmm, Sin ♥

Sa Maîtresse eut une réaction plutôt surprenante qui fit que la petite Goule se sentit tout de suite moins angoissé. Certes, il se doutait que l'étreinte avait quelque chose de bizarre mais il fut content d'entendre son nom suivit d'un câlin. Il ne répondit cependant que mollement aux caresses de la rouquine jusqu'à ce que celle-ci se décide à passer à l'étape suivante.

- Tu as passé une bonne journée ? Il est quelle heure ?
- Environ quinze heures...
Répondit-il dans un sourire. Il l'embrassa du bout des lèvres et se mit à lui caresser l'épaule. Et ma journée commence à peine. Il osa descendre plus loin, laissa ses mains glisser le long du dos de la Vampire. Leurs relations avaient toujours eu quelque chose d'inconsistantes et brutales. Là, pour une première fois, ils étaient tous deux partis en recherche de tendresse. Il se rendit bien vite compte que, sous les draps et hormis ses sous-vêtements, elle était nue. Il rougit légèrement et continua à l'embrasser. Il sursauta doucement lorsqu'elle arriva jusqu'à son entrejambe. Étrangement, cela marcha, contrairement à tout à l'heure, dans la baignoire. Il fallait croire que c'était plus facile avec elle. Son pantalon en devint même trop serrée. La petite Goule se laissa faire alors que la vampire tentait désespérément de le lui retirer. Le pantalon tombé et le masque déposé sur la table de chevet, l'Esclave n'hésita pas plus longuement et en profita lui-aussi pour passer sa main en direction de l'intimité de sa Maîtresse. Il frissonna alors qu'elle commençait à le mordre. Il comprit une chose: elle avait soif. Bien loin de lui l'idée de se débattre: ce corps n'était pas le sien. Il pouvait bien crever d'anémie tant qu'il se sera bien amusé avec, cela lui ira parfaitement. Par contre, il ne tint pas très longtemps avant de repousser la main de la Vampire Pourpre de son membre et de la pénétrer. Tous ces préliminaires l'avaient troublés, mais une fois la situation remise à la normale, il savait très bien comment s'y prendre. Faisant attention à ne pas lui donner de coups de tête -la laisser boire convenablement, quoi, le Fantôme donnait de petits coups de reins dont le rythme allait croissant. Au bout d'un moment, pourtant, emporté par un élan qu'il n'avait pas voulu, il commença à y aller plus intimement -profondément. Bref, il faisait de son mieux pour aller jusqu'au bout et de la chose et de sa Maîtresse. Mais ce qui lui échappait, c'était que, pour une fois, ce n'était pas son plaisir à elle qui comptait. C'était le sien, le fait de l'avoir, elle, dans ses mains pour un temps certes très limité. Il se régalait de l'avoir ainsi à sa merci, gémissante sous sa lutte acharnée pour s'amuser... Dans ce genre de situations, les rôles s'inversaient toujours et bien que cela était, pour lui, inconvenant, il trouvait toujours moyen d'y prendre son pied. Quelque part, cela leur offrait une égalité qui ne pouvait être possible autrement. En quelques minutes seulement, ils rattrapaient ce temps perdu à cause de sa mort. Seul son souffle rauque, désordonné, résonnait au sein de la petite chambre noire.

_____________________________________________________________________________________

<< ...Well... The world's surely changed! >>
Revenir en haut Aller en bas
 

[XxX] Hentai [/PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Chambre de Zune-