Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [EVENT] Conciliabule [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destin
avatar


Feuille de Personnage
Race:
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Lun 4 Nov - 14:37

Il est 22H00 du Lundi 4 Novembre. C'est à dire une semaine et une journée après la représentation. Les gens se pressent au bar du Scolopendre. Cependant des tables ont étés réservées pour vous. Vous pouvez aussi prendre un tabouret et vous accouder au bar, si vous vous sentez capable de virer les importuns. Une lumière rouge éclaire les lieux, c'est l'heure où les gens commencent à avoir trop bus et font des bêtises. Certains Vampires à peine levés profitent alors de leurs faiblesses. Il fait plutôt chaud ici et cela sent l'alcool de cactus.
Il s'agit d'une réunion prévue par votre commanditaire, de manière à ce que les groupes, s'ils le veulent, mettent leurs indices en communs selon le principe de l'échange équivalent. Mais certains malins n'hésiteront surement pas à lâcher de faux indices histoire d'embrouiller les autres petits espions en herbe et être le seul à obtenir la récompense !


Il n'y a, ici, aucune notion de "tours". Aussi pouvez-vous répondre quand vous le voulez, quand vous le pouvez ! Inutile d'attendre que les personnes ayant postées avant qui n'ont rien à faire avec votre personnage répondent. Seuls les doubles-postes restent interdits. N'oubliez pas non plus de respecter le nombre de lignes ! (6).
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Lun 4 Nov - 18:26



Cela faisait à peu près une semaine que le cirque avait donné son unique représentation, avant de repartir. En rentrant, j'eus la mauvaise surprise de voir que Ruko avait été blessée... Et encore ! Si ce n'était qu'elle ! Convoquée d'urgence par le Cirque, j'eus à répondre du comportement de ma fille aînée. Oni indemnisa grandement les saltimbanques blessés: au fond, c'était un peu sa fille aussi. Ruko eut le droit aux meilleurs médecins. Contre son gré, elle fut internée dans le meilleur hôpital de la région le temps que ses blessures soient guéries. Quand à Raito... Il s'était mit à boiter depuis et durant quelques jours et je le soupçonnais de ne pas être tout simplement allé aux toilettes comme il l'avait prétendu... D'ailleurs, les Vampires ne vont pas aux toilettes.
Izzy était furieuse: en général, les gêneurs ne sont pas de notre famille. Il valait mieux éviter de la fréquenter en ce moment, le risque de se prendre des trucs dans la tête étant à son niveau maximum lorsqu'on se trouvait près d'elle.
Ce fut un des fantômes du cirque, un dénommé Sam, qui m'éclaircit un peu sur la situation. Il y avait plusieurs groupes qui se sont baladés dans le cirque. Parmi ceux qu'il avait eu le plaisir de rencontrer se trouvait un Tsuno aux cheveux violets sans cornes. Beyond.

Appelez-moi parano si vous voulez, mais cela me travaillait affreusement et j'étais presque sûre que cet ennemi s'était trouvé sur le même terrain que moi. J'en eus la certitude lorsque Sean me présenta le journal où se trouvait la liste des noms... Et le sien aussi ?!
Visiblement la personne désaxée qui les avait envoyés à la mort l'était assez pour y envoyer des gens déjà morts.
Ce n'était pas difficile de deviner qui était à l'origine de tout cela. De une car tous les quinze ans c'est la même chose, de deux car Raito s'en était mêlé. Et ce qui gênait mon jumeau en ce moment au point d'aller se briser une jambe en enquêtant, c'était bien le maire. Depuis que ce con avait interdit à la Milice de surveiller les lieux lors de la fête où le carnage devait être au rendez-vous, mon jumeau psychote sur ce vieux con. Il fait bien, il se pourrait que ce gars soit du côté des Rebelles.
Histoire de revenir à l'histoire, j'ai passée de bien mauvaises nuits. Mes souvenirs resurgissaient et n'avaient rien d'agréables. Je fus pourtant agréablement surprise que certains anciens "collègues" se rappellent en bien de mon abominable caractère. C'était la première fois depuis trois siècles que je regardais un peu au-delà de mes mauvais souvenirs et cela m'avait été positif. Le bras d'Oni que j'avais broyée de terreur m'avait été rassurant et, à la sortie, j'avais même signée un autographe à ma remplaçante !
Beaucoup de choses restaient cependant éclaircies. Je voulais savoir pourquoï je n'avais pas compris que mes propres proches étaient mêlés à cette affaire. Et aussi...
Mistigri m'avait avertie deux jours après la représentation que Kuro aurait quelques questions à me poser de par mon implication dans le cirque... J'eus presque l'impression que c'était moi la méchante, ici !
Enfin...
Le lieu de rendez-vous de tous ces explorateurs en herbe était au bar du Scolopendre, histoire d'y échanger leurs indices et théories, voir d'embrouiller les autres pour être le seul à avoir LA solution. J'attendais que Kuro se pointe, tapie dans un coin d'ombre. J'avais aussi en main une fiole que Sam-le-Fantôme (à défaut de pirate) m'avait fait prendre histoire de guérir Beyond de la mystérieuse substance qui avait pénétrée dans son corps. J'étais pas du genre gentille et j'avais aucune envie de l'aider- qu'il crève ! A chaque fois que je me suis retrouvée à aider ce dernier, c'est pour me prendre des insultes au mieux, une attaque au pire. M'enfin, je trouverais bien un moyen d'accomplir la commission sans me faire prendre !
Il devait bien être 22H00. Il faisait nuit et heureusement, sinon j'aurais eu du mal à sortir. Parlant de sortir, j'avais bien pris mon temps avant de quitter mon chez-moi. De une car je n'en avais pas envie, de deux car j'avais envie de me préparer. Maquillée, coiffée... Je portais un corset de satin rouge foncé sous lequel se trouvaient des bandages qui aplatissaient ma poitrine de manière à le serrer encore plus. Un pantalon militaire dont le bas large cachait sans soucis Rakshasha, mon Ouroboros, attaché à ma cheville. Si j'étais victime d'une attaque psychique, cette dernière risquait de sauter comme un bouchon de champagne et je me retrouverais à boiter comme Raito. Mais rares sont les gens qui pourront penser qu'un Ouroboros se cache sous la jambe de mon pantalon et je préférais me péter un os que de voir ma tête exploser.
Je portais autour du cou un médaillon en ferraille en forme de shiruken. La chaîne était fragile: on avait trop de fois tenté de me faire sauter la tête en tirant sur mon collier.
Mes pieds, couverts par le bas de mon pantalon, restaient nus. J'avais mauvais équilibre en ce moment et me sentait tellement mieux sur la terre ferme que j'ignorais spontanément les probables morceaux de verres qui se seraient plantés dans mon pied.
Des mitaines courtes rouges recouvertes de dentelle noires planquaient le dos de mes mains. Mes ongles avaient étés limés en longues pointes et vernis pour les rendre capables de scier un os. Je pouvais être ma propre arme et je ne savais pas vraiment sur quel terrain je m'aventurais. Aussi je prenais mes précautions.
J'avais tirée un tabouret vers moi. Je m'ennuyais. Il n'y avait strictement rien à faire sinon attendre. Je regardais d'un air navré les ivrognes se disputer pour attirer l'attention de la jolie serveuse. Enfin... ENFIN ! Quelqu'un passa la porte. S'il s'agissait de Kuro, je lui ferais un signe de la main.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mer 6 Nov - 19:06

***flashback***

Un homme nous avait trouvé dans la caravane et nous avez gentillement raccompagné sans poser des questions sans nous agresser et surtout sans nous tuer. Ce qui est je l'avoue invraisemblable. Il avait ajouté :

Je m'appelle Ahmeris. Je vais vous ramener à la sortie. Certaines personnes ici doivent être ramenées saines et sauves à l'entrée du cirque.

Il était poli cet homme cependant pourquoi avait il dit certaines personnes. Est ce que certains d'entre nous sont mort ou parce que certains d'entre eux avait été tué. Enfin bref, si j'aurai éété à leur place j'aurai tué tout le monde sans laisser de traces. Il était évident que nous avions appris des informations compromettante contre eux alors pourquoi nous laisser en vie ? C'est. Quand je fus enfin à la sortie du cirque, je ne vis pas mon mari. Était il mort ? Non, il est trop borné pour cela mais j'avais tout de même un mauvais pré-sentiment

Je suis rentrée à la maison (l'Arbre hellsing n'était pas loin du cirque) en quelques minutes. Je cherchais sur le chemin la trace de mon acolyte cependant il semblait s'être évadé encore une fois. Je concentrais un peu mon aura afin que les plantes qui gardaient la maison me reconnaissent et me laissent passé sans encombre. Je pris le chemin le plus loin évitant les pièges qyue j'avais poser durant mon absence. Il serait fort contrariant si quelqu'un était venue à la maison et qui aurait bléssé ma chère et tendre. Je ne donnerai pas cher da sa peau. Quand j'arrivai enfin à la destination, j'entrai dans ma demeure et vis Laura un peu affolée. Visiblement tout ne s'était pas déroulé comme prévue. Je sentis alors une aura familière une aura comment dire ... euh troublée. Mon instinct était en alerte, le sol était tachetée de sang. D'habitude j'en serais heureuse mais dans ce cas précis cela annoncé un contre temps. Quand je pus sortir un peu de mon analyse, je remarquais que Laura avait les mains pleine de sang et quant à son teint il était blanc. Je crois qu'elle était à deux doigts de tomber dans les vappes...


Qu'est ce qui va pas ma belle ? D'où vient ce sang ?

Elle ne répondit pas mes questions et partis en cuisine pour se débarbouiller. Je suivis alors les gouttes de sang et fus surprise qu'elle remontait jusqu'à ma chambre. Fais chier me suis je dis. Pour que Laura ne dise rien et que ce sang provient de ma chambre, il n'y avait qu'une seule réponse me venant dans ma tête. C'était celui de Ed. Pas de doute possible. On ne peut pas compter sur lui râlais je. J'ouvris la porte et vis mon mari torse nue, allongé sur le lit. Il était enrobé de bandage autour de son bras.

Tu t'es fait bouffé encore une fois ?

Un léger sourire parcoura mon visage. La chance ne l'a pas souris apparemment. A cet instant, je n'avais pas fait trop attention à ce qui m'entourait et ce fut une erreur de ma part. Mon mari alors qu'il était grièvement blessé c'était éclaté à faire la déco de bougies et de pétales de fleurs. Il avait parsemé des pétales sur le lit et avait entreposé dans chaque recoin de la pièce des bougies. Près de lui se trouvaient deux roses rouges entourées de roses noires. Il s'était visiblement donné la peine de trouver ces roses nocturnes. Voulait il se faire pardonner de son incompétence ? Ou avait il quelque chose à me dire de fleurissant ? Eh bien la vérité est qu'il voulait me raconté ses exploits, ce qu'il avait trouvé et il voulait me demandé une faveau. Mister, m'a partagé ces indices et qu'en plus de ceci, il me raconta comment il s'était fait dévorer le bras par une femme zombie. Il me l'avait décrite comme étant une gentille fille toute mimi et m'avait certifié qu'elle m'aurait bien plu. Nous avions bien ri même si je dois avouer que je l'ai un peu malmené au début. Il faut toujours qu'il se mette en sale état. Mais bon, il me faisait rire avec ses bêtises. Après quelques instants, il me raconta que Laura l'avait soigné en lui mettant une plante qui avait comme propriété apaisante et nettoyante et lui avait préparé une tisane à base de camomille, de mélisse et de thym. Le but était de le calmer visiblement et de le retaper. Je lui demandai de se lever afin que je puisse débarrasser de ces draps engorgée de sang et nettoyer un peu le plancher. Quand j'eus fini tout cela, il me demanda de prendre mon instrument et de lui jouer un jolie petit morceau. C'était une bonne idée dans la mesure que cela nous détendra un peu. Je portai la sangle autour du cou, commençai à lui jouer un morceau.

Quand j'eus fini je me suis mise assise et Edouard posa sa tête sur mes genoux et fini par s'endormir. Après une demi heure, je me glissai sans le réveiller vers l'exterieur du lit demandai à mon esclave de bien vouloir le surveiller. Même s'il ne montrait fort j'étais persuadée qu'il était en mauvais état. Pendant ce temps ci je vais éclaicir un point sur l'event avec Zune.


***Fin du flasch back***

Cela faisait une semaine que Ed dormait. Laura lui avait glissé des plantes endormante afin qu'il récupére toute sa force et surtout qu'il se laisse soigné son bras. Même si la femme ne l'avait pas entaillé l'os la chair mettait du temps pour se reconstituer. J'en profitais de ma solitude pour me balader. J'avais entendu l'histoire d'un bar qui venait d'ouvrir dans l'heart. C'était la première fois que je me promenais dans ces environs. Je dus passé les méandres avec le sale brouillard tout memory pour arriver enfin à l'heart. JE savais qu'à pied cela me prendrais des jours, je pris alors ma moto : une moto noire ornée de crânes sur les cotés et d'un peu de verdures. Restons Gaïens un peu ! J'avais placé mon épée sur mon dos au cas de représailles. Dans un lieu inconnu, on ne sait jamais. JE sais que j'avais un peu abusé mais j'ai toujours été extreme dans mon comportement. J'avais fait en sorte que mes cheveux reste dans tout les sens et avait mis mon corset noir avec mon pantalon de la même couleur ainsi que mes doc. Je descendis quand je fus arrivé au bar après plusieurs heures de route. Je passai la porte et vis personne d'interressant. Je m’avançai vers le bar et demandai un lait pur. Je n'aimais pas trop l'alcool le gout me dégoûtait je préférais perdre dans mes plantes hallucigènes. Je tourna la tête et vis un corset rouge et une main me faisant signe. Je m'avancai vers elle tout en lui demanda si elle voulait un verre puis m'installa à sa table.

Coucou mais c'est ma vampire préférée ! Comment ca va depuis la dernière fois ?

Je ne voulais pas tourner autour du pot cependant ce n'était pas pour autant que je ne pouvais pas lui demander si elle allait. Cette fois depuis notre dernière entre vue je ne suis pas en manque de sang et pr ce faite, je suis plus d'humeur à m'amuser et voir même à entendre certaines choses.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mer 6 Nov - 19:56

Qu’est-ce que Beyond foutait là ?
A dire vrai, lui-même n’était plus très sûr de le savoir…
Voilà une semaine qu’il était rentré de l’expédition kamikaze à laquelle il c’était livré avec ses deux collègues d’un soir, et bien que son cou cicatrisait tant bien que mal, son sang devenu noir sur toute l’étendue de son corps ne semblait pas vouloir reprendre sa teinte normale…
S’il est vrai que les premiers jours cela inquiéta le clone mal en point, passer les trois premiers sans autres douleur que celles du à sa carotide déchiqueté, il avait passé ce stade pour laisser place à celui du refus de voir son corps ainsi « déformé ». Ce n’était pas avec ce genre d’attrait qu’il allait pouvoir passer inaperçu…
C’était donc dans un physique plutôt voyant que la jeune expérience, habiller d’un jeans noir et d’un pull à col rouler de la même couleur (servant à cacher la plus grosse partie de son corps noirci lui aussi, ainsi que sa blessure encore bien trop voyante), se dirigea vers le bar où son jeune frère lui avait donné rendez-vous afin de parler un petit peu en face à face…
Certes, Beyond n’aimait pas se montré au grand jour, et cela d’autant plus qu’il ne savait pas si les recherche à son sujet étaient toujours d’actualité, mais il avait vraiment besoin de retrouver une personne de confiance. Il n’aimait pas les gens mais la solitude le pesait…

- J’aime pas du tout cet endroit

Murmura le clone alors que, emmitouflé dans son col, il pénétrait dans le bar. L’air extérieur laissa soudain place à une chaleur ambiante des plus agréables, et Beyond sentait ses muscles tétanisé par le froid et la mauvaise humeur se détendre peu à peu. Enfin… ce fut le cas jusqu’à ce que, jetant un regard circulaire à la pièce afin d’y chercher Misty, il remarqua sa meilleure ennemis assise à une chaise, une inconnue à ses coté…
Le sang du violet ne fit qu’un tour ! Serrant les poings il tourna des talons et entreprit de sortir du bar. Si elle osait le suivre une tête exploserait bientôt, témoins ou non…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mer 6 Nov - 21:00

- Coucou mais c'est ma vampire préférée ! Comment ca va depuis la dernière fois ?

Kuro et moi à la même table, nos deux culs vissés sur des tabourets. Jusque là, je me serais presque cru dans un feuilleton de jeunes adolescentes branchées parlant boyfriends et tout le reste. Alors, chère Kuro, comment va ton esclave ? Oh si tu savais ! Le mien m'en fait voir des vertes et des pas mûres ! Et ton mari ? Hmm', je vois. Lui et Oni se ressemblent pas du tout si ce n'est leur gout immodéré pour les plantes...
Je me demande si Edouard aime les roses autant qu'Oni les aimes ?
Allez, on s'en fout de tout ça. J'aurais pu lancer la conversation là-dessus, mais non. Je refusais le verre qu'elle me proposait et lui répondis tout simplement.


- Bien... Et toï ?


Je fus vite déstabilisée par l'apparition dans la pièce du violet raté. Je m'attendais à le voir ici, sinon je n'aurais emportée le remède. Cependant cela me faisait grandement chier que les deux arrivent en même temps. Je ne pus retenir un fou rire à le voir dans cet état... Nan, mais sérieux, regardez-le ! On dirait qu'il s'est fait agresser par un tatoueur fou !! Nos regards se croisèrent et... Il détourna les talons !

- Hé beau gosse ! Tu veux pas le remède quant à ces beaux tatouages ? Je te croyais plus entreprenant ! Lui lançais-je tout en agitant la fiole censée contenir le sérum contre ces veines noires. Je ne craignais rien: j'étais planquée derrière un Ouroboros et il ne pouvait pas le savoir. Tout ce que je risquais, c'était un coup de poing dans la tronche bien senti... Et on savait tout les deux que je le méritais.
Le laissant décider si oui ou non il allait nous rejoindre -je parierais que non mais la curiosité finira bien par le ronger et si jamais ce n'était pas le cas, j'aurais tout de même fait ma part du marché... Je commandais au serveur un bon verre de cognac. Car oui, j'aime changer d'avis. Et l'arrivée de Beyond était une très bonne excuse pour boire. Je savais que ça allait bientôt me retomber dessus et que j'allais gerber cet alcool indigeste pour une Vampire. Mais d'instinct je savais aussi que je ne rendrais le liquide que d'ici quelques heures. Et puis, revoir le violet après tout ce temps, ça se fête !
Le serveur ne traina pas avant de revenir avec la bouteille entière. Je manquais de la confondre avec celle du sérum mais me rattrapais de justesse. Je descendis la moitié de la bouteille d'alcool d'une traite: J'étais, je ne sais pourquoï, nerveuse. Après avoir bu, cela me revint: Ah oui ! C'est ce gars-là qui me stresse !
Je gardais encore dans mon arrière-gorge ce gros sentiment d'amertume. C'est pas tous les jours qu'un gars avec la face d'un mec que vous avez profondément aimé vous envoie paitre à coups d'insultes !
Mine de rien il restait bien mon meilleur ennemi : J'adorais le haïr. Ce n'était pas comme ce Nécromancien de pacotille qui s'était juré ma mort sans pour autant faire quelque chose pour la précipiter. Beyond avait le don de provoquer des frissons jusqu'au bas de mon échine: Appelez ça la frousse. M'enfin, ça reste des émotions, et les émotions, c'est toujours bon à prendre !
Ignorant donc le télépathe qui ne pouvait me télépathiser, je me retournais vers ma keupine Kuro-chan. Je lui fis un graaaaaand, énorme, grandiose, sourire nerveux. Ouais, j'allais parler d'un sujet qui me plaisait pas trop. D'après ce que j'avais vu, ma potesse était pas du genre à tourner autour du pot... Plutôt de celui de foncer dans le tas, et j'lui devais un service. La déduction logique était donc...


- Le service que j'te dois, meuf, il passe dans une zoulie explication de ce que c'est que ce putain de cirque, n'est-ce pas ?


...Je sais pas si l'alcool avait déjà fait son effet. Mes yeux étaient toujours en face de leurs trous, je ne voyais pas double non plus... Mais j'avais un peu moins peur.

- Mais voilà. Le soucis, c'est que si je commence à te faire une magnifique histoire, y'aura plus besoin du beau mâle aux tatouages pour faire sauter ma tête. Donc on va faire plus simple: Donne-moi ta version des faits, en me la glissant à l'oreille. {Via Mp} ...Et je t'aiguillerais sur la bonne piste.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Aisha ClanClan
avatar


Feuille de Personnage
Race: Tora (Hybride)
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mer 6 Nov - 22:09

Si je ne m'étais pas trompée, c'est ce soir le rendez-vous au bar dans l'Heart. Et si j'en crois ce que j'ai entendu, c'est pas loin de l'appartement. Alors c'est partis !
Durant tous le trajet, je me suis demandé qu'elle était l'intérêt de cette réunion. C'est vrai ! Si d'autres personnes ont le même but que moi, tout le monde va essayer de filtrer les informations à donner, et on va tourner en rond à faire confiance ou pas aux autres concurrents... Je sens que ça va être compliqué... J'arrivais devant le bar en question. C'était un établissement tout à fait classique à première vue. Je passais la porte et me retrouvais presque nez à nez avec Beyond habillé tout en noir. Derrière une vampire aux cheveux rouges lui parlait directement. Soit c'est la plus grosse coïncidence de toute ma courte vie, soit les crânes parlaient de la personne que j'ai pile en face de moi derrière Beyond. Une autre femme était assise à sa table. Elle faisait froid dans le dos vue comme ça... J'hésitais un peu à rester avec ces deux êtres imposants, alors que je n'avais pas la moindre idée si je pouvais seulement leur tenir tête le temps de détaller en cas de coup dur... Mon regard se portais à nouveau sur Beyond et en particulier son cou. Je plongeais sur lui, écartant son col pour mieux voir la plaie à moitié refermée par mes soins.

C'est vraiment pas beau ce que t'as la. Il faut enlever les fils maintenant, mais comme ça fait mal, soit je te les enlève et faut que tu viennes me voir, soit tu te les enlèves tout seul et tu vas avoir du mal, surtout à l'endroit la, tu ne peux pas bien voir ce que tu fais.

Je me tournais ensuite vers la dame aux cheveux rouges pour m'adresser à elle sans gène ou une autre sorte d'intonation de voix ou de je ne sais trop quoi d'autre qui montre que je lui suis inférieure. Même si je suis une esclave-qu'est ce que je déteste ce mot-je ne me soumettrai pas à elle où à personne d'autre. J'ai eu mes chances comme tout le monde durant cette enquête, toutes races mélangées, ce n'est pas le moment de faire une différence.

Sauf si je me trompe, je crois que c'est vous le centre de cette histoire, non ?

Je n'y vais pas par quatre chemins, de toute façon, je sais à quoi va rimer cette conversation et je sais en quoi je vais me rendre utile ou non... Libre à eux de faire ce qu'ils veulent avec les informations que je donnerai volontairement ou non. Moi je ne cherche pas la récompense ou quoi que ce soit d'autre. J'ai un toit, j'ai un "maître" qui ne m'embête pas plus que ça, et je mange à ma faim. Même s'il m'arrive de m'ennuyer quelques fois, je me sens vraiment bien dans ma condition actuelle.
Un bruit réveilla mes oreilles, je tournais la tête dans la direction de celui-ci. Dans le fond de la pièce, presque derrière le comptoir, dans un coin plus sombre où la lumière ne pouvait passer, je voyais des mèches blondes dépasser. C'est peut-être une femme qui s'est cachée là pour nous écouter et récupérer les informations dont elle à besoin. Au pire qu'elle reste cachée ou qu'elle vienne à la table, ça revient à peu près au même, pour moi en tout cas...

_____________________________________________________________________________________



Because the Ctarl-Ctral Empire is superior.

Theme song 1
Theme song 2
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Jeu 7 Nov - 7:36

Visiblement Beyond n'était pas seul. Je dirais même plus... On dirait que le loup solitaire s'était trouvé une copine ! Elle s'arrêta un instant sur la gorge de l'Expérience et... Bon, je comprends mieux ce que le Fantôme avait dit quand il parlait de se faire pardonner. Ouaw. Je reculais sur ma chaise. La blessure me faisait penser à celle, encore plus malsaine, que SinSin avait eu à notre rencontre et durant toute sa vie terrestre. Tel donneur d'ADN, tel clone. Sauf que pour le coup, il manquait quand même la moitié du corps à mon violet préféré. Celui-là... Il allait s'en tirer sans soucis. Je l'observais un peu, rêveuse. Le Fantôme ne m'avait pas dit l'origine de la blessure mais maintenant je comprenais que c'était une morsure. Comme Diable ce crétin avait-il réussit à ce faire mordre par un Fantôme ? Je suis entourée de Poltergeists et pourtant aucun n'a réussi ce sale coup !
Tiens, au passage, dans cette foule, je les vois même plus, mes hanteurs. Bon point, bon point. Leurs réflexions à deux balles vont pas me manquer.
Plus sérieusement, elle est mignonne l'Hybride. Ça serait carrément cool qu'il fasse des gosses avec. Ca l'assagirait p'tet d'être Papa. Quoïque... Après un instant d'hésitation je me dis que ce qui n'avait fonctionné ni chez Bel' ni chez Sean ne marcherait certainement pas sur Beyond. Dans tous les cas de paternité que j'ai vu récemment, le seul qui ait vraiment marché ? Bah c'est Neron ! Mais lui il fait toujours tout à l'extrême et il est devenu complétement gâteux de sa gamine... Enfin, avec la façon dont Izzy lui a ravagé/lavé le cerveau à la machine à laver... Ça me surprend pas.
Ce mec... Je me demande encore si c'est le fait que je lui ait sauvé la vie ou le coup de pied dans les burnes que je lui ait filé à notre première rencontre qui l'a fait me détester autant. Quoïque maintenant, je l'ai à mes basques~
Bizarre, la vie. Moi qui comptait uniquement vendre le Tori à une copine à l'époque, je le retrouve majordome dans le manoir de ma frangine !
...Et je me dis que c'est plutôt cool, aussi, que l'Ouroboros empêche Be' de lire dans mes pensées. J'aurais eu ce coup de poing en pleine tronche bien plus tôt que prévu, sinon !
...Mais c'était quand même drôle de frapper Neron là où ça fait carrément mal !


- Sauf si je me trompe, je crois que c'est vous le centre de cette histoire, non ?
Interrompue dans mes réflexions, je me mis à détailler l'hybride. La peau mate, les oreilles d'elfes...
- Sean m'a parlé de toï. Aisha, c'est ça ? Comme ça t'as changé de maître ?

Eeeeet ouais. La meuf trop renseigné quoï. C'était d'ailleurs un coup de chance que le Fantôme m'ait raconté sa soirée. Il m'avait aussi remit un genre de gadget ce jour-là... Un pendentif ou un bracelet ou je sais plus quoï... "Pour faire croire à une prise d'otage", m'avait-il dit. Je connaissais le nom d'Aisha pour l'avoir personnellement invitée avec son Maître, à l'époque, au bal de l'Heart. J'me rappelle plus du nom de ce troufion d'ailleurs. ...Et si j'le croise, il est pas prêt de revoir la lumière du jour ! ...On refuse pas une invitation de De Laudreuil !!
Quand j'ai ré-entendue, un soir, le Fantôme qui me sert d’acolyte, prononcer le doux nom de la demoiselle, ça a fait tilt. Je lui ait demandé si elle était pas avec un genre de Lycan, il m'a répondu :
"Non, un Nécromancien. Il est plutôt sympa et il s'appelle Malik".
Merci Sean. Le seul Nécromancien nommé Malik que je connais est un adolescent attardé que j'ai magnanimement laissé en vie en le jetant par ma fenêtre -Par ma fenêtre ouverteuh~♪- ...Le prénom étant si rare c'est soit une putain de coïncidence, soit c'est ce crétin et donc faut que je prépare un plan de bataille.
Mais j'dois dire que ça m'a pas tellement retournée: j'avais le cirque en tête.


- ...Puis t'as tout faux Mademoiselle. -Je baissais la tête, et murmura dans un rictus.- Moi, je ne suis qu'une humble saltimbanque.

Une humble saltimbanque avec des espions partout... Mwahaha ! Heu, sérieusement. J'espère que j'ai pas tapée à côté pour son prénom. Des nanas qui correspondent à la description donnée, y'en a pas trois mille, okay, mais y'en a bien une dizaine rien que dans ce quartier. Bah au pire, si j'me suis gourée, vous savez quoï ? Je mettrais ça sur le compte de la bouteille ! "Hips !"
Je finis par me retourner vers Kuro-chan. C'était elle, mon centre d'attention, après-tout.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Jeu 7 Nov - 17:55

- Hé beau gosse ! Tu veux pas le remède quant à ces beaux tatouages ? Je te croyais plus entreprenant !

Beyond serrait les poings… Il ne sentait que trop fortement son sang Sali cogner contre sa nuque à moitié déchiqueté (ce qui d’ailleurs n’était pas des plus agréables, mais dont la rage soulageait quelque peu sa douleur). Non contente de le faire rager en l’appelant « Beau gosse », cette vampire avait eu la prétention de lui dire qu’elle avait un remède à son problème ? Le clone s’en sentit d’autant plus haineux qu’une furieuse envie d’avoir ce fameux remède le gagnait.
Saloperie de vampire, si elle pensait qu’il allait se laisser faire comme un pauvre type tellement désespéré qu’il en accepterais la première aide venu, elle se foutait le doigt dans l’œil jusqu’au trou de cul ! Plutôt crever que d’accepter l’aide de cette folle !

Alors qu’il allait sortir, tentant de ne plus penser à la proposition de son ennemis juré (même si lui-même n’était plus trop sûr de savoir pour quelles raisons il avait commencé à la détester à ce point), Beyond failli se cogner contre quelqu’un, une jeune femme à la peau mate qu’il connaissait, Aisha…
Ouvrant grand ses yeux comme des billes, ne sachant pas que c’était le soir du rendez-vous et se demandant ce que cette hybride pouvait bien faire ici, le clone se sentit trembler quand celle-ci, sans plus de discours, effleura la peau de son cou en cherchant à regarder la cicatrisation de sa blessure…
En temps normale le violet aurait envoyé à terre quiconque aurait osé le toucher, mais bizarrement le contacte de cette fille ne le dérangeant pas (pas comme celui de Zune), d’autant plus que c’était elle qui l’avait sauvé, il se sentait même rassuré…

- C'est vraiment pas beau ce que t'as la. Il faut enlever les fils maintenant, mais comme ça fait mal, soit je te les enlève et faut que tu viennes me voir, soit tu te les enlèves tout seul et tu vas avoir du mal, surtout à l'endroit la, tu ne peux pas bien voir ce que tu fais.

Beyond frissonna en sentant les doigts de la fille s’éloigner de sa peau, sentant comme un manque creuser une boule dans son ventre… La solitude commençait sérieusement à le pesé…

-J’peux me débrouiller tout seul ! Cracha-t-il, bien trop fier pour oser lui dire qu’il n’avait aucune idée de comment retirer ces fils, et aucun moyen de stériliser son opération. Mais si tu y tiens temps tu peux finir ce que tu as commencé…

Finit-il sur un ton plus doux, comme voulant s’excuser de son ton frare sans trop savoir comment… et lui dire qu'il acceptait sa proposition...
Cette fille ne lui avait jamais rien fait de mal, il devait garder ses insultes pour Zune… et en parlant de Zune, celle-ci semblait les regarder d’un air si amusé que Beyond, quelque peu calmer par Aisha, se sentit rager de nouveau.

- Sauf si je me trompe, je crois que c'est vous le centre de cette histoire, non ?
- […]Moi, je ne suis qu'une humble saltimbanque.

Le clone sourit, se rappelant enfin d’un élément qu’il avait eu sur sa chère ennemis, et qui, l’espérait-il, ne lui serait pas des plus plaisant.

- C’est vrai ça, Dari'Gan la folle dingue ! Alors comme ça on a un jour été jouer la victime ? Ca fait quoi de se sentir emprisonné alors ?

Beyond jubilait, même si physiquement cela se traduisait par une haine des plus palpables, même si cette info n’avait pas l’effet escompté, il savait au moins que ce que lui avait dit Misty était vrai.
Son coup lui faisait mal, et la présence d’Aisha à ses côtés l’empêchais d’utiliser ses pouvoirs (il ne voulait pas faire ça devant elle, le sale travail se fait en privé), mais il était toujours d’humeur pour une bonne paire d’insulte à lancer à celle qu’il haïssait plus que tout au monde…
Dieux qu’il serait heureux le jour où il pourrait enfin se délecté de la vision du crâne exploser de cette femme, mais il réservait ce moment pour un autre jour… Il voulait revoir Misty, il ne voulait pas mourir tout de suite…

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Jeu 7 Nov - 22:03

J'étais arrivé au bar bien avant l'heure à laquelle la réunion devait commencer. Si j'étais venu, c'était pour récupérer le maximum d'infos concernant cette histoire, et en savoir un peu plus sur ce qui ont participé à l'enquête. Enfin, pour être franc, j'avais aussi besoin d'autre chose, je ne me sentais vraiment pas bien depuis quelques jours. Et je savais exactement ce que c'était... Cette putain de lune de sang ! Je me suis déjà transformé une fois hier soir dans l'atelier... Si je suis ici et sous cette forme bien moins confortable, je ne sais pas combien de temps je vais me maintenir ainsi... Ce bar me plaisait vraiment, je regardais tout autour de moi, la clientèle n'est pas trop chaotique, l'établissement est en bon état, je pense que je vais investir ici sous peu... Bref, revenons-en au verre d'alcool à moitié vide qui s'agitait devant moi. Il ne bouge pas pourtant... Je dois avoir des hallucinations... J'en suis à combien déjà ? Ha oui... Presque la bouteille entière y est passée... Du... Whisky pur malt, 12 ans d'âge... On dirait du parfum en bouche mais au mieux ça décape !... 22 heures arrivées, et j'avais mal aux yeux... Je me levais en me plaçais dans le coin de la pièce où il y avait le moins de lumière, c'était tout de suite mieux... Une femme aux cheveux rouges entra, je la reconnu tout de suite malgré que son visage me paraissait flou, mais un mouvement et une couleur de cheveux comme ça, ça ne s’oublie pas... Zune de Laudreuil ! La reine de la fête... Qu'est ce qu'elle faisait ici ?... Je sais pas... Une autre dame fait son entrée !... Noir et blanc, avec des teintes de gris... Je crois que j'ai un peu trop forcé sur le nombre de verres quand même... Ha non ! je viens de voir ses yeux, et ceux la non plus on ne peut pas les oublier, Mme Kuro Hellsing !... Deuxième grande personnalité féminine de la soirée !... Puis c'est une masse mauve et noire qui rentre... C'est quoi ce truc ?... Je plissais pour mieux voir.. Ha si ! c'est la cible... la cible ?! Faut croire que Zune et la cible réunis dans la même pièce c'est possible... A qui le tour maintenant ? On va de surprises en surprises ce soir ! C'est un vrai show ! La porte s'ouvre sur un être avec des grandes oreilles... On dirait qu'il y a comme un défaut ! c'est marant... Je crois reconnaitre la jeune femme que j'avais vu dans le groupe de la cible, et vu comment elle s'en approche, ça ne peut être que ça... Ma tête se mettait à tourner méchamment d'un coup. Impossible de savoir si c'était l'alcool ou la lune qui faisait ça. Je glissais contre le mur presque à tomber par terre. Je faisais du bruit en me rattrapant, et je ne passais pas inaperçu aux grandes oreilles apparemment. Elle me regardait fixement, comme si elle n'avait aucune difficulté à me regarder alors que je me trouve dans l'ombre. Du coup je pense que ce n'est plus la peine de se cacher. Je m'affichais désormais au grand jour ! Juste au plafonnier qui illuminait le bar, mais c'est tout comme... J'apparaissais avec mon beau visage au teint pâle, joues creusées, des valises sous les yeux, et un air plus qu'épuisé en plus de l'alcool qui me faisait tituber...

Bonsoir à tous !... lançais-je dans un effort qui me semblait insurmontable en plus de mon signe de main. Je ne pouvais presque pas bouger mais il fallait que je fasse quelque chose. J'attrapais une chaise à leur table sur laquelle je m'effondrais. En soi, je ne me joignais pas à cette table, mais c'était ce qu'il y avait de plus proche pour me reposer. Lutter contre son propre sang bouillonnant est effroyablement difficile.

C'est le comité des enquêtes impossibles ici ?... Je crois bien que oui... Je vais vous offrir ce que je sais en échange de vos informations si vous le voulez... Je ne vais pas rester longtemps, je pense que je n'ai pas besoin de m'expliquer plus en détails, donc prenez vite votre décision...

Je voulais ces informations, mais je n'étais vraiment pas en forme, je devais les un peu pour accélérer les choses et avoir ce que je veux dans les temps. De toute façon, même si je ne réussis pas, je partirais pour me mettre à l'abri...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Ven 8 Nov - 7:37

- C’est vrai ça, Dari'Gan la folle dingue ! Alors comme ça on a un jour été jouer la victime ? Ça fait quoi de se sentir emprisonné alors ?

Une grimace se dessina sur mon visage. L'espace d'un instant, ma légendaire poker-face odieuse tomba et je cédais sous le poids d'une telle attaque. Je repris bien vite mes moyens mais cela avait creusé dans mon torse une telle douleur que je finis la bouteille une fois ma réponse articulée.

- Ça fait quoï de savoir que je te suis plus semblable que jamais ? -Au fond, j'aurais certainement pu tenir ma langue, yep. Mais en fait non. Je me retrouvais entraînée par mon élan.- Même ADN, même race, même destin... T'as pas un peu peur de finir comme moi, non ?

Je me levais de la table et, en une fraction de seconde, je me trouvais en face de lui, une main sur sa gorge blessée.

- Tu devrais la boucler où je serais bien tentée de te révéler certaines choses sur tes origines que tu détesterais entendre.

Une foule de paroles blessantes défilaient dans ma tête. Les mauvais souvenirs qu'il m'avait laissés s'alliaient soudainement à la douleur éprouvée par l'insulte. Ils se mêlaient à la perte de Sean, et tout cela me donnait de fabuleuses envies de voir ramper dans ses larmes ce petit ver de terre.
Il y avait beaucoup à lui raconter. De l'horrible agonie de Sean qui serait sienne sous peu car le même sang instable coulaient dans leurs veines, à Neron qui avait lavé mes chaussures il n'y a pas deux semaines en passant par ce sang qui avait servi à le cloner et qui était moitié mien... Sans oublier ce fichu contrat signé par Misty et qui obligerait le mioche à payer les erreurs de son frère s'il continuait à me faire chier. De plus, les secrets du cirque étaient aussi blessants pour sa pomme qu'ils l'avaient étés pour moi.

Cependant, je le lâchais. Avant que l'effet de surprise ne se dissipe, avant qu'il ne tente de contre-attaquer et se rende alors compte que c'était impossible, du moins avec sa télékinésie. Je retournais à ma place sans pour autant le quitter des yeux. Au bout d'un moment, je finis même par avoir un fou rire. Beyond était... Franchement pathétique. Et je le trouvais franchement drôle. Je jetais un regard vers Aisha.


- Vient par ici, l'intermédiaire. Dis-je en lui tendant la fiole. Récupère ce truc. D'après le Fantôme, c'est l'antidote contre la tronche de tatouages que se tape ce gars violet. Après, qui irait faire confiance à un Fantôme ? Certainement pas moi.

Je focalisais mon attention sur Beyond. Qu'Aisha prenne la fiole ou non, j'en avais strictement rien à branler : Il pouvait très bien claquer sur place. Mais voilà, une aura familière apparue en même temps qu'une voix qui ne pouvait qu'être...

- Bonsoir à tous !...

...Le Lycan barbie-girl ! En d'autres temps je lui aurais bien dit merci de s'être occupé de ma fille, mais là, y'aurait comme un bémol si jamais j'allais apprendre à Beyond que j'ai des... Que j'ai des... Le Lycan tenait à peine debout. Bourré ? Non. Mes pupilles se rétrécirent alors que la terrible révélation m'apparue : Cette putain de lune de sang !! Yuroh !!
Avec tout ce cirque (hahaha~) j'avais complétement oubliée que j'avais faillit arracher avec mes ongles la peau de son père pour réussir à l'avoir à garder durant la lune de sang. Et voilà que, comme par hasard, celle-ci doit durer plus longtemps que prévu et... Pauvre Yuroh resté à la maison. Je devrais vite rentrer avant qu'il ne zigouille tout le mobilier. De plus si je pense que Zwei peut très bien rester collé au plafond le temps que je rentre, je sais aussi que son goût pour la connerie lui risquera bien quelques morsures.


- Mec, tu viens de me rappeler un soucis terrible... Murmurais-je, une main contre mon crâne douloureux. Et hips ? Devinez quoï ? Je venais de me vider une bouteille de cognac. J'vais carrément être incapable de gérer ça. En plus c'est pas comme si je pouvais demander de l'aide : Ma mère est rentrée en Rosaire et en plus elle a à gérer ses propres soucis de Lycante. Izzy est régulièrement affectée par cette lune rouge et va être d'une humeur épouvantable -l'année dernière, elle m'a mordue ! ...Raito n'en parlons pas: C'est sa période de dépression-suicidaire. Reste moi qui ait la chance de me taper uniquement une sale migraine. ...Qui n'était pas là, d'ailleurs. Enfin, si, je la sens venir, mais c'est la présence de Beyond, ça, rien d'autre.

Je le laissais s'installer, poser son cul sur la chaise. Quand il s'agissait de fuir, j'avais ce point commun avec le violet raté qui faisait que je courrais très vite. Si j'ai vraiment la frousse, c'est pas l'océan qui peut m'arrêter, et encore moins le brouillard ! La dernière fois, lors de cet incident avec Idril, Izzy m'a rattrapée alors que j'avais déjà parcourue la moitié de la planète !
...M'enfin, le pauvre. Mec, j'peux te filer un conseil ? Ma mère m'a toujours dit de laisser son instinct s'exprimer. Plus tu luttes, plus t'as mal. Après c'est pas comme si j'étais concernée... "Alors Zune, ça fait quoï d'être à moitié Lycante ?" résonna une parodie de la voix du violet raté dans ma tête. ...Bah pour le moment, c'est pas ça mon soucis. Mais au pire, ça créer des emmerdes.


- C'est le comité des enquêtes impossibles ici ?... Je crois bien que oui... Je vais vous offrir ce que je sais en échange de vos informations si vous le voulez... Je ne vais pas rester longtemps, je pense que je n'ai pas besoin de m'expliquer plus en détails, donc prenez vite votre décision...
- Yep, colle ton cul à cette chaise et dis-nous tout. Murmurais-je. C'était pas comme si j'avais la science infuse.. Moi aussi j'avais envie de savoir !

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Ven 8 Nov - 17:20

La pique de Beyond eut l’effet escompté, le visage moqueur de Zune se transforma en une mou proche de celle d’une intense douleur… Même si cela n’avait duré qu’une fraction de seconde, l’expérience l’avait remarqué, et se sentait pousser des ailes. Le simple fait de savoir avoir ne serais-ce que déranger la femme lui était délicieuse, mais alors se dire qu’il avait réussi à la blesser lui était des plus orgasmique !
Seulement voilà, toutes les bonnes choses ont une fin

- Ça fait quoï de savoir que je te suis plus semblable que jamais ?

Beyond cligna les yeux, pas bien sûr de comprendre le sens de cette phrase, mais sûr par contre qu’elle était destinée à lui faire mal… Zune essayait-elle de le blesser en lui disant qu’avec un tel comportement il ne valait pas mieux qu’elle ? C’était bien la seule possibilité que voyait alors le clone…
Mais comme pour démentir une idée pas encore mis en mot, la folle continua de plus belle

- Même ADN, même race, même destin... T'as pas un peu peur de finir comme moi, non ?

Beyond sentit son sang, qui jusqu’alors bouillait de rage, se glacé à l’intérieur de ses veines. Qu’est-ce que cette vampire venait de dire ? De qui parlait-elle ? Elle avait employé le mot « tu », mais elle ne pouvait pas parler de lui, n’est-ce pas ?
Beyond n’était pas un vampire ! Il était un clone, pas un vampire !
Un clone…
Beyond réalisa soudain quelque chose qu’il n’avait jamais pris la peine de réfléchir plus en profondeur…
Il était un clone, pas une expérience, un clone… Son existence même avait été créée pour être celle de quelqu’un d’autre…
Si une expérience est créer pour atteindre un but, beauté, perfection, puissance, et avait alors une existence propre, avait été voulu pour ce qu’il était seul à être, lui n’était qu’une pâle copie d’un original… Il n’avait pas été créé pour lui, mais pour celui à qui il ressemblait (ou était censé ressembler)
Il sentait la nausée le gagner, son estomac se contractait sous l’effet d’une telle révélation…
Oh, bien sûr, l’expérience l’avait toujours sut, mais il n’avait encore jamais essayé d’y réfléchir en profondeur, trop haineux du monde pour ça…
Il était une pâle copie, et le pire, c’est qu’il ne savait même pas de quoi il était la copie…
Misty était allé voir une fois leurs original, mais Beyond n’avait jamais voulu en entendre parler, il ne savait pas même de quel espèce il était, ne savait pas même de quel espèce IL était censé être alors… Il c’était toujours catalogué sous le nom d’expérience, mais de quelle espèce était-il créer ?
Pire que tout, quel était cette histoire d’ADN ? Son modèle était-il apparenter à cette femme ? Rien que cette idée suffit à la faire flanché… Les jambes du clone le lâchèrent alors qu’il s’appuya par reflexe au premier appuie venu, Aisha…
Zune en profita pour venir lui enserré le cou, doucement, mais fermement…

- Tu devrais la boucler où je serais bien tentée de te révéler certaines choses sur tes origines que tu détesterais entendre.

Elle le lâcha, il ne bougea pas, trop de scénario lui venait en tête… Qui était cette femme pour lui ? Qui était celui qui avait servi à le créer ? Qui était-il lui-même ? … Beyond avait l’impression de perdre tous ses repères, tout ce qui avait constitué sa vie jusqu’à présent… Même la présence des personnes autour de lui ne lui faisait plus rien…
Une image arriva soudain à son esprit, l’image d’un homme qui l’avait sauvé, d’un homme qu’il avait aimé… Neron… Ou était-il donc passé maintenant qu’il avait à nouveau besoin de lui…
Lâchant doucement la jeune femme à qui il était toujours agrippé, le violet tenait tant bien que mal sur ses jambes tremblotantes…
Autour de lui les gens continuaient à parler, à bouger, à aller et venir, même un homme blond aux cheveux long c’était rajouter dans le décor, mais le clone était parti loin de tout ça…
Il était seul…

- Je...

Il releva son visage perdu vers Zune, la haine inscrite dans ses yeux éteints étant momentanément disparu

- Qui suis-je ?

Murmura t-il, la haine réapparaissait doucement, à mesure que le clone reprenait un peu conscience de la réalité environnante.

- Qui suis-je ? Répéta-t-il. Qui sui-je? Qui suis-je, qui suis-je, qui suis-je? QUI SUIS JEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ?

Finit-il par hurler alors qu’il se jeta sur la vampire, l’agrippant par le col de manière à maintenir son regard face au sien, larmoyant…
Il la haïssait, mais c’était la seule à pouvoir l’aider à savoir qui il était… Il la haïssait, et il avait peur de devoir se haïr lui aussi si jamais la réponse était celle qu’il craignait…
Il aurait tout donné pour pouvoir mourir là, de suite, sans rien avoir à faire…
Il sentait le regard moqueur de la foule, celui impatient de gens qu’il gênait, mais toute ces personnes ne pouvaient le comprendre. Il aurait voulu fuir mais il était déjà allé trop loin, il voulait savoir s’il méritait encore de vivre sur cette terre…

(Note aux joueurs: pour le prochain posteur, vous avez droit de l’assommer ou l'endormir ou n'imp s'il vous fait chier x)

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Ven 8 Nov - 22:48

Et le ton montait depuis que j'étais assis à cette table. Seule Zune m'avait demandée de d'énoncer les informations dont je parlais, mais ce fut comme si elle n'avait rien dit. La cible sembla être plus intéressée par son différent avec la vampire. Seulement, un fossé entre eux se creusait à mesure que la tension montée. Évidemment, la vampire avait son autorité bien placé par ici, et la tête mauve ne pouvait que s'écraser en face de la dame. Leur force n'était aucunement proportionnelle, et celle-ci était démontrée uniquement par intimidation de l'un et de l'autre. Jusqu'à ce que la vampire en vienne à se servir de ses mains pour agripper le cou du mauve. En tant normal nous pourrions parler de civilité que de ne pas se servir de ses mains pour répondre à la provocation, seulement, la vampire à acquit tellement de prestance que cette règle ne s'applique plus. Tout le monde baissera la tête... C'est tellement stupide, on dirait deux chiots qui se battent pour avoir la gamelle en premier... Tellement pitoyable... Se servir de son antécédent de réputation pour soumettre un être finalement intimement lié... Inutile et peut-être même illogique... Seule s'applique la vie ou la mort dans les mains du créateur ou du membre de fonction supérieure à la deuxième personne... Enfin bon... Ce qui était plus insupportable encore que de voir cette sauvagerie emparer nos deux tourtereaux, c'était ce bruit... Ce bruit qui résonnait dans ma tête, qui me faisait perdre pieds face à ma lutte acharnée contre mon sens naturel. Il fallait que la dame en rajoute une couche pour que la cible se mette à hurler en face des cheveux rouges de la vampire... Je n'en peux plus, si je ne fais pas vite quelque chose je ne vais pas réussir à me maintenir comme ça encore longtemps. J'attrapais la fiole posait sur la table non loin de moi et me levais pour me diriger vers la cible. Une fois dans son dos, je l'attrapais en le soulevais du sol en posant une main sur sa bouche. Plus aucun son n'en sortait, mais je manquais de l'étouffer par la même occasion. Je ne sentais plus ma force, c'est mauvais ça... Les effets de la lune prennent à nouveau le dessus tout doucement sans même que je ne m'en rende compte. Je tournais faiblement la tête vers la Tora située juste derrière qui avait l'air de ne plus bien comprendre ce qui ce passait. Je tentais un sourire en faisant un effort qui me paraissait impossible avant de lui adresser la parole.

Viens dehors avec moi, je vais l'y déposer un instant... Je suis désolé mais il fait bien trop de bruit, si je n'agis pas très vite, je mets en danger toute personne se trouvant ici... J'ai le remède sur moi, je vais te le donner aussi... Ce garçon à besoin d'aide et je pense que tu peux y faire quelque chose... Normalement je dois le tuer, mais aux vues de mon état actuel, je ne vais pas essayer, ce serai bien trop risqué.... J'aurais pu tout de même lui briser la nuque... Mais inutile...

Une fois le petit déposé dehors, je rentrais à nouveau, me concentrant pour poser un pied devant l'autre pour ne pas m’effondrer sur le sol. Je me jetais à nouveau sur ma chaise, priant pour qu'il ne rentre pas de nouveau dans le même état avant sa sortie, et que la vampire n'en dise rien de plus. Je ne veux pas et ne peux pas entrer dans un débat ou même me battre pour une raison quelconque...

Excusez-moi, mais le temps presse... Vous les voulez ces infos oui ou non ?...

Il fallait que j'en finisse rapidement avec ça, je n'en peux plus... Je sens mon esprit se vider de toute réflexion peu à peu, et tous mes muscles se contractaient aléatoirement. J'adoptais donc des réactions plutôt étranges, presque digne de convulsions plus ou moins contrôlées et moins intenses qu'un phénomène d'épilepsie...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mar 12 Nov - 21:28

Je ne pus m’approcher vers la petite frimousse de Zune qu’elle fut attirée par quelqu’un d’autre. Un Homme aux cheveux violets arriva alors une femme blonde puis … mais c’est Ren. Dis donc cela devient chaud ici. Décidément Zune a des ennemis un peu partout. Cependant on sait tout les deux que tout ceci n’est qu’une image d’une grande méchante alors que c’est à moitié le cas. Jusque ici, il était difficile pour moi d’en placer une. Elle se faisait incendier de questions en tout genre sur le cirque. Pas évident de suivre. Je me contentai alors d’écouter récoltant par la même occasion les informations. Il y avait de la friction en l’air et je dois avouer que j’adorai cela. Je dégustai mon lait pure tout en profitant du spectacle. Ren était venu s’assoir avec nous. Je remarquai en lui un comportement bien étrange. Il semblerait qu’il ne soit pas dans état normal. Mais enfin comme dirai l’autre chacun ses ennuies. Zune m’avait l’air joueuse et peut être saoule. Vu la manière qu’elle débitait des informations elle n’était pas toute fraîche en toute évidence. Entre ce gars aux cheveux violets et la femme il semblait y avoir un grand lien. C’était presque charmant.

Après ce remue ménage je finis par glisser un
Oui je vais bien. Un peu compliqué en ce moment mais cela passera.

Je n’étais pas du genre à étaler mes fucking de problèmes et ce soir encore moins. Il y avait trop d’oreilles. Je regardais le petit Lycan et lui dit :


Eh bien si tu as envi de déballer ce que tu as à dire vas y te gène pas.

Je ne voulu l’embêter avec un bonjour. Je le trouvais beaucoup trop agiter pour des manières. Et comme il avait dit précédemment il voudrait mieux qu’il parte vite fait. On aurait dit un chien enragé prêt à sauter sur tout ce qui bouge. Mais bon ce n’était qu’une impression. Je ne suis plus amène à tirer des conclusions sur quoi que ce soit.  Il commençait à se faire tard et le mari risquerait à se réveiller. La dose de médicament servant à l’endormir devrait plus faire effet. J’imagine la panique totale quand il se réveillera. J’en rigole d’avance. Bon il est peut être temps qu’avant que Ren ne parle que je déballe mes infos. J’ai beaucoup trop traîner pour lui en parler à voix basse. Autant mettre carte sur table après tout. Après il ne tient qu’à elle de me répondre à voix basse ou pas.

Zuny, Zuny Zuny, …. Je ne sais pas si tu es en état de répondre mais bon autant en parler après tout tu es là pour cela. Ce wood circus… il recueille des expériences n’est ce pas ? Et ils les valorisent dans des numéros ou au contraire il recueille des personnes normales et les rend spéciaux à l’aide d’expériences. Il y a un lien inévitable avec le laboratoire 5 flèches donc ce ne sont pas des rescapés qui se sont enfuies. J’ai découvert que tu avais été enfermé dans une cage fait en argent. Tu en serais allergique comme une lycante ? Ne serais tu pas une vampire pure souche ? Etrange de t’enfermer dans une cage surtout une personne de ta trempe. J’ai du mal à concevoir que tu t’es fait marcher sur les pieds. Ca ne te correspond pas ? En plus d’après des discours des personnes du cirque tu n’arrêtais de tirer la gueule ? Serais tu une victime dans l’affaire ? Qu’est ce que tu faisais là bas ? Ensuite nous avons découvert la présence d’une hybride mi humaine mi araignée. Ces araignées étaient un peu coriace tu peux me croire. On a rencontrais un vieil ami à toi, l’estomac d’acier. C’est un gentil garçon le petit homme. Il m’a beaucoup amusé. Surtout avec les personnes avec qui j’ai vécu l’aventure. Et enfin nous avons découvert une salle avec du sable rependu sur le sol, avec au centre de la pièce une montagne entourée de statuettes. On s’aurait dit dans un film à part que l’histoire était dans un langage incompréhensible. J’ai trouvé des statuettes de chauves souries en or, un loup en argent et une araignée en plastique je crois. C’était bien étrange tu peux me croire. Deux personnes poursuivies par une momie marchèrent vers les monuments. Ces momies ne se seraient pas des traqueurs comme la légende ? Qu’est ce qu’ils foutraient ici ? Ensuite j’ai eu vent que ton mari Onikage était présent à l’époque…. Je ne comprends pas est ce que ce cirque date de l’Egypte ancien et date de la création des races. Serais tu une hybride Zuny ? Qu’est ce qu’ils t’ont fait la bas au point de graver ton prénom à coup de griffes ? Je m’en fiche de la récompense que le maire se la mette dans le cul mais qu’est ce que tu étais la dedans. Est un lieu de paradis pour les expériences ou est ce un enfer ? Le fantôme lui semblait fier d’être la bas étrange. J’ai beaucoup d’hypothèse que j’ai pas le courage de tous les raconter mais je pense qu’avec cela tu pourras un peu m’aiguiller.

J’étais déjà prête à agir au premier coup d’alerte. J’avais sur ma droite un Lycan pas net et un vampire déchirée. La discussion était chaude et en plus, si elle ne jouait pas le jeu j’allais devoir m’amuser avec elle ce qui serait dommage de la traumatiser encore plus. J’en connais un rayon …

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mer 13 Nov - 8:33

Beyond m'avait choppé par le col et Dieu sait que je déteste ça. Je m'apprêtais donc à lui envoyer mes deux pieds dans la tronche, par l'effet d'un joli coup de reins histoire de les monter à la hauteur de sa gueule. Mais je fus interrompue. Je ne pus que regarder avec une surprise sans nom et une émotion incontrôlée Ren' oser faire taire l'Expérience et le virer dehors sans que celui-ci, en état de choque, n'ose piper mot. Je restais coite, la bouche entre-ouverte, jusqu'à ce qu'il pose à nouveau son cul sur sa chaise. Je reprenait place sur mon tabouret, sans jamais le quitter du regard.

- Alors là... Tu m'as bleuffé. Soit t'es un expert en comportement animal, soit t'es totalement con car ce mec peut te faire exploser le crâne sans lever le petit doigt. Je me frottais vigoureusement les cheveux, seule chose qui pouvait vraiment me remettre les idées en place. Raah ! J'aurais dû y penser moi aussi, à faire un truc du genre !! De plus, Ren' savait très bien quels étaient les pouvoirs de Beyond. La Lune le rendait-il suicidaire ? Non ! Je ne pouvais m'empêcher de croire que le blond avait prévu et paré la contre-attaque du violet. Dans tous les cas... Ouaw.

- Normalement je dois le tuer, mais aux vues de mon état actuel, je ne vais pas essayer, ce serai bien trop risqué.... J'aurais pu tout de même lui briser la nuque... Mais inutile...

...Ah nan. En fait, c'est qu'un suicidaire, cette coupe de barbie ! ...Mais pire que moi, quoï ! Je me demande si Beyond aurait eu le temps de réagir quand ce dernier aurait tenté de lui briser la nuque ? Hey ! On touche pas à MES ennemis.
J'eus un petit fou rire en me rappelant la tronche paniquée, désespérée, du clone. Et j'en arrivais même à avoir un pincement au coeur. Cette nuit ou demain, je m'occuperais de lui filer des réponses. Ca faisait longtemps, au fond, que j'attendais qu'il soit dans ces dispositions. M'enfin, c'est quand même nul: Je sentais bien que j'allais perdre un grand ennemi. Au fait, quelqu'un a du chloroforme, ici ?

...Bref, revenons à nos moutons -tout de même, pitoyable le Beyond ! Haha. Ren', irrité, commence à nous demander si oui ou non on les veux ces infos bord*ledem*rde ! A ton avis, mec ? Si t'as les fesses posées à cette table, ça veut dire que soit tu les donnes, soit tu te casses !
- Oui je vais bien. Un peu compliqué en ce moment mais cela passera.
- Au cirque, j'ai vu ma remplaçante. Elle m'a dit avoir blessé un grand blanc. Je connaissais à peu près tout le monde sur les listes sauf un certain... Edouard Hellsing. Je crois comprendre ce que signifie ton "compliqué".


Bah ouais, j'avais lu le journal, moi aussi ! Et j'étais pas conne au point d'en rien capter ! N'empêche, meuf, si ton mari est assez stupide pour se faire blesser, tu devrais en changer. T'as franchement envie de vivre avec un gars en qui tu peux pas avoir confiance ? Et si tu revenais un jour et qu'il l'était bien plus que ça ? Du style... Mourant ?
C'est l'avantage d'être avec Oni, je sais très bien que personne n'arrivera à lui faire la moindre égratignure !
Je dois avouer que je me sentais carrément supérieure, sur le coup. Et c'était peut-être l'effet de l'alcool, mais je crevais d'envie d'aller directement chez mon Démon, lui faire un gros câlin ! ...Et à Beyond, aussi. ...Beurk ! Beyond ? Ouais, ça doit être l'effet de l'alcool car j'ai désormais envie de dégueuler, là ! Yeuuuk !


- Eh bien si tu as envie de déballer ce que tu as à dire vas y te gène pas.
Bien dit ! Ça m'évitera d'être vulgaire !

- Zuny, Zuny Zuny, …. Je ne sais pas si tu es en état de répondre mais bon autant en parler après tout tu es là pour cela.
- Tu te moques de moi ? Même morte j'chrais incapable de fermer ma grande gueule !
Lâchais-je, presque vexée. Puis je la laissais continuer.

- Ce wood circus… Il recueille des expériences n’est ce pas ? Et ils les valorisent dans des numéros ou au contraire il recueille des personnes normales et les rend spéciaux à l’aide d’expériences.
- Personne n'est normal là-bas. La coupais-je à voix haute. Juste histoire que Ren' comprenne qu'il sera pas démuni question retour. Je zappais les questions sur moi en lui faisant signe de la main de poursuivre. Une sorte de moulinet du poignet. L'estomac d'acier ? Tu veux parler de Jûkei ? Un "p'tit" gars ? Soit t'as trop abusé de l'alcool, soit tu parles pas de lui et dans ce cas-là je vois pas. Des Traqueurs "comme à la légende" ? Quelle légende ? Je fronçais les sourcils et plissais les yeux. Non, captais pas.
Léger soupir de ma part.


- T'es allée chercher bien loin je trouve. J'eus un sourire en coin et obervais Ren'. Ren', t'as juste intérêt à ce que tes informations valent ce que je vais raconter. Je jetais un œil à Kuro. Je raconte ça à voix haute et vous en faites ce que vous voulez. Nouveau soupir, histoire de me donner du courage, et je me lançais de la même manière dont j'aurais plongée dans une piscine d'eau gelée.
Qu'on se penche vers un Laboratoire ou l'autre, il y a toujours moyen de se faire déchirer la gueule si ils nous ont dans le collimateur. Seulement, l'un des deux est un peu plus... Dangereux que l'autre ? Oui j'ai du sang de Lycan et je peux te dire que je kiffe pas du tout du tout l'argent, Kuro-chan. Quant au cirque... C'est ni bon ni mauvais, tout dépend du point de vue. Quand on y arrive, on a pas trop l'choix- j'veux dire, tous ceux qui y sont pensent qu'ils n'auraient pas d'autres vies ailleurs. Bon, après, t'as Beyond. Beyond il court, il court le Traqueur~♪ Je repris une mélopée de mon enfance où l'on parlait de furet qui court. Ma mère adore les chansons pour enfants. Mais ça, c'est pour Cinq Flèches. Eux, quand ils ont finit de jouer, ils vous crament. J'eus un hoquet qui était plus pour l'effet que lié à l'alcool. Hémato ils vous vendent. Un peu comme de simples Esclaves. Au plus offrant. Et le plus offrant, ça a toujours été le Cirque. Alors soit tu t'en acclimates et t'es content d'avoir une roulotte où rentrer après le numéro, soit t'es triste et tu essaies de crever -mais personne t'en laissera la chance. Et si t'essaies de te barrer... Je fis le signe d'une gorge qu'on tranche. Squiiik, comme les souris. Tu finis zigouillé et p'tet qu'après, tu te retrouves dans les assiettes des autres à la cantine ! Quand y'a des assiettes, naturellement. J'eus un sourire nostalgique. Aaah, la tambouille du Cirque ! Sauf si t'es dans les bonnes grâces du Doyen, alors là, forcément, c'est plus la même chose. J'haussais les épaules, d'un air entendu. Mais y'a surement anguilles sous roche dans tout cela, car les Traqueurs obéissent au Cirque. C'est eux qui sont chargés de te tuer si tu t'échappes. Et tout le monde sait que les Traqueurs ont étés "crées par les Labos", non ? Alors quoï ? Ils auraient pas étés crées par eux ? Aucune idée ! J'ai jamais vu sous leurs bandages pour aller persiffler de telles choses, et même si j'l'avais vu, j'vous en parlerait pas. D'ailleurs, j'ai trop parler. J'ai pas envie de croiser un Traqueur devant ma porte, demain. Je sais rien sur cette histoire de pyramides. Je suppose que ma sœur en sait long là-dessus vu la déco' de sa chambre mais... Elle l'ouvrira pas ! Ne retrouvant ni verre ni bouteille, j'allais en commander d'autres. ...Même à moi elle m'a jamais rien dit. Et pourtant, j'ai tout essayé pour la faire parler- je suppose que vous me connaissez assez pour savoir ça, nope ? En tout cas sa lubie coïncide avec le moment où elle a commencée à travailler à Cinq Flèches. Elle avait jamais eu cette vocation avant de partir enquê- Oups. J'ai rien dit. A ton tour, maintenant, Ren', de déballer ! Lançais-je du comptoir où je faisais signe de manière outrancière au barman de m'en remettre une bouteille.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Mer 13 Nov - 21:51

J'avais fais trop d'effort pour sortir le mauve braillant à tout va dans le bar, je me sentais décliner petit à petit. Plus vite j'en aurais finis ici, plus vite je serai à l'abri... Au pire moi je ne risque pas grand chose, c'est pour eux que je fais ça, sinon tout ça n'aurait aucun sens, et je ne veux pas être ralenti à cause d'un évènement naturel qui ne touche qu'une part d'entre nous. Bref... C'est en esquivant les pics des deux femmes ici présentent qui n'ont pas l'air de se soucier plus que ça de ce qui pourrait arriver si je relève les provocations et que je me met à y répondre. Je crois qu'au delà d'être juste un manque de tact, ça doit être une pointe de stupidité... Nan, il ne faut pas s'affranchir de ces futilités, tu y risque personnellement la... Reprenons le cours de la conversation....

...l'un des deux est un peu plus... Dangereux que l'autre ? Oui j'ai du sang de Lycan et je peux te dire que je kiffe pas du tout du tout l'argent, Kuro-chan. Quant au cirque... C'est ni bon ni mauvais, tout dépend du point de vue. Quand on y arrive, on a pas trop l'choix- j'veux dire, tous ceux qui y sont pensent qu'ils n'auraient pas d'autres vies ailleurs. Bon, après, t'as Beyond. Beyond il court, il court le Traqueur~♪ . Mais ça, c'est pour Cinq Flèches. Eux, quand ils ont finit de jouer, ils vous crament. Hémato ils vous vendent. Un peu comme de simples Esclaves. Au plus offrant. Et le plus offrant, ça a toujours été le Cirque. Alors soit tu t'en acclimates et t'es content d'avoir une roulotte où rentrer après le numéro, soit t'es triste et tu essaies de crever -mais personne t'en laissera la chance. Et si t'essaies de te barrer... Squiiik, comme les souris. Tu finis zigouillé et p'tet qu'après, tu te retrouves dans les assiettes des autres à la cantine ! Quand y'a des assiettes, naturellement. Aaah, la tambouille du Cirque ! Sauf si t'es dans les bonnes grâces du Doyen, alors là, forcément, c'est plus la même chose. Mais y'a surement anguilles sous roche dans tout cela, car les Traqueurs obéissent au Cirque. C'est eux qui sont chargés de te tuer si tu t'échappes. Et tout le monde sait que les Traqueurs ont étés "crées par les Labos", non ? Alors quoï ? Ils auraient pas étés crées par eux ? Aucune idée ! J'ai jamais vu sous leurs bandages pour aller persiffler de telles choses, et même si j'l'avais vu, j'vous en parlerait pas. D'ailleurs, j'ai trop parler. J'ai pas envie de croiser un Traqueur devant ma porte, demain. Je sais rien sur cette histoire de pyramides. Je suppose que ma sœur en sait long là-dessus vu la déco' de sa chambre mais... Elle l'ouvrira pas ! ...Même à moi elle m'a jamais rien dit. Et pourtant, j'ai tout essayé pour la faire parler- je suppose que vous me connaissez assez pour savoir ça, nope ? En tout cas sa lubie coïncide avec le moment où elle a commencée à travailler à Cinq Flèches. Elle avait jamais eu cette vocation avant de partir enquê- Oups. J'ai rien dit. A ton tour, maintenant, Ren', de déballer !

Du sang de lycan... Jusque là c'est peut-être bien la seule chose qui m'avait choquée de toute l'histoire. Le reste me paraissait assez banal vu notre société. Je veux dire on a des esclaves, on a des expériences ratées ou pas, on a des cirques, alors pourquoi ne pas combiner les trois ainsi qu'une part de l'économie du coin. Et voila, vous avez la recette du Dark Wood Circus !... Passons ce genre de détails qui ne m'intéresse pas trop, contrairement au fait qu'elle tente de taire quelque chose sur l'Egypte antique...

Kuro, vous avez parlé de l'Egypte à un moment, je me trompe ?... Eh bien j'ai ceci pour vous.... Je cite: "venez, venez... A la montagne aux cinq pics... Car le pouvoir y est la-bas immense... Et les techniques de combat mortelles... On dit que l'humain se transforme en dieu." fin de citation... Et j'ai aussi autre chose : "ceux qui ont étés créés ont été enfermés... Libérés sur le monde par le sauveur,... Ils entraineront la chute de l'ère humaine..." Terminé... Ces deux passages étaient écrit et dicté en Egyptien de la même époque que celle dont tu as parlé d'après le vampire qui nous accompagnait... Les deux citations sont assez explicites je trouve et doivent surement compléter ce que vous avez trouvé sur cette Egypte... La on touche à la base de l'histoire de ce monde... C'est bien trop vieux pour qu'on puisse remettre tous ce qui s'est passé en ordre je pense... Voila tout...

Il n'y avait maintenant plus que ma main pour retenir ma tête de s'écrouler sur la table. Pourquoi ça ne lui fait rien à elle si du sang comparable au mien se balade dans ses veines ?... Quelle horreur... Et ça dure toute la semaine... Haa....

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Ven 15 Nov - 18:51

Elle m'a dit avoir blessé un grand blanc. Je connaissais à peu près tout le monde sur les listes sauf un certain... Edouard Hellsing. Je crois comprendre ce que signifie ton "compliqué".

Je me réveillais de mes rêveries et entendu le nom de mon mari.

Oui Édouard Hellsing était de la partie. Il est mon mari. C'est grâce à ton ami qu'il a le bras blessé jusque l'os. La prochaine fois que tu las voies dis lui respect.

J'eus un léger petit sourire. Cette femme a blessé gravement le Ed qui me suivait. Ed s'en est toujours pris plein la gueule littéralement d'où son coté impulsif aujourd'hui. Néanmoins arrivé jusqu'à l'atteindre suffisamment de temps pour lui entaillé l'os fallait le faire. Secrètement même si le voir dans cet état m'a fait bien rire j'étais heureuse qu'il n'en soit pas mort. J'attendis qu'elle finisse son discours enregistrant chacun de ses mots. elle venait de confirmer ce que je pensais jusqu'à présent. Mais elle m'avait bien aiguillé sur les idées de traqueur fort heureusement. Je sentais en elle une petite crainte infime soit elle. Comme elle a dit elle a le risque qu'un tueur de vampires se pointe chez elle.

Ren attentif plus ou moins dans son état comateux nous donna ses indices. Ils ne sont pas des moindres. Pourquoi le cirque aurait il un rapport avec l origine des races. Il semblerait que la rousse n en sache pas plus que nous sur ce sujet... Je pense que les dirigeants ne sont en autre que les originels je ne vois pas autrement qu ils connaissent une histoire d Egypte ancienne. Cela m étonne pas que les vampires les lycans et encore les hybrides soient a la base des humains qui on fait des expériences afin de devenir immortels et forts etc. L'homme a toujours refuse le faite de mourir jeune.

Il avait bien dit :
"venez, venez... A la montagne aux cinq pics... Car le pouvoir y est la-bas immense... Et les techniques de combat mortelles... On dit que l'humain se transforme en dieu." fin de citation... Et j'ai aussi autre chose : "ceux qui ont étés créés ont été enfermés... Libérés sur le monde par le sauveur,... Ils entraîneront la chute de l'ère humaine..." Intéressant.. Je ne pense pas que je suis loin de la vérité. Mais comme il l'a dit " C'est bien trop vieux pour qu'on puisse remettre tous ce qui s'est passé en ordre" Il n'avait pas tort. Comment d'emmêler quelque chose qui est plus vieux que nous... A moins d'interroger quelqu'un qui en sache long sur l'Egypte ancien. Izzy par exemple. Cela me donnerait l'occasion de faire un peu sa connaissance. Cependant vu la réputation je ne pense pas que c'est une bonne idée. Peut être dans une bibliothèque.... celle de la ville. J'en apprendrais ainsi mieux sur Mère si j'en trouve des ouvrages. Je dois me renseigner c'est sur et certains. Si les Gaïens veulent donner une bonne leçon il serait plus intéressant de connaitre à mort l'adversaire. M'enfin... Une question trottait toujours dans ma tête :

Zune pourquoi étais tu dans ce cirque ?

Je savais pertinemment que je relancais quelque chose qu elle avait volontairement fait abstraction Depuis le début de l'aventure cela me chiffonnait. Peut être l employait il pour avoir son sang mi vampire mi lycan. Mouais... Je continuais encore dans mes pensées en quête de réponses et de questions. Il ne me restait plus beaucoup de temps avant de devoir partir..

Ce que je n ai pas dit c est que dans l histoire nous avons perdu un de nos coéquipiers un Nécromancien. Je ne sais pas si s en est sortie et ensuite il a été remplace par un homme aux cheveux rouges comme les tiens d ailleurs. Des son apparition il a trouve une enveloppe ou il y avait l adresse du laboratoire 5 flèches et également une personne qu on connait toute les deux... Izzy berger. Il n a pas voulu l ouvrir. J aurai bien aime avoir accès a ce fichu indice mais bon.... L'enveloppe n'était pas si vieille. Ta sœur elle ne travaillerait pas avec le labo ? Pourquoi le ferait elle si des années avant ils t ont gardé séquestré ?

Elle disait qu elle a été embauche depuis qu elle avait enquêté ici. C est la fête. Zune Onikage et Izzy sont impliqués d'une manière ou une autre au cirque...

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Ven 15 Nov - 20:47

Ren' et son air blasé ! Pff ! J'aurais très bien pu lui expliquer calmement que la fin du monde était pour demain qu'il m'aurait répondu net qu'il le savait déjà. Même si je savais bien que c'était des airs que ce Lycan se donnait pour paraitre supérieur, il n'en restait pas moins que j'en gardais l'envie d'en découdre une nouvelle fois avec lui. D'ailleurs, on avait jamais vraiment finit notre dernier combat.

- Tes indices ont aucuns sens. Je lui lançais un air dédaigneux. Qu'est-ce que tu veux qu'on en tire ? Que les Égyptiens faisaient de jolis contes de fées ?

Au fond, je savais bien que quelque chose clochait là-dedans. Dis, Maman, Papa il est bien d'origine Égyptienne, hein ? Non, parce que là, justement, si ça continue, ils vont pas tarder à penser à lui.
J'étais retournée à la table sans pour autant m'y rassoir. J'avais en chemin laissé tomber mon verre sur le sol alors je buvais au goulot de la bouteille. L'histoire me gavait tellement que je ne faisais même pas gaffe à ce que je buvais.


- Zune pourquoi étais-tu dans ce cirque ?
- Un scientifique d'Hémato m'a capturée quand j'étais gamine. Pour le reste, j'viens de vous le dire. Ils revendent au Cirque ceux dont ils n'ont plus besoin. Pour le reste, je suppose que c'est top secret ♥
Je voulus mettre mon doigt sur mes lèvres pour appuyer ce propos mais je me ratais et, tentant de le faire avec la main qui tenait la bouteille, m'en reversais dessus. Ouuuuups. Allez, vite-vite-vite la finir ! Avant que l'ivresse ne s'en aille ! Comment pourrais-je tenir sinon ? Hey ! Ren' avait beau se la péter, il n'était pas le seul à avoir des envies de meurtres ici-bas !
Un instant, je me stoppais. La bouche entre-ouverte mais les yeux exorbités, je vis l'image d'Oni se dessiner devant moi. J'allais lui courir après avant de me rendre compte qu'il n'avait pas plus de consistance qu'un éléphant rose. Je finis la bouteille dans un accès de panique.
Kuro, elle, parlait dans le vide. J'eus le temps de chopper au vol une partie de sa phrase et mon esprit, bien qu'embrouillé, fit un lien qui n'était peut-être pas le bon.


- Il a été remplace par un homme aux cheveux rouges comme les tiens d'ailleurs.
- ...C'est normal c'est mon...
La tête commençait à me tourner. OURGH je devenais vraiment une petite joueuse ! C'est mon connard de jumeau à moi ♥ Lâchais-je, cherchant d'un air désespéré un endroit où m'appuyer -le mur me parut une bonne solution.
- Ta sœur elle ne travaillerait pas avec le labo ? Pourquoi le ferait elle si des années avant ils t ont gardé séquestré ?
- Mais t'es chiante avec tes questions ! Dis-je, énervée. J'ai déjà tout dit ! Sérieuuuuux- Je portais une main à mon crâne qui tambourinait de manière inappropriée. Pis c'est à Flèches qu'elle travaille, ma sœur, pas à Hémato ! Aux Cinq... Flèches.

...Il fallut peu de temps avant que tout se mette plus qu'à tourner et que je me mette à tomber sur le cul, par terre. Quelques secondes après, je pionçais comme un loir.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Dim 17 Nov - 8:18

Cette discussion prenait bien trop de temps, il fallait que je parte maintenant, mais c'était intéressant d'entendre ce que les deux femmes avaient à dire. Suite aux informations que je délivrais bien gentiment, je remarquais le regard de Mme Hellsing qui se faisait plus profond, elle était bien perdue dans ses pensées, mais je pense qu'elle m'écoutait attentivement et qu'elle s'affairait à donner un sens à tout ce qu'elle savait à présent. Au moins je ne serai pas venus pour rien, et j'aurais pu rendre service à quelqu'un. C'est finit pour moi, je ne pourrai plus sortir de chez moi pendant encore une semaine à ce rythme, je suis de plus en plus épuisé...

- Tes indices ont aucuns sens. Qu'est-ce que tu veux qu'on en tire ? Que les Égyptiens faisaient de jolis contes de fées ?


C'était... pitoyable comme remarque, et même dénué de sens, contrairement à ce que je venais de dire auparavant.

N'essaye pas de te mentir à toi même en tentant de faire passer les paroles des autres pour moins que ce qu'elles ne sont...

Suite à ce petit instant de dérision provocante, Huro Hellsing reprenait ses questions, et Zune reprenait les choses en main. Ce que je veux dire par "les choses", c'était bien sûr s'affairer à vider une énième bouteille d'un alcool de mauvaise qualité. Il faudrait vraiment faire un petit quelque chose pour améliorer cet endroit. Elle avait beau essayer de garder ses esprits et de répondre aux questions à peu près normalement, mais ça ne se résuma qu'à une tentative de ne pas tomber au sol. Ho, pardon ! Cette tentative échoua bien vite... Nous voila donc ici, dans ce bar, pour une histoire de fou, peut-être un peu risquée pour nous comme elle remonte aux origines de notre existence à tous, cette réunion est composée d'une femme à l'esprit aiguisé ne mâchant ni ses mots ni ses questions, une pointe d'effronterie en plus, une autre femme qui se noie dans l'alcool pour une raison tout aussi obscure que le fait qu'elle n'en sache pas beaucoup plus sur toute cette histoire alors que sa propre famille y serai mêlée, et enfin un lycan incapable de plus réfléchir que ça, au bord de l'explosion morale comme physique... C'est une belle brochette, croyez-moi....
La vampire, à terre, c'était endormie, je pense qu'il n'est plus possible d'en tirer quoi que ce soit... Je m'adressais donc à Kuro, seule personne saine d'esprit restante ici

Je pense que l'on devrait se retirer... Je dois partir au plus vite d'ici... Si tu veux je peux la ramener, elle risquera moins de faire des dégâts si quelqu'un la ramène, je me propose, j'ai besoin de marcher tranquillement pendant un petit moment, tout ça à bien trop activé mon système nerveux et je sens que si l'on continu ainsi je ne pourrait pas résister beaucoup plus longtemps... Et ce ne serai pas galant de laisser la tâche à une femme de s'occuper d'un ivrogne...

Je me levais pour aller chercher le corps inerte se reposant de Zune sur le sol. Ça n'était pas vraiment une proposition que je lui avais fait en fait. J'avais plus ou moins besoin de ça, d'une manière ou d'une autre je trouverais le moyen de me calmer sur le chemin. Et au cas où je perd pied, Zune sera proche, enfin si elle se réveille à temps, et je sais qu'elle pourrait être capable de me maîtriser sans forcément me tuer, dépend quand même de son humeur ça... Je n'avais aucune difficulté à la soulevait, et la mettait sur mon dos, un peu comme un sac... Et c'est partis, direction les Méandres. Juste avant de passer la porte du bar, je tournais la tête

Bonne fin de soirée Mme Hellsing...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   Dim 17 Nov - 10:29

Perdue dans un sommeil réparateur, engourdie par l'alcool, je ne pouvais m'empêcher d'entendre le reste de la conversation. Mon corps était comme paralysé. Je me sentais mal et savais que je n'allais pas tarder à rendre ma si chère boisson.
Je savais aussi que les effets de l'alcool allaient êtres de courte durée et je me demandais si je ne simulais pas un peu, là, crevée par terre, à faire semblant de dormir et de ne rien entendre.
Mais je dois dire que tout cela m'avait tellement saoulée que je n'avais aucune envie de pousser plus en avant les investigations. Je me savais trop bavarde et cela allait me jouer des tours. Au bout d'un moment, je compris que Ren' allait partir et au moment de partir il...
NON !! Ça niet !! Tu me touches, je te bouffe, vioc' ! Usant de ma télépathie je faisais de mon mieux pour le faire jercker de moi mais ce crétin s'obstinait. Au bout d'un moment il réussit à m'atteindre et me fouta sur ses épaules.
Deux solutions s'offraient à moi.
Soit j'attendais qu'il en ait finit avec moi, soit je me débattais. Et je me sentais assez mal pour ne pas réussir à me retenir de vomir sur son épaule très longtemps. J'avais la bouche fermée mais mon cul était en l'air. Ce qui faisait que mon estomac avait la tête en bas. Tout le liquide alcoolisé s'y trouvant alors ne demandait qu'à sortir et si j’entrouvrais un instant la bouche, j'étais sûre de ne pas réussir à stopper la fontaine.
En bref... Putain pourquoï tu me saoules j'avais choisie cet endroit pour m'endormir !
Rageant au fond de moi je me dis cependant qu'il pouvait remercier le ciel que je ne dormais pas réellement. Izzy m'avait apprit l'art de trucider quelqu'un sans se réveiller, quand ce dernier entrouvre votre cercueil et ce mécanisme avait parfois des beugs.
Même s'il me valait de temps à autre de perdre un esclave je dois avouer que c'est carrément fun de se réveiller avec un cadavre sur le sol ! Du style "Ah, tiens, j'ai fait ça, cette journée ?"
J'attendis donc que la porte soit passée pour ne pas créer de scandale devant Kuro. Le temps d'attente fut long et fastidieux et même serrer ma mâchoire au point de la faire saigner n'aidait pas trop à empêcher à l'intégralité du contenu de mon estomac de sortir. Un filet d'alcool non digéré coulait donc de ma bouche jusqu'au dos du Lycan qui en faisait trop.
Une fois la porte passée et fermée, je donnais un coup de pied dans le ventre du bienfaiteur histoire de me propulser en arrière. Retenant ses mains par de la télékinésie au cas où il voudrait m'empêcher de faire ce que je faisais. C'était un coup simple et j'avais beau me sentir on ne peut plus mal, je savais encore... J'atterris sur la terre ferme, à quelques mètres seulement du Lycan. Y'a pas à dire, il était pas un bon trampoline. Je le regardais quelques instants, le vomi sortant toujours doucement de ma bouche -que c'est sexy ! Puis me barrais aussi vite que possible. La nuitée avait été chiante et je n'étais malheureusement pas en état de m'occuper de Beyond. J'allais finir de vomir, dès que je serais assez loin, et m'installer tranquillement dans mon cercueil histoire de récupérer. Ma tête me tournait toujours et j'étais toujours totalement hors-service... Qu'est-ce que je disais, déjà, tout-à-l'heure ? Ah oui. Que je savais encore m'enfuir.

-Finit pour moi-

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [EVENT] Conciliabule [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Conciliabule [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event | Libre | L'arrivé d'un ange...
» [Event + Libre + Sbire] Blitzkrieg
» [Event/Libre]La foire de noël
» [Event, Libre] Argenta en fête
» [Event][Libre + Clyford] Après-midi à l'eau de rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Bar-Restaurant Le Scolopendre-