Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Je te l'avais Promis /PV Shina/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mist Mare
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience
Pouvoir: Télépathie Amplifiée
Look Actuel:

MessageSujet: Je te l'avais Promis /PV Shina/   Mer 11 Sep - 9:26

FlashBack a écrit:
" Allez, signe ! On ne va pas y passer toute la nuit quand même ! "

L'adolescent hésita encore quelque instant. Sa main droite trembla alors qu'elle approchait la plume de la feuille.

" Han-han ! Avec ton propre sang, boy ! Tu ne crois franchement pas qu'un contrat au stylo serait classieux ? "

Fermant les yeux de résignation, il se planta profondément la plume dans la paume de la main. Du sang en perla immédiatement, il retira l'objet et signa, tout en bas d'une feuille de couleur noire, son prénom.
Il jeta un œil résolu vers la Vampire. Elle souriait.


" Voilà, c'est comme si Beyond était déjà libre, et toï, tu viens officiellement de te foutre dans la merde. "
...Mauvais souvenir. Pourquoi y penser encore ? Tout était finit désormais. Beyond serait sauf et il n'y avait qu'à espérer qu'elle...
Il poussa un soupir de soulagement. Il était débarrassé de cette vilaine culpabilité qu'il avait transporté durant tous ces jours depuis le bal. Il se sentait tellement mieux ! Son côté "obscur" n'avait plus vraiment ressurgit depuis cette histoire mais il n'aimait pas y penser car cela lui faisait peur. Il avait réellement parfois l'impression qu'il s'agissait de deux êtres différents. Que ce "lui" n'était pas vraiment... Lui.
Enfin, aujourd'hui, ce soir, le but était de se changer les idées. Il tenta de sourire mais c'était une tâche ardue. Il repensa au déroulement à venir de la soirée et son sourire finit par s'afficher correctement.
Il avait invité Shina à venir dîner.

C'est plutôt rare qu'il ait l'occasion de penser à lui. Mais la mort de ses amis, malgré le profond vide que cette dernière avait laissé dans sa petite tête, lui avait permis de se retrouver totalement sans but, perdu dans cette grande ville. Il avait arrêté les études depuis cette fête insensée. Il cherchait toujours, au fond, un moyen de suivre ses idéaux mais s'était mit dans la pensée de s'occuper un peu plus de lui. Quelque part, il en avait bien besoin, sa raison supportait à peine tous les événements auxquels il était confronté.

Il était venu en avance, comme un parfait gentleman. Des lunettes de soleil larges sur la bouille de manière à avoir l'air incognito ne laissait voir qu'une partie de ses tâches de rousseur qui traînaient toujours sur ses joues poupines. Son visage s'était encore développé ces derniers mois, il devenait certainement un homme.
Même si dans sa tête, le chaos était toujours présent.
Il avait aussi acheté des fleurs à Shina. Des roses rouges, il ne savait pas vraiment pourquoï, et espérait que ça lui fasse plaisir. Il avait fait cela instinctivement, suivant coutumes et clichés. L'argent qu'il avait utilisé pour les payer venait d'une bourse que soit Zune, soit Izzy, versait régulièrement sur son compte en banque. Il ne travaillait pas encore mais le patron du restaurant, après une courte discussion, lui avait proposé de venir travailler pour lui. Ce genre de choses n'arrivent pas souvent et, bien qu'il fût surprit de l'offre, il ne pouvait deviner que la Vampire rouge avait soudoyée le Lycan pour qu'il lui fasse cette proposition.
Mistigri, flatté, avait promis d'y réfléchir. Désormais il attendait sa dulcinée, le rose aux joues et l'air gêné de ceux qui savent qu'ils ont fait une boulette. Il n'avait certes pas rompu contact depuis le bal, passant des coups de fils une fois tous les quatre jours, lui envoyant parfois un ou deux ouvrages de ses études qu'il pensait l'intéresser... Mais il n'avait pas été ni le fils, ni le petit ami idéal, délivrer Beyond ayant été son objectif premier.

Maintenant, c'était finit, il était temps de s'occuper de sa vie amoureuse, de faire un pas résolu en direction de l'avenir. Il retint son souffle alors que la porte du restaurant s'ouvrit. Était-ce elle ?

_____________________________________________________________________________________

There will be this time in your life when you will be afraid of anything but just do not give up or look away from reality and your temperance will prevail against all those bad things you will see for this to be a better world
Revenir en haut Aller en bas
Shina
avatar


Feuille de Personnage
Race: Neko
Pouvoir: Télépathe
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Je te l'avais Promis /PV Shina/   Mar 17 Sep - 16:54

Je te l'avais promis

Shina et Misty



Plusieurs mois c'étaient déjà écoulé depuis ce fameux bal ou j'avais rencontré les soient-disant amis de mon Misty, ceux-là même qui l'avaient poussé à commettre tant d’immondices, qui avait abusé de son innocence pour le faire agir envers une cause sordide à laquelle seul celui qui fut mon fils croyait réellement -Car s'il est vrai que ce qu'il a commis est impardonnable, il l'est tout autant qu'il l'a fait pour une juste cause malheureusement non partagé par ces criminels de bas étages-
Voilà plusieurs moi qu’il avait dû se dressé contre eux pour me protéger de leurs colère, plusieurs mois qu’il avait à nouveau disparu physiquement de ma vie, m’appelant quelques fois et m’envoyant quelques cadeaux, mais n’étant plus jamais apparu devant moi…
Ce soir néanmoins, celons le coup de fil que j’avais reçu la veille, il m’avait invité au restaurant.
Une occasion de le revoir enfin en chair et en os, et cette invitation sonnait pour moi comme la fin de tous mes problèmes.
S’il c’était enfin décidé à me donner rendez-vous, c’était sans aucun doute que les dernières formalités concernant la mort de ses anciens partenaires et les problèmes concernant son frère (s’auxquels je n’avais eu droit qu’à de très vagues informations) étaient enfin réglé !
C’est donc tout sourire, vêtu d’une robe en soie blanche moulant tant bien que mal ce qui aurait dû être ma poitrine si je n’avais pas été si mal nourrie durant mon enfance, que je pénétrais dans le restaurant.

Un homme m’indiqua la direction de la table qu’on avait réserver, me précisant que mon rendez-vous était déjà arrivé depuis quelques minutes à peines, et je m’avança vers celui qui était désormais la chose la plus importante de ma vie (à part peut-être Izzy envers qui je serais toujours redevable, même si je ne pouvais l’aimer comme elle semblait m’aimer) la rouge aux joues.
Il était là, assis sagement à une table pour deux, un costume sciant parfaitement à sa silhouette et une paire de lunettes de soleil sur la tête.
Il m’avait repéré !
Souriant timidement je vins m’installer face à lui en murmurant d’une voix voulu sûre mais donc le tremblement trahissait l’émotion qui emplissait présentement tout mon être.

« Bonsoir »

Il était beau, désirable, et même si je l’avais un jour élevé et considéré comme mon fils, il était maintenant devenu un homme… Mon homme.

« Je ne t’ais pas trop fait attendre ? »

Je parlais d’un ton calme, mais mon corps bouillait d’envie de se jeter dans ses bras et de l’embrasser avec toute la passion d’une jeune femme amoureuse de 20 ans impatiente d’enfin avoir un moment intime avec la personne qu’elle aime.
J’avais envie de lui, de son corps comme de son âme.
J’avais envie qu’enfin nous puissions vivre paisiblement dans ce monde aux injustices plus que flagrantes… Doux fantasme venant d’une femme ayant foie en l’avenir…


_____________________________________________________________________________________

~♥️~~♥️~
Revenir en haut Aller en bas
Mist Mare
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience
Pouvoir: Télépathie Amplifiée
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Je te l'avais Promis /PV Shina/   Sam 5 Oct - 15:11

Subjugué par l'apparence féminine de sa protectrice, le dénommé Mistigri n'eut pas le temps de réagir qu'elle se trouvait déjà devant lui.

- Bonsoir.

Lui répondit ce visage charmeur, animé de toute la grâce du monde. Le garçon rougit violemment et, se levant avec empressement, attrapa tendrement la main de sa dulcinée pour y déposer un somptueux baise-main, exempte de toute bave. -Il valait mieux éviter de gâcher la soirée par des détails aussi futiles.
Son cœur battait la chamade, bien plus que celui d'une jeune lycéenne en face du quarterback de l'école. Mistigri en était encore à son premier amour et ce dernier, apothéose d'un complexe d’œdipe mal refoulé, l'envahissait d'une telle chaleur que ses oreilles semblaient baigner, dans la même cacophonie ambiante qu'étaient les pulsations de son cœur, que le reste de son corps. Sa main inerte fut prit d'un léger tremblement alors qu'il se rasseyait à sa chaise, tendant d'un geste nerveux les fleurs qu'il lui avait acheté. Il attendit d'elle qu'elle les prenne pour enfin pouvoir passer son temps à contempler ce visage aimé, ces traits tant et tant désirés alors que, dans la petitesse de sa chambre d'étudiant, ses pensées se laissaient absorber par des motifs moins nobles que ceux de réformer le monde et qu'enfin, enfin, son corps d'adulte se faisant sentir, rappelait au jeune enfant les besoins animales les plus basiques. Bref, Mistigri s'était souvent honteusement masturbé, les yeux fermés et son cœur perdu à la recherche de ces traits qui se trouvaient finalement et désormais devant son adorable petite bouille d'imbécile.

Car, certes, l'enfant ne pouvait se gratifier d'être devenu un étudiant exemplaire et encore moins un homme idéal. Il avait passé sa jeunesse à tenter de sonder les mystères de l'univers -ceux même qui trouvaient réponse en les beaux yeux de cette adorable Hybride- et à chercher fébrilement à percer dans ce monde si injuste pour l'humain affranchi dont il endossait le déguisement. -Car Misty n'avait eu là guère de génie. Il aurait très bien pû se prétendre Goule, ces dernières, protégées des Vampires, ayant une meilleure position sociale qu'un simple "affranchi" fréquentant des écoles pour Maîtres.- Bref, il avait tout tenter pour réaliser les idéaux qu'il tentait à tout prix de trouver avant même de chercher à les défendre et s'était perdu en vains espoirs qui l’amenaient désormais à un corps d'adulte, une vie étudiante mauvaise et un avenir amoureux frôlant l'inceste et moralement inadmissible, que cela soit par la race-même de sa tendre Shina ou par la relation filiale qui les unissaient.
Mais Mistigri Mare -car de Mare il portait désormais fièrement nom et couleurs- n'était pas homme -bien qu'il le soit depuis si peu de temps- à désespérer ! Il se savait capable de remonter la pente et gardait, au fond de lui, cette précieuse étincelle de combativité qui faisait en sorte que la lignée Mare, même si officiellement éteinte, continuait à faire parler d'elle et à survivre parmi ses héritiers ! Ces nouveaux porteurs de ce flambeau tragique qui, selon la légende, descendaient d'une famille fondée par un ange aux cheveux rose.

Mais arrêtons-là ces simagrées et revenons sur l'histoire. Car il n'est nul doute que Mistigri avait mille fois autre chose à songer là qu'à la gloire de la famille à laquelle il appartenait de part ses petites gènes de clone ! Et pourtant c'était cela qui lui revenaient en tête, les voix de millions de Tsunos, de ses "ancêtres" lui hurlant du plus profond de son âme: "Aie courage !" ...Car courage était difficile à avoir en de telles circonstances et, sous une telle pression, s'il n'avait pas eu ces repaires à agripper de toutes ses forces et peut-être même de ses dents, Mistigri Mare se serait certainement évanoui sur place.

Il était effectivement bien pâle.


- Bonsoir, lui répondit-il donc avant de lui faire ce baise-main cité précédemment. Sa voix avait quelque chose de doux et s'était teintée d'un certain accent particulier à l'Heart, que ce dernier avait gagné depuis quelques temps. Un accent qu'en d'autres temps nous aurions qualifié de "français".

- Je ne t’ai pas trop fait attendre ?

L'enfant en son âme eut un sourire.

- Non, bien sûr que non ! Tu es... Parfaite. Les mots lui manquaient et il est indéniable que "tu es parfaitement à l'heure" aurait sonné nettement moins romantique. La pensée était que, parfaite en tout points, la jeune Neko ne pouvait donc pas être en retard. Sa structure même l'en empêchait. Mais il était dur pour Mistigri de ne pas lorgner sur le décolleté. Heureusement ses lunettes de soleil virent à la rescousse, cachant magnifiquement les magnifiques pupilles du petit violet. Ainsi aucune trace de cette lutte incessante envers ses propres yeux ne parvint à Shina. Mistigri réussit enfin à ne plus reluquer ce magnifique corps de déesse et il se dit, qu'avec, un petit peu de chance, le rouge de ses joues serait atténué par l'éclairage.

Un serveur vint prendre la commande sans laisser le temps aux tourtereaux d'échanger des paroles silencieuses. Mistigri laissa commander sa dame en premier, l'assurant doucement qu'il avait les moyens de payer toutes la nourriture qu'elle voudrait bien prendre. Il se tue ensuite, se disant, qu'au fond, il était même prêt à s'endetter s'il le fallait pour que ce charmant petit bout de femme prenne enfin les formes auxquelles elle aspirait. Car il n'échappait pas au jeune homme que Shina complexait sur sa poitrine. Poitrine pourtant si délicieuse qu'Izzy et lui avaient toujours eu du mal à en détacher le regard.
Il évita de penser plus amplement à Izzy. Le serveur, prévenu que Mistigri sera prochainement un de ses collègues, ne refusa rien, se doutant que l'impayé sera prélevé par la suite sur le salaire du jeune homme. Mistigri commanda. Il avait prit l'habitude de peu manger mais il prit tout de même une salade -le jeune homme était végétarien, la viande lui évoquant la boucherie qu'il avait autrefois entrevu au laboratoire de son enfance- ...De légumes et un potage. -Une soupe, quoi, mais un potage est largement plus classieux à dire. Lorsque le serveur reparti, Mistigri chercha, inquiet à l'idée de ne rien trouver à lui dire, un sujet de conversation. Il est vrai qu'il avait parfois penser à ce qu'il trouverait à lui dire mais... Maintenant tout était sortit de sa tête. Devant une créature aussi belle, il était tel ces héros mythologique face à Méduse et ses serpents. De la caillasse à la place de la cervelle et pétrifié comme il se doit.

Et pourtant il ne fallait pas faire attendre la belle Méduse, celle qui avait rendue même les déesses jalouses de sa beauté !

Il lui demanda donc ce qu'elle faisait de ses journées. Lançant un sujet tout banal, il en vient à un autre, attendant patiemment des réponses de la jeune femme sans tenter, toutefois, de la presser de questions. Il l'aimait énormément et détestait la brusquer. A un moment, cependant, il demanda...


- Shina, désires-tu que nous vivions ensembles ?

_____________________________________________________________________________________

There will be this time in your life when you will be afraid of anything but just do not give up or look away from reality and your temperance will prevail against all those bad things you will see for this to be a better world
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je te l'avais Promis /PV Shina/   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te l'avais Promis /PV Shina/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j'avais promis un dessin alors voilà ;)
» "Et si j'avais une maison"
» Si j'avais des ailes si j'avais un ami...
» Alors? Quesque je t'avais dit? [PV Night]
» Cinema : J'avais 5 fils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Bar-Restaurant Le Scolopendre-