Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Retrouvailles   Ven 9 Aoû - 22:47

J'entrai dans ma chambre scrutant comme à mon habitude les lieux. Tout était resté en place : mon épée était à ma droite près de mon chevet, les fleurs bordaient les fenêtres ;  les souches et le tronc de l'arbre étaient toujours aussi dur et à ma gauche il y avait toujours ce vide dut à l'absence prolongé de mon mari. J'étais seul, perdu dans mes pensées les plus profondes. J'avançais progressivement dans la pièce et je finis par m'assoir sur mon lit ou devrais je dire sur le lit conjugal. Il avait intervenu lors de ma rencontre avec Kyouran il y a quelque jour et depuis j'ai un peu du mal à me rendre compte qu'il était enfin rentré auber caille. Il s'était absenté si longtemps que sa présence ne me rendit indifférente. J'avais refait entre guillemet ma vie dans le sens où j'avais emmené Laura dans ce monde qu'on nomme our land après en avoir entendu parler par un ami. Depuis lors j'avais vagabondé pour arriver jusqu'à destination et cela n'a pas toujours était simple. J'ai du protéger mon esclave des crapules en tout genre et trouver de la nourriture à notre convenance. Bref pas de tout repos.

Edouard Hellsing.... Un homme qui a su chavirer mon coeur de glace alors que j'y avais poser mon veto. Il était unique de part son physique et d'autre part sa mentalité hors du commun. Son portrait physique est déjà toute histoire. Edouard est un être hors norme par ses yeux. Tout les Gaiens possèdent des yeux de couleurs rouge sang et une iris jaune. Lui  est né d'un oeil rouge et d'un oeil bleu. Des lors, toute la race la rejetait comme une merde et a transmis aux générations l'existence d'un gaïen maudit. Cette différence de couleur reflète bien la contradiction du personnage. Il peut être doux, souhaitant de sauvegarder l'humanité  et d'un autre côté il peut être indifférent et ne voulant que la destruction de tout être ingrat. Avec les autres, il peut se montrer dur sans cœur et sans patience alors qu'avec moi c'est tout l'inverse. Il sait se montrer tétu comme une mule. Par exemple quand je l'envoie boulet moins un rien que rien il continue à me courir après malgrè mes refus. Il continue a essayer de me comprendre alors que je lui met maintes barrières. Le jour de notre rencontre, je ne voulais pas être son compagnon de voyage mais lui il ne m'a pas abandonné il m'a suivi derrière moi traversant diverses villages. Au bout d'un certains temps c'est à dire quelques semaines je l'ai accepté enfin à mes cotés. Pour la simple et bonne raison, il m'aidait à protéger Laura et il ne cherchait pas à prendre le dessus sur moi ou à me provoquer au contraire il me montrait que vis à vis de moi qu'il ne serait jamais un danger. Je suis finalement tombée amoureuse de lui. Non ce n'est pas çà j'ai enfin accepté d'être amoureuse de quelqu'un et de m'attacher à une autre personne que Laura. Moi qui fait du sentimentaliste ....mort de rire... Bref revenons. Edouard est très très bien bâti. Il possède de larges épaules me permettant de m'assoir sur lui avec une stabilité du tonnerre. Ces bras musclés sont une continuité de ses épaules magnifiques. Son torse, est plutôt large et relativement travaillé. Pour ce qu'il est de ses hanches, c'est une autre histoire ; elles sont étroites et elles permettent de donner des jolies petits coups. Concernant son moral, Il a une haine indéniable contre les maîtres. Je me suis toujours demandé pourquoi. Un jour je devrais lui demander lorsque je le reverrai. Est ce du a son passé ? Mon fiancé cherche constamment a me plaire à être au soin pour moi. Cet homme est un très bon strateur ; il aime échafauder des plans.

Ren, première personne avec laquelle j'ai pu faire connaissance dans ce monde de sauvage. Il est plutôt cool mais on va dire qu'à la fin  cela m'a paru ennuyeux. Il est doué et pose des questions fortement pertinente néanmoins j'aurai aimé que les choses se bousculent un soupçon plus. Ce lycan est pas mal dans le fond, fort et charismatique avec son sang froid quoique trop curieux. Il est marchand d'arme. Cette rencontre m'a amusée et occupée. J'en ai plus apprise sur cet univers. Il faudra que je me méfie de lui. Il a un fort esprit de déduction. Même si j'ai parsemé des indices un peu partout afin de faire avancer les choses. Je n'ai pas encore décidé si je me dois de le considérer comme allié ou comme ennemis....

Je m'allongeais maintenant les mains sur le dessous de ma tête en posture décontractée.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles   Jeu 10 Oct - 16:48

J’étais en train de monter les escaliers tranquillement, sans trop de bruit, même si je dois avouer que j’étais exténué après tant de batailles. Je ne rêvais que d'une seul chose, rejoindre ma tendre Kuro dans ce qu'elle appelle notre chambre . Notre chambre je rêve ! Je ne pensais jamais dire ça, un endroit à moi et à ma chérie un lieu ou nous seriont seuls et au calme je ne pouvais rêver de mieux. Après 4 mois avec des conditions de vie à chier, je me retrouvais au calme. J’étais devant la porte ma main à quelques centimètres seulement de la clenche et je ne pu m’empêcher à nos débuts, pourquoi maintenant je ne sais pas, peut être parce-que j'avais peur d'ouvrir cette porte et de voir la tête de la chambre ou peut être juste le fait de penser au savon que j'allais avoir derrière cette porte me faisait peur. Je n'y crois pas : vivre 4 mois de combat, rigoler au nez de la mort pendant tout ce temps et avoir peur d'une chambre, mais bon comme je dis une Kuro énervée vaut toute une armée. Il était tant pour moi d'affronter mon destin et de me présenter à Kuro. Bref je n’étais pas dans la merde .

J'ouvris la porte, une lumière douce sortie de la pièce et une odeur chaleureuse prit possession de mes narines, elle était si agréable que je ne pu m’empêcher d'avoir une montée d’adrénaline fulgurante.De plus elle m’était familière, la même odeur qu'à notre rencontre, je me souviens de ce jour comme ci c'était hier.

J’étais assis sur une petite dune non loin de la route, regardant une forêt d'arbre centenaire, cette forêt avait tant de chose à dire si l'on savait l’écouter, le vent dans ces branches sifflait dans mes oreilles un son doux et harmonieux, un bruit pour certain mais une leçon d'histoire pour moi.Ils avaient vu tant de chose de part leur vie, et ne purent échapper à la guerre. A ce moment là, je sentie un aura non loin de moi, une aura très ténébreuse, remplie de haine. Je devais me préparer au pire et pourtant une douce brise m'effleura la joue, comme un baiser, la forêt me parla d'elle, une femme forte et dangereuse, douce et cruelle, sournoise et indifférente, mais d’après eux je ne devais avoir peur d'elle, elle était comme moi, brisée au fond mais solide a l’extérieur, elle ne desirait que d'avoir une personne sur qui se reposer, et non combattre. Je me couchai cette fois ci ,fermant les yeux, écoutant les sons de la forêt et ses bruits de pas, c'était ceux d'une personne sûre d'elle mais aussi insouciante, puis elle me dit, "Dégage de là, c'est ma place" oula ! pas mal comme première rencontre je vous l'accorde, "HUM la nature est maître ici et si tu veux que je parte alors c'est elle qui me fera bouger et pas toi mais si tu veux une place il n'y a pas de problème la ptite" Je sentis une rage montée en elle et la gravitée m’écrasait, mais dommage pour elle au corps a corps je suis meilleur qu'elle.J'ouvris les yeux et je vis 2 yeux rouge de sang, d'une profondeur incroyable, il y avait dans ses yeux une place importante pour la haine, mais en son centre il y avait une flamme, une flamme d'amour qui n'aurait jamais du survivre et pourtant elle était là, ne demandant d'un abri pour grandir afin de consommer toute cette haine. Elle avait des vêtements de cuir très court et très provoquant, ses formes étaient généreuses et douces. Elle me repondit "Garde là ta place si tu la veux tant elle est grande cette forêt ... oh et beau yeux mon grand" . Elle m'avait fait éclater de rire, son cœur s’accélérait je pouvais entendre le son de ces battements, avant qu'elle ne parte je pris son bras et lui demandai son nom mais je n'eue de réponse qu'un rire et un "devine" Elle retira son bras et partie avec un déhancher très provocateur, je la suivi, mais après un virage je ne la voyais plus, je me fis projeter contre un arbre d'un coup. Sa douce voix revint à mes oreilles. "La prochaine fois que tu suis quelqu'un fais moins de bruit mon grand tu n'es pas drôle c'est trop facile " ,elle était mignonne de me sous estimer le jour là, puis je lui dis avec un grand sourire "bouh" et un rocher se mis entre nous, elle l’écarta très vite mais j’étais déjà loin, sautant de branche en branche, je bondis sur elle, allongé de tout mon large, nos cœurs battaient à l'unisson, elle aurait pu me faire voler et pourtant elle me bascula sur le coté et me déchira mes vétements déja en mauvaise état . Et je pense que le reste se passe de details

La porte était grande ouverte et Kuro était la en plein milieu ; la chambre était rangée, tout avait une place : son épée était à ma droite près de son chevet, quelques fleurs bordaient les fenêtres. Je ne pu m’empêcher de regarder une sortie potentielle. J'avançais progressivement dans la pièce et je finis par m’asseoir sur le rebord de la fenêtre. Kuro était allongée sur le lit les mains sur la tête toujours aussi belle et j’étais la a ne pas savoir quoi dire après 4 mois sans nous voir il y avait beaucoup de chose à dire par où commencer...


Bonjour mon amour cela fait si longtemps a ce que je vois tu as bien refais ta vie, j’espère qu'il y a encore une place pour moi dans ton cœur après 4 mois, j'ai beaucoup de chose a te dire depuis notre dernière rencontre et surtout une bonne nouvelle, je ne pars plus maintenant je suis ici avec toi pour toujours, si tu veux encore de moi bien sure .

Cette question était ici pour la faire sourire et surtout lancer la discution car je savais que Kuro était fidèle .
Revenir en haut Aller en bas
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Retrouvailles   Mer 16 Oct - 14:35

Je le vis entrer d'un pas incertain. Il était distant et ne prit pas le risque de s'asseoir sur le lit. Pouf, il regardait partout comme s'il cherchait une sortie de secours. Décidément sur ce point il n'a pas changé ; toujours aussi fidèle à lui même. Il s'installa sur le recoin d'une fenêtre sans aucune réelle conviction. Il me scrutait, je le sentais passer son regard plein de cette saleté qu'il appelle l'amour. A dire vrai je crois que n'importe quel Homme aurait réagi ainsi en voyant ma tenue. Je portais une petite chemise de nuit en bretelle. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que j'aime être à mon aise et ne pas sentir un truc ignoble comme la laine. Jamais j'aurai penser que Edouard aurait eu l'audace de venir dans ma... notre chambre. Il s'est absenté si longtemps que je me suis habituée à vivre seule avec ma Laura. Il est vrai que cela ne fait que 4 mois cependant pour moi cela me paraîssait une éternité. Non pas parce qu'il m'a manqué mais plutôt parce qu'il s'est passé tant de choses qu'il me faudrait des mois entiers pour tout lui raconter. Laura m'avait demandé à maintes reprises si je ne possédais pas un cœur de glace à la place d'une âme. Elle trouvait douteux que je n’éprouvais pas de manque suite à sa disparition si soudaine. En faite, Edouard a disparu d'un jour à l'autre sans donner de nouvelles. J'avoue que sur le coup cela m'avait beaucoup surprise de sa part. Il se disait fou amoureux de moi, à un point qu'il ne m'abandonnerai jamais. Hors ici c'est ce qu'il a fait. Il m'a lâché vulgairement comme une chaussette sale. Enfin bon, je devais m'y attendre ; un jour au l autre les autres partent. Personne ne peut supporter ma compagnie pendant très longtemps. J'étais toujours seule et je me suis habituée à cette solitude qui est devenue la rare personne à vouloir de moi, même la mort ne me veut pas dans ses rangs. Laura reste avec moi tout simplement parce qu'elle ne peut pas faire autrement. Alors je me dis peut être parce que je fais peur mais là cela serait beaucoup trop prétentieux de ma part ou encore à cause de mon vécu où je suis devenue de glace. Non ce n'est pas encore cela... Ah j'oubliais je suis une psychopathe qui veut détruire tout le monde !!! Cela est plus plausible. Pour les quelques personnes qui ont pu me connaitre et qui sont toujours en vie (il n'y en a pas beaucoup) me jugent comme une égoïste qui se croit supérieur aux autres. Bref, ce n'est pas parce que je veux tuer tout le monde que je me juge plus fin qu'eux au contraire, j'aime les tuer et voir leur souffle partir en néant. Chaque adversaire a de la valeur pour moi, il m'apprenne toujours de nouveaux tours et sont un moyen fort divertissant pour décompresser ; et puis je dédie ma vie à deux êtres de mon espèce et à la Nature. Je respecte toujours les animaux.

De toute manière, qui s'intéresserait à moi ? Mes idéaux sont complètement différents des leurs et même ma propre espèce n'arrive pas à me comprendre.
Je me mis assise regardant le grand étalon blanc qui me sert de fiancée. Il était plutôt tendu et un peu blasé. Edouard possédait toujours son grand charisme et se tenait toujours aussi droit gonflant ainsi ces muscles. Ces yeux bipolaires m'ont toujours attirées chez lui. Ces cheveux gris frôlaient son visages volant à cause des courant d'airs, il se mordillait un peu la lèvre et avait mis ses mains dans son pantalon. Bref il n'avait pas vraiment confiance en lui et craignait mes réactions vraisemblablement. Eh bien je crois que je fais peur finalement. Je m'avançai vers lui avec mon petit déhanché habituel, je passai ma langue sur mes lèvres et finis par arriver vers lui comme un félin. Je commençai alors à lui caresser son visage descendant vers son pantalon. Je me baissai pour ainsi lui enlever ses jambières et ainsi pouvoir avoir accès à son corps. Je lui défais ensuite son manteau en décrochant la lanière en cuir près de son cou. Je ne savais pas encore comment il réagissait à mes avances cependant je savais bien qu'aucun sexe masculin ne pouvait me rechigner. Il ne lui resta que son petit pantalon son tee shirt. Toujours contre lui, près de cette fenêtre magnifiquement bien fleurie, je commençai peu à peu à me concentrer à l'intérieur de moi, à concentrer tout mon pouvoir en un seul point. J'avançai mes lèvres contre les siennes et finis par lui arracher un baiser. Je sentis ses lèvres si douces contre les miennes. Je ne m'attendais pas à ressentir ce nouveau langage corporel au sein de mon intimité à croire que mon corps parlait pour moi. J'introduis alors ma langue dans sa bouche dessinant et jouant ainsi avec la sienne. Tout mon corps s'ébranla laissant ce flot de sentiment s'emparait de moi. Cela m'avait manqué. Mon pouvoir devenait plus fort je le sentais. Il était tant que le match commence, que mon plan se mette en place. J'avais profité de cette jolie petite douceur pour pouvoir maintenant sortir ce que je possédais en haine contre lui. En un coup, je soulevai Edouard avec une aisance inébranlable, et je lui dis :


-Eh mon beau, crois tu que je t'accueillerai sans aucune envie de te tuer sans aucune représaille alors que tu t'es cassé pendant près de 4 mois ?

Je le savais j'étais vulgaire sur ce coup mais je devais lui faire comprendre que je n'étais pas un objet. Il pouvait partir quand il voulait mais il aurait pu avoir la décence de me prévenir je ne l'aurai pas tuer je vous le jure.

- Cela ne te rappelle pas de bon souvenirs ? A nos petits débuts notamment.

S'il voulait réellement relancer le débat de nos débuts je suis toute ouïe même si je crois qu'il voudra plus se défendre. Cette réaction était complètement irrationnelle ou disproportionnelle ; cela est peut être la résultante de mon amour que j'éprouve pour lui. Peut être. Je ne sais pas ce que ce mot veut réellement dire ou ce qu'on ressent quand on l'est. Mais il est vrai que le voir en l'air me faire beaucoup d'effet surtout un homme gaïen possédant des muscles pareils. Ces yeux brillent ....

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Arbre Hellsing :: Chambre d'Edouard et Kuro-