Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Amen~ {Pv Kuro-cha'}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Mar 6 Aoû - 15:33


Il devait bien être vingt et une heure. Maman s'est ramenée à Our World le temps d'y passer des vacances. Je dois dire que j'aime pas trop l'idée. Comment dire ? Moi et Izzy, on s'est toujours dit que c'était plutôt à nous de veiller sur elle que l'inverse.
Furu, c'est une femme faible, maladroite et qui pleure énormément. Elle est beaucoup trop naïve et quand quelqu'un lui fait du mal, elle se dit que c'est de sa faute. Elle préférerait mourir que de tuer quelqu'un -difficile pourtant quand on cumule les statuts de Vampire et Lycan, d'être végétarienne-.
Donc quand elle m'a dit "Ma puce, je sors, votre Prêtresse a attrapée un vilain rhume... Je vais prendre le relais pour l'office de ce soir"... J'ai eu un peu les pétoches. J'ai prévenu Raito, qui a déployé la Milice aux alentours du temple, veillant à éviter une quelconque attaque de Rebelles, et moi j'ai dû assister, en mode garde du corps, à un putain de sermon à la con où on entendait en boucle se répéter qu'il "fallait se remettre à Dyeu". Merci maman, je crois que j'ai compris... Mais tu te doutes bien que ta religion.. C'est pas du tout la mienne, hein ?

J'ai faillit me chopper un complexe d’œdipe à mater durant plus de trois heures ma génitrice en habits de cérémonie. On pouvait vraiment pas dire que ses vêtements de nonnes étaient austères. Son décolleté, descendant jusqu'au nombril et joliment lacé par une ficelle rouge acajou me filait des envies glauques, presque frustrantes. Le moins qu'on pouvait dire, c'est qu'elle s'éclatait, chose fortement visible durant les cantiques, lorsqu'elle chantait comme une possédée ! Ma mère avait peu à peu perdu toute sa famille, seule dame immortelle chez des Lycanthropes hybridés. Elle a trouvée secours dans la religion et cela lui donne l'impression d'y retrouver, l'espace d'un instant, parents, grands-parents et toute la clique. C'est dire... J'ai jamais connue ma grand-mère !
Furu avait quelque chose d'absorbant qui me faisait passer le temps, voir même me sentir un peu mieux. C'était un peu comme accompagner son gamin au parc d'attraction, sauf que, là, c'était ma mère, et c'était pour qu'elle gère toute une cérémonie religieuse !
Le truc marrant, au temple, c'est que, même si ma Chimère de mère se ramène une dégaine d'Hybride, personne l'a emmerdé là-dessus. Elle est partie en paix, escortée par Raito, croyant juste qu'il la raccompagnait pour discuter plutôt que pour la protéger. Ma mère est ce genre de personne qui croit pouvoir se défendre seule alors qu'elle en est incapable.

Durant la "messe", j'eus tout mon temps pour regarder à droite à gauche. Le temple est installé dans un coin reculé de Memory, où la végétation prime. Il a une dégaine de temple shintoïste, avec ses poutrelles en bois, son toit pointu en tuiles brillantes et son absence de murs rendant la messe sous la pluie totalement clichée.
J'avais pas envie de lever mon cul du banc, même si je me doutais qu'à cette heure-ci, le temple allait pulser d'une toute autre religion. Je finis cependant par faire l'effort de bouger et aller m'adosser à une poutrelle. Une croyante passa dans le coin. Cheveux noirs et peau... Grise ? Hey, ma jumelle aussi elle a cette dégaine ! Cela me fit marrer, je décidais donc d'aller dire bonsoir à l'inconnue.


- Hey ! T'es ici pour prier ou tu t'es tout simplement paumée ?

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Mar 6 Aoû - 17:39

Belle bâtisse pour quelque chose qui devait rester neutre. Cet endroit, ne possédant pas de murs, nous fait croire qu'on a la liberté de nos mouvements alors qu'au dernier nouvelle les religions représentent tout le contraire. Néanmoins on a de la chance que notre hypothétique religion ne possède pas un prêtre pour nous influencer sur ce qu'on pense et qu'on puisse faire ce qu'on veut lors de notre prière. Cette absence de meneur pendant une cérémonie s'explique par notre division distinct dans notre race. En imaginant qu'un prêtre existe, cela serait un attentat constant sur lui. Enfin bon... Il est vrai que cela est un endroit propice pour me recueillir avec Gaïa et peut être de rencontrer des abroutis de ma race. Pourvu que je tombe sur des chaotics....

Mon Mari n'est toujours pas arrivé, il doit toujours avoir la flemme de revoir sa bien aimée. Ce que je comprendrai puisque le jour où il se pointera chez moi je lui ferai sa fête. Evidemment partir pendant des mois sans donner aucune nouvelle et rentrer à nouveau dans ma vie alors que je ne l'ai pas attendu, va être un sacré bordel j'en ai bien peur. On verra le moment venu.
Aujourd'hui ou devrai je dire ce soir, j'avais une envi d'une jolie ballade en dehors de mon ptit refuge. Je voulais voir du pays et je pense rester dans les parages pendant un bon bout de temps histoire d'y faire ma propre expérience et mon propre avis sur ce sujet. La rencontre avec Ren m'avait donné une aperçu de ce monde cependant je n'ai plus prendre que quelques informations.
Laura avait voulu m'accompagnée pour pouvoir voir un autre paysage que le chaos des méandres. Cela la déprimait de voir à notre fenêtre un cimetière, des cris agonisants, et la quasi obscurité des lieux ce que je pouvais comprendre pour une humaine qui croit en l'humanité et qui n'a pas l'habitude d'une violence ambiante à part sur elle.  Au final je l'avais prise avec moi. Secrètement je préférais la voir à mes cotés que la savoir seule dans l'arbre. On ne sait jamais si quelqu'un venait nous rendre une petit visite. Laura aurait été suffisamment conne pour l'ouvrir et se faire dévorée par un vampire. Elle était donc plus en sécurité à mes cotés, du moins c'est ce que je pensais.

J'arrivais maintenant dans le concept à vingt et une heure quinze. Une cérémonie se déroulait alors et était dirigée par une femme qui semblait être une prêtresse. Ses habits étaient plutôt inappropriée pour une cérémonie religieuse. Elle possédait un super décolleté plongeant et elle s'agitait comme une croyante accomplie. Décidément déjà un temple ouvert alors que d'habitude c'est des lieux complètement fermés couvert de fresques ou de vitrines en tout genre et maintenant une déchaînée possédant une certaine souplesse avec des habits fort provocateurs. Quand j'ai vu cela je me cachais tout d'abord derrière une poutre en bois attendant la fin du numéro. Cela m'arracha un sourire. Our land est remarquablement différent. Le temple me semble avoir aucune dirigeante religieuse nous permettant de venir se recueillir sur n'importe laquelle de nos religions. Intéressant... Est ce que les personnes qui y habitent auraient une ouverture d'esprit ? Cela serait fantastique et divertissant. Quand fut fini le tout, je m'avançai avec Laura à ma droite vers le centre du recueil. Mon esclave m'avait l'air heureuse et épanouie par ce paysage. Personne n'était en vue, à part en dehors de ce concept où il y avait un véritable accueil par des miliciens. Qui protégeaient ils ? Ou c'est peut être toujours ainsi ? Je commençais dès à présent à me recueillir ne voyant pas d'autre personne pouvant être potentiellement un danger. Les Gaïens n'ont pas l'air de vouloir s'exprimer dans cette société. J'étais quasi seule.
Chère Gaïa, je n'ai pas encore accompli mon dessein. Excuse moi de ne pas agir dès a présent, je cherche juste à m'y faire ma place et d'enquêter sur ce nouvel environnement. Je te promet que je passerai à l'action et...

Dès lors, une femme s'approcha de moi.  Elle était plutôt jolie, des cheveux rouges et possédant une sacré dégaine. Mais attend.... Elle ne serait pas la patronne de l'accueil que je n'ai pu qu'entre voir. Si, si c'est elle ! Pas de doute.


-Hey ! T'es ici pour prier ou tu t'es tout simplement paumée ?

Maintenant que je la voyais entièrement, j'eus un frisson dans mon dos. Elle possédait des yeux luisants rouges. Elle ne pouvait être gaïenne puisque son iris n'étant pas jaune mais elle possédait des crocs. Bordel c'est une vampire. Je mis Laura derrière moi discrètement lui tins un petit sourire en balayant ma langue sur mes dents comme à mon habitude et lui répondis.

-Bonjour à toi ! (de toute manière elle me tutoyait alors hors de question que je la vouvoie) Je suis ici pour me recueillir et découvrir un peu les lieux. Je suis persuadée qu'on s'est déjà rencontré, je me trompe ? Ce n'était pas toi la patronne de l'accueil ?

Son approche directe m'avait quelque peu surprise j'ai donc accompli le même style. Je ne savais pas ce qu'elle me préparait et je devais être sur mes gardes encore une fois. Cependant je pense m'amuser un peu..

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Mar 6 Aoû - 18:59

-Bonjour à toi ! Je suis ici pour me recueillir et découvrir un peu les lieux. Je suis persuadée qu'on s'est déjà rencontré, je me trompe ? Ce n'était pas toi la patronne de l'accueil ?

Pour une fois que je viens avec de bonnes intentions, il faut que je fasse flipper les gens ! Rofl, je crois que j'ai vraiment la poisse. J'avais pas vu que la donzelle était attifée d'une suivante, fort appétissante d'ailleurs. Je venais de jouer la garde du corps pendant quinze plombes, j'avais besoin de me détendre. Je fis un sourire à la froussarde planquée derrière sa Maîtresse.

- Arg, je fais souvent n'importe quoï quand je suis bourrée. -Je passais ma main dans mes cheveux et me grattais rapidement la tête, un peu perturbée- ...Mais je ne me rappelle pas t'avoir déjà rencontrée. Cependant, c'est possible. Petit moment de blanc, mon regard se perdit un peu plus loin -ça m'évitera de matter les boobies de ces deux jeunes femmes. Ma mère a p'tet raison, j'ai besoin de me calmer un peu sur la luxure. Si la nécrophilie ou l'inceste passe, ça m’écœure un peu de savoir que j'ai fantasmée sur Furu il y a quelques minutes à peine.- Je tendis la main à la gente damoiselle qui se tapait la tronche de mon ex siamoise. Moi c'est Zune de Laudreuil. Et vous ? Vous devez bien avoir un nom ? Ouaiiiiiiiis j'allais faire ma chieuse. Et paraître un peu seule au monde à squatter comme ça n'importe qui. Mais c'est pas en n'avançant pas qu'on se fait des relations. -Nan, c'est en draguant n'importe qui lorsqu'on est ivre... Combien de fois je me suis retrouvée mariée après une nuit à gerber de l'alcool ?
Il faut vraiment que je remette de l'ordre dans ces pensées, c'est le foutoir. J'observais la demoiselle de devant -celle de derrière sentait l'humain sans que, pour autant, je puisse l'affirmer, mais vu que j'avais pas envie de me casser la tête, je la décrétais mentalement comme telle-. Yeux glauques jaunes et rouges... Hé, c'est pas une Gaïenne ? Mon visage s'anima soudain d'une curiosité abondante.
Tu fais partie du groupe de sociopathes qui veulent tuer tout le monde pour libérer la planète, c'est bien ça ? Oh, je t'en prit ! Je voudrais des détails !!

J'avais un air sincèrement suppliant. J'ai toujours adorée les histoires un peu trash, et, sérieusement, si cette meuf, venue tranquillement au temple pour -visiblement- prier sans se faire emmerder par la première inconnue rouge qui passe, est sérieusement une tueuse en série, elle a énormément de choses à m'apprendre !
Je dois dire qu'entre les Rebelles que je connais sur le bout des doigts -toujours sanguinaires et sans cœur-, la Milice qui grouille jusqu'à l'intérieur de ma famille -des crétins qui se font toujours avoir-, les scientifiques, les traqueurs, les expériences et les nobles Vampires de la haute-société qui se gaussent en regardant tout ça... En fait, je m'emmerde un peu. De nouvelles idées pour mon scénario seraient les bienvenues ! Et quoï de plus ravissant jusque là qu'un nouveau groupe de méchants, destiné à vouloir conquérir le monde en détruisant tout sur son passage ?
Non, l'idée était bien trop exquise ! Il fallait qu'elle me raconte tout ce qu'elle pouvait là-dessus, même si je devais l'hypnotiser pour cela ! -chose que, franchement, je suis incapable de faire, mais c'est pas grave.
S'ajoutait à cela la volonté de me changer les idées car, entre un ancien meilleur ami version stalker et dangereux psychopathe qui veut vous buter pour rester éternellement à vos côtés, un jouet qui se fait la malle alors que la meuf qu'il a engrossé va arriver à terme, un putain de pourri de Nécro' qui cherche aussi à avoir ma peau, et enfin, la saloperie de clone qui souhaite à me faire exploser la tête comme un ballon de baudruche trop gonflé... M'ouais, ma vie est naze et emplie de périls, mon âme est une sauterelle que des milliers de pieds essayent d’aplatir sous la semelle de chaussure de la vie...

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Mer 7 Aoû - 20:33

Chouette une femme complètement tarée ! J'avais l'impression d'avoir devant moi une gamine à qui on donnait un jolie joujou. Dans cette histoire, c'était moi qui était son nouveau jouet. Ce type de personne je les encadre bien. Ce sont des personnes complètement instables de la vie. Si on leur donne ce qu'ils veulent tout va bien cependant si ce n'est pas le cas ils auront un malin plaisir soit à vous tuer soit à vous ignorer totalement. On ne peut donc savoir à l'avance leur mouvement, leur pensée ou quoi que ce soit. Je suis presque persuadée que je vais pouvoir bien m'amuser avec elle. Evidemment je vais devoir garder un œil sur Laura en la mettant en sureté. Il serait débile de la sous estimer et de laisser ma chère à sa merci. J'ai la conviction qu'elle se croit supérieur.

Arg, je fais souvent n'importe quoï quand je suis bourrée.

Qu'est ce que cela veut dire ? Que je dois me méfier ou l'ignorer ? Bref, encore une qui a accompli une tâche complètement inutile et pour s'occuper elle s'est un peu décontractée. Je comprend Smile. La vie peut être vraiment ennuyeuse des fois. Au moins si cela dégénère je peux encore m'en sortir. Elle vient à l'instant de passer sa main dans ses cheveux. Bon çà va, un geste de manipulation quoi de plus normal ou est ce un geste qui signifie qu'elle a la sensibilité à fleur de peau dans tout les cas elle reste imprévisible.

Moi c'est Zune de Laudreuil. Et vous ? Vous devez bien avoir un nom ?

Zune de Laudreuil... Ne serai ce pas la femme dont Ren m'avait parlé ? Si je me souviens bien de ces dires il ne fallait pas s'approcher d'elle autrement c'est les ennuis assurés. Soit... j'ai enfin le phénomène devant moi ; on va bien voir si cette affirmation est juste.

Je suis Kuro Hellsing. Et voici mon esclave Laura Hellsing. J'ai entendu de parler de toi et plutôt en bien. D'après ce que j'ai entendu si on voulait s'amuser un peu il fallait toquer à ta porte. Est ce vrai ?

Mes yeux s'illuminèrent ; j'avais devant moi Zune la fameuse Zune que tout le monde connait de réputation et qui est craint en majorité. Punaise, cela va être du gâteau ! Soudain son air blasé de la vie, fut remplacé par des yeux plein d'intérêt. Qu'est ce qu'elle me réserve ? Pourvu que cela soit amusant...

Tu fais partie du groupe de sociopathes qui veulent tuer tout le monde pour libérer la planète, c'est bien ça ? Oh, je t'en prit ! Je voudrais des détails !!

Arf je suis découverte. A quoi je devais m'attendre d'une femme aussi puissante qu'elle. Elle possède un des réseaux des plus importants du pays. Elle a su dès mon apparence ce que j'étais. Jolie... Pourtant je ne crois pas que des Gaïens traînent dans les parages. Enfin bref, elle garde toujours ses postures en posant des questions directes. Elle me plaît au moins je sais ce qu'elle veut du moins pour le moment. Cela change du duel avec le Lycan où tout était basé sur des sous entendus et des non dit. Il y a de l'action dès le début... Je suis tout de même un peu vexée : SOCIOPATHES !!!!! C'est qu'elle me cherche . Je ne suis pas une sociopathe. Elle prend ma cause pour de la rigolade ou quoi ! Bon c'est vrai que j'adore tuer, sentir la peur de mes victimes , voir leur frisson, leur cœur s'accélérait. J'aime éprouver la purgation, le relâchement, de ma frustration pendant un instant ; j'apprécie les entendre crier, expier leur connerie et pour finalement succomber à leur dernier souffle. Etre soulagée de savoir que j'ai pu sauvé un petit peu Gaïa.

-Cela m'étonne que tu saches autant sur ma race. Tu t'es bien renseignée dit moi ? Suis je si intéressante que cela à tes yeux ?

A l'instant où je prononçai ces paroles, je m'avançai vers elle en bombant mon torse. Ma main arriva vers son visage avec une certaine souplesse. Je la posa délicatement sur le haut de sa joue et commençai à descendre progressivement vers son menton. J'étais son centre d'intérêt et je voulais savourer ce moment. Je voulais lui faire comprendre que moi aussi j'aimais jouer. Je sourirais et attendais avec impatience sa réaction.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Mer 7 Aoû - 22:19

Nope, si j'avais passée ma main dans les cheveux, c'était tout bonnement car j'étais gênée à l'idée que je me sois retrouvée ivre à une accueil. J'avoue que c'est bien ridicule pour commencer une conversation. Elle semblait analyser chacun de mes mouvements ce qui me fit sourire. Elle était décidément bien drôle. Mais, et heureusement pour elle, elle n'avait pas l'air méchante. Je m'étirais un instant, pur réflexe de chat qui est fatigué. Il y avait peu de choses qui pouvaient me faire stresser, savoir certaines personnes de ma famille en danger en était une. Comme disait je sais plus qui "la famille, c'est sacré, la regarder crever, c'est la poignarder"... Ah, je crois que c'était moi. Bref, osef de tout cela.
Eeeet... Mon nom semblait avoir fait tic dans ses yeux. Aaaaarg ma réputation me précède, cette grosse merde. Dire que j'avais l'occasion d'être de bonne humeur et que les emmerdes risquaient de me rattraper comme si de rien n'était. Mon regard dévia par réflexe et atterrit sur la meuf sentant l'humain. Heu... Wait ? Ces yeux ! La suivante était aussi une de ces psychopathes en culotte courte.


- Je suis Kuro Hellsing. Et voici mon esclave Laura Hellsing. J'ai entendu de parler de toi et plutôt en bien. D'après ce que j'ai entendu si on voulait s'amuser un peu il fallait toquer à ta porte. Est ce vrai ?

Esclave ? Mais c'est pas une... J'chuis perdue, là. Déphasée durant quelques secondes, je me repris rapidement pour demander.

- Puis-je savoir qui vous a ramené cette bribe de ma réputation ?


...EN BIEN ?! ... Y'a pas trente six milles personnes qui peuvent parler de moi en bien. Soit c'est ce niais de Raracha, soit c'est cet enfoiré psychopatique de Renou, soit... C'est Haku' ? Pour le reste, même ma propre famille parlerait de moi en mal. Je ne pouvais dissimuler une grimace troublée. J'ai pas l'habitude qu'on me trouve distrayante.
...Eh fait chier ! Va falloir que je sois plus méchante la prochaine fois si je veux qu'on me craigne un tantinet ! Enfin, pour le moment, j'vais juste m’accommoder de cette réputation.


Quant à ma phrase suivante, c'était pas tellement réfléchi. Je connais très peu les Gaïens et mes affaires n'ont jamais étés les leurs -et vice-versa- alors, bien que je compte changer la donne, je ne les connaissais que de réputation... Et des jurons que proférait mon jumeau en rentrant le soir après avoir dû intervenir dans une bagarre entre Maîtres !
Bah oui, la spécialité de la Milice, c'est de lutter contre les Rebelles. Si les Maîtres se tapent dessus entre eux, ça fait deux fois plus de boulot !
Mais c'était vraiment marrant de voir ce crétin de Raito péter un câble.

Et elle semblait bien vexée. Aurais-je dit une connerie ?


- Cela m'étonne que tu saches autant sur ma race. Tu t'es bien renseignée dit moi ? Suis je si intéressante que cela à tes yeux ?

Ah nan, je me suis plantée. Si elle ne boue pas de l'intérieur, c'était juste un air énervé qu'elle se donne naturellement. Un amas de petites rides à force de trop stresser ? C'est vrai que les autres espèces vieillissent bien plus vite que nous autres, les Vampires, et même si la jeune femme semblait jeune, elle mourra de vieillesse avant que le temps n'ait pû passer. La chose était aussi valable pour Ruko, Zwei et Yuroh mais je tâchais de ne pas y penser.
Elle s'approcha fièrement de moi et je fis un pas en arrière, par réflexe. J'avais beau ne pas avoir le cul aussi coincé que ma très chère Izzy, je restais quand même sur mes gardes. Surtout en milieu inconnu, dans un endroit qui craint tout autant -qui sait quel Dieu impie irait agresser une si jolie sataniste comme moi ?
Elle fit glisser sa main le long de ma joue et je ne bronchais pas, je l'attrapais cependant fermement par le poignet avant qu'elle ne s'approche trop près de ma gorge.


- Nope, je ne suis pas renseignée du tout, sinon je ne t'aurais pas posée cette question. Alors fait-moi plaisir, prenons un banc et discutons des Guerriers de Gaïa... Ainsi je te devrais une faveur. Je dis cela en souriant, mais mon ton était sérieux. Si, finalement, je devais l'avoir vexée un tit peu, sinon elle n'aura pas jouée ainsi sa Dame. En quelques secondes passa dans ma tête un plan machiavélique qui pourra bien me défaire de la faveur que je ne lui devait pas encore. Elle avait l'air d'aimer l'action ? Pourquoï ne pas tracer d'encre sanglante un tout nouveau scénario, cette fois-ci en la mettant en personnage principal ? Je devais certainement avoir quelque chose en ressource !

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Ven 9 Aoû - 21:38

Un sourire apparue sur mon visage. Le mystère sur Laura est entièrement ouvert et j'ai pu remarqué qu'elle était troublée de ma réponse pendant un quart de seconde. Bien... Tant qu'elle ne fait rien à propos de ma protégée tout se passera dans les meilleurs du monde. Comme pour Ren un moment donné, il s'approchait dangereusement de la vérité. J'ai cru que je devais le torturer voire même lui  ôter la vie. Finalement je ne sais toujours pas dans quel camp je dois le mettre cependant sa manière de pensée d'analyser m'a beaucoup amusé et même un peu embêter. Zune semblait s'intéressait à moi. Non... Ce n'est pas moi à proprement parler, c'est plutôt ce que je suis.  Je m'en contenterai... Je voulais m'amuser un peu avec la dame et déceler un peu le caractère du personnage. D'après ce que j'ai vu et d'après les rumeurs que j'ai entendu, Zune est une méchante, quelqu'un qui s'éclate dans la vie, tue des esclaves avec grand plaisir et aime être le sens de l'attention. Je dirai même que c'est une grande dame. Forte à l'extérieur néanmoins j'ai la nette impression qu'au fond c'est une  sensible de la vie qui s'inquiète de tout. J'ai hâte de voir ce qu'elle me réserve et d'avoir des autres informations sur cette personne. Par contre si il s'avérait qu'elle est envie de me tuer, je vais avoir besoin de ma jeune expérience sur l'arrache de tête de la demoiselle.  Je ne compte pas pour le moment m'en faire une ennemie. Je ne la connais pas suffisamment pour la juger et encore moins en apporter un point de vue bien réfléchie. Je reste neutre.

Elle me demande qui est mon informateur.. Pfff... Elle croit sincèrement que je vais dire mes ressources. Je m'en fiche si le Lycan a des soucis à cause de moi mais celui ci reste mon atout pour le moment. Une carte que j'ai en main et que je ne veux pas perdre. Je le respecte. La discussion que j'ai eu avec lui m'avait beaucoup amuser. C'est un adversaire admirable sur ce côté. Il lui manque juste l'action. Je pense que si je lui demandais quelles étaientt ces taupes elle m'enverrait péter.

Qu'est ce que cela t'apporter de le savoir ? Une réputation reste incertaine, et inutile. Mise à part à obtenir que des préjugés cela n'apporte rien. A noter aussi que cela est souvent déformée. Je préfère voir le phénomène en face de moi. Mais bon ce que je préfère tu t'en fiche un peu largement. Je vois que cela te dérange  à moitié sur le faite que j'ai eu des échos positifs sur toi. Cela te gène t il ?

Quand je me suis avancée vers elle. Laura m'a regardé avec des grands yeux. Elle sentait la peur à plein nez. Je crois que ma prise de risque l'a choquée. Et ce n'est pas la seule. Zune avait fait un pas en arrière. Intéressant... Elle n'est pas une grande criminelle. Je ne pense pas.  Au départ elle ne bronchait pas, pas un frisson rien. Elle se laissait faire. As t elle aimé ? J'espère. Puis quand je descendis au niveau du menton des bouts de mes doigts elle m'attrapa le poignet avec une certaine fermeté. Ah... Elle n'est pas conne et ne me sous estime pas. Tant mieux sinon elle aurait vraiment eu des ennuies. Zune me présente un peu de résistance. Chouette ! Je me demande quelle potentielle présente t elle. Est elle à la hauteur de sa réputation ? Quel âge pouvait elle avoir ?

Nope, je ne suis pas renseignée du tout, sinon je ne t'aurais pas posée cette question. Alors fait-moi plaisir, prenons un banc et discutons des Guerriers de Gaïa... Ainsi je te devrais une faveur

Quand elle prononça ces mots je me dirigeais vers le banc le plus près. Je fis signe à Laura de me suivre. Elle n'avait pas l'air d'être enchantée par cette affaire. Elle savait que Zune était potentiellement un danger pour sa vie. Après tout c'était un vampire. Elle s'asseyait au bord du banc laissant le reste pour Zune et moi. Je fis signe à la gente dame de s'assoir et me mis assise à coté de ma suivante. Mes jambes furent croisées, le coude sur le rebords du dossard en direction de mon interlocutrice.

Alors les guerriers de Gaïa.... pourquoi cela t'intéresse autant ? Que veux tu savoir sur leur sujet ? Pourquoi ils sont là ? Pour sauver la terre que vous avez lamentablement abandonnée puisque vous n'avez aucun respect pour elle. Maintenant si tu veux en savoir plus, je dois te dire que je suis plutôt calée sur ce sujet sans vouloir me flatter. Je dois te prévenir si tu veux vraiment aller sur cette discussion, cela risque d'être long et ennuyant pour quelqu'un comme toi. Je suis tout de même surprise que tu saches dès le premier regard ce que je suis réellement. Il n'y pas beaucoup de personnes qui savent que nous existons . Comment as tu pu en savoir autant sur nous ?

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Lun 12 Aoû - 17:51

- Qu'est ce que cela t'apporter de le savoir ? -Soupir. Sérieux, t'es pas drôle, là ! Tu pourrais au moins m'envoyer valdinguer en me filant une adresse... Même si c'est un piège, au moins, ça m'aurait occupé pour la soirée. Une réputation reste incertaine, et inutile. Mise à part à obtenir que des préjugés cela n'apporte rien. A noter aussi que cela est souvent déformée. Je préfère voir le phénomène en face de moi.
- Là, tu te plantes totalement. Avoir mauvaise réputation t'épargne bien des emmerdes. Quelqu'un qui te reconnait comme un adversaire flippant n'ira jamais t'attaquer... Ou s'attaquer à un de tes proches. Ponctuais-je, la regardant droit dans les yeux. Au fond, on savait toutes deux qu'on est bourrées de points faibles, et que ces points faibles, c'était les personnes auxquelles on tient. Je paris qu'elle donnerait sa vie pour la nana planquée derrière elle.
- ...Mais bon ce que je préfère tu t'en fiche un peu largement. Meuh non ! J'chuis dans un bon jour, j'te dit ! J'vais même me montrer compatissante. Tiens, voilà, j'ai pris une bouille outrée pour te prouver le contraire ! ...Je vois que cela te dérange à moitié sur le fait que j'ai eu des échos positifs sur toi. Cela te gène t il ?
Je fis une tite moue et regardais ailleurs, un p'tit moment, le temps de trouver une réponse.
- Si les gens croient que t'es sympa, ils vont venir te demander des services... Ouais, et t'impliquer dans leurs problèmes aussi. J'avais pas trop parlé fort et dis ça sur un ton boudeur... Car j'aime bien faire ma gamine. En général, je préfère quand même choisir de qui je vais m'occuper, plutôt que les gens viennent faire la queue devant chez moi. Enfin, n'exagérons rien !

Direction... Le banc. Mon regard se perdit sur la jolie suivante. Meuf, arrête d'être en flippe j'ai dis que j'allais PAS te niaquer ! Enfin, je l'ai pas dis, mais je l'ai pensé fort ! Sérieux, si je croque dans quelqu'un, ça sera plutôt dans ta succulente Maîtresse. Ce geste qu'elle a fait envers moi était purement de la provocation et c'est ce genre de trucs qui me file la dalle. Maintenant, change cette délicieuse bouille effrayée sinon je vais avoir envie de te retourner et de te...


- ...Pourquoi cela t'intéresse autant ? Hein ? Merde, elle avait parlé ! Allez, on reporte la séance fantasme à demain ! -Pourquoï je peux jamais retourner les meufs que je veux retourner ? La dernière fois avec la nana basanée c'était pareil ! Ren' me l'a piquée avant que j'ai pu mettre mes doigts dans... Que veux tu savoir sur leur sujet ? Pourquoi ils sont là ? Pour sauver la terre que vous avez lamentablement abandonnée puisque vous n'avez aucun respect pour elle.

- Ohlà. Du calme. -J'ai abandonnée la terre, moi ? What's the... J'avais levée mes paumes, un peu en un réflexe de ponctuer mes propos. Tout doux la demoiselle, c'est pas la peine de déverser ta rancune sur moi.- Ça a rien à voir avec ça. Mais si ça peut te rassurer, je jettes toujours mes déchets dans les poubelles appropriées. -Même les cadavres ! ...Non, j'déconne ! Les cadavres, j'les laisses traîner en plein milieu de la rue !- Simple curiosité morbide, c'est tout.

- Maintenant si tu veux en savoir plus, je dois te dire que je suis plutôt calée sur ce sujet sans vouloir me flatter. -Tu te flattes déjà, meuf.- Je dois te prévenir si tu veux vraiment aller sur cette discussion, cela risque d'être long et ennuyant pour quelqu'un comme toi.
- ...J'pense pas que ça pourrait être plus chiant que trois plombes de messe ou qu'un repas de famille avec les frangins. PAPOUM ! WINNER ! J'ai réussie à la placer, celle-là ! Exprimant enfin l'ennui mortel qui s'empare de moi à chaque repas de famille, alors qu'Izzy me fait des remontrances pendant que ma mère essaie de convertir Izzy et que Raito parle de son travail à Papa que j'évite de regarder... Nan, j'avais besoin de pester contre ça ! Le monde a besoin d'une pétition contre ce genre de mauvais traitements sur une rouge !!

- Je suis tout de même surprise que tu saches dès le premier regard ce que je suis réellement. Il n'y pas beaucoup de personnes qui savent que nous existons . Comment as tu pu en savoir autant sur nous ?

Alors, on récapitule. Que sais-je sur ces psychopathes ? Les yeux bicolores jaunes et rouges, un peu comme si mes pupilles avaient étés passées au mixeur avec celles d'Izzy, c'est des psychopathes et, à en croire le courant religieux principal d'Esgalduin, bah, ils vénèrent la terre. Comment ça "autant sur vous" ?

- J'ai un bon odorat. Dis-je en souriant. C'est du mytho mais c'est vrai que le sang d'une personne a une odeur différente selon la race auquel elle appartient. Les Vampires peuvent donc plus ou moins reconnaître les personnes en leur buvant le sang. Mais pour ma part, j'y étais surtout aller à l'instinct, risquant, une nouvelle fois, de me vautrer totalement... Et j'étais tombée juste. Pur hasard. La Milice a un dossier sur vous et j'ai de sérieux contacts avec la Milice. C'est déjà plus proche de la vérité qu'un simple "je vous ais sniffé", maiiiis... Effectivement, j'allais pas lui dire que je lui avais demandée si elle était Gaïenne comme ça, au pif.

Bref, c'est pas tout ça ! J'attends que la jolie damzelle crache ses informations sur les Guerriers de Gaïa ! J'veux pas d'un sermon, j'veux d'une histoire pleine de rebondissements, pour qu'après je sache plus ou moins ce qui se prépare à tomber sur la gueule de ce beau pays... Et sur le moral de ce vieux Raito !
Je lui adressais un joli sourire et ne reluqua pas, pour une fois, la suivante qui se trouvait derrière la Grande Dame qui était allée jusqu'à oser me toiser !


- Bien... Je suis prête à entendre une histoire riche en rebondissement. Et dès que j'en aurais assez entendue, tu pourras me demander une faveur en retour. Informations, protection, matériel vivant ou non... Je ferais de mon mieux pour te satisfaire.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Jeu 15 Aoû - 13:16

Il est tant que je me bouge, que je puisse enfin pimenter un peu cette discussion. Je ne voulais lui donner des informations compromettantes sur notre race. C’est comme si je donnais à l’ennemi tout nos points faibles, nos points forts et la façon de nous tuer. Elle se dit de bons jours mais pour l’instant elle n’est pas trop réactive. Je veux m’amuser et voire même expérimenter mes nouvelles pulsions. Cela fait maintenant plusieurs mois que je suis ici, dans ce monde. Je n’ai fait que d’observer que d’acquérir ces informations afin de mieux pouvoir frapper. Zune est une personne fortement importante et cette discussion a une issue décisive.  Je ne voulais la satisfaire juste lui donner qu’une bride d’information. Il est vrai que si elle me doit une faveur cela serait une grande opportunité. Dilemme… Cela fait un moins que je n‘ai pas tué quelqu’un, je suis en manque, en besoin convulsif de tuer une personne.  Chaque matin, chaque fois que je mange ce que ma servante m’a confectionnée, le moindre petite goutte ressemblante à une tâche de couleurs rouges cela me donne l’envie à la bouche. Non pas comme un vampire, non, j’avais envi de tuer d’entendre le cri de mes victimes et sentir la facilité de percer un sac plein d’eau sanguinaire. J’aimais entendre le craquement de ces os et surtout de presser ces points si sensibles. Je voulais tous les tuer. Quand j’y réfléchis, je n’étais pas sorti parce que j’en avais marre de la maison ou de prendre l’air. Au contraire, je voulais faire la peau à un saleté d’être vivant, qu’il soit vampire, lycan, gaïen, nécromancien ou encore un hybride ou un putain d’humain. Et tout cela était très dangereux. J’étais en soif de sang…. Je dois avouer que cette chevelure rouge me donnait envi. Je comptais donc de jouer avec elle voire ce qu’elle me réservait. Je voulais … Je voulais…. Enfin …. M’exprimer. Etre moi. Tout ce mois où j’ai du me retenir pour ne pas déraper dans mon plan…. Bon il est vrai que je me suis un peu défouler sur Laura en convertissant ma faim de sang en pulsions sexuelles. Cela m’a calmée que pendant un temps du moins me temporiser. Il me doit de réfléchir sur la manière de la manipuler. Je ne sais pas encore comment. Elle voulait une histoire plein de rebondissement et bien je vais la motiver et illustrer ma petite histoire. Elle dit que je suis une psychopathe et bien je vais lui montrer ce que c’est une vrai psychopathe. Je possède toute la rage de Gaïa et je vais lui prouver……..

Je me levai à ce moment et commençai mon discours
 : Bon les gaiens sont des personnes différentes des autres espècesJe commençai à tourner autour d’elle tel un loup devant sa proie. Nous sommes comme tu l’as dit des psychopathes pour la plupart.Je m’avançai derrière elle rapprochant mes mains de ses épaules si étroites. Pour eux, la seule solution pour sauver notre déesse que vous appelait la Terre, est de vous tuer. A cet instant, mes mains caressèrent son joli cou. D’autres sont plutôt pacifiques et pensent qu’avec le temps on pourrait changer votre mentalité. A dire vrai cela fait des lustres qu’on vous observe, qu’on vous analyse.  Je me remis en face de Zune pour pouvoir voir sa petite frimousse.  Jusqu’à présent nous n’avons pas agi attendant que chacun puisse recueillir assez d’information. Désormais, nous nous mettons à découvert. Etrange, non ?  Je pris une petite pause histoire de reprendre ma respiration et de faire un peu languir mon interlocutrice. J’avais jusqu'à présent fait une description brève des gaïens afin de lui mettre un peu l’eau à la bouche et qu’elle puisse comprendre un peu la trame.  D’après nos ancêtres, une grosse catastrophe naturelle vous a fait fuir d’un lieu qu’on appelle Fantastica.  Un réel bouleversement pour vous….  Les êtres humains y étaient s’occupant tranquillement de leur jolie petite affaire sans se préoccuper du mon de qui les entouraient. Ils jouaient ensemble dans leur société créant des systèmes politiques, tuant un peu par ci par là. ‘Fin… La vie quoi comme n’importe quelle peuple. Je ne sais pas trop ce qui est vrai et ce qui est faux. Cela remonte si longtemps que la vérité a du être déformée.  Ils ne se préoccupèrent juste de leur sale merde. Ils ne voyaient pas ce qu’ils provoquaient et ne savait encore moins ce qu’ils allaient tomber sur leur tête.   Je me mis assis regardant en l’air en me remémorant tous ce que j’avais entendu sur ce putain de sujet.

Gaïa allait de plus en plus mal ; ses cadeaux s’amoindrirent devenant rarissime. Mon peuple se réunirent à la réunion annuelle et décidèrent d’agir. Aucune personne n’était contre ce choix pour une fois. En général, cela se déroule toujours en fiasco. Un jour, ils se mirent tous dans un lieu précis et concentrèrent leur pouvoir en un point. Le but étant de faire peur à votre civilisation et que vous considérez mieux ce monde. La suite tu dois bien le connaître. Cela aboutit à des catastrophes naturelles et vous avez bougé ici à Our land. Cet effort monumental ne vous a toujours pas fait réagir et nous avons du échafauder un autre plan. Maintenant tout ceci n’est qu’une simple légende. Je lui adressai un petit sourire tout en léchant mes dents. J’espérai qu’elle ne le prenne pas trop au sérieux. Il était plus simple dans une guerre de frapper un ennemi qui nous sous estime que l’inverse. Mon mari avait déjà frappé fort et la réunion annuelle s’approche. Le moment fatidique arrive à grand pas et cela va faire mal. Gaïa doit être sauvé. J’ai aguerri assez de flashs et de maîtrise pour faire un carnage. Ceci n’est qu’une question de mois.  Je jouais avec elle et pour couronner le tout je finis par lui dire.

De toute manière, une vampire tel que toi en ayant une famille aussi noble et aussi puissante que la tienne ne devrait pas se sentir agressé par mon peuple.
D’ailleurs, tu es toujours en quêtes de reprendre les Méandres ?

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Ven 16 Aoû - 0:28

Un instant le regard de la bicolore s'alluma... Et je dois dire que... Oh que je n'aime pas ça ! Me regarde pas comme ça, miss ! Je suis pas comestible et j'ai carrément plus d'un tour dans mon sac.
Étendant les jambes, je tentais d'avoir l'air naturel -style j'ai rien captée, pendant que la demoiselle refoulait des pulsions psychopathiques. Ce regard, je le connais trop, damzelle, c'est aussi le mien quand je suis énervée, c'est celui de ma siamoise quand elle en peut plus de boire du sang de poupoules.


- Bon les gaiens sont des personnes différentes des autres espèces.
- Jusqu'ici, rien de nouveau.
J'en croyais pas un mot. Bien sûr que leur espèce est différente d'une autre, mais toute espèce est différente de l'autre. C'est chopper la grosse tête que de se croire totalement hors de ces catégories.
- Nous sommes comme tu l’as dit des psychopathes pour la plupart.
- C'est cool que t'ai arrêtée de tourner, miss, ça me filait la gerbe.
Murmurais-je. Ouais, bon, en même temps, en plein temple, une meuf qui se met à tourner autour de moi... On se serait crut à une cérémonie vaudou ! Hey ! Tu fais pas les exorcismes par hasard ? Parce que j'ai un sérieux problème de Fantômes, même qu'à cause de ça je dois vivre sous hypnose ce qui est plutôt chiant car ça m'empêche d'utiliser un Ouroboros, ce qui pourrait empêcher un psychopathe voulant ma peau de me tuer-... Oh pardon, j'ai décrochée de ton récit.
Sérieux, elle s'était vraiment vexée pour cette histoire de psychopathes ? Un sourire se dessina sur mes lèvres. Pour moi, tout le monde sont des psychopathes. Te sent pas spéciale à cause de ça, m'dame.


- Pour eux, la seule solution pour sauver notre déesse que vous appelez la Terre, est de vous tuer.

Nyep ! J'agrippais fermement ses mains, les retirant de ma gorge.
- J'aimerais que tu laisses cet endroit-ci à mon mari. C'est intime, chez les Vampires.

OUAIS JE T'INTERROMPE ! Mais t'as qu'à pas menacer de m'étrangler en même temps, hein oh ! T'en fais pas, ça veut pas dire que je t'écoute pas. Continue ?
Je posais ses mains sur le dossier du banc et les lâchais avant d'avoir envie d'en broyer les articulations. Elle veut sérieusement tenter de m'avoir par derrière ? Tss, digne des lâches, ce genre de techniques. Ceux qui ont essayés me tournent désormais autour en tant que Fantômes... D'où mon sérieux problème de Fantômes. Tu vois ? Tout se rejoint !


- D’autres sont plutôt pacifiques et pensent qu’avec le temps on pourrait changer votre mentalité. A dire vrai cela fait des lustres qu’on vous observe, qu’on vous analyse.

Elle repassa en face de moi. Je lui souriait de toutes mes dents. Elle voulait bien savoir si elle m'avait fait flippée, nope ? Que nenni ! Mais tu m'as foutues sur mes gardes. Dommage, j'voulais juste un truc tranquille, maintenant va falloir surveiller que la nana essaye pas de me faire sauter la caboche. Pas qu'un Vampire ait réellement besoin de respirer, mais lorsque la tête est séparée du corps plus de dix secondes... Bah le Vampire claque. Je sais pas si elle a assez de force pour me décrocher la tête du cou, mais je hais tenter le diable concernant ce genre de choses. -Tu dois savoir ce que c'est, j'ai pas envie de laisser deux mioches dans la dizaine orphelins...

- Jusqu’à présent nous n’avons pas agi attendant que chacun puisse recueillir assez d’information. Désormais, nous nous mettons à découvert. Étrange, non ?

Hormis le fait qu'il aurait mieux valut qu'elle fasse son speech assise à côté de moi pour éviter d'être interrompue -ma façon de lui faire clairement comprendre que j'aimais garder les inconnus sous les yeux... Elle était une bonne narratrice. Je sais franchement pas si je serais capable de raconter mes histoires aussi bien qu'elle... Nan, j'crois pas vraiment que j'y mettrais autant de cœur. En général, j'aime pas m'expliquer.
J'aurais bien aimée lui rétorquer un truc du style "bah ça veut juste dire que vous êtes de gros flemmards", mais j'avais pas envie de l'interrompre à nouveau, de peur -comme quoï elle avait quand même réussie à me faire flipper sur un point- ...Qu'elle s'arrête définitivement, vexée.
Nan, pour une fois que l'alien que je suis vient en paix... Autant pas déclencher la guerre, hein ?
Puis la damselle parla de... Fantastica.


- Tiens, j'y étais. Fût la seule chose intéressante que je trouvais à dire. Mon château est coincé sous la lave à cause de cette connerie d’éruption ! En même temps, quelle idée de construire une cité au milieu de volcans ? Hein ? Bandes d'imbéciles.
M'enfin, le château était tenu par un vieux Tsuno, c'était carrément facile de le buter pour m'approprier les lieux.
J'avais un élevage de dobermans qui a cramé aussi dans la lave. Comme quoï... La vie est cruelle.
Le blabla continua et je réalisais petit à petit que...


- Sérieux, si ma baraque a cramée, c'est de ta faute ?? Esprit matériel, degré de réflexion... Zéro. J'aime pas passer pour intelligente, mais faut pas que je passe pour débile non plus. Comment ces crétins ont-ils fait pour faire péter tout le continent de Fanta' ? Pas que ça soit foutu de chez foutu -j'y suis allée aux dernières vacances-, mais c'est pété de partout et les Rebelles y font désormais la loi !

- De toute manière, une vampire tel que toi en ayant une famille aussi noble et aussi puissante que la tienne ne devrait pas se sentir agressé par mon peuple.
D’ailleurs, tu es toujours en quête de reprendre les Méandres ?

- Aww... Laisse ma famille en dehors de tout ça, c'est un ramassis de crétins.
Expression gênée. Je savais pas moi-même si je disais ça pour les protéger ou alors car je le pensais vraiment. J'étais incapable de m'entendre avec un seul de ces membres et si j'ai moi-même changée de nom de famille, pris ce pseudonyme d'un nom éteint, je sais même plus si c'est à cause de mes parents qui parlaient de "ternir leur réputation" ou car j'avais pas envie qu'on les retrouves pour me faire du chantage sur leur gueule... Dans tout les cas, j'y pensais assez pour qu'on ne vienne pas me casser les ovaires avec eux ! En quête de re-... Pardon ?

Les Méandres, j'y habite. J'ai un manoir là-bas, mon mari a un château juste à côté et beaucoup de nos morts y sont enterrés. J'avoue que j'avais du mal à voir ce qu'elle voulait dire sur cette histoire de reprendre les Méandres. Pour dissiper le malaise d'un éventuel quiproquo, je lui souris.

" Le monde entier m'appartient " Lui soufflais-je. " Pourquoï seulement les Méandres ? " Je me relevais du banc. Marre de jouer à la pauvre petite humaine terrifiée par la Vampire qui lui tourne autour. Je baillais, main devant la bouche, révélant le peu d'éducation que j'avais.

- Damzelle, je ne me sens pas menacée. Je me sens intriguée, ce qui n'est pas la même chose. Pourquoï une race sortie -pardonne-moi l'expression- du trou du cul du monde -j'allais réellement la foutre en rogne mais C’ÉTAIT cette expression-là qu'il fallait dire. Elle collait trop bien à la situation ! Bref, à partir de maintenant on se tient dix fois plus sur nos gardes, hein, Zuny ? Et on bondit loin façon esquive dès qu'elle s'approche de trop près.- ...Ferait-elle peur à la terre entière ? Le monde a survécu à la révolte des Dragons et à l'apparition des Nécromanciens. TOUT bouge constamment, la population est sans cesse en mouvement. Les Rebelles, la Milice, la secte des Nécros... -J'haussais les épaules- Je sais vraiment pas comment je trouve à m'emmerder avec tout ce chaos. Y'aura bien un moment où tout pétera et où tout le monde sera mort mais... Vous êtes qu'une race parmi tant d'autre et si t'aime détruire, c'est une chose, mais ça veut dire que tu vas finir crevée sur un champ de bataille et qu'un Lycan bouffera ta dépouille. Je vois pas d'avenir en vos idéaux car, si vous connaissez bien les failles de la planète -l'emplacement des plaques ou je ne sais quoï- au point que vous êtes capables de déclencher un tremblement de terre ou un tsunami... Ça veut pas dire que vous êtes immortels. Vous détruisez la région, et alors ? Vous vous ferez quand même décimer par des habitants furax d'avoir perdus leurs baraques ! C'est pas mon genre de donner des conseils, mais vous courrez tout droit au suicide et la seule solution pour vous d'avoir un minimum d'impact, ça serait bien de se battre dans le noir, en faisant la même chose que vous avez fait à Fanta' ! Jouer au corps à corps, ça serait totalement débile.

Mode donneuse de leçons... Activé. Donneuse de leçons ? Pardon ! C'est pas ce que je voulais dire. Là, c'est le mode chieuse. Je dois avouer que le concept me plaisait bien... Une race de kamikaze qui allaient tenter de dominer le monde pour une Déesse... Et après on vient me faire chier " Fait pas ta Sataniiiiiiiiste " ouais, bah à partir deux ou trois sacrifices une fois l'an, c'est quand même plus sage que de vouloir conquérir le monde.
Je m'adossais à l'un des piliers et jetais un coup d’œil vers l'Humaine ou la Gaïenne ou je ne sais quoï qui servait de suivante. Je me demandais un instant quelle était leur relation... S'en occupait-elle ? Était-elle une Maîtresse impitoyable ou alors une sœur affectueuse ? Cela me fit remettre en compte la façon dont je m'occupais de mes propres esclaves et j'en conclu que j'étais une Maîtresse plutôt cool.
Chiante, mais cool.
Deux secondes d'égarement, je revins sur terre. C'aurait été assez pour me faire attaquer si la demoiselle était hargneuse, mais il faudrait bien deux minutes à rêvasser pour me faire tuer sans pouvoir réagir.
T'as l'air... Commençais-je sur un ton sage et plutôt bas. T'as l'air d'être une hargneuse. Je sais pas ce qui a dû se passer dans ta vie pour que tu ais cette soif de sang, mais sache qu'elle va te faire défaut tôt ou tard. Le jour où tu tomberas sur cette personne, il faudra que tu fasses le bon choix. Battre en retraite ou alors courir à la mort. Si tu restes telle que t'es, je pourrais me faire du soucis pour toï. J'ai dis "je pourrais", ça veut pas dire que je vais m'en faire. Mais elle me semblait un peu perdue, au fond, la petiote. Bref, un marché est un marché. Merci pour l'info, que veut-tu en échange ? Si je la voyais pas trop vexée, je m'inclinais pour la forme, faisant une jolie révérence de majordome pour lui montrer que j'étais prête à honorer ma part du contrat.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Eléonore Setsuki
avatar

Dans un coin sombre

Feuille de Personnage
Race: Guerrière de Gaïa
Pouvoir: Gravitation, régénération par le sang
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Dim 18 Aoû - 11:56

Mon histoire avait l'air de la satisfaire. Pendant tout le long de mon speech elle était intervenue pour freiner un peu ma gestuelle. Elle était mignonne. Je racontais juste mon histoire je n'allais pas la tuer. Je voulais juste captiver son attention. Je dois dire que j'ai plutôt réussi mon coup. Quand elle me choppa mes mains en les léchant, un frisson m'avait parcouru non pas de peur mais plutôt sexuelle.  Elle s'était mise sur ces gardes.  Au moment où j'arrivais à parler de Fantastica son regard un peu évasif était devenu scintillant. Sa réponse "Sérieux, si ma baraque a cramée, c'est de ta faute ??" m'avait énormément amusé. Mon objectif avait été atteint.

Aww... Laisse ma famille en dehors de tout ça, c'est un ramassis de crétins.

Elle ne voulait pas que je m'occupe de ces affaires mais elle n'avait pas compris que je parlais de ces ancêtres. Izzy Berger était sa sœur et elle ne possédait pas le même nom cependant je ne parlais pas de cette famille là. J'avais eu vent d'une rumeur comme quoi les De Laudreuil voulaient reconquérir complètement les méandres. Pour l'instant ce pays était un peu partagé entre les rebelles et eux. Dans sa réponse néanmoins on pouvait voir son attachement pour sa famille. C'est un bon tuyaux si je devenais son adversaire.

Le monde entier m'appartient. Pourquoi seulement les Méandres ?

Et... Après on me dit que c'est moi qui a les chevilles qui enflent. Décidément, Zuny je ne suis pas la seule. Tu vois on se ressemble plus que ce que tu pensais. Loin de moi l'envi de possédait la même chose que toi que cela soit ton titre ou quoi que ce soit. Elle possède certes un rôle important dans cet univers mais ce n'est pas pour autant qu'elle contrôle le monde. Elle a du pouvoir : elle a accès à la milice donc à notre dossier et c'est elle qui organise les festivités. Je vais tout de même l'éclairer histoire de.

La Famille De Laudreuil possédait les Méandres avant cependant avec la venue des Rebelles et je ne sais quoi d'autres le pouvoir que vous possédait s'est nettement amoindri dans cette contée. Vous possédez certes des manoirs mais cela ne veut pas non plus dire que vous avez conquérir les lieux.

Entre temps elle s'était levée et s'était adossée à un pallié. Elle était décidément sur ces gardes. Vas tu me dire quelque chose que je vais surement prendre mal ? L'issue de cette discussion est vraiment incertaine. Pour le moment l'ambiance est entre le froid et le chaud.

Pourquoi une race sortie -pardonne-moi l'expression- du trou du cul du monde ferait-elle peur à la terre entière ?

Nous y voilà. Petit débat est lancé et je ne sais pas trop si j'arriverai à garder mon sang froid jusqu'au bout. Je commençais un petit peu à bouillonner intérieurement mais rien de dramatique pour le moment. Au moins elle avait enfin fini d'être passive et j'allais enfin savoir son point de vue. J'avoue que ma démarche est cavalière et que je lui ai dit d'une manière très directe la finalité de notre groupe de sociopathe.

On n'est pas immortelle cela je te l'accorde cependant on a pu vous faire bouger votre petit cul de là où vous vous trouvez. On est peut être qu'une race comme les autres mais au moins nous avons un même but, un même idéaux et cela nous rend plus fort par rapport à vous. Fantastica on a joué sur la peur cependant nous nous sommes pas présentés ce qui est un peu débile je le conçois. On a essayé de changer votre mentalité et cela n'a pas fonctionné. La manière douce ne marche pas ni la manière forte. Cependant Gaïa pendant ce temps souffre et on ne peut pas la laisser ainsi. On est né pour accomplir cette tâche alors même si cela prendrait des siècles on le fera sans aucune hésitation. Cela peut te semblait pathétique mais quand bien même la vie ne tourne pas autour de vous autour de vos problèmes. A Fantastica vous ne nous avez pas vu ni entendu tout simplement parce que vous étiez plongé dans vos soucis. Une chose aussi que j'ai ajouté et que même si vous nous chassiez jusqu'au dernier d'autres reviendront....

Eh oui... Nous on a un avantage on naît pas que de gaïens en gaïens on peut naître directement par Gaïa. Elle voulait donner une leçon néanmoins elle ne cernait pas encore notre mentalité. J'allais reprendre mon discours quand.... Et *****!

Excusez mon intervention Madame De Laudreuil...Elle savait que si je continuais je risquais de me griller et d'utiliser mon pouvoir hors ici c'est une des information que Zune ne possède pas encore. Je ne pouvais rester passive à votre discussion même si j'allais recevoir le revers de la médaille. Vous n'avez pas l'air d'admettre que la terre vit. Chacun est attaché à son petit confort et refuse de perdre ce profit pour sauver une hypothétique planète de pacotille. Fanta n'était qu'un test, et il est long de changer les habitudes des êtres vivants. Comme pour ma maîtresse et surtout pour elle, les Gaïens veulent changer cette génération d’égoïsme en déciment la population. Cela peut vous paraître très religieux mais selon vous, vous, qui avez un certain pouvoir dans cet univers, est ce qu'un moment dans votre vie vous vous êtes interrogé sur les ravages que vous causiez. Il faut bien que dans ce monde il est bien des peuples qui s'occupent de ce que vous ne faites pas. Les tsunos s'en occupent mais ils étaient bien trop inoffensif. Ils ne savent pas ce que nous on sait.

Punaise Laura !!!! Je gérais bordel de *****. Tu vas encore une fois attirer l'attention. Tu devais rester discrète. Zune n'est pas n'importe qui.

Si le peuple de ma maîtresse restait dans l'ombre, cela n'apporterai rien. Vous continuerez de détruire une entité que vous ne connaissez pas. Il serait bien plus bénéfique que vous sachiez qu'ils existent surtout que leur naissance n'est pas comme les...

Il me devait de l'interrompre, elle allait donner une information capitale sur mon peuple. Je me dirigeai vers elle : la remis assise et lui mis la main devant la bouche. J'observais alors Zune : elle semblait perdue dans ces pensées. Peut être qu'avec un peu de chance elle n'avait pas vu la scène. La vampire avait repris son sketch sur un ton sage et calme. Étrange... Elle s'inquiétait pour moi ? Pourquoi ? On ne se connait pas et puis.. Je m'attendais plutôt à des petites insultes. J'ai été sur le coup un peu déconnecté en mode qu'est ce qu'elle me dit là. Mais bon, ce ne fut qu'un instant.

T'en fais pas pour moi, je sais me défendre. Et après tout on ne se connait pas vraiment alors que je meure ou non cela n'a pas d'importance. Dés à présent tu me dois une faveur. Je compte sur toi que dès que je te ferai signe tu honoreras ta promesse. Je ne veux pas utiliser cette carte maintenant et je préfère la déposer quant je serai dans l’embarras. J'espère que cette discussion t'a plut.

_____________________________________________________________________________________


Je marche sur un fil et je ne sais pas où je vais tomber
mais quelque soit le chemin ta fin sera similaire.
Pour l'instant je tends vers la gauche la destruction
peut être que demain je serai d'une humeur plus tolérante.
Je sais pas.
Mais dans tout les cas
je défierai ce fichu destin.  
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   Dim 18 Aoû - 13:23

Pas trop bien compris cette histoire. En même temps, j'étais loin d'être originaire d'ici, moi. Je suis née à Rosaire, j'ai passée mon enfance dans la Jungle de Fantastica... Si je traînais ici, c'était surtout pour squatter le marché aux esclaves des Méandres en fait. Pour moi, les De Laudreuil sont morts depuis un moment et je suis tombée sur leur nom en fouillant l'arbre généalogique. D'ailleurs j'ai jamais croisée un De Laudreuil de ma vie, s'qui est quand même un bel exploit.
Et puis comment les De Laudreuil peuvent simplement exister si c'est moi qui ait rajoutée la particule devant ?
Le silence qui suivit ma phrase me fit sérieusement douter de l'histoire et je me rendis compte que j'étais passée à côté d'un truc. Mamaaaaaan !! Tu m'as cachée des choses toï ! Oh pas la peine de mitonner, j'en suis carrément sûre ! Dès que je rentre, t'auras des comptes à me rendre !


- La Famille De Laudreuil possédait les Méandres avant cependant avec la venue des Rebelles et je ne sais quoi d'autres le pouvoir que vous possédait s'est nettement amoindri dans cette contée. Vous possédez certes des manoirs mais cela ne veut pas non plus dire que vous avez conquérir les lieux.
- Cette enfoirée de Leisey...


Okay, j'ai compris le délire. Ça remonte à loin toute cette merde et j'étais largement encore pas née. Et toï, comment tu fais pour être au courant de tels trucs ?

- On est peut être qu'une race comme les autres mais au moins nous avons un même but, un même idéaux et cela nous rend plus fort par rapport à vous.
- Oh, t'en fais pas, la plupart des races Maîtres ont pour but de dominer les autres. Donc question même but... On peut dire qu'on a le même que vous.
J'étais un maître dans l'art d'interrompre les gens, je savais parfois ô combien cela pouvait être pénible de par les trop fréquentes rixes qui m'opposaient à mon jumeau. L'interrompre était la chose qui le faisait le plus chier au monde ce fût donc tout naturellement que je développais ce don depuis l'enfance.

- ...Cela peut te semblait pathétique mais quand bien même la vie ne tourne pas autour de vous autour de vos problèmes.
- Je vous retourne le compliment.


La meuf était tout simplement en train de péter un boulon ce qui m'amusait profondément. Un sourire se dessina sur mon visage bien qu'une pointe d'ennui commençait à pointer le bout de son nez. Elle se plaçait toute seule en ennemi et cela m'arrangeait, car je ne suis, après tout, pas très difficile.

- Excusez mon intervention Madame De Laudreuil... Troublée, je levais la tête en direction de la suivante bien gaulée. Ta Maîtresse te laisse parler sans sa permission ? Tu gères, tu sais ? Elle parle sagement, la donzelle, mais elle est un peu simpliste. ...Cela peut vous paraître très religieux mais selon vous, vous, qui avez un certain pouvoir dans cet univers, est ce qu'un moment dans votre vie vous vous êtes interrogé sur les ravages que vous causiez.

- Les cadavres que je laisse derrière moi font un très bon engrais. Répondis-je, amusée.
- Si le peuple de ma maîtresse restait dans l'ombre, cela n'apporterai rien. Vous continuerez de détruire une entité que vous ne connaissez pas. Il serait bien plus bénéfique que vous sachiez qu'ils existent surtout que leur naissance n'est pas comme les...

Si leur but est de détruire l'humanité, rester dans l'ombre permettrait de causer le plus de ravages en étant protégés par l'anonymat. Tout le monde croira tout bêtement à une apocalypse et les prêtres fous courront dans les rues, parlant de repentir ! Ma mère, à ce moment-là, fixera surement le ciel d'un air de fanatique.
J'avais laissée la conversation là où elle en était pour mater la damzelle mais ses phrases restaient dans mes oreilles, attendant de moi que je les entendes.


- Dés à présent tu me dois une faveur. Je compte sur toi que dès que je te ferai signe tu honoreras ta promesse. Je ne veux pas utiliser cette carte maintenant et je préfère la déposer quant je serai dans l’embarras. J'espère que cette discussion t'a plut.
- N'oublie pas de trouver une faveur égale à celle que tu m'as faite, autrement pas sûre que j'y réponde.
Elle pouvait presque me demander n'importe nawak mais... J'étais pas du genre à honorer un contrat si les conditions me plaisaient vraiment pas. Ma façon de lui expliquer cela.
Bougeant donc mon cul de là où j'étais adossée, je leur fit à toutes deux un joli sourire.


- Eh bien au plaisir d'entendre à nouveau parler de vous. Damoiselle Enfer Chantant, je suppose que tu sauras où me trouver si tu as besoin de moi. Pour ma part, j'allais me renseigner sur leur adresse. J'avais le pressentiment qu'elle était pas trop loin de chez moi. Quittant ce lieu, je partis en quête de nourriture, prête à sagement étriper ma victime ou à y réfléchir si elle me demandais grâce.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Amen~ {Pv Kuro-cha'}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amen~ {Pv Kuro-cha'}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Myoshi Tetsuo As Ten'shi Kuro
» Renom et honneur de Kuro
» Kuro Baby's House
» Les trois mousquetaires [Pv. Ailery , Nemesis et Kuro']
» AMEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Temple des Cultes-