Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 11:47

Voici maintenant bien une semaine que la soit disant fête de Zune c’était dérouler, une mascarade raté et que cela soit du côté des soit disant maîtres ou des rebelles (Et oui, avant qu’on pense à inhiber ses pouvoir le télépathe faussement assommé en avait profité pour accumulé le plus d’information qu’il avait pu sur cet évènement de la part de Zune et de quelques autre élément important de celui-ci [Comme la soit disant fille de Zune, chef des rebelles, et deux trois autres personnes présentes semblant en savoir trop… Des miliciens, à ce que Beyond avait pu comprendre de leurs pensées] . A ce qu’il avait compris elle avait été devancée par la milice, et la plupart des morts avaient été caché… Mais à dire vrai le jeune clone avait réellement perdu connaissance avant d’avoir pu comprendre le fin de mot de cette histoire déjà bien trop tordu pour lui)
Cela faisait donc une semaine que le blessé était enfermé au laboratoire cinq flèches, sont « lieux de naissance », dans une cellule capitonnée entièrement vide (si on excepte le rembourrage du sol et des murs), n’ayant pour seul visite qu’un scientifique lambda venant lui injecter chaque jour de quoi le maintenir en vie et, Beyond le déduisait en vue de son incapacité à lire ses pensées, une quelconque substance visant à couper momentanément ses pouvoirs (Sûrement de peur que, vu son niveau de télépathie avancé, le clone ne leur explose la cervelle de mécontentement… Ce qui aurait effectivement put être le cas s’il avait eu ses pouvoir tant il lui était insupportable de se sentir ainsi enfermé !)
Certes sa condition était moindre qu’avait sa « libération » par la femme qu’il souhaitait tuer (Il ne servait par exemple plus de cobaye et son épaule cassé avait été plâtré et soigné) mais il ne supportait pas cet emprisonnement forcé et le fait qu’on le considère en rien comme étant humain , la preuve étant qu’il était toujours seul et qu’on le nourrissait par injection, stoppant peut à peut tout son système digestif qu’il savait lent à remettre en place (Il ne se souvenait que trop bien de la première fois qu’il avait mangé après s’être échapper du labo, au début de sa vie, un sandwich qu’il avait régurgité aussitôt dans un moue de douleur atroce)
Se laissant tomber tel une masse sur le sol rembourré de sa cellule, prenant bien soin de ne pas cogner son épaule blessé contre celui-ci, Beyond se mis à réfléchir à tout ce qui lui était arrivé en 4ans de vie.
Pensé à sa naissance au laboratoire, à sa communication mentale avec son petit frère dont il ne connaissait alors l’existence que par les dires de certains scientifiques, à sa fuite orchestré femme qui avait demandé sa création pour son amusement personnel, et surtout sa rencontre avec Neron… Neron qui lui avait tout appris de la vie, à qui il avait pour la première fois de sa vie donné toute sa confiance, Neron qui l’avait abandonné et qui maintenant ne le reconnaissait même plus… Beyond se sentait si vide qu’il ne parvenait même plus à pleurer.
Ses pensées virèrent ensuite vers d’autre horizon, ceux plus orageux d’après son abandon, ceux où il était partie à la recherche de son frère et où il avait cherché de quoi vivre anonymement en attendant de pouvoir se venger de la vampire qui l’avait créé… Pourquoi ? A dire vrai Beyond ne le savait plus trop lui-même, mais il savait qu’il ne serait pas en paix tant que cette folle était en vie.
Vinrent ensuite d’autre jours sombre, ceux ou son jeune frère pourtant de seulement quelques jours son cadet, c’était de plus en plus rapprocher de sa soit disant bande d’ami, ceux où il avait multiplier les crimes pour une idéologie sans queue ni tête et ceux où il avait réalisé qu’il était trop tard pour lui faire changer de voie et qu’il ne lui restait plus qu’à le surveiller de loin en espérant qu’il ne lui arrive rien, tout en préparant sa vengeance.

Oui, la vie du jeune clone avait été si courte et pourtant si mouvementé, chaque moment de calme étant coupé par un retournement à chaque fois un peu plus brutale… Et la voilà maintenant revenu au point de départ, seul dans ce labo, ne pouvant rien faire pour Mistigri et étant même incapable de faire quoi que ce soit pour lui-même, attendant sans trop y croire un miracle lui permettant de se libérer et d’aller enfin une fois pour toute exploser la tête de celle qu’il avait choisi comme l’origine de tous ces problèmes… Zune de Laudreil !

L’expérience en était là dans ses pensé quand, toujours appuyer contre le mur de sa désarmait maison, elle entendit la porte s’ouvrir doucement. Pensant que c’était l’heure du repas il ne leva les yeux que quand il entendit qu’on la refermait sans être venu le voir et tomba nez à nez avec un hybride qui ne lui était pas inconnu

- Toi !

Hoqueta Beyond alors qu’il se redressait brutalement (manquant de se faire mal) et regardait l’intrus dans les yeux

- Qu’est-ce que tu fiche ici ?

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 13:23

C'était ses cris qui s'échappaient de la section robotologie. Izzy, près de lui, ne disait pas un seul mot pour stopper le processus. Les yeux du jeune hybride roulèrent en arrière alors que tout son corps fût secoué d'un dernier et douloureux spasme.
Son corps le brûlait tout entier et il tremblait doucement, envahit par un froid glaciale. Du sang s'échappait en continu de sa bouche, il en cracha un caillot visqueux qui semblait bouger. Il avait les poumons emplis de sang.


- Nous en avons finit pour aujourd'hui. Dirent les Scientifiques à la Vampire. Elle hocha la tête et aida le novice à se relever après l'avoir détaché, lui laissant cependant les deux mains liés par un bandeau renforcé. Belphégor ne tenait pas sur ses jambes. Elle dû le porter un bon moment avant qu'il réussisse de nouveau à tenir sur ses pattes. Qu'importe la situation, il détestait se faire porter aussi avait-il réunit ses dernières forces pour pouvoir bouger de lui-même.
La Vampire grise le confia à un traqueur qui l'emporta. Belphégor avait, depuis une semaine, prit l'habitude -si on pouvait appeler ça une habitude- de se retrouver dans une salle blanche, seul, le temps que la journée s'écoule pour ensuite retourner sur la chaise sanglée. Il avait abandonnée depuis plusieurs dizaines d'heures le désir de s'échapper. Il en avait perdu la force. Sa vision, troublée, revenait petit à petit. Le traqueur ouvrit une porte et le lâcha dedans, sans vraiment regarder à l'intérieur. Le jeune chiot s'écroula sur le sol dans un gémissement.
Sur le dos sa main brûlait encore le sceau des De Laudreuil, cousu au fil d'argent. Désagréable surprise qu'on lui avait imposé juste après la fête, avant de l'emmener ici.
Il se demandait encore ce qu'il faisait là. Les explications qu'on lui avait fournies ne tenaient pas la route pour lui, ou alors il n'arrivait pas à les assimiler. "Défaire ce qui a été fait", c'est amusant, comme tournure, mais il ne pouvait croire que cette semaine en enfer était là pour, au final, le faire aller mieux. Il était couvert de transpiration sanglante et savait qu'il fallait attendre qu'on retourne le chercher pour avoir le droit à une douche froide- bref, un moment qui ferait mieux de prendre son temps.


- Qu’est-ce que tu fiche ici ?

Le visage écrasé sur le tapis matelassé du sol, Belphégor aurait pû lui répliquer qu'il mangeait le plancher, mais l'humour n'était pas au rendez-vous. Il n'avait pas reconnu la personne en face de lui et n'aurait pas souhaité la reconnaître. Cependant, son instinct de survie fût le plus fort et il réussit à vaincre l'impacte des décharges électriques le parcourant encore pour se redresser. D'abord à la force de ses deux bras, il finit par passer à quatre pattes puis se laissa tomber dos au mur, assis sur les fesses.
Il voyait toujours flou mais pû reconnaître "la cible" pour l'avoir longuement mémorisé. Un rictus dévoilant de jolis crocs apparut sur les lèvres du jeune chien qui eut subitement faim.


- Je peux... Sa gorge fût bloqué par un nouveau caillot, qu'il cracha sans élégance. Je peux pas te retourner la question, dit-il, moqueur. C'est grâce à moi que t'es ici.

Belphégor avait bien des faiblesses, et certaines personnes placent son instinct de prédateur parmi celles-ci. Car dans l'état où il était, même avec des pouvoirs de Vampire, il avait peu de chance de gagner le combat qu'il comptait lancer. S'aidant du mur, il tenta de se relever pour lui foncer dessus, canines dehors. Mais ses forces cédèrent et il retomba lourdement assis sur ses fesses. Il fit une grimace, contrarié. Quelque part, c'était la poisse. Il ne se demanda même pas pourquoi on l'avait coincé avec la cible, c'était logique. "On" comptait lui pourrir la vie.
Pas le moment d'engager le combat, donc. Il regarda autour de lui, détaillant sa nouvelle cellule. Il devait bien y avoir un endroit pour s'échapper. Il fixa longuement la petite grille d'aération dans un coin du plafond.


- Une échappatoire. Fit le jeune chiot, dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 14:04

- Je peux Je peux pas te retourner la question. C'est grâce à moi que t'es ici.

Regardant l’inu étalé face au sol Beyond ne vit aucun intérêt à répondre à cette pique, légèrement amusé de voir que celui faisant partie de ce ayant orchestré son enfermement le soit lui aussi et, en plus piteuse état encore.
Cet animal couvert de sang et de transpiration était encore plus mal en point que lui et malgré ça il le cherchait… Soit il était extrêmement con soit son enfermement ici l’avait rendu suicidaire, car Beyond doutait fortement que dans l’état ou était le chien, qu’il était amené ici de son plein grés, ce qui voulait signifier qu’il ne devait pas être au courant de son absence de pouvoir et que donc il jouait avec le feu.

- Si j’étais toi je fermerai ma sale gueule de clébard à sa maman et ne me chercherai pas trop compris ? Surtout dans ton état !

N’ayant pas même le temps de finir sa phrase le jeune clone vi Belphégor tenté de courir vers lui et, sans même prendre la peine de l’esquiver, le regarda tomber comme une masse sur le sol… Il était assez stupide pour penser pouvoir faire quoi que ce soit dans son état ? C’était encore pire que ce que Be’ croyait, il n’y avait plus rien à en tirer…
Se rasseyant, l’air las, contre le mur capitonné qu’il avait quitté à l’intrusion de sous-fifre de son ennemis, Beyond ne le quitta néanmoins pas des yeux, paré à une éventuelle contre-attaque dont il se savait vainqueur et ceux même sans pouvoir et avec une épaule plâtré. Ce chien, tout vampire qu’il était, n’en restait pas moins un gosse surestiment ses capacités physique et ne supportant pas la défaite (bon, à dire vrai l’expérience d’à peine 4ans n’était guère mieux, mais il est toujours plus facile de toujours les tares des autres que les siennes, quand bien même seraient-elles les mêmes)

- Une échappatoire.
- Si tu crois pouvoir t’enfuir par là c’est que tu es encore plus con que ce que j’aurai pu penser… Tu crois vraiment que ceux ayant construit cette pièce n’ont pas pensé à cette éventualité et tout barricadé voir électrifier de manière à éradiquer tout éventuel fuyard ? Sans compter que dans ton état les chances que tu survives à une nouvelle électrocution son quasi inexistantes. Mais après si tu me crois pas va y, libre à toi de crever, c’est pas moi qui vais pleurer le toutou à cette folle !

Baillant bruyamment l’expérience, pourtant bien plus jeune que celui avec qui il partagerait dorénavant sa cellule, commençait sérieusement à désespéré face à la connerie de son nouveau camarade… Zune les choisissait réellement avec les pieds ! Entre son « père biologique » qui était destiné à crever lorsqu’elle l’avait transformé et celui-ci, cela ne faisait que confirmer une fois encore la folie dont Zune était, selon le violet, atteinte.
Fermant doucement les yeux, maintenant sûr que Bel n’irait pas l’attaquer (ou, au pire des cas, essayerai mais n’arriverait à rien), le clone rajouta d’une voix blasé

- Si tu veux un conseille assis toi et reste sage, de toute manière ta chère maitresse finira bien par revenir chercher sa bébête non ? A ce moment-là tout rentrera dans l’ordre pour toi, et moi je resterai ici à attendre ma fin sauf un miracle, tout ça par la faute de l’autre détraquée… Puis souriant vicieusement. Toi tu n’as été qu’un boulet, ta présence ici le prouve. Je t’aurai bien tué mais ça serai rendre service à Zune.

Une lueur assassine passa dans les yeux vides du clone, pour les quitter aussi vite. Non, il était certes cru, mais sa haine ça il la gardait bien enfui pour sa prochaine rencontre avec la rousse, si jamais il arrivait à sortir d’ici.

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 17:00

Ignorer.
Ignorer tout dialogue, toute parole vicieuse sortie de cet être infâme qui lui tapait franchement sur le système. C'était la solution la plus logique, celle qui le maintiendra le plus longtemps en vie. Belphégor se concentra longuement sur la plaque. Un nouveau filait de sang perlait de sa bouche. Il ferma les yeux.


* TOMBE BORDEL ! *

Mais la plaque d'aération ne tomba pas. Durant ce temps, la cible continuait à ouvrir sa grande gueule, tapant droit, directement là où, en temps normal, il n'aurait mit plus d'une micro-seconde avant de réduire en lambeaux la personne qui avait osée proféré de telles injures.

- ...Toi tu n’as été qu’un boulet, ta présence ici le prouve. Je t’aurai bien tué mais ça serai rendre service à Zune.

Un sourire s'afficha un instant sur le visage du sieur Wolfberg. Mais c'était un sourire malsain et carnassier. Cette fois-ci, il n'en pouvait réellement plus. Même si l'effort le tuait, il étriperait cet enfoiré avant !
Ce coup-ci tenant sur ses pattes, il courut en direction de la cible aux cheveux violets. Ses pieds lui cédèrent mais la télékinésie dont son statut de Vampire le dotait, activée par ses nerfs malmenés, lui permirent de lui foncer dessus assez rapidement pour lui envoyer un violent coup de tête en plein visage. Le choque fût brutal et l'Inu, sonné, écopa d'une grosse marque bleu et sanglante sur le front. Il espérait que l'Expérience ait eu le droit à une douleur bien plus forte.


- Ferme ta sale gueule ! Je ne suis pas un chien et elle n'est pas ma Maîtresse ! Si c'est pour cracher un tel venin t'aurais jamais dû apprendre à parler ! T'as qu'à rester coincé ici, moi j'me barre !

A vrai dire il n'avait de toute manière aucune envie d'emmener ce gars avec lui. Il ne servait à rien et si déserter un poste d'Esclave était sa seconde priorité (après s'échapper d'ici) il n'avait pas non plus envie de foutre sa créatrice dans la merde en libérant quelqu'un qui voulait à tout prix la tuer.
Belphégor regarda un instant et de haut son congénère. Son cœur battait la chamade et sa respiration se faisait rauque, régulièrement coupée. Ses poumons noyés se débattaient pour contenir un maximum d'air. Il se sentait mal et dans d'autres cas, n'aurait pas tenu le coup. Mais la poussée d'adrénaline crée par l'énervement l'avait permis de se remettre sur ses pattes le temps de contre-attaquer. Il se demanda même s'il ne valait pas mieux continuer la dispute, celle-ci ayant réveillée ses pouvoirs.
En tant que novice, il ne maitrisait pas grand chose de ses nouveaux dons, mais il commençait à comprendre comment ceux-ci fonctionnaient.
Ses jambes cédèrent. Il retomba sur le sol et fixa à nouveau la plaque d'aération, y mettant toute son énergie. Celle-ci trembla quelques secondes avant de se figer.


* Merde !! *

Le progrès était certain mais ce n'était pas encore cela.
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 18:11

- ...Toi tu n’as été qu’un boulet, ta présence ici le prouve. Je t’aurai bien tué mais ça serai rendre service à Zune.

Beyond n’eut même pas l’occasion de rajouter quoi que ce soit qu’il sentit l’inu se lever et, après avoir ouvert ses yeux clos, sentit le visage de celui-ci percuter de plein fouet le sien, lui explosant violement le nez qui se mit à déversé un flot de sang incontrôlé sur le visage du clone qui c’était tordu dans une moue de douleur qu’il tentait tant bien que mal de cacher pour garder contenance… Ce à quoi il était plutôt bon il fallait dire (il n’aimait pas donner raison à ceux lui voulant du mal et ceux depuis ses premiers jours au labo, après avoir compris que le monde était son ennemis et qu’il se délectait de sa souffrance)

- Ferme ta sale gueule ! Je ne suis pas un chien et elle n'est pas ma Maîtresse ! Si c'est pour cracher un tel venin t'aurais jamais dû apprendre à parler ! T'as qu'à rester coincé ici, moi j'me barre !

Malgré la douleur à son nez, cachant de ce faite celle de son épaule en plein rétablissement, Beyond ne put empêcher un sourire satisfait d’étirer ses lèvres alors qu’il regardait le petit animal vexé tenter d’ouvrir l’aération de par ses quelques pouvoirs de faux vampire. Alors comme ça le petit chienchien avait été vexé par les vérités qu’il venait de lui balancer à la figure ?
Si la douleur à son nez n’était pas si vive et que le flot de sans coulant sur ses lèvres ne lui prouvait pas que ce qu’il venait de se passer c’était réellement produit, peut-être que Beyond se serait contenté du désespoir de l’hybride face à la moindre métrise qu’il avait de ses pouvoirs, mais ce qu’il avait fait méritait vengeance !
Personne ne touchait à Beyond sans en subir les conséquences, et ceux même s’il devait se servir de ses poings !
Essuyant du revers de la main son visage ensanglanté (bien que cela eut plus eut pour effet d’étaler encore plus le sang que de le retirer) l’expérience profita du fait que Belphégor soit face au sol pour se rapprocher de lui et, le prenant par son col d’une seule main, le forcer à se retourné et la regarder.
Souriant de toute ses dents légèrement rougie par son propre sang Beyond regardait maintenant l’Inu avec un sourire diaboliquement enjouer… et frappa à son tours de la nez la bête d’un coup de boule bien placer avant de relâcher sa prise et jeter le petit corps plus loin.
Il c’était certes niquer le front en faisant ça, mais il se sentait moralement plus en forme et ne sentait quasiment plus aucune douleur tant l’adrénaline emplissait peut à peu son corps. Dieu que ça faisait du bien !
Crachant un peu de sang sur le matelas servant de sol (déjà bien souillé de par cette petite querelle) Beyond ne put une nouvelle fois empêcher un sourire d’étirer ses lèvres, mais un sourire plus doux cette fois-ci, alors qu’un petit rire amuser s’échappait d’entre celles-ci.
Ils étaient vraiment pitoyable… des pantins agissant comme leurs soit disant maîtres l’espéraient, s’entre tuant sans aucune raisons valable, chacun étant le bouc émissaire désigné de l’autre… C’était puéril !

- Merci.

Lâcha finalement la clone en riant toujours doucement, ce déplacement finalement pour aider l’inu à se rasseoir. Il le remerciait pour l’avoir enfin libéré de sa léthargie et lui avoir remis au moins pour un temps les idées aux clairs.
Il n’était pas sûr que le chien soit sur la même longueur d’onde que lui, mais il devait tout de même tenter.

- Je ne t’aime pas et tu ne m’aime pas non plus, mais là tu as raison et il faut que l’on sorte d’ici avant de s’entre tuer comme l’espère surement la personne qui nous a fait mettre ensemble ! Puis réfléchissant un moment aux conséquences de ce qu’il s’apprêtait à faire. Ecoute, je sais que c’est ta maitresse que je m’apprête à tuer à ma sortie, mais après t’avoir enfermé ici penses-tu vraiment avoir besoin de la protéger ? Il essayait de tourné Bel contre Zune, qui ne tente rien n’a rien. Quoi qu’il en soit je te propose de s’entraider jusqu’à trouver un moyen de sortir d’ici, une fois cela fait on ira chacun de notre côté et je ne te demanderais rien de plus sur cette fol… Zune, je veux juste sortir, le reste je m’en tamponne, si tu voudras aider la vampire à me retrouver tu pourras, je saurais me cacher !

Tendant sa main à celui dont il espérait se faire un allié (bien qu’il se préparait à l’éventualité d’un refus) il le regardait maintenant dans les yeux, une flaque de sang, mélange de leurs nez cassé, les séparant… Il avait retrouvé un peu de son espérance et comptait bien sortir d’ici !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 18:40

La plaque finit par commencer à céder. Au dessus, s'il arrivait à atteindre cet endroit, s'étendait un tuyau qui pouvait le mener assez loin de la cellule pour qu'il puisse ensuite tenter de s'enfuir. Tentant de réunir ses forces, Belphégor fit un dernier effort... Coupé par une force le soulevant du sol. Il n'eut que le temps de voir le visage de la salle tronche violette qu'elle lui rendit son coup de boule !
Un réflexe fût de déclencher un coup de pied dans son torse avant de valser, entraîné par la puissance du coup.
Belphégor avait le nez cassé.


- Merci.

..Et il avait bouffé le sol.
- Va te faire... Murmura dans une grimace le petit chiot aux cheveux beiges. Il sentait son arrête nasal tenter fébrilement de se réparer mais ses forces ne le permettaient pas. Si seulement il pouvait avoir du sang... Le processus de régénération marcherait mieux.
Beyond s'approchait alors que Belphégor tentait déjà de se relever. L'être aux cheveux violacés fit mine de l'aider mais l'Inu le repoussa brutalement tout en grognant.


- Je ne t’aime pas et tu ne m’aime pas non plus, mais là tu as raison et il faut que l’on sorte d’ici avant de s’entre tuer comme l’espère surement la personne qui nous a fait mettre ensemble !
- Il n'y a pas de "on" ! JE sors, tu restes ici !
Répondit sèchement l'hybride. Il n'avait jamais aimé coopérer et ça ne serait certainement pas avec cette cible que cela se fera.
- Écoute, je sais que c’est ta maitresse que je m’apprête à tuer à ma sortie, mais après t’avoir enfermé ici penses-tu vraiment avoir besoin de la protéger ?

Soupirant lourdement, Bel se remit tout seul sur ses deux jambes. Il tangua un peu et un voile noir obscurcissait sa vue. Il jeta un nouveau coup d’œil vers la plaque d'aération. ...Elle était à moitié dévissée ! Il cacha cette nouvelle, gardant un visage impassible alors que son corps se gonflait d'espoir.
Zune... Ouais, il en avait rien à faire d'elle. Mais si elle n'avait pas été là, serait-il vraiment mieux loti ? Il serait mort dans ce marché, tué un jour ou l'autre par la Lycante qui avait souhaité s'en débarrasser.
Puis, d'un coup, un déclic se fit.
Il avait tout tenté. Il avait tenté de fuir, de tuer, de se débattre. Il avait passé sa vie à lutter pour sa survie.
Et quelque part, il savait qu'il allait se haïr de faire ça. Il savait qu'il allait longtemps s'en vouloir s'il laissait passer cette chance.


- Quoi qu’il en soit je te propose de s’entraider jusqu’à trouver un moyen de sortir d’ici, une fois cela fait on ira chacun de notre côté et je ne te demanderais rien de plus sur cette fol… Zune, je veux juste sortir, le reste je m’en tamponne, si tu voudras aider la vampire à me retrouver tu pourras, je saurais me cacher !

- Tu as raison. Elle va revenir me chercher. C'était juste un sourire diabolique qui s'était étendue sur sa petite bouille dévastée par le sang. Toi, par contre, tu vas moisir ici.

Elle ne reviendra pas le chercher, il s'en doutait. L'expérience acquise au cour de sa petite décennie de vie le lui hurlait dans ses oreilles poilues. Mais bon, rien que pour renvoyer cette phrase dans la tronche de l’indécent petit violet, ça valait le coup !
Son regard dériva à nouveau sur cette plaque d'aération, là, un violent sursaut le saisit... Elle s'était remise en place !
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 19:54

Souriant toujours Beyond tentait tant bien que mal de convaincre son nouveau camarade de cellule, insulté et battu pas plus tard qu’une minute au paravent, de se serrer les coudes et ainsi s’échapper tous deux de ce lieux malfamé dans lequel ils finiraient par littéralement mourir d’ennui (car la seul distraction de la journée pour le clone, celle lui permettant de distinguer le jour et la nuit dans cette cellule sans vu extérieur, était d’écouter les bruit de pas des scientifique passant devant sa cellule en attendant de reconnaitre ceux de celui devant lui injecte ce liquide protéiné censé le maintenir en vie tout en lui retirant toute humanité… Tu parles d’une occupation.
Oh bien sûr que Beyond savait que son plan de ligué le chien contre la main qui l’avait certes battu mais mainte fois nourri n’était pas des plus facile, il savait également que les chances de refus étaient nettement supérieur à celles d’acceptation (et à dire vrai le violet lui-même n’était pas sûr d’avoir envie de se lié à l’ennemis, seulement sans ses pouvoirs il ne voyait pas d’autre moyens de s’échapper d’ici)

-Il n'y a pas de "on" ! JE sors, tu restes ici !

Comme il l’avait prédit le clébard ne semblait pas des plus enjoué à l’idée d’aider celui qui voulait tuer sa maitresse à s’échapper, quand bien même aurait-il pu partir lui aussi, mais l’expérience ne s’en démonta pas pour autant et continua son exposé d’un ton calme et posé, ne voulant pas s’énerver avant d’avoir usé de toute ses chances diplomatiques

-Tu as raison. Elle va revenir me chercher. Toi, par contre, tu vas moisir ici.

Silence… A parement la diplomatie ne fonctionnait pas (ce qui n’était à dire vrai pas tellement choquant en vue du sang sur le visage de l’inu, pactisé avec celui qui vient de vous blessé aurait été des plus absurde pour le commun des mortel), Beyond devait donc utiliser une autre méthode…
Laissant tomber son masque de gentil garçon (enfin tout du moins ce qu’il essayer de faire paraitre) il retrouva finalement son sourire vicieux et s’approcha de l’enfant le regard dure

- Si tu penses que je ne le sais pas… Toi en revanche tu as l’air d’entièrement te leurrer… Car oui, moi je vais moisir ici, mais toi aussi ! Tu crois vraiment que ta chère maitresse, t’ayant envoyé ici après tout le mal que tu t’es donné pour elle, contraint et forcé, va venir te récupérer ? Que tu es naïf ! Pour cette femme la vie des autres n’as aucune espèce d’importance, qu’ils meurent ou qu’ils vivent ne lui importe que si ça peu l’amuser un tant soit peu, or si tu es ici c’est qu’il t’a déjà remplacé !

Beyond était froid oui, mais son regard l’était plus encore… L’amour il en avait donné à Neron et il avait souffert, il en avait donné à son frère et il en souffrait, tout cela le rendait faible et mollassons… La haine par contre, il se rendait de plus en plus compte que c’était en partie grâce à elle qu’il se levait chaque matin. C’était mouvez par le désir de descendre Zune qu’il trouvait la force de bouger chaque jour… La haine le rendait fort et lui donnait une raison de survivre !

- Je suis sûr qu’elle ne t’a donné que des tâches ingrates non ? Dit-il, tout sourire, en se rapprochant du pauvre hybride dont il prit le visage entre ses mains si jeune et pourtant déjà usé par le temps. A moins que ton corps à l’air si faible mais pourtant si robuste ne l’ai intéressé pour une toute autre raison ! Souriant de plus belle il descendit lentement l’une de ses mains sur le corps du garçon jusqu’à la poser sur son entre jambe. Oui, je suis sûr qu’elle t’a utilisé pour ça aussi hein ? C’est pour ça que tu veux la revoir, pour pouvoir tirer ton coup hein ?

Relâchant le jeune chien l’expérience se recula finalement, le regard toujours impassible, avant de se laisser tomber contre le mur qu’il avait quitté à l’arrivée de Bel, et relâcher ses muscles endoloris.

- Un conseil, tu veux faire ton fier mais abstient tant ! Si vraiment tu penses qu’elle va revenir te chercher libre à toi de l’attendre, mais n’espère même pas m’attaquer, tu le regretterais sévèrement ! Puis regardant toujours le chien le regard devenant légèrement lubrique. Si par contre tu te décides à me suivre là tu pourras venir me parler, mais si tu oses ne serais-ce que penser me trahir, fait gaffe à toi ! Parce qu’avec ou sans ton aide je finirai par sortir, et tu préférerais pas m’avoir comme ennemis !

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Ven 26 Juil - 21:51

Belphégor était plutôt satisfait de sa réponse. Il n'avait jamais crus en personne et s'était toujours dit que s'il devait mourir, il entrainerait d'autres personnes avec lui dans la mort. Faire le mal était une seconde nature et il était presque frustré de s'être montré aussi gentil. L'Expérience ne tarda pas à trouver à rétorquer, objectant que Zune ne reviendrait pas, et crachant d'autres saloperies bien trop évidentes.
Le Wolfberg se sentait agacé.


- Tu brasses de l'air et t'as mauvaise haleine alors ferme-la. Dis encore une fois que c'est ma maîtresse et je te décime ! Je suis libre, c'est trop dur à comprendre ?!

Son ton s'était fait cassant et était plus troublé qu'il ne le voulait. Sa Maîtresse par-ci, sa maîtresse par-là... C'était trop dur d'imaginer qu'il était désormais Vampire et donc n'avait plus ce genre de contraintes ?!
Zune... Ce nom revenait sans cesse, le garçon aux cheveux violet semblait obsédé par elle. Il avait vraiment autre chose à penser qu'elle en ce moment même. Il faisait un effort surhumain pour se retenir de déclencher un combat à mort en ces lieux et l'autre ne trouvait rien d'autre à faire que de le provoquer sans cesse.


- Je suis sûr qu’elle ne t’a donné que des tâches ingrates non ? Il osa le toucher, le chien frémit et le repoussa d'un coup de coude dans l'estomac. Il revint à l'attaque. A moins que ton corps à l’air si faible mais pourtant si robuste ne l’ai intéressé pour une toute autre raison !

L'air se faisait rare pour l'Inu qui tentait de garder son calme. D'autant plus que chaque paroles du violet ne faisait qu'ouvrir les yeux de Belphégor sur le fait que Zune n'avait rien fait de tout cela, qu'il l'avait lui-même menée par le bout du nez, et que le violet, tapant à côté de la plaque, ne faisait que l'énerver de plus en plus.
Le reste des paroles du violet ne furent plus que des bourdonnements au sein des oreilles de Belphégor. Un automatisme venait de se déclencher à l'intérieur de sa petite tête au moment-même où Beyond lui avait touché l'entre-jambe. L'acte sexuel. C'était à ce moment-là que le jeune chien égorgeait sa victime, qu'elle soit Vampire, Lycante, ou de n'importe quelle espèce, aucune ne lui avait vraiment survécus. Maintenant, avec ce corps de Vampire -même dans cet état, ça serait du gâteau de le tuer.


- Si par contre tu te décides à me suivre là tu pourras venir me parler, mais si tu oses ne serais-ce que penser me trahir, fait gaffe à toi ! Parce qu’avec ou sans ton aide je finirai par sortir, et tu préférerais pas m’avoir comme ennemis !

Belphégor ne pensait plus à rien sinon à le tuer. Mais tous les plans et ruses mises en place à cette époque ne valaient rien par rapport à la frustration qu'éprouvait l'Inu. Il se jeta sans réfléchir sur le violet et le mordit violemment à la gorge dans le but de la lui déchirer.
Revenir en haut Aller en bas
Beyond
avatar


Feuille de Personnage
Race: Expérience (Clone)
Pouvoir: Télépathe avancé
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Sam 27 Juil - 9:39

Beyond était maintenant lancer, un flot de viles paroles déferlaient de sa bouche pour venir agresser les oreilles de celui à qui elles étaient destinées, il était même allé jusqu’à poser sa main sur l’entre jambe de l’inu rien que pour voir la réaction de celui-ci fasse à un tel attouchement… Le clone était excité oui, extrêmement même, mais pas sexuellement !
Si au départ il était sincère dans son idée de sympathiser avec l’ennemis le temps de fuir, il n’en était plus rien maintenant, bien qu’il proposa tout de même une dernière fois à l’enfant pourtant plus âgé que lui de faire équipe avant d’enfin retourner s’asseoir, l’air supérieur, sur son coin du mur.
Il se sentait bien, fort. Même si toutes les paroles qu’il avait dites n’étaient pas forcément vraies (bien qu’il pensait la plupart véridique) elles avaient au moins le mérite de blesser ou au moins agacer le chien, et rien que pour ça l’expérience se sentait renaître !
Souriant toujours, les yeux faussement clos, il ne fut pas même surpris de voir l’Inu lui foncé dessus à toute vitesse, ses canines vampires ressorti de tel manière à pouvoir la bouffer dès qu’elles seraient planté dans sa peau tendre. Manque de peau pour lui Beyond avait appris, lors de sa fuite et son exile, à anticiper et paré les coups traire, il se laissa donc rouler sur le cotés et tendit sa jambe de manière à la planter en plein dans l’estomac désormais inutile du simili vampire.

- Tsss, petit joueur !

Dans un sourire carnassier le clone se jeta à son tours sur le chien, le plaquant au sol de tel manière que même s’il le voulait il ne pouvait atteindre sa carotide, et, serrant le poing, l’abattit dans un fracas sur le nez déjà casser du pauvre chien, sentant son cartilage craquer une nouvelle fois et le sang couler le long de son bras.
Il aurait bien continué mais le bruit d’une porte qu’on ouvre se fit entendre et déstabilisa quelque peu le clone qui se sentit jeter sur le côté pas un coup de pied bien placé

_____________________________________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Izzy Berger
avatar

au laboratoire Cinq Flèches

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    Sam 27 Juil - 11:06

Mes heures de travail avaient étés longues et ennuyeuses. Veiller sur le novice de ma sœur avait été mon plus grand soucis, puis, celui-ci remit dans les mains du traqueur qui devait l'escorter jusqu'à sa cage, je retournais à mes activités. Une bonne demi-heure passa sans que je ne trouve rien à faire. Mes sujets d'expériences étaient tous morts hier, infectés par un virus encore inconnu et ce n'était pas mon département qui cherchait à résoudre le problème. D'autres sujets avaient eux-aussi étés infectés. Me restait Beyond, dont le traitement semblait avoir de moins en moins d'effet secondaires. Bref, il n'y avait plus rien à tirer de cette idée-là non plus. Je retins un bâillement.

- Pourquoi les as-t-on mit dans la même cage ?

Deux collègues qui discutaient. Ils passèrent devant ma salle sans réellement me remarquer. Je détournais le regard, faisant semblant d'être occupée.

- Je sais pas, une idée bizarre d'un des supérieurs surement. Ils vont certainement s'entre-tuer et je paris sur le télépathe !
- T'es malade ?! Il est privé de ses pouvoirs, il fera pas le poids face à un Vampire.


...Heu... Attendez ? Vous parlez bien de ce que je pense ?!

- MAIS QUI A DONNE UN ORDRE AUSSI DEBILE ?! Hurlais-je après les trois secondes qu'il me fallut pour deviner ce qui se passait. C'est du foutage de gueule ! Bandes d'incapables, abrutis, ça vous suffit pas que les trois quarts des Expériences soient décimées il faut en plus que vous en tuiez d'autres ?!! !

J'exagérais un peu, c'était surtout le département Génétique qui était touché.
Mes collègues pâlirent à mon approche, surpris de mon intervention.


- C'est... pas de notre faute. Et si tu veux les déplacer, faut que tu demandes la permission au supérieur.

Permission, permission... Mais ils se moquaient de moi ?! Tout le laboratoire est devenu totalement marbré ou il reste encore des gens censés par ici ! Je vous jure, ils utilisent les spécimens comme distraction maintenant ?!
Le temps de réunir quatre traqueurs et j'arrivais vers la salle où était gardé Beyond, espérant, au fond, ne pas m'être trompée ou avoir mal compris. Il y a tellement d'expériences dans ce labo, et je suis tellement impulsive... Derrière la porte d'accès, collés devant un ordinateur portable branché sur les caméras de surveillance de la salle se trouvait trois de mes collègues.


- Cent pièces qu'il va y avoir un accouplement.
- Haha, t'es totalement idiot, toi, ils ont commencés à s'entre-tuer !


Porte ouverte dans un fracas sans vraiment me permettre d'attendre plus longtemps. Je pousse le sujet N3 d'un coup de genoux, le rattrape par les épaules et le projette jusqu'au mur. Je feule.

- C'est pas vrai mais c'est pas vrai, quelle bande d'abrutis. Le Laboratoire Cinq Flèches devint de pire en pire. De toute manière, je déteste cette succursale. J'étais bien mieux dans celui de Fantastica !
Le novice est en sang, et enragé. Je fais signe aux traqueurs de l'embarquer, ce qu'ils font tant bien que mal. Ils le ramèneront cette fois-ci à sa cellule, je l'espère. Avant de quitter la pièce moi-aussi, je jette un dernier regard sur Beyond. Les traqueurs sont toujours assez proches de la salle et pourront intervenir s'il prend la poudre d'escampette et il y a aussi mes collègues dehors. C'est pour cela que je me permets de traîner ici. Je ne l'aime pas mais me sent responsable de la rixe, c'est une faute professionnelle, j'aurais dû moi-même raccompagner Belphégor à ses appartements.


- Besoin de quelque chose ? Désinfectant ? Livres ? Le traitement qu'on a élaboré sur toi est entré dans sa phase de commercialisation, tu risques donc de rester dans l'attente jusqu'à ce qu'on se débarrasse de toï. Si tu veux quelque chose pour t'occuper l'esprit, demande-le maintenant.

_____________________________________________________________________________________

<< you've met with a terrible fate haven't you >>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier    

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inattendu dans un lieu inhospitalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain
» Le cannabis rendrait fou
» Discussion dans un lieu sacré [Zenno]
» Dans un lieu connu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Laboratoire Cinq Flèches-