Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nan, sérieux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Nan, sérieux ?   Mar 28 Mai - 9:08

J'ai ramenée les cookies !
...Après je pourrais juste me lancer dans des blagues style "les humains aiment ça, je crois ?" mais bon, vu ce qui s'était passé à la fête, je me doutais de l'ambiance morbide qui allait m’accueillir... C'est d'ailleurs de peur de rester sur le paillasson que j'ai moi-même ouvert la porte, attendant tranquillement dans le hall que quelqu'un passe ou ait remarqué le bruit de la porte qui s'est ouverte.
Perso', la fête était un désastre. La première partie assommante de mondanités, la seconde... Je m'étais complétement fait doubler. A part voir les gens s'enfuir en courant et se rendre compte le lendemain qu'il n'y avait quasiment pas eu de morts... -Une centaine sur les sept cents, et une dizaine d'invités seulement-, bah... Ça avait de quoï foutre en rogne. Plus... Je fis une grimace. Mais putain, sérieux ! Juste... Ce gars-là... Celui que je ne pouvais ni voir ni piffrer ni supporter... Le paternel ! Fallait qu'il s'en mêle !
Et Raito je lui cause plus c'est qu'un cafteur.
...On a trois cent ans, sérieux ! Les gens, arrêtez de vous conduire comme des gosses ! Qu'est-ce qui t'es passé par la tête, Raito, d'aller tout rapporter à papa pour qu'il ruine tout ? Pis qu'on ose m'hypnotiser... MOI ! Il me faut un Ouroboros.
En bref, la plupart des invités avaient effectivement vus un massacre et ils s'étaient barrés en courant par une fenêtre percée que la Milice avait crée en débarquant. La vérité était que les Rebelles tiraient dans le vide sur des invités imaginaires pendant que la Milice leur faisait leur fête.
Quelle bande de lâches... Enfin, ça avait été une petite victoire pour la Milice qui était restée vague sur le nombre de morts au court de la soirée. Tout le monde parlait d'un massacre auquel "par chance", ils avaient pu réchapper vivant. Personne ou presque ne déplorait de morts. Et c'était bien ça le problème. Mon but n'avait pas été de foutre la trouille à cette ville, mais de la purger de ces gens trop ennuyeux et bourrés de tunes. Quel dommage que ça ait foiré. Enfin, au moins, officiellement, je suis en rien mêlée à cette "attaque surprise de Rebelle". Nan, c'était un attentat suicide, voyons !
Donc au moins je suis pas trop dans la mouise. Même si... Wait... Pourquoï suis-je revenue chez Raracha ?!
C'est pas pour lui proposer un pic-nique au moins ?
Besoin de changer mes idées ? Envie de savoir s'il me haïra vraiment pour cette fête foutue en l'air par la Milice ? Hmm... Je sais pas, mais j'aurais dû attendre au moins un siècle avant de reprendre de ses nouvelles... Ou attendre qu'il me recontacte. Mais il est tellement dépressif que d'ici un siècle, y'a des chances qu'il ait fait une nouvelle tentative de suicide, ce con.
Alors me voici-même dans l'antre de l'ennemi, à sa merci et... Les cookies sont en train de fondre. Il fait trop chaud ce soir. Déposant le paquet même pas empoisonné sur une commode, je cherchais du regard un quelqu'un. La porte d'entrée toujours ouverte... Se referma discrètement sur un coup de télékinésie.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Jeu 30 Mai - 15:57


Akito prenait se douche, Arashi pouvait entendre l'eau couler alors même qu'il était allongé sur son lit, dans une pièce adjacente, fixant son plafond l'esprit ailleurs...
À dire vrai sa sœur n'arrêtait pas de se laver depuis cette fameuse fête, semblant vouloir chasser de son corps des démons inconnus du vampire... Celui-ci avait tout d'abord essayé de la faire parler, mais avait finalement abandonné face au mutisme de la jeune femme, sachant pertinemment que si elle était aussi tête de pioche que lui il n'aurait jamais fini de la questionner... De toute façon sa sœur était majeure pour son espèce et n'avait officiellement aucun compte à lui rendre, alors insistée n'aurait servi qu'à les énerver tous deux...
Se retournant sur le matelas Arashi contemplait maintenant son immense commode prenant près d'un pan entier de mur, démesurément grande par apport à la quantité de vêtement qu'il avait, toujours bercé par le cliquetis des gouttes d'eau tombant contre le carrelage.
La fête où l'avait convié Zune avait fait un carnage et le vampire n'arrivait pas à se décider à s'il devait ou non revoir celle qu'il considérait peu à peu comme une amie, aussi bizarre cette dernière soit-elle... Après tout, le blanc n'était pas naïf, il ne croyait pas un seul seconde à cette attaque surprise des rebelles, et il en voulait un peu à Zune de ne pas l'avoir prévenu et de les avoirs mis en danger lui et Akito...
Enfin bon... À dire vrai le vampire devait s'avouer que ces quelques moments passés à câliner son chéri, même dans le corps d'un autre, compensait bien la perte de toutes ces inconnues dans son cœur... Il hésitait donc !

S'assoupissant légèrement alors même que la nuit n'en était qu'à son commencement, le jeune homme n’étendit pas de suite le son de la porte d'entrée s'ouvrir, persuadé de l'avoir fermé, mais finit par se réveiller entièrement en entendit celle-ci claquer pour se refermer.
Ni une ni deux le vampire sauta sur ses pieds et se mit à courir en direction de son entrée, y parvenant en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire grâce à sa vitesse vampirique.
S'arrêtant brusquement il fallut foncer dans la mystérieuse intruse... Mystérieuse ? … Non, pas tellement à dire vrai, puisque c'était Zune qui se tenait devant lui.

« Toi ! »


Lâcha le vampire alors qu'il contemplait la femme dans les yeux, cherchant quelque chose d'à peu près intelligent à sortir.

« Pourquoi tu ne m'as pas prévenu pour cet événement ? Et ne me dis pas que c'est une attaque surprise des rebelles, je ne suis pas aussi con que ça ! »


Bon, intelligent ça restait à prouver mais au moins Arashi avait réussi à questionner son amie sans pour autant l'agresser, d'une voix la plus neutre malgré une légère colère sous-jacente … Après tout, il connaissait Zune, il avait finit par s'habituer à ses excentricités mêmes morbides...


_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Jeu 30 Mai - 17:18

- Toi !
- Heu... Ça se voit pas ?


Okay, et d'un Raracha fou furieux qui manque de me rentrer dedans. Léger sourire gêné de ma part, en réalité, je sais pas trop comment réagir. Position d'attaque ? C'est bête, je n'ai pas totalement récupérée de la fête, je me sent encore embrouillée, épuisée... Au final, je ne tourne pas en rond, j'attends de voir comment il réagira. Je suis pas trop venue pour me fighter... Enfin je crois ? Donc s'il commence à m'hurler dessus, j'aurais juste à tourner les talons et à l'oublier, nope ?

- Pourquoi tu ne m'as pas prévenu pour cet événement ? Et ne me dis pas que c'est une attaque surprise des rebelles, je ne suis pas aussi con que ça !
- Effectivement, c'était plus une riposte-surprise de la milice.
Jaugeant un coup la taille de la commode, je finis par me hisser dessus et m'y assoir. Je fixais un bon moment Raracha. Je pouvais faire ma fière et frimer sur un plan réussit... Ou tout simplement dire ce que les gens finiront par savoir. Tu trouves pas ça bizarre qu'aucun défunt n'ait été recensé ? Que les cimetières sont toujours aussi vides qu'avant ? Visiblement, on s'est tous fait doublés dans cette histoire et j'ai pas appréciée la farce... Je fixais un instant devant moi... J'étais tout bonnement furax ! Comment avaient-ils osés ?! Sérieux je déteste ma famille, c'est une putain de plaie ! Y'a pas moyen de s'amuser un peu sans qu'ils viennent tout gâcher...! Pis en plus j'ai l'impression de passer pour la méchante. "Éviter des morts inutiles"... Styyyle...! S'ils commencent comme ça, pourquoï ils vont pas purger le marché, tant qu'ils y sont ? Depuis quand ma famille se la joue protecteur des innocents ? Ils vont coopérer avec les Rebs si y'a pas quelqu'un pour les freiner. Tss... C'te saloperie que la famille. Ça, je lui avait déjà dit. Mais maintenant je prenais compte de l'ampleur des soucis qu'ils pouvaient me causer. Dire que j'étais partie à la Cité du Feu pour avoir la paix ! Lourd soupir. Allez, c'est pas le moment de beugger dans le vide. Breeeeef... Tu as réussis à voir le papa de la mioche ou non ? Perso' je l'ai vu courir partout dans la salle de bal, totalement affolé. Si tu l'as raté c'est que tu as fait fort. Mais il avait pas trop l'air capable de reprendre la gosse de toute manière. Aaah, ce cher Neron ! La folie le guettait, elle l'a attrapé. Je sais pas ce qu'il est devenu, j'étais trop occupée à me battre contre Ren'. P'tet qu'il est mort... Y'a que des Rebs et quelques Miliciens qui sont morts à la soirée, après tout. Et Neron faisait parti des Rebs... Encore un petit moment de pause, histoire d'imaginer une mort héroïque au Tori psychopathe puis mon regard part vers le sachet de cookies. Je l'attrape et le tend à Raracha. Cadeau. Ta sœur doit avoir faim, elle s'est bien dépensée, elle aussi... Et ne t'en fais pas, ils ne sont pas empoisonnés. Finis-je dans un clin d'oeil. Puis je sautais de la commode. Je sais que c'est idiot, mais tu m'invites pas à entrer ? Je veux dire- Salon, canapé... Je sais pas, pas prendre le thé, mais un délire du genre. Car là, ce que tu fais c'est pas trop poli. Murmurais-je d'un air faussement embêtée.

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Mar 25 Juin - 11:13




« Effectivement, c'était plus une riposte-surprise de la milice. »


Imperturbable Arashi attendait le plus patiemment qu’il le pouvait les explications de Zune quant au désastre qu’avait été la soirée précédente, curieux de savoir qu’elles seront ses excuses valable ou non…

« Tu trouves pas ça bizarre qu'aucun défunt n'ait été recensé ? Que les cimetières sont toujours aussi vides qu'avant ? Visiblement, on s'est tous fait doublés dans cette histoire et j'ai pas appréciée la farce… »

« Je n’ai pas attendu de savoir si telle ou telle personne était décédé en vue du nombre très restreint de personne dont la vie m’importe ici-bas… Akito est en vie et c’est tout ce qui m’importe pour l’instant, même si cet évènement semble l’avoir marqué plus que moi-même… »


Bon, à dire vrai cela aurait fortement attristé le vampire de savoir que la rousse aurait périe lors de cette fête, mais dans la mesure où c’était elle qui en était à l’origine il n’avait pas de raison d’avoir peur pour elle… D’autant plus qu’il ne se voyait pas avouer à la folle qu’il c’était, ne serait-ce qu’un peu, inquiété pour elle alors qu’elle ne lui causait quasiment que des ennuie à force de s’amuser au détriment de gens…
M’enfin… Pour avoir presque le même âge qu’elle, Arashi ne savait que trop bien que l’éternité pouvait être longue sans rien ni personne pour nous occuper… Il l’avait déjà expérimenté lors de l’absence de Takayuki à ses côtés…
Il avait comblé cet ennuie par le sexe, elle le comble par ce genre d’acte à la fois sanglant, tordu et puéril… Chacun son exutoire… Le blanc ne lui en voulait en réalité pas tant, il aurait juste aimé être prévenu pour mieux protéger sa sœur…
Ignorant royalement la remarque de Zune quant à se famille Arashi attendit qu’elle eut fini de parler avant d’enfin prendre le plateau de cookies qu’elle lui tendait et se pousser de manière à la laissé entrer malgré les quelques ressentiment subsistant en lui, las.

« Je les lui donnerais quand elle sortira de la douche, elle y passe tout son temps depuis que nous sommes rentré de ta prétendue fête… Impossible de savoir ce qu’elle a… »

Puis soufflant un grand coup le vampire invita sa congénère à le suivre jusqu’au salon où il e laissa tomber de tout son poids sur le sofa.

« Pour ce qui est de Neron non, je n’ai pas réussi à le trouver, je ne l’ai pas vraiment cherché aussi il faut dire… »

Soufflant à nouveau Arashi tourna son regard vers celui rougeoyant de la jeune femme, elle avait bien dit que pour Akito cette soirée avait été épuisante ? … Se remémorant l’intonation de la rousse à ses mots il se redressa soudainement et regarde encore plus intensément son ainée

« Tu sais quelques chose sur ce qui est arrivé à ma sœur ce soir-là ? Si oui, je te prierai de me le dire sur le champ ! Je n’aime pas à la voir si mal dans sa peau ! »



_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Ven 28 Juin - 14:51

Nan mais je rêve ? Il a capté aucun de mes sous-entendus ce gars ! Tss, pas moyen, quel tête à claque ! C'est pourtant tellement évident qu'il y a de quoï se sentir totalement con de s'être fait hypnotisé là-dessus ! Mais Raracha a rien compris et crois toujours qu'il y a véritablement eu cet affrontement.
Bon, c'est tant mieux comme ça.
Au moins, j'ai pas l'air conne.


- Je les lui donnerais quand elle sortira de la douche, elle y passe tout son temps depuis que nous sommes rentré de ta prétendue fête… Impossible de savoir ce qu’elle a…

Mon air surpris n'eut d'égal et le choc provoqué par une telle phrase fit tomber Raracha si bas dans mon estime qu'il aurait très bien pu se retrouver à l'autre bout de la planète, voir défier la gravité et s'éloigner de l'attraction terrestre sous la brutalité de cette chute. J'ai toujours vu le blanc comme un gars vivant avec des œillères, mais là, il fait fort.
Avant de suffoquer sous une telle révélation, un sourire moqueur se dessina sur mes lèvres.


- Pour ce qui est de Neron non, je n’ai pas réussi à le trouver, je ne l’ai pas vraiment cherché aussi il faut dire…

Eeeeet... Fail. Il venait juste de changer de sujet. Pour plus tard, ça. Ouais, on avait trop de choses en tête à ce moment-là. Je le suivis au salon et resta derrière le sofa alors qu'il fit ce qui était à moi de faire, d'habitude. Bref, se laisser tomber au point de défoncer le canap'. Il avait l'air fatigué de cette histoire et je commençais à l'être aussi. Je m'étirais un instant, manquant de bailler à m'en déboiter la mâchoire. Discuter, c'était pas mon truc. Enfin, pas aussi longtemps et tout cela manquait de peps. Puis, je venais de commencer à être gagnée par une douce mélancolie qui allait me coller au cul pendant plusieurs jours encore. Je pressentais doucement qu'elle allait me faire morfler.

- Tu sais quelques chose sur ce qui est arrivé à ma sœur ce soir-là ? Si oui, je te prierai de me le dire sur le champ ! Je n’aime pas à la voir si mal dans sa peau !

Retour au sujet précédent. Tu n'étais pas obligé de le redemander pour que je lâche le morceau, tu sais ? Et puis comme s'il y avait quelque chose que je ne savais pas ! Sérieux, j'adore les ragots ! ♥ C'est ma vie, c'est la lumière... Rofl, je débloque. Retour du petit sourire crétin et narquois sur ma face... Let's go !

- Tu te rappelles de l'Hybride qui a voulu te boulotter au marché ? ...Bah il a boulotter autre chose à la soirée. Putain merde, non ! Trop vexant pis même pas sûr qu'il cherche à comprendre le sous-entendu. Je me rattrape donc et évite de me mettre à dos mon hôte, cherchant une phrase de secours. Je l'ai surpris avec ta sœur durant la fête. Félicitation, c'est une grande fille maintenant. Bon Dieu, qu'est-ce que je HAIS me censurer moi-même ! Mais là, c'était presque une question de vie ou de mort, le petit Vampire aurait pû faire une crise cardiaque avec son petit coeur qui ne battait pas, dû au choque d'une telle révélation. D'ailleurs, il faudrait que je parle à la damzelle~ J'vais avoir besoin de son aide. Izzy m'a virée du labo avec une saloperie de coup de pied au cul et pas moyen d'y remettre les pattes. Je suis inquiête pour Bellou... Ou pas. J'ai envie de voir quelle tronche tire un Vampire de sa trempe après des jours de torture constante.
Mais elle sera pas du genre à me donner des détails. Je fais quoï ? Je l'y envoie et y colle une caméra cachée ?

Je finis par poser mon cul sur le dossier du sofa, passant les jambes de l'autre côté de manière à avoir mes pieds pas loin de Raracha. Les chaussures sur les coussins du canapé... Juste ce qui aurait précisément emmerdé au plus haut point mon père et fait rager Raito. Mon regard se perdit au plafond un moment. Je trouverais un moyen pour faire payer sa victoire au jumeau.


- Je voudrais savoir, en ce qui concerne leur petite passe, s'il s'agit d'une histoire à long terme et vu que je suis dans l'incapacité de consulter l'Inu, une réponse de ta sœur me suffira.
Ha zut, est-ce que j'ai bien précisée à Raracha qu'elle était consentante ? Bon, qu’il n’aille pas s'imaginer des trucs non plus, c'était le cas. Mais la flemme de le lui dire, il le devinera bien tout seul... Non ?

- Et heu... Rassure-moi, mais elle a pris la pilule du lendemain, hein ?
Comment ça "rassure-moi" ? Comme si j'en avais quelque chose à foutre ! De l'animation c'est de l'animation et qu'importe ce que c'est, c'est toujours bon à prendre !

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Mer 24 Juil - 8:51



« Tu te rappelles de l'Hybride qui a voulu te boulotter au marché ? »


Si Arashi s’en rappelait ? Sa première sortie après des années et elle avait failli être écourté par la faute d’une espèce d’hybride lycan ne sachant pas se contrôler et qui aurait pu le tuer tant il était faible à ce moment-là et inapte à se défendre convenablement… Et le pire dans tout ça c’était encore que Zune en avait été attendris et qu’elle avait décidé de le vampiriser et de l’adopter… Tout ça parce qu’il avait voulu le bouffer…
Ça pour sûr, le vampire descendant d’une longue ligné n’était pas près de l’oublier !

«Je l'ai surpris avec ta sœur durant la fête. Félicitation, c'est une grande fille maintenant. »


Clignant plusieurs fois des yeux le blanc avait soudainement peur de comprendre ou voulait en venir son amie… Elle les avait surpris ensemble ? Mais… à faire quoi ? Qu’est-ce que sa petite sœur encore si pure avait-elle put faire avec cet énergumène enragé ? …
Une grande-fille… Au fond de lui Arashi avait bien compris le sous-entendu plus qu’évident que lui avait fait sa congénère, mais pourtant son cerveau refusait d’imprimer le fait que sa petite protégée nouvellement connue avait fait ce qu’il avait nombre de fois fait avant elle… Il voulait la préservé de ça, mais il avait échoué…
A dire vrai, le vampire était peut-être le moins bien placé pour moraliser qui que ce soit à ce sujet, mais de savoir que sa sœur chérie l’avait fait avec le premier inconnu venu (car il savait très bien qu’elle ne le connaissait aucunement avant cette soirée) le décevait fortement… S’il est vrai qu’il avait mainte fois merdé, il avait au moins la fierté d’avoir fait sa première fois avec son réel amour et non pas un coup d’un soir…
Pire, le fait de voir qu’Akito passait tout son temps dans la salle de bain prouvait bien que son corps la dégoutait… et ça, c’est exactement ce que le vampire surprotecteur voulait éviter…

« Akito n’est plus… »

« D'ailleurs, il faudrait que je parle à la damzelle~ »


Zune l’avait coupé, mais Arashi s’en fichait, à dire vrai il préférait même ne pas avoir de réponse à cette question… Si quelqu’un devait le lui annoncer officiellement, ce serait Akito et personne d’autre, il ne croirait qu’elle !

« Je voudrais savoir, […]Rassure-moi, mais elle a pris la pilule du lendemain, hein ? »

« Mais j’en sais rien du tout moi ! Je savais même pas qu’elle l’avait fait avec lui ! Je savais même pas qu’elle le CONNAISSAIT ! »


S’énerva légèrement Arashi avant de reprendre contenance aussitôt. Il savait pertinemment que s’énerver ne servirai à rien et encore moins face à la rousse, au contraire il ne fera que désespéré voir amuser son amie aimant à se moquer de son comportement trop sensible pour un être sanguinaire… Et Arashi devait avouer que s’il n’avait pas été lui, il s’en serait bien moqué également… Malheureusement il était lui et plus le temps passait plus il était gâteux… A ni rien comprendre…

« Je lui en parlerai… D’autant plus que ton espèce de monstre lycan est aussi à moitié vampire et que ma frangine est humaine, une non protection entrainant à une grossesse pourra lui être fatal dans la majorité des cas, et je ne veux pas le perdre pour une simple bêtise ! »


Entièrement calme cette fois la nouvelle était assimilé, Akito était désormais une femme, une femme qui avait merdé, mais qui avait encore toute la vie devant elle pour se rattraper et pour aimer, il ne voulait pas qu’elle perde celle-ci pour une telle connerie, il ne voulait pas de Belphé comme beau-frère !


_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Mer 24 Juil - 22:04

ET BAM, le bruit, le choque d'une révélation succulente, avec un arrière gout de suspense et peut-être les couleurs de la folie. Magnifique tableau se dessinant sous mes yeux ébahis, ou presque, -même si j'étais loin de m'en sentir blasée- et qui en aurait émerveillé plus d'un.
Je reculais un peu, bien que ne quittant pas le dossier du sofa, car je n'avais aucune envie de risquer l'imprévisible. Mieux valait prévenir que guérir et les émotions qui chamboulaient Raracha pouvaient bien lui dicter de me sauter à la gorge que la chose ne me surprendrait pas. Malgré les risques du métier, annoncer les mauvaises nouvelles était ma passion car le trouble qu'elles provoquaient déclenchait en moi une excitation d'un haut degré. Les visages défaits, les mains tremblantes et les palpitations cardiaques pouvaient être mon lot quotidien que je n'en serais pas plus mal. Pour parfaire ma toile il aurait fallut ajouter quelques gouttes de larmes à l'aquarelle mais malheureusement Raracha n'était pas du genre à pleurer.


- Mais j’en sais rien du tout moi ! Je savais même pas qu’elle l’avait fait avec lui ! Je savais même pas qu’elle le CONNAISSAIT !

Sa voix qui avait tremblé dans ce dernier mot alors que ses instints les plus profonds s'étaient enfin ramenés à la surface... J'avais retenue mon souffle et un petit sourire narquois voir même niais s'était étendu sur mes lèvres.

- Je lui en parlerai… D’autant plus que ton espèce de monstre lycan est aussi à moitié vampire et que ma frangine est humaine, une non protection entrainant à une grossesse pourra lui être fatal dans la majorité des cas, et je ne veux pas le perdre pour une simple bêtise !

Mon espèce de "monstre Lycan". Je pensais un instant à Bel' avec un peu d'affection. J'avais certes du mal à m'entendre avec le petit gars, mais je le voyais mal comme un monstre.

- Ce n'est pas un Lycanthrope, c'est un Inu, tu sais. Si tu commences à confondre, ça va t'attirer pas mal d'ennuis. Ne puis-je m'empêcher de lui dire, le narguant légèrement là-dessus. La mère de Belphégor était effectivement Lycante mais Raracha ne pouvait le savoir. Et puis Bel en lui-même n'était pas Lycan. Un Hybride Vampirisé, comme on en voit pleins partout jusqu'à ce que leurs propres frères les butes.
Un instant, je me rappelais ma propre grossesse. " Je suis enceinte d'un... Quoï ?! " D'un Lycan ?! Ah oui, quand même. S'pour ça que je crache du sang ces derniers temps... Et y'a pas un moyen d'atténuer la douleur... ? WAIT c'est pas une griffe qui vient de me transpercer le bide de l'intérieur ?!! ...Ouais, mauvais souvenirs que tout cela. J'ai finit par accoucher au laboratoire, sous la bonne garde et surveillance d'une Izzy effrayée de m'assister dans ce moment horriblement pénible. Et c'est qu'il voulait pas sortir, ce petit salopiot de Yuroh ! Il s'était raccroché avec les dents !
Effectivement, l'humaine morflerait si l'enfant était Vampire et possédait la même hargne que mon benjamin à la naissance.


- Je vais me répéter -Je déteste me répéter, j'ai l'impression qu'on m'a pas écouté la première fois !- mais elle devrait aller voir Izzy pour vérifier si bébé il y a, et si oui, la race de l'enfant. Et aussi pour apprendre deux/trois tours pour contrôler son pouvoir. J'ai qu'à l'y emmener ce soir, j'ai rien de prévu.
Un Wolfberg de plus, ça serait amusant. Surtout que les Wolfberg, c'est des cousins. Bref, des consanguins en plus, quelle famille épique ! ♥

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Arashi Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   Jeu 25 Juil - 18:15



Arashi ne voyait que trop bien l’amusement à peine cacher (pour ne pas dire entièrement dévoilé) de Zune face à sa réaction à la nouvelle sur le dépucelage de sa petite sœur, mais à dire vrai cela ne lui faisait ni chaud ni froid… De une, il était bien trop occupé à réfléchir aux conséquence d’un tel acte, et de deux il ne savait que trop bien que la vampire n’en aurait rien eu à faire d’un sermon et qu’il se serait fatigué pour rien… Puis de toute façon, c’est aussi pour cette part d’elle qui s’en foutais de tout que le vampire appréciait sa compagnie.

« Ce n'est pas un Lycanthrope, c'est un Inu, tu sais. Si tu commences à confondre, ça va t'attirer pas mal d'ennuis. »

« Un chien avec une telle soif de chair fraiche moi j’appelle ça un lycan ! »


Répondit du tac au tac le vampire, toujours en pleine réflexion sur ce qu’il devait dire à sa sœur pour lui expliquer le danger de ses actes sans pour autant la vexer… Car il doutait fortement qu’elle ou lui avaient de quoi se protéger d’une telle éventualité et il ne savait que trop bien ce que pouvait avoir comme conséquence la naissance d’un maitre chez une humaine pour avoir vu nombre d’hybride succomber à leurs grossesses après avoir été violé par leurs maître à son exile… D’autant plus que, malgré ce qu’avait avancé Zune, Arashi avait la net impression que ce Belphégor avait des origines lycanthrope, il était trop sanguinaire pour être un simple hybride… Ce qui doublait les chances d’une grossesse à risque (sans oublier que leurs deux parents étaient vampires et que pour cette simple raison les chances que le bébé le soit aussi étaient énormes)

« Je vais me répéter […] »

« Elle y ira, et pas plus tard qu’aujourd’hui ! »


Joignant le geste à la parole la vampire se leva d’un bond du sofa dans lequel il c’était laissé tomber à la suite de sa congénère et se dirigea en direction des escaliers menant à l’étage, bien décidé à amener sa sœur chez une personne qualifié, de grés ou de force !



_____________________________________________________________________________________


彼と、彼一人で
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nan, sérieux ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nan, sérieux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» rendez-vous mystérieux
» Une élève sérieuse pour un professeur sérieux.
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Petit Manoir Subarashi :: Hall-