Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Bien sûr que je vous accorde cette danse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Jeu 16 Mai - 13:48

Je venais de boire je ne sais trop quoi d'assez fort... Je me sentais bien, je devais être un peu hors de moi-même mais je gardais le contrôle encore très facilement. Les traqueurs étaient arrivés pour prendre Beyond. Et comme m'avait prévenu la métamorphe, je partis en même temps qu'elle pour revenir vers la salle de bal. J'avais rendu mon arme à Christine pour qu'elle se cache avec le temps de finir les vraies festivités puis l'appeler à nouveau pour qu'elle aille chercher le reste du matériel.
C'était une bien étrange soirée qui mêlait loisirs, puis ennui, puis nouvelles étonnantes, puis combat, puis pleins de choses auxquelles je ne me serais jamais attendu, surtout en connaissant le programme à l'avance...
Ceux qui était à l'extérieur avaient du prévenir leurs proches ou leurs amis de ce qui s'était passé, mais ce n'était pas assez "gros" pour déclencher un mouvement de panique. En effet ça aurait très bien pu être un fêtard ayant fait un peu trop la fête, que des gens compétents ont sorti gentiment de la soirée pour protéger tous les autres invités.
J'époussetais un peu ma veste, la réajustais et fis mon entrer dans la salle de bal, toujours aussi pleine à craquer. L'ambiance était toujours aux rires et aux plaisirs de danser, ainsi que de boire...
Je me mélanger doucement à la foule me baladant ça et là, écoutant la musique avec bonheur, c'est vrai que l'orchestre jouait bien !
Puis je remarqua un léger mouvement dans cette foule, et Nuella sortie d'entre deux convives pour me rejoindre. Elle avait récupéré ses jambes, et c'était une bonne chose pour elle.

Tu as l'air d'aller beaucoup mieux depuis que tu as récupéré ces jambes. Mais tu devrais faire attention. Il y a ici des gens dont il vaut mieux éviter ne serai-ce que le regard... Sinon, que fais-tu à te balader ici ? Tu profites aussi de la musique ?

Il est vrai que malgré son habit elle détient un certain charme propre à elle même... Mais je dis ça pour la plupart alors bon... Enfin j'ai quand même la légère impression qu'il y a quelque chose de différent....

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Jeu 16 Mai - 19:49

Dans le jardin, la jeune Lamia avait silencieusement observée ce qui se passait sous ses yeux. Ce combat acharné pour vaincre la personne qui était dite si dangereuse. Bien que résolue à l'idée que cette personne avait surement fait beaucoup de mal pour en être réduite à cela, elle ne pût s'empêcher d'éprouver un petit peu de pitié pour elle. Puis elle avait vu ces immenses êtres en noir emmener le garçon, et ça lui était revenu.

- Les traqueurs...
Avait-elle murmurée, se rappelant avoir déjà vu ces ombres passer dans les couloirs du laboratoire où elle était internée.
Alors qu'elle avait observée tout cela passivement, ses émotions s'étaient peu à peu calmées et elle avait retrouvée l'usage de ses jambes, ne laissant dans l'herbe qu'une mue de serpent.
Se relevant sur ces nouvelles jambes dont les écailles sèches tenaient encore sur quelques endroits, elle tituba puis longea le mur pour n'être vu de personne. Elle s'éclipsa jusqu'à la salle de bal.
Là, encore déboussolée, elle se demanda pourquoi elle était allée jusqu'ici. La réponse était évidente; elle avait été attirée par la musique. Puis, elle se rendit compte que quelque chose clochait. Devant elle venait de voir passer une ombre familière. ...C'était le Lycan. Elle voulut l'appeler mais le son restait bloqué dans sa gorge. Il ne lui avait toujours pas dit comme il s'appelait ! Tant pis, elle courut le rejoindre.


- Tu as l'air d'aller beaucoup mieux depuis que tu as récupéré ces jambes. Mais tu devrais faire attention. Il y a ici des gens dont il vaut mieux éviter ne serai-ce que le regard... Sinon, que fais-tu à te balader ici ? Tu profites aussi de la musique ?

L'Hybride sourit, pleine d'attention et de reconnaissance envers le Lycan, de l'avoir protégé et d'être si adorable envers elle.
- Je... Ses mots se perdirent tant elle était touchée. Merci, mais ne t'en fais pas, je fais ce pourquoi je suis née. ...C'est à dire servir des verres ? Non, cela puait le mensonge à plein nez. Elle était venue ici pour se changer les idées et non pour travailler. C'est mal. Mais ce n'est pas comme si elle faisait ça tout les jours, et puis quitte à finir en sac de sang... Autant avoir vécue avant... Même si ce n'est que pour cinq secondes... Oui, la musique est magnifique, tu viendrais danser ? Dit-elle sur un ton joyeux. Sans plus attendre, elle attrapa la main du Lycan et, se rapprochant de lui, attrapa sa seconde main. L'orchestre venait de démarrer une valse... L'Hybride avait les joues roses de timidité et n'avait peur que d'une chose; c'était qu'il la rejette et que la danse en soit gâchée.
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Ven 17 Mai - 15:16

J'étais content de la retrouver ici, elle m'inspirais la vie, et le bonheur, alors que jusqu'à maintenant, ou plutôt jusqu'à il y a 3 ans, j'avais vécu dans l'ignorance et la simplicité... Et ce sont finalement les évènements catastrophiques ayant tout détruis qui m'ont fait réfléchir, ainsi que cette période où j'ai vécu reclus dans ma cave, m'entraînant tout seul à maitriser ma force lycane... Et n'hésitant pas à me blesser fortement lorsque ça n'allait pas comme il fallait. Cela m'a fait connaitre la souffrance, la peur, et l'instinct de survie. Ce quelque chose qui au dernier moment, lorsque tout est désespéré, vous travaille dans votre tête, il vous fait revenir sur votre choix. Mourir ou essayer quand même de vivre ? Et c'est ce petit quelque chose qui me força à me relever au sens premier de l'expression, et d'utiliser mes jambes meurtries pour marcher et sortir de cet enfer. Et aujourd'hui je sais que j'ai fait le bon choix. J'ai découvert de nombreux nouveaux plaisirs, ainsi que ma passion pour l'armement qui me fournit un revenu plus que satisfaisant avec mes ventes... Mais il y a aussi ce pourquoi je suis dans cette salle, l'hybride qui se trouvait devant moi. Elle incarnais un genre de beauté physique et spirituel... Je ne savais pas qui elle était mais elle me faisais quelque chose de particulier, et j'étais heureux, au delà de tout ces sourires forcés que je fais....

- Je... Merci, mais ne t'en fais pas, je fais ce pourquoi je suis née. Oui, la musique est magnifique, tu viendrais danser ?

Faire ce pourquoi je suis née.... En voila une phrase qui me fait réfléchir... Les hybrides ainsi que d'autres espèces naissent pour servir en esclave ou de nourriture. Mais nous, espèces maîtres, et moi plus particulièrement, pour sommes nous né ? Peut-être déjà pour donner un sens à l'esclavage, mais alors pour moi suis-je né ?.... Des questions sans réponse encore une fois...

Mais bien sûr Mademoiselle !! Par contre je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de danser auparavant... Je pense connaître les pas dans la théorie mais c'est un plaisir que d'essayer en pratique.

Et nous commencions à tourner au rythme de la musique, me concentrant sur mes pas, ne faisant que très peu de fautes et encore relativement infimes. Danser était un plaisir, c'était très agréable et encore plus en sa compagnie...

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Dim 19 Mai - 17:03

- Mais bien sûr Mademoiselle !! Par contre je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de danser auparavant... Je pense connaître les pas dans la théorie mais c'est un plaisir que d'essayer en pratique.

Avait-elle déjà eu des cours de danse ? Certes, jamais. Mais elle avait longtemps regardée les danseurs s'agiter et elle espérait bien réussir à les imiter dans toute la complexité de leurs mouvements. Après tout, elle ne sera certainement pas la seule mauvaise danseuse de la salle. Lançant un petit regard gêné au Lycan, la jeune femme se dit qu'elle n'était pas plus avancée que son compagnon et regarda autour d'elle pour tenter de prendre le rythme. Fermant les yeux un instant, elle se concentra sur la mélodie de la musique pour ajuster les mouvements dessus. L'espace d'un tout petit moment, elle tenta même, courageusement, de diriger. Mais ce fût peine perdue. Alors elle se contenta de reproduire les gestes des autres danseurs. Elle dansait oui, et ce n'était pas catastrophique, mais ce ne sera pas elle qui attirera les regards des autres ce soir. Ses mouvements, bien que sans défauts, restaient passable.
Après tout, ce n'était qu'une valse.
Le bas de sa robe de soubrette s'envolait parfois sous la brutalité des mouvements. Cela la fit rougir. Il ne lui vint pas à l'esprit une seule seconde qu'elle avait perdue sa petite culotte dans l'Onsen. Non, elle ne s'en rappelait plus. Heureusement, personne ne remarqua.
Son coeur battait la chamade et elle se sentait comme l'adolescente qu'elle n'avait jamais été. Pour la première fois de sa vie, elle s'amusait réellement...! Quel sentiment inoubliable qu'était le bonheur qu'elle éprouvait à ce moment-là où, se blottissant contre son partenaire, elle lui murmura...


- Je t'adore ! J'aimerais tant que tu me gardes auprès de toi... A la manière d'une enfant. Elle tenait fermement ses mains dans les siennes et avaient tellement de mal à les lâcher... A son annulaire, elle avait glissée la bague, pourtant un peu trop grande, que lui avait prêté le Lycan. Elle l'avait oubliée mais se souviendra bientôt qu'il faut la lui rendre.
En attendant la jeune femme se rapprochait du Lycan au fur et à mesure que la musique se radoucissait. Puis, la plupart des couples, collés l'un contre l'autre, s'étaient mit à danser doucement, comme pour des slows. La Lamia émit un rire de petite fille et se colla contre son partenaire de danse elle aussi, jouant distraitement du bout des doigts avec les mèches de cheveux du Lycanthrope.


- Finalement la fête se passe mieux que je l’espérais... Mais est-ce que je peux en savoir plus sur ce qui va se passer par la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Dim 19 Mai - 18:15

Je plaçais mes mains dans celles de l'hybride et nous commencions à danser. Je me concentrais sur mes pas en fonction de ce que je me rappelais de ce que j'avais lu il y a déjà un moment sur la danse. Réfléchissant aux actions suivantes allant avec la musique pour ne pas prendre de retard. Il m'était quand même assez difficiles de me rappeler avec exactitude ce que je devais faire à tel moment. Dans ce cas la je regardais en premier temps les autres danseurs puis les pieds de celle qui m'accompagnait dans cette valse, pour ne pas lui abimer. Et de toute façon je ne veux pas lui faire de mal, je la cacherai. Encore les idées du carnage qui refont surface alors que je suis censé danser pour me les changer... Pour y remédier je regarde la Lamia dans les yeux. Ces yeux si jolies, si noirs, si profonds, incroyable !... Mais j'eus à peine le temps de remarquer qu'elle avait rougit pour je ne sais quelle raison qu'elle vint se coller à moi en ajoutant une petite remarque quant à ce qu'elle vivait.

- Je t'adore ! J'aimerais tant que tu me gardes auprès de toi...

C'est bien la première fois que quelqu'un me dit qu'il m'adore de cette façon... J'en était tellement surpris que ça commencé à me travailler... Comment pouvait elle "m'adorer" ? Lorsqu'elle va apprendre ce que je dois faire après, elle ne m'adorera plus beaucoup je pense... Nan ! Il faut que j'arrête de penser au boulot. Je suis la pour me détendre et pour me distraire avant d'y passer

Merci c'est gentil !.... Je suppose que tu n'as pas de foyer... Je vais m'arranger pour te faire une place à la maison... J'hébergerais donc une personne de plus sous mon toit ! De toute façon plus il y a de vie chez moi, plus j'aime vivre dans ma propre maison !

Mais qui était elle ?... Une esclave qui détient un passé horrible, humaine au départ, expérience ensuite, pour devenir Lamia au final... De plus, elle m'accorde de suite sa confiance alors qu'elle ne me connait absolument pas.... Et si c'était... Ho !! et puis j'en ai marre de vivre dans la peur de me faire plomber à cause de mon travail. Si je dois mourir demain parce que je l'ai accepté sous mon toit, rien à foutre ! Au moins j'aurai vécu avec elle jusqu'à ce qu'elle change d'avis... Et de toute façon qui me dit que ce sera le cas ?... Je me fais des idées pour rien... Il est temps d'en finir au plus vite cette soirée, ça commence à me rendre un peu parano'. Et finalement c'est ma partenaire qui me sortie de mes esprits, remarquant qu'elle s'était rapprochée un peu plus de moi, jouant avec mes longs cheveux.

- Finalement la fête se passe mieux que je l’espérais... Mais est-ce que je peux en savoir plus sur ce qui va se passer par la suite ?

Sa question résonnait un peu dans ma tête mais je gardais mon calme. Je ne peux pas me défaire de la mort. Je l'ai provoqué et maintenant elle revient sans cesse dans mon esprit, à chaque fois que je tente de l'oublier, d'une manière ou d'une autre, toujours un peu plus sadique à chaque fois... Je baissais ma tête, m'approchant le plus possible de son oreille pour ne pas parler trop fort, au risque de me faire entendre, mais moins facilement.

Après.... Eh bien.... Il va y avoir, ici même, un combat sanglant entre miliciens et rebelles. J'y prendrais part, sans pour autant me placer dans un de ces deux camps. Je vais m'occuper d'ajouter un peu plus de projectiles, visant à évacuer le plus d'invités possible, ainsi que des opposants vers l'extérieur... Ce n'est pas très rose comme fin de fête, mais je le dois... Et ça me perturbe depuis déjà un moment....

Mes mouvements étaient très lents, comme si ce moment passait au ralentie, pour que je porte le poids des mots que je venais de narrer. Et finalement je me rendis compte qu'il s'agissait surtout de la danse qui s'était ralentie. Peut-être que tout va devenir chaotique mais je dois profiter de ce que j'ai en ce moment même. Je serrais l'hybride un peu plus contre moi et me mis à penser à voix haute sans m'en rendre compte, *Désolé....*. N'ayant pas remarqué cela, je passa à une autre idée et me rappela que je n'avais aucune idée du prénom de cette jeune femme.

Au fait ! On danse depuis tout à l'heure. On s'est rencontré plus tôt encore, et je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Kyouran'. Et toi ? Quel magnifique prénom portes tu ?

J'avais changé d'expression pratiquement instantanément, ce qui pouvait rendre assez étrange mais je voulais fuir cette obsession de devoir tuer devant elle.... Je ne voulais pas tuer devant elle ? Mais qu'elle genre de sentiments puis-je avoir envers elle pour ne pas vouloir ôter la vie sous ses yeux ? Nan... ça ne peut pas être ça... je dois me tromper....

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Lun 20 Mai - 23:43

- Merci c'est gentil !.... Je suppose que tu n'as pas de foyer... Je vais m'arranger pour te faire une place à la maison... J'hébergerais donc une personne de plus sous mon toit ! De toute façon plus il y a de vie chez moi, plus j'aime vivre dans ma propre maison !

Nuella manqua de sauter à son cou. Elle était heureuse comme jamais et quitta un instant le rythme de la danse pour l'enlacer fortement, à la hauteur de son émotion.

- Merci-merci-merci ! Tu ne le regretteras pas ! Je ferais la cuisine, le ménage, la lessive, le repassage, et tout ce que tu me demanderas d'autres ! Tu verras, je suis la meilleure dans les massages !

Finit-elle dans un clin d’œil avant de reprendre la danse, de manière plus vive et enjouée. Puis il lui répondit, concernant ce qui allait se passer. Elle trébucha, ratant un pas et s'immobilisant ensuite, l'écoutant de toutes ses oreilles, le fixant droit dans les yeux avec ses grands yeux noirs hébétés.

- B... Bien, j'ai compris. Dit-elle, bégayant. Il lui avait effectivement sous-entendu cela et elle se rendait compte désormais de l'ampleur de la chose. Un éclair de peur passa dans ses yeux mais elle se reprit rapidement et soufflant longuement, récupéra son calme. Un sourire passa même sur ses traits. Un sourire se voulant encourageant.
Puis elle voulue reprendre le slow, de manière à ne pas avoir l'air idiote. Alors elle s'appliqua à récupérer le rythme de la danse. Ses bras s'étaient déliés du Lycan mais retrouvèrent vite leur place autour du cou du jeune Maître. Elle ne comprenait pas... Rajouter des projectiles pour "viser à évacuer" ? Cela n'avait pas de sens...! Mais ce n'était pas grave, non. Elle avait vu et obéie à bien plus. Après tout, elle... N'était qu'une Esclave, hein ? Son nouveau Maître... Elle lui devait obéissance et c'était ce qu'elle allait faire. Elle serait sage et attentionnée, le soutenant dans ses moindres faits et gestes. Elle n'eut plus peur.


- Ce n'est pas grave. Je suis sûre que tu réussiras à faire ce que tu as décidé. Si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à me le demander.

Son cœur se serra un instant alors qu'elle pensait à ses compatriotes qui risquaient leur peau ici, mais... Après tout, il y avait toujours cette partie au fond d'elle-même qui haïssait leur manque de compassion, leur égoïsme... Elle aussi était Esclave et ce n'est pas pour autant qu'elle ne s’inquiétait pas des autres, au contraire ! Mais ceux qui étaient présents à la fête... N'étaient pas du tout solidaire. Et ce manque de compassion l'affligeait au point qu'au fond, elle pouvait bien ne pas s’inquiéter de leur sort... Ils auraient fait de même. * Quand tu es face à des monstres, deviens monstre. * Se dit-elle de manière à rejeter au loin tout sentiment de culpabilité pour ses compagnons Esclaves.

- Au fait ! On danse depuis tout à l'heure. On s'est rencontré plus tôt encore, et je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Kyouran'. Et toi ? Quel magnifique prénom portes-tu ?

Elle resta interloquée un moment puis se mit à sourire de tout son être.

- Enchantée Kyouran. Je m'appelle Mademoiselle Manuella Apple ! Fit-elle, attrapant la main du Lycan et la tenant dans ses deux petites mains toutes chaudes, voulant d'un seul coup imiter une grande dame... Mais elle se rendit compte que le jeu était stupide alors elle se stoppa net et eut un petit air gêné. Ex... Excuse-moi, j'en fait trop. Tout le monde m'appelle Nuella.
Apple... C'était le nom qu'il y avait écrit sur ses papiers, à la sortie du laboratoire. Ils avaient été déchirés il y a longtemps, maintenant. Petits bouts de papier blanc, envolés au vent... Oh et puis on s'en fiche. Autour d'elle certains invités commençaient à s'agiter. La jeune femme frémit, comprenant tout de suite que les choses allaient rapidement dégénérer. Elle eut soudain l'air effrayée.

- ...Que... Que dois-je faire ? Que vais-je faire pendant qu'il y aura ce... Elle émit une légère grimace. ...Massacre ?
Revenir en haut Aller en bas
Ren'bo Kyouran'
avatar


Feuille de Personnage
Race: Lycan
Pouvoir:
Look Actuel:

MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Mar 21 Mai - 19:40

Nous dansions toujours pendant que l'on échangeait les questions et les discours de tout genre. Partant de la simple présentation pour arriver à des choses plus sérieuses... Elle commença déjà par sauter de joie, dans tout les sens de l'expression, lorsqu'elle entendit que j'allais l'héberger. Je la sentis me serrer avec une certaine force dont elle me montrait pouvoir faire preuve, mais si elle voulait une accolade à en broyer les os, je peux lui en offrir une, mais je ne penses qu'il n'est pas dans son intention de se retrouver en quelques morceaux. De plus, personnellement je n'avais pas grand intérêt à lui faire ça.... Ce n'était pas pour tenter de la protéger de ce qui allait se passer pour la briser de cette manière...

- Merci-merci-merci ! Tu ne le regretteras pas ! Je ferais la cuisine, le ménage, la lessive, le repassage, et tout ce que tu me demanderas d'autres ! Tu verras, je suis la meilleure dans les massages ! ♥

Elle accompagna sa dernière phrase par un clin d'oeil... Tout les massages ?.... Je crois comprendre ce qu'elle veut insinuer.... Et bien ça ajoutera de l'ambiance !! Et je pourrai surtout en profiter !....
Puis après mon explication pour sa question, elle changea d'expression. Elle me regardait, plongeant son regard dans le mien, si elle continuait comme ça j'allais être gêné... Ses yeux sont extraordinaires... Mais ce regard semblait, cette fois-ci, perdu, troublé ou peut-être même effrayé, normal !
Néanmoins elle tenta de prononcer quelque chose, mais cela resta bloqué. Ce qui donna quelque chose de ce genre

- B... Bien, j'ai compris.

Je ne me sentais pas bien dans ma peau à ce moment là. Elle me porte un certain intérêt parce que j'en ai eu pour elle, et voila que je la déçois, voire même que je lui fais peur... Je ne suis vraiment pas doué.... Mais est ce que j'y suis pour quelque chose ? Je sais pas... J'aime ce genre de déluge sanglant mais elle me fait réfléchir, et je n'ai nullement envie de m'afficher ainsi devant ses beaux yeux... Elle recommença à danser doucement, au rythme du slow avant de passer ses bras autour de ma nuque. Je replaçais mes mains sur ses hanches de façon à ne pas troubler ce moment magique qu'est cette danse... Tiens, c'est nouveau que j'aime ce genre de truc un peu chiant sur les bords ?.... Ça doit être elle qui me fait de l'effet au point de me "pacifier". Elle reprit à nouveau la parole, comme elle avait reprit le rythme de la musique

- Ce n'est pas grave. Je suis sûre que tu réussiras à faire ce que tu as décidé. Si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à me le demander.

Elle paraissait un peu plus enjouée soudainement. A croire que finalement ce que je venais de lui dire l'avait seulement très légèrement choquée, et qu'à présent, elle avait mis ça de côté pour ne penser qu'à ce qui était bon à prendre sur le coup.... Je ne voudrais pourtant toujours plus que ça tourne au carnage de cette manière... pas devant elle... Ou alors... j'ai peut-être une idée... Je vais changer le plan

Écoute, sinon je vais tout changer, il va y avoir du grabuge et ça va être très dangereux, pour toi comme pour moi. Donc je vais m'arranger pour abréger le boulot que je devais faire principalement, et je m'éclipserais une fois deux chargeurs vides. Une fois ça de fait j nous protègerais et on se retranchera la où Christine nous indiqueras une sortie sécurisée. J'espère que tu ne m'en veux pas de me découvrir sous cet angle si meurtrier....

Je restais quelques secondes la tête baissée de honte... Mais, qu'est ce que je fais ?.... Ça ne me ressemble pas un tel comportement... Et pourquoi j'agis comme ça... Je releva la tête plus ou moins fièrement, ou tout du moins j'essayais d'être fier mais il n'en fut rien... Je cherchais quelque chose à répliquer vite, et je me présenta, lui demandant de même, ce qu'elle ne tarda pas à me répondre

- Enchantée Kyouran. Je m'appelle Mademoiselle Manuella Apple ! Elle attrapa ma main pour ma la tenir de la façon des grandes dames d'une époque aujourd'hui révolue... C'était très original, recherché et classique à la fois. Le classique à tellement la classe quand on sait l'utiliser, et la je dois dire qu'elle s'est vraiment très bien débrouiller pour l'intégrer à sa présentation, allant même avec le ton et la mélodie qu'elle employa Ex... Excuse-moi, j'en fait trop. Tout le monde m'appelle Nuella.

Elle venait de changer d'expression à nouveau, baissant le menton et lâchant ma main.... Quel dommage, elle avait une certaine présence en agissant ainsi, ce que je m’empressai de lui dire

Eh bien, me voila enchanté à mon tour de faire ta connaissance Manuella. J'attrapais sa main et y déposa un baiser, à la façon des gentlemen de l'ancienne Angleterre, prouvant qu'on peut être classe, moderne et cultivé Pourquoi cet air gêné si soudain ? Tu étais pourtant très belle en dictant ton nom et ton prénom avec fierté et honneur. N'ai pas honte d'avoir agis ainsi, c'est très noble, et même une "esclave" à le droit de se comporter comme ça. Mais, si ça ne te dérange pas, je vais t'appeler Nuella, je préfère les surnoms, et petits noms de ce genre. Si tu veux tu peux m'appeler Ren', les quelques personnes familières avec moi m'appellent comme ça, ne te gêne pas.

Je continuais de la prendre dans mes mains à la façon que les danseurs doivent le faire sur une piste de danse. Puis je la sentie frémir; moi aussi j'avais remarqué que les choses allaient changer très vite... trop vite même...

- ...Que... Que dois-je faire ? Que vais-je faire pendant qu'il y aura ce... ...Massacre ?

C'est vrai que la question avait largement le droit d'être posée, vu qu'il s'agit maintenant de ma petite protégée. Mais où est ce que j'allais la cacher le temps que je fasse ma part du contrat ?...

Je pense que le mieux ce soit que je te confis à Christine, elle t’emmènera en lieux sûrs. J'aurai apprécié un petit coup de main... mais il est hors de question que tu prennes ce genre de risques, et je ne veux pas que tu vois ce qui va se dérouler.... Je fis signe à Christine, toujours la, un peu collante finalement... Tu vas amener la demoiselle en sécurité, et tu vas me ramener mes armes, ça va commencer dans quelques instants... Je me tournais à nouveau vers Nuella, à qui je tendis ma veste de costume Mets ça, elle est renforcée avec des petites plaques de Kevlar dans la doublure, de quoi arrêter des projectiles de forces moyennes, je ne suis pas venu sans rien....

J'enleva ensuite ma chemise et mon pantalon, qui dévoilèrent les vêtement de combats, noirs, renforcés au niveau des parties les plus risqués si elles étaient touchées. Je rentrais mes cheveux à l'intérieur de mon gilet et m'étais la capuche, je n'avais plus qu'à attendre le reste de l'équipement. Elles venaient de partir toutes les deux, je leur fis un sourire un guise d'au revoir, même si je revoyais Christine dans quelques instants....

_____________________________________________________________________________________



I'm this kind of guy who shot in people head's to kill them whitout pain. But I gonna bet on the feelings when I take life of those people...

:kyouran:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   Jeu 23 Mai - 9:59

Le Lycan lui expliqua qu'il "abrégerait le boulot". Elle hocha la tête sans montrer plus d'émotions. Pour elle, cette affaire était entendue et elle ne jugerait ni ne réfléchirait. Elle jouera la parfaite marionnette, sage et docile, n'attendant que son Maître pour en faire bouger les fils.
La seule chose qui l'effraya plus ou moins fût la pointe de jalousie qu'elle sentit au fond de son coeur, mais elle la réprima bien vite.


- Eh bien, me voila enchanté à mon tour de faire ta connaissance Manuella.
Son... Prénom en entier, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été dit en entier. Cela ajouta à la gène ambiante et elle eut un léger pincement au cœur. Ce nom de famille... Peut-être plus loin que les papiers, ce dernier lui disait quelque chose... Mais où ? Elle ne s'en souvenait plus et il y avait cette sorte de barrière qui lui flanquait la migraine à chaque fois qu'elle tentait de se forcer à se rappeler...

- Pourquoi cet air gêné si soudain ? Tu étais pourtant très belle en dictant ton nom et ton prénom avec fierté et honneur. N'ai pas honte d'avoir agis ainsi, c'est très noble, et même une "esclave" à le droit de se comporter comme ça. Mais, si ça ne te dérange pas, je vais t'appeler Nuella, je préfère les surnoms, et petits noms de ce genre. Si tu veux tu peux m'appeler Ren', les quelques personnes familières avec moi m'appellent comme ça, ne te gêne pas.

Elle tenta d'abord de se défendre.
- ..Non... C'est juste qu'Apple, ça... Ça... Ça ? Aucune idée. Elle reprit vite son sourire habituelle. Enchantée Maître Ren ! Dit-elle dans une révérence.

- Je pense que le mieux ce soit que je te confis à Christine, elle t’emmènera en lieux sûrs. J'aurai apprécié un petit coup de main... mais il est hors de question que tu prennes ce genre de risques, et je ne veux pas que tu vois ce qui va se dérouler....

...Un coup de main pour la bataille ? Mais elle... Était inutile au combat, elle ne savait pas se battre ! Elle le regretta longuement, imaginant un instant pouvoir se battre aux côtés de son Maître et l'impressionner de par ses talents... Non, elle ne servirait que de bouclier humain... La jeune femme acquiesça donc tristement lorsque Ren lui demanda de suivre Christine. Elle attrapa maladroitement la veste que lui lançait Ren', tant elle en était bouleversée.

- Comme la dernière fois, murmura-t-elle. C'était encore un gage du fait qu'il reviendra ? Elle l’espérait de tout cœur.
Elle suivit l'Inu jusqu'à un renfoncement d'un des couloirs, où la dénommée Christine lui murmura qu'elle serait en sécurité ici. Nuella lui envoya un regard méchant.


- Ren... Il est à moi, c'est compris ? Fit la jeune femme, d'un ton agressif. L'Inu s'en alla et Nuella se laissa tomber au sol, serrant la veste. Elle était... Jalouse ? Elle n'en revenait pas. Elle qui était toujours si gentille, pourquoi s'était-elle mise à crier sur la jeune fille, qui avait l'air dix ans plus jeune qu'elle... Elle s'en mordait littéralement les doigts. Cette soirée allait la rendre folle et ses nerfs lâchaient. Et aussi... Elle tremblait..?! De tout son corps. Elle avait froid. Avalant difficilement sa salive, elle tenta maladroitement de récapituler. Aujourd'hui elle avait eu son premier viol, avait faillit mourir noyée, avait faillit se faire tuer par un psychopathe aux cheveux violets, violée par une Vampire Rousse qui n'attendait que ça, avait eu un nouveau Maître qu'elle avait crut par deux fois voir mourir et... Ah, c'était la deuxième fois, ce coup-ci. Elle serra un peu plus la veste contre elle. Hurler sur l'Inu, elle y avait pensée dès qu'elles avaient étés seules et cette pensée n'avait cessée de la travailler pendant tout le temps où ces dernières marchaient. Elle fit une grimace. Non, décidément, ça ne lui ressemblait pas. Il fallait qu'elle se calme et qu'elle tente de respirer lentement. Et si Christine était tou-... Non ! Laisse tomber ces pensées idiotes. Concentre-toi simplement sur le fait de te calmer. Bientôt tout cela n'aurait aucun sens et tu regretteras d'avoir été aussi méchante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bien sûr que je vous accorde cette danse !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bien sûr que je vous accorde cette danse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si Mademoiselle m'accordait cette danse ~ [Shin-Momoka]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» Mais vous êtes qui vous ? (Pv : M-A)
» Viens, que je t'accorde la mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Salle des Fêtes :: Salle de Bal-