Our Lands
Hé... Non ! Étranger, ton chemin s'arrête ici.
Our Lands est un forum-privé ! Tu n'auras le droit de t'y inscrire qu'après avoir remplis les critères requis dans les autres continents !
A ta droite se trouve quatre autres lieux de cette planète. Dreadful ; Fantastica ; Rosaire ; Nórë.
Choisis ta destination !


Chut.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [x] Premier silence, première fois [x]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akito Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Nécromencienne
Pouvoir: Ramener les morts à la vie quelques secondes
Look Actuel:

MessageSujet: [x] Premier silence, première fois [x]   Sam 11 Mai - 21:57

« Mieux vaux être seule que mal accompagné »
Déambulant sans but entre les différents invités, Ashley lové contre sa poitrine, Akito cherchait désespérément son frère du regard afin d'enfin pouvoir parler à quelqu'un de civilisé (car pour elle les fantômes n'étaient pas du plus bel effet)... Voilà une heure que la fête avait commencé et la jeune nécromancienne se sentait plus que mal à l'aise entouré de toutes ces personnes elles-mêmes entouré de fantômes que personne ou presque ne semblait remarquer... Akito quant à elle entendait que trop distinctement leurs hurlements de douleur alors qu'ils hantaient toujours le corps de leurs assassins, sans compter tous les hybrides massacrés à même la fête qui s’époumonaient pour finalement, certaines fois, revenir quelques instants après leur mort en forme de fantôme ne faisant qu'accentuer la migraine de la jeune femme.
Elle voulait retrouver son frère et sortir d'ici ! Tant pis pour Izzy, elle l'avait cherché mais personne ne l'avait vu et elle n'avait pas croisé Zune non plus... Elle demanderait à son frère où elles habitaient et y irait plus tard, c'est dalleur ce qu'elle aurait dû faire directement plutôt que de venir à cette stupide soirée lui filant la nausée.
Se dirigeant vers la piste de danse elle finit finalement par trouver celui qu'elle cherchait et poussa un long soupir de soulagement alors qu'un esprit venait de passer près d'elle en hurlant de toute sa force d'être immatériel « MORT AUX MAÎTRES ! »
Sûrement un ancien rebelle clamant encore et toujours la même rengaine  même après sa mort... Dieux ce que la nécromancienne pouvait haïr ce genre de revenant... Pourquoi ne pouvaient-ils pas tous garder un minimum de conscience comme c'était le cas pour Takayuki qui semblait inchangé même après sa mort ? … Il était simplement... immatériel.

« Arashi ! Enfin je te retrouve putain ! … Je... j'en peux plus, je veux rentrer ! »


Et comme pour appuyer ses propos une voix se fit entendre dans leshaut-parleurs de la salle des fêtes, une voix pas tant inconnue aux oreilles de la nécromancienne mais impossible à reconnaître du fait de la qualité sonore la déformant

« Messieurs-Dames, les invités étant désormais tous arrivés, j'ai l'honneur de vous annoncer la fermeture des portes d'entrée. Celles-ci rouvriront à deux heures précises pour laisser filer les petits joueurs. Sur ce... Amusez-vous bien ! »


« Que... Quoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ? »


Akito venait d'hurler à plein poumon et son cri résonnait maintenant contre chaque mur de la salle de danse, agressant les oreilles de tous les invités présents alors que la jeune femme regardait son frère d'un air paniqué comme pour le supplier de lui dire que tout cela n'était qu'une blague et qu'elle n'avait pas à rester encore plusieurs heures enfermées avec tout ce bouquant morbide... Mais celui-ci semblait tout aussi perdu qu'elle.
Posant prestement l'enfant dans les bras d'Arashi la femme aux cheveux coupés court commençait sérieusement à paniquer, elle ne voulait pas rester ici ! Il fallait qu'elle sorte avant de finir folle... Ou au moins trouver un endroit où le moins de monde possible se trouvait !
Saluant Arashi et Takayuki d'un geste maladroit elle se mit à courir sans un mot vers la direction opposé à la salle de bal où commençait à s'entasser le gros des invités à l'entente de l'annonce.
Que Dieu fasse qu'une salle soit libre !
Se dirigeant tête baissée vers les bains désertés par la plus grande partie de ses occupants, bien trop curieux de ce qu'il venait d'être annoncé pour rester en place, Akito finit par fermer la porte derrière elle et, toujours habiller de sa robe, se laisser tomber contre le mur humide de l'Onsen.
Le sol était mouillé mais la jeune femme n'en avait cure, elle se sentait enfin reposée... Tout du moins pour quelques instants car elle sentit bientôt une autre aura s'approcher d'elle alors qu'elle relevait faiblement la tête, tombant sur un Inu entouré d'une tonne de fantôme (à peu près comme l'amie vampire de son frère)...

« Oh non ce n'est pas vrai... »


Jura t-elle alors qu'elle souhaitait du plus profond de son âme que tout ces esprits disparaissent de sa vue... Ce qui sembla marcher car quand-elle ouvrit ses yeux noyés de larmes, ils avaient disparu.

_____________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Dim 12 Mai - 11:10

L'Inu barbotait.
Difficile d'en dire plus.
Après avoir quitté sa Maîtresse avec l'ordre de se rassasier pleinement pour par la suite partir à la recherche de Beyond, il était d'abord parti à la recherche du cheveux violets pour ensuite s'amuser.
Il n'aimait pas faire les choses dans l'ordre.
Ayant trouvé le danger potentiel et en ayant informé un bon nombre de personne dans le coup -Le Lycan aux longs cheveux, la fille à la peau noir et aux gros seins, sa Maîtresse aussi puis même la jumelle de sa Maîtresse il ne savait pas vraiment pourquoi.-
En réalité l'hypnose d'Izzy le soumettait totalement à la volonté de la Vampire grise, mais il ne le savait pas. Pas plus que cette même hypnose empêchait le pauvre Inu de tuer des innocents. C'est ainsi qu'il crût plus d'une fois boulotter une victime alors que cette dernière s'en sortait finalement avec une très grosse hémorragie.
Puis bien sûr, il y avait ceux qui n'étaient pas innocents. Les Maîtres qu'il avait l'habitude d'attaquer et qui étaient redevenus sa cible principal. Ceux-là il pouvait les tuer sans problèmes... Le tout étant d'en trouver qu'il pouvait vraiment tuer.
Trainant donc tout habillé dans l'Onsen car nu il se serait senti en danger et n'avait bien sûr aucun maillot de bain à disposition, il vit flotter jusqu'à lui le cadavre du gros Vampire de tout à l'heure. Ce dernier se réveilla, sa nuque ayant finalement finit de se réparer. Plus par jeu que par autre chose, l'Inu lui la brisa à nouveau et ce coup-ci le Vampire coula au fond de l'eau. Son réveil allait être vraiment, vraiment fatiguant.


- Oh non ce n'est pas vrai...

Si, c'était vrai. Une douce créature quoiqu'un peu maigrichonne venait de faire son entrée. Elle le mit en appétit. Nageant jusqu'à elle d'une nage un peu plus classieuse que le petit chien, il s'accrocha au rebord et la fixa longuement sans avoir quelque chose à dire. Il détestait toujours parler. Ses grands yeux vairons se plongeaient dans ceux de la jeune femme qui avait tout l'air d'être humaine sinon de part ses vêtements. La queue animale de l'Inu remuait doucement dans l'eau. C'est vrai qu'il n'y avait plus personne ici à part elle. Le Vampire au fond de l'eau aussi, oui, mais il mettait un quart d'heure pour se réveiller à chaque fois qu'on lui brisait la nuque. Donc pendant le prochain quart d'heure, ils n'étaient que tout les deux. L’atmosphère se fit subitement lourde alors l'Inu lui tourna le dos et s'adossa contre le rebord de la baignoire géante. Il leva les yeux au ciel un instant. Il entendait battre le coeur de la jeune femme ainsi que sa respiration, rendue plus lente à cause de la chaleur et de l'humidité des lieux. Bientôt il commença à s'ennuyer et joua avec l'eau d'une main, tentant de s'occuper par ce geste futile. Cela ne marcha que très peu de temps. Retenant un soupir, il se hissa hors de l'eau et rejoint la jeune femme, s'asseyant à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Akito Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Nécromencienne
Pouvoir: Ramener les morts à la vie quelques secondes
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Dim 12 Mai - 12:44

« Si l'amour est un crime fait de moi ta victime »
Le garçon face à Akito semblait l'observer sans vergogne, s'adossant contre l'un des bains tandis que son regard se portait sur le corps de la jeune femme, semblant en pleine réflexion.
La nécromancienne quant à elle fixait aussi le jeune inconnu, se demandant comment cela se faisait que les fantômes la hantant encore quelques secondes auparavant avaient subitement disparu, profitant pour la première fois depuis longtemps du silence environnent et du bruit de l'eau s'écoulant dans la tuyauterie.
Tout était si calme qu'elle en oublia même la présence de l’étrange dans la pièce, toujours adossé au mur mais cette fois-ci plongé dans une espèce de béatitude... Elle n'avait pas peur non, elle n'avait aucune raison d'être en danger de toute façon non .
Ouvrant doucement les yeux elle vit l'inu s'approcher inexorablement d'elle, ses vêtements trempés d'avoir tant barboté collant à son corps svelte alors qu'il fixait toujours la jeune femme dans les yeux.
Le garçon avait de magnifiques yeux véron, un de couleur azur et l'autre couleur de l'acier, et en les contemplant Akito sentit soudainement son cœur louper un battement.
Ce n'était pas de la peur non, ni même de la surprise... C'était un tout autre sentiment qu'elle n'arrivait pas à identifier mais que l’atmosphère lourde des bains semblait décupler...
Sans quitter le jeune homme des yeux elle le vit se rapprocher d'elle et, sans même penser à bouger, le regarda s'asseoir à coté d'elle en souriant.
Bien qu'elle n'ait aucune idée de qui il pouvait être elle se sentait étrangement bien à ce moment précis, tous les cris des esprits avaient stoppé et elle était trop loin pour entendre deux des vivants... Elle était si bien qu'elle aurait pu se faire tuer sans réagir.
Se laissant couler contre le mur humide la jeune nécromancienne tourna son visage vers le jeune inconnu dont les cheveux longs trempés reflétait la lumière de la salle et lui sourit.

« Toi aussi tu fuis la foule ? »

_____________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Lun 13 Mai - 10:39

S'adossant au mur, totalement trempé de l'eau chaude de l'Onsen, le petit chien regardait cette dernière s'écouler de lui et glisser en filets transparents jusqu'à la source. Il eut un demi-sourire, voyant désormais le chemin de l'eau vers sa source comme une fatalité inexorable. Ou comment tuer le temps. L'Humaine ouvrit la bouche.

- Toi aussi tu fuis la foule ?

Tournant légèrement sa tête vers elle, le garçon regarda longuement les lèvres de la jeune femme, mais aussi ses joues, ses bras, bref, tout ce qui était comestible fût balayé du regard. Il hésita un moment avant de répondre, pas parce qu'il était à cours de mots, non, son esprit vif lui en amenait des pelles à la minute... Non, c'était car le temps allait se faire long et il fallait l'écouler savamment. Et aussi car cela lui requierait un gros effort de s'ouvrir à quelqu'un qui avait été identifiée comme une future nourriture.

- La foule me fuit, ce n'est pas pareil. Finit-il par avouer. C'était plus ou moins la vérité, il n'avait jamais attiré le monde. Levant un instant la tête, regardant le plafond transparent de l'Onsen d'où on voyait des myriades d'étoiles toutes plus brillantes les unes que les autres servirent d'éclairage. Ce n'était pas une nuit sombre, on pouvait même penser qu'elle était plus lumineuse que le jour. A de nombreux endroits, on avait laissé une partie du toit ouvert pour permettre à la chaleur de s'évacuer. Il se demanda s'il pouvait partir par cet endroit.
"La foule le fuyait", était-ce vrai ? Durant toute son enfance, quand des gens ne l'évitaient pas, c'était mauvais signe... Enfin, signe de repas pour lui car il trouvait alors l'occasion de les tuer alors qu'ils ne se méfiaient pas. Mais ce qu'il fallait faire pour les rendre sans méfiance était toujours synonyme de mauvais souvenirs... Il aurait aimé avoir une enfance heureuse mais ne chercha pas plus loin. Elle était ce qu'elle était et puis... Levant la main en direction des étoiles, peut-être pour se rendre compte par soi-même qu'il ne pouvait les arracher du ciel et s'en servir comme biscuits apéritifs sanglants, une pensée étrange lui vint en tête.


- Qu'est-ce qu'il se passe quand on meurt ?

Question idiote, question d'enfant. Il se demanda un instant s'il pouvait finir en étoile. Au moins, là-haut, personne n'irait le faire chier... Il avait déjà faillit mourir tant de fois et ce soir était la prochaine... Quelle envie avait-il réellement de mourir ? Aucune, mais si jamais ? Ce qu'il voulait faire, sa vengeance envers la Milice... Cela relevait du suicide, même lui le savait, bien qu'au fond de lui-même il se sentait indestructible... Il ne voulait pas être prit au dépourvu...! Et s'il mourrait ce soir ? Alors que le Chaos débutera... Un instant, son cœur se gela, parce qu'il n'avait pas finit de se venger. Il n'était pas dit que l'autre Vampire s'en sorte ! Personne n'avait ni décidé, ni écrit cela... Alors il trouvera bien le moyen de le tuer d'ici la fin de la soirée, des fois qu'il meurt avant...
Revenir en haut Aller en bas
Akito Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Nécromencienne
Pouvoir: Ramener les morts à la vie quelques secondes
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Dim 19 Mai - 13:35

« Ne jamais dire que l'amour est ce qu'il y a de plus fort, car la vie bouge encore, quand un amour est mort »

« La foule me fuit, ce n'est pas pareil. »


Se tournant doucement vers le jeune Inu Akito ne put empêcher un léger sourire d'étirer ses lèvres... Alors comme ça lui aussi était rejeté par la société ? Elle n'était pas seule à se sentir exclu et incompris ?
Certes, la jeune femme n'avait aucune idée des raisons poussant les gens à fuir l'inconnue, l'idée que celui-ci puisse tuer de sang-froid ne lui ayant même pas effleuré l'esprit dans la chaleur de l'air ambiant de ces sources thermales, de toute manière s'il était réellement dangereux il l'aurait déjà tué elle, pauvre petite humaine aux capacités plus que morbides...
De toute manière quelles que soient les raisons de ce rejet Akito était étrangement heureuse de trouver un petit compagnon d'infortune... qu'il soit ou non quelqu'un de potentiellement criminel.
Suivant le regard de celui-ci elle regarda alors à son tour le ciel étoilé à travers le plafond vitré des sources chaudes et sourit comme apaisé... La nuit était vraiment très belle lorsqu'elle n'était pas ponctuée ici et là par les cris des revenants incapables de se souvenir d'autre chose que de leur terreur.
Fermant doucement les paupières la jeune nécromancienne fut soudainement rappelée à la réalité alors que le garçon à ses côtés, bras vers le ciel, avait lancé une question dans l'air chaud de la pièce.

« Qu'est-ce qu'il se passe quand on meurt ? »


Bien que cette question ressemblait plus à une réflexion solitaire la jeune femme ne put s'empêcher de retourner son regard vers l'origine de celle-ci, surprise de tels mots à un moment comme celui-ci, alors qu'elle-même arrivait enfin à ne plus y penser... Souriant doucement Akito tenta d'y répondre malgré le fait qu'elle n'était pas sûre qu'il ne veuille réellement le savoir.

« Ça dépend des personnes et de leurs espèces... Certaines deviennent des fantômes et d'autres disparaissent à jamais... Il n'y a ni mieux ni moins bien... La vie après la mort n'est plus une vie »


Au fût et à mesure de ses paroles à peine audibles tant la jeune femme les avaient murmurés, celle-ci c'était approché de lycan et se trouvait maintenant à moins de quelques centimètres du visage de celui-ci, l'observant avec intention sans s'inquiéter le moins du monde, les effets de l'alcool qu'elle avait alors ingurgité apparaissant doucement alors que son visage se colorait légèrement

« Tu m'as l'air un peu jeune non ? Mignon certes, mais jeune... Qu'est-ce que tu viens faire ici ? »


Demanda Akito au jeune homme de plus en plus proche d'elle. Sa voix était douce et lancinante, peut-être un poil plus grave qu'à l'accoutumer, alors que sa main se posait sur la cuisse du garçon...
Qu'est-ce qu'un hybride faisait là si ce n'était pas pour servir les maîtres ? La nécromancienne se le demanda un moment, puis oublia.

_____________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Lun 20 Mai - 22:32

- Ça dépend des personnes et de leurs espèces... Certaines deviennent des fantômes et d'autres disparaissent à jamais... Il n'y a ni mieux ni moins bien... La vie après la mort n'est plus une vie.

Disparaitre, s'effacer, ne plus exister... Un sourire apparut sur le visage de l'Inu Vampire qui se sentit soudain de meilleure humeur. Cette hypothèse lui plaisait bien. S'il pouvait finir de se venger avant, ça serait encore mieux. Mais cette idée de vacances éternelles n'était pas des plus désagréables. C'était même la réponse qu'il aurait souhaité entendre. Quand on meurt, on meurt, point.
A force de se projeter plus loin dans sa non-vie, là où il serait réellement mort, il avait totalement oubliée de surveiller l'humaine qui s'était tellement rapprochée de lui qu'elle aurait pu l'embrasser. Il sursautait et eut un réflexe de recul qui l'emmena à se cogner la tête contre le mur. * Aie * Bah oui, une fois adossé au mur, pas moyen de reculer plus. Ses oreilles s'étaient baissées sous l'effroi mais maintenant qu'il avait réalisé ce qui se passait et avait reprit la situation sous contrôle, elles se relevaient doucement.


- Tu m'as l'air un peu jeune non ? Mignon certes, mais jeune... Qu'est-ce que tu viens faire ici ?


...Mais c'est pas vrai ! Elle le... Elle le draguait ?! Fronçant un instant les sourcils et plissant les yeux, l'Inu hésita à l'envoyer balader en exposant ses jolies canines de Vampire et en croquant un bon coup... ...Mais il n'en fit rien. Il laissa la main de l'humaine parcourir sa cuisse comme avaient fait tant de victimes avant elle. Peut-être la dévorerait-il vive après cela. Dire qu'elle osait le prendre pour un simple esclave ! ...Comme s'il s'était déjà laissé traiter ainsi. Mais celle-là avait l'air trop sûr d'elle. Et elle refoulait la même odeur que la bouteille d'alcool qu'avait descendue la Vampire ce soir-là... Ce qui voulait dire que le sang de l'humaine aura le même goût... Et qu'elle n'était pas humaine.

- Je joue les plats de résistance.. Murmura, lui aussi, le petit Inu. Oui, il était encore jeune et alors ? Ça n'avait jamais gêné personne pas plus qu'il avait déjà eut à souffler des bougies... Oui, il devait surement être jeune, il l'aurait certainement été si quelqu'un s'était prit la peine de compter les années qu'il avait vécu. De plus, il n'avait pas menti, le Vampire jouait très bien le jouet, dans cette salle pleine d'eau.
Il s'avança lentement vers elle et l'embrassa lentement, résistant à l'envie de mordre violemment la langue de la jeune femme histoire d'y voir dégouliner le sang. Trop sûre d'elle, elle dissimulait des pouvoirs. Mais elle n'avait pas l'odeur qu'ont les Lycans. Elle n'était pas une Vampire non plus car sa peau était chaude et il pouvait sentir du sang humain couler au travers de ses veines. Ses canines n'étaient pas pointues. Il passa une main derrière la tête de la jeune femme et une autre main dans son dos, la faisant doucement glisser vers l'arrière, l'allongeant sur le sol encore tiède de la pièce. Un sourire presque malsain agita ses traits. Elle avait l'air si fragile comme ça. Il pouvait la dépecer dès maintenant... Mais pourquoï ne pas faire durer le jeu ? Il l'avait vu, sa maîtresse même faisait la même chose dans une autre salle. Aucune raison qu'elle soit la seule à s'amuser et puis... Il se sentait désespérément laissé pour compte. Sa main passa dans le décolleté de la robe de la jeune femme et il agrippa d'une main un de ses seins, cherchant chez elle des signes qui décideraient de la suite. Quelle mauvaise erreur de jugement venait-elle de faire ! Mais c'était trop tard. Et puis peut-être ce soir verrait-il le rien qui se trouve après la mort, pas dit qu'il passe sa dernière nuit à s'emmerder !
Revenir en haut Aller en bas
Akito Subarashi
avatar


Feuille de Personnage
Race: Nécromencienne
Pouvoir: Ramener les morts à la vie quelques secondes
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Mar 21 Mai - 18:11

« On a jamais raison, de vouloir parler trop haut, surtout quand on a tord »

L'alcool avait déjà doucement commencé son travail à l'intérieur d'Akito lorsque celle-ci c'était mise à caresser distraitement la cuisse du garçon à ses côtés, elle qui était en général plutôt réservé c'était approché inexorablement de l'Inu et avait entrepris de le questionner d'une voix lancinante.
Qu'est-ce qui était en train de lui arriver ? La jeune nécromancienne ne le savait pas elle-même... Elle se sentait simplement attirée par le corps du jeune homme face à elle et avait perdu la force de lutter contre ses envies.
En 18 ans de vie elle n'avait jamais été proche de qui que ce soit... Excepté ses parents, et encore...
Pour une foi qu'elle avait la paix, et l'ivresse aidant, elle avait enfin fait péter toutes les barrières qu'elle c'était forgé pour ne pas se lier aux autres de peur qu'il ne la quitte en apprenant sa nature (car nombre de gens avaient peur de la mort et des nécromanciens).
Tant pis pour le devenir, pour le moment la jeune fille se sentait bien, et c'est tout ce qui comptait !

« Je joue les plats de résistance.. »


Il était donc bien là en tant que serveur . … Bizarre en vue de son âge, mais pas non plus totalement impossible en vue de l'identité de l'hôte de la soirée...
Une chose perturbait néanmoins la jeune nécromancienne, s'il est vrai que le garçon avait tout d'un hybride, elle sentait dans son aura que quelque chose d'autre clochait dans sa constitution... 
M'enfin bon, Akito n'eut pas le temps de s'intéresser de plus près à cette question que, sa main toujours sur la cuisse de l'inconnu, celui-ci s'approcha d'elle et happa ses lèvres.
Légèrement surprise, quoiqu'elle l'ait à dire vrai bien cherché, Akito ouvrit doucement sa bouche afin d'autoriser l'accès à sa langue au jeune homme et répondre maladroitement à son baiser.
La jeune femme n'avait jamais embrassé personne et espérait sincèrement ne pas s'y prendre comme une quiche (même si elle doutait fortement qu'il existe 36 mille façons d'embrasser.. C'était plutôt la suite qu'elle craignait, car suite il y aura, elle le sentait, elle le cherchait)
Et comme si l'inu avait entendu ses pensées celui-ci passa une main derrière la tête de la jeune fille et la fit doucement coucher sur le sol humide tendit que sa main libre venait de se frayer un chemin dans le décolleter de la jeune pucelle...
Celle-ci, légèrement intimidé à l'idée de se mettre nue devant un parfait inconnu alors qu'elle avait les formes d'une planche à pain, ne put empêcher un gémissement de venir franchir la barrière de ses lèvres pour mieux mourir sur celles de son partenaire.
Sa main était froide, et cela ne faisait qu'intensifier encore plus les légers tremblements parcourant le corps de celle qui serait, elle le pensait, pour sa dernière soirée une enfant. Cette fraicheur contrastait avec la chaleur des sources et cela était à la fois très perturbant et extrêmement agréable.
Quittant un instant les lèvres du garçon Akito ne put s'empêcher de lui demander son nom, avant de retourner à l'assaut de sa bouche alors que ses mains commençaient à timidement parcourir son dos, caressant ses épaules jusqu'à descendre à sa chute de rein et même ses fesses.
Il était froid, mais sa peau était douce, la jeune nécromancienne ne savait plus quoi faire et attendait maintenant d'être guidé... Posant ses lèvres sur la nuque de ce qu'elle savait maintenant vampire, elle murmura contre celle-ci.

« Montre moi... Comment on fait, s'il te plaît »

_____________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Mar 21 Mai - 22:18

Celle qui sentait l'humain avait l'air chaude pour la suite des événements. L'Inu ne put étouffer un sourire sûr de lui alors qu'il commençait à malaxer le sein que sa main tenait. C'était une partie tendre et molle et certainement appétissante s'il avait pû en avaler un bout. Mais voilà, toute viande qui rentre finit par ressortir et vomir avant un carnage, ce n'est pas ce qui est de plus agréable. La jeune femme lui rendit le baiser sans problème mais s'arrêta à un moment pour lui demander...
...Son nom ? Bel' ne fit pas la grimace qu'il aurait pû faire face à une question aussi saugrenue. Qui se préoccupait des noms désormais ? A quoi cela les avanceraient-ils de se connaître ? Il ne cherchait qu'une chose, satisfaire l'envie qui le tiraillait à cette instant-là et créait cette bosse au niveau de son pantalon de toile. Déshabillant lentement l'humaine en tirant sur le lacet tenant la robe, il se retenait à peine de la lui arracher. Il savait que ce faisant elle se mettrait à hurler et c'était presque une première pour lui, de coucher ainsi. Avec une personne qui ne cherche ni à le tuer par la suite, ni à tout simplement faire ce qu'il espérait faire de l'humaine. S'en servir comme d'une poupée gonflable, histoire de se vider un bon coup. Le chien mouillé n'était pas très poétique mais au moins avait-il le plus de tenter de satisfaire sa partenaire et de prendre en compte ses sentiments.


- Belphé, finit-il par lâcher dans un souffle rauque alors que ses lèvres étaient déjà parties mordiller la nuque de ce qui semblait être sa victime. Il ne tarda pas à avoir fait glisser la robe de la jeune femme, plus concentré sur ce qui se passait que sur une éventuelle courtoisie, il avait totalement oublié de lui demander son prénom à elle. Non, en fait, il s'en fichait carrément. Se stoppant un instant, il tenta de se calmer. Il se senti d'un seul coup coupable de faire subir à d'autres ce qu'on lui faisait subir. L'humaine l'attrapa pour embrasser sa gorge à lui. Cela rompit son doute.

- Montre moi... Comment on fait, s'il te plaît
- A ton service.
Répondit l'Inu, retirant ce pantalon qui l'avait tant gêné. Pas de caleçon en dessous, la Vampire n'avait pas réussit à lui en faire mettre un. Pour ce qui allait s'en suivre, c'était un gain de temps. Cela pouvait être plus qu'une mauvaise expérience pour celle à l'odeur humaine. Mais Belphégor hésitait toujours entre se comporter comme on lui avait apprit à se comporter ou alors montrer l'exemple. Ses pulsions prirent le dessus et son regard s'illumina d'une lueur plus que malsaine. Il tira rapidement sur la culotte de l'humaine qui le gênait on ne peut plus. Écartant d'une main une de ses cuisses, il recula jusqu'à avoir sa tête à portée de parties intimes de la jeune femme. Il se jeta rapidement dessus et après être passé rapidement sur le clitoris, y donnant un coup de langue et le mordillant un peu, il se permit d'enfoncer sa langue à l'intérieur du vagin de la jeune femme, la mordant par à coup mais de manière douce et indolore. En tant que Vampire, il savait au moins comment mordre sans faire souffrir, voir comment faire couler le sang sans que la victime s'en rende compte. Une de ses mains, posée sur le torse de l'humaine, la maintenait au sol. Fermement si elle essayait de se relever, mais sinon, elle n'aura pas de quoi s’inquiéter. Le Vampire, après tout, ne faisait que se rassasier. Et une fois cela fait, ayant minutieusement bu de manière à ne pas laisser de goutte de sang perler de ses lèvres, ce qui aurait alertée sa victime, il remonta vers elle et, sans plus de préliminaire, il la pénétra d'un seul coup. S'en suivit une série de va et vient profonds et plutôt brutaux. L'Inu avait posée ses deux mains sur la poitrine de sa partenaire, de manière à se maintenir. Il n'était pas très stable, le pauvre n'ayant pas l'habitude d'avoir les choses en main.
Revenir en haut Aller en bas
Zune De Laudreuil
avatar

partie moisir dans un coin

Feuille de Personnage
Race: Vampire
Pouvoir: Télékinésie
Look Actuel:

MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   Dim 2 Juin - 15:28

Je peux pas dire que cela me faisait rougir. Au contraire, c'était plutôt sympa et marrant de voir Bellou' s'en donner à cœur joie sur la petite sœur de Raracha. Sans vraiment m'en inquiéter, je me disais vaguement qu'Aki'-cha prenait la pilule ou était patchée, et que le sang qui s'écoulait était tout simplement le résultat des crocs de mon novice. Bon, y'avait un peu de ça, mais le reste, je pouvais pas savoir.
J'étais dans l'encadrement de la porte, celle que j'avais ouverte discrétos pour ne pas déranger, et cela faisait environ dix minutes que je mattais tout cela. J'étais pas jalouse non plus, j'étais même contente qu'ils s'amusent. Mais voilà, on avait pas tout notre temps. Je finis par tousser.


- Hm'hm ! Bel', navrée de te déranger, mais les Rebelles sont passés à l'attaque. Tu devrais bouger tes fesses façon marche arrière et te rhabiller au lieu de sucer discrètement le sang de la Nécromante' si tu ne comptes pas louper ce pourquoï tu es venu à la soirée. Aki-cha', tu devrais rejoindre ton frère, je peux te jurer qu'il doit avoir envie de savoir où tu es à cet instant précis.

J'en avais rien à foutre de la gueule surprise/honteuse/énervée/frustrée qu'ils allaient tirer. J'aurais pû me moquer d'eux mais ça servait à rien, et en plus ils m'avaient offert un spectacle gratuit. Mais les Rebelles s'agitaient et les balles allaient bientôt commencer à fuser. Cela sera compromettant pour tout le monde de rester inactif. Et se faire sauter quand les gens meurent autour de toï, c'est peut-être romantique pour moi, mais ça risque de faire grandement chier Akito.

- Aki', au fait. Izzy est dans la salle de banquet si t'as envie de la voir avant de retrouver ton frère.

Sur ce, je ne fis pas plus ample cérémonie et sortie, marchant doucement de manière à écouter leurs gestes et à savoir ce que déciderais Bellou'. J'évitais juste de prêter attention à la réaction d'Aki-cha' car je savais très bien à quel point ce genre d'interruption était désagréable et n'avais pas envie d'entendre mille et un reproches glaciales. M'enfin, mine de rien, il était tout de même en train de la vider de son sang, hein ! Quelque part, j'ai dû la sauver de l'anémie. Donc, conscience tranquille ! Allez, hop, j'vais matter un tout autre genre de spectacle, maintenant~!

_____________________________________________________________________________________

<< Il pleut de la neige, il neige des cadavres! >>
Revenir en haut Aller en bas
http://our-lands.monempire.net/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [x] Premier silence, première fois [x]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[x] Premier silence, première fois [x]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Première nuit dans Dreamland...
» Une nouvelle fois au sommet.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our Lands :: Salle des Fêtes :: Bains (Onsen)-